Lundi 21 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Pêche industrielle : L'État lance l'audit de la flotte sénégalaise

Single Post
Pêche industrielle : L'État lance l'audit de la flotte sénégalaise
Une solution à la polémique sur l'octroi des licences de pêche. Pour avoir une idée claire et nette du pavillon sénégalais, le ministre de la Pêche a lancé un audit technique, administratif et financier de la flotte de pêche industrielle sénégalaise.

L'appel d'offres international a été publié hier dans le quotidien national Le Soleil. Selon L'AS, il s'agit de sélectionner les auditeurs qui auront la charge de passer au peigne fin tous les aspects de la flotte et armements de la pêche industrielle sénégalaise, notamment les plans technique, administratif et opérationnel de la flotte.

Ainsi l'auditeur fera-t-il d'abord le diagnostic détaillé de la flotte de Pêche, par type de pêche, par navire et par armement avant de procéder à l'analyse détaillée des aspects techniques, administratifs et opérationnels de chaque navire de pêche. Cela dans le but d'identifier les éventuels dysfonctionnements et les améliorations à apporter.

Aussi, il se chargera d'identifier clairement la relation entre le navire et la société d'armement. Sur le plan financier, l'auditeur devrait examiner les états financiers des sociétés d'armement de pêche industrielle, évaluer leur contribution économique et les avantages fiscaux et douaniers. La contribution de la flotte à l'emploi national et à l'apport en devises sera également examinée.

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Nkhson

    En Juin, 2020 (10:21 AM)
    C'est bien de faire des audits, ce qui participe à éclaircir la gestion, mais c'est mieux de prendre des mesures pratiques visant à assainir la gestion après audit. Nos ressources halieutiques ont de tout le temps souffert d'une surexploitation, due à un bradage systématique à travers les licences de pêche octroyées à des armateurs étrangers, dans des conditions nébuleuses.

    A mon humble avis, il faudrait revoir la politique de la pêche dans son ensemble, et avoir la modestie de s'inspirer du modèle de gestion mauritanienne de ce secteur. Ce n'est pas un hasard que la Mauritanie ait les cotes les plus poisonneuses au monde, sa politique de la pêche est passée par là. Leurs autorités ont développé des aires marines protégées pour permettre aux poissons de se reproduire, ces domaines sont constamment surveillés contre d'éventuels "braconniers marins".

    Mais toute politique viable requiert une ferme volonté, une attitude affirmée de la part des acteurs, à placer au dessus de tout opportunisme les intérêts supérieurs de l'état nation, entité appartenant à tous les citoyens sénégalais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (14:18 PM)
      faites attention...il y a aussi de l'anarchie en mauritanie' bien que certaines décisions de gestion soient prises et appliquées, ce qui n'est pas le cas chez nous.
  2. Auteur

    En Juin, 2020 (10:39 AM)
    L'audit devrait s'appeler l'audit des prêtes noms.

    Si nous voulons préserver nos ressources toutes les licences doivent être retirées y compris les licences de l'Union Européenne dont les armateurs interdits de pêche en Europe viennent pécher et détruire nos ressources avec des licences de complaisance (prêtes noms mercenaires de la pêche)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (11:51 AM)
      tu aurais dû le faire avant l’octroi des licences de pêches.
      mÉdecins aprÈs la mort ou diversion.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (15:25 PM)
      il vaut mieux tard que jamais pour remettre en cause ce qu'on peut qualifier de arnaque.
    Auteur

    Abdou

    En Juin, 2020 (10:48 AM)
    Et tous ces navires soit disant sénégalais alors qu'ils sont la possession d'étrangers qui mettent à la tête un sénégalais potiche à leur service pour tromper les gens
    Auteur

    Samba

    En Juin, 2020 (10:51 AM)
    J aprouve. Cette. Initiative
    Auteur

    Boyzz

    En Juin, 2020 (11:07 AM)
    Et les bateaux-usines chinois qui campent au larges et viennent tout ratisser comme bon leur semble?

    Sans developpement pas de dignité ni de respect.
    Auteur

    En Juin, 2020 (11:32 AM)
    Dans un pays sérieux, le ministre a partir d'un simple clic, devrait être édifié sur toutes ces questions.Ceci devrait être le fait régulièrement a travers les démembrements du ministère .Si tel n'est pas le cas, on gère a l'aveuglette. Bref.De toute façon, dieune you mak yi diekh na , même le yaboye a disparu a cause des chinois et des usines a farine de poisson.
    Auteur

    Der

    En Juin, 2020 (13:30 PM)
    Si l audit de la flotte de pêche industrielle est correctement mené tous les navires seront retirés à commencer par les armateurs qui critiquent regulierement la gouvernance de la pêche. Les navires sont totalité vieillots et comptabilisent plus de la cinquantaine d années et sont cimetières navigants.

    L état est averti et dôit veiller à faire prendre les dispositions adéquates pendant et après l audit.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email