Vendredi 01 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

[Focus] Peine de mort, Castration : Face à la série de meurtres et de viols, la tentation de la loi du Talion…

Single Post
Vers un retour à la peine de mort pour les viols
Du viol et du sang mêlés, parfois, de sensationnel. C’est ce menu aux ingrédients « tragiques » qui est grassement proposé par la presse nationale ces derniers jours. Ces informations semblent indiquer une recrudescence de la criminalité dans la société sénégalaise. Face à ce phénomène, des voix s’élèvent et des solutions émergent ou refont surface. Parmi ces propositions, le rétablissement de la peine de mort et la castration chimique, notamment pour les violeurs, reviennent très souvent. Outre ces solutions radicales, le mal ne serait-il pas plus profond ? 

Le mardi 3 mai, le quotidien « le Soleil » annonçait la mort d’une femme âgée d’une soixantaine d’années à Tivaouane Peulh. La sexagénaire a été retrouvée dans sa maison, les mains attachées dans le dos et les jambes écartées. Les résultats de l’autopsie ont révélé que la dame aurait été violée à plusieurs reprises avant de mourir par asphyxie à la suite d'un étranglement. Pour l’heure, les forces de l’ordre n’ont pas encore mis la main sur le/les criminel(s). Ce samedi à Khombole, un autre drame s’est produit. Un « Jakartaman »  a poignardé à mort, l’un de ses collègues. Ce dernier a rendu l’âme sur son lit d’hôpital. 

Ces meurtres ne sont que des échantillons de la pléthore de cas recensés ces derniers temps. Comme un malheur ne vient jamais seul, la courbe de cas de viol semble aussi s’accroitre. A l’image de cette série de viols collectifs à Rufisque révélée par « Les échos » du 30 mars. Sous la menace d’un couteau, trois hommes ont piégé des femmes et les ont entraînées dans un endroit isolé pour effectuer leurs basses besognes. Parmi les victimes se trouvait une policière. Une fois au courant de ces faits, les collègues de cette dernière ont lancé une opération la nuit même afin de retrouver les individus. Ou cette autre affaire de viol qui défraie la chronique aux HLM. Un couple aurait violé, à tour de rôle, une adolescente de 15 ans. Des faits qui ne laissent pas la population indifférente qui souhaite l’application pour les criminels de châtiments s’appuyant « fortement » sur la loi du talion.

Rétablissement de la peine de mort : Une pétition bientôt lancée

Au regard de ces crimes, notamment des meurtres, l'Union nationale des indépendants du Sénégal (UNIS) n’a pas voulu rester les bras croisés. A travers un communiqué parvenu à Seneweb le 6 mai, l’association outrée de « l’aggravation criminelle », a décidé de lancer dans les prochains jours une campagne pour la peine de mort avec l’ouverture d’une pétition. « Il faut aussi défendre la vie par la peine de mort. La peine de mort, certes, n’est pas une solution définitive à la criminalité, mais, elle est le message le plus fort et la ligne de défense la plus robuste que nous pouvons ériger contre les criminels qui DECIDENT de tuer sans droit », dit le communiqué signé du Président de l’UNIS Amadou Gueye. « Nous devons dire haut et fort que quiconque décide de tuer sera lui-même tué, martèle-t-il sur la note. Quiconque aura prémédité, organisé, commis volontairement et sans droit un meurtre deviendra  lui aussi passible de la peine capitale, en juste rétribution ». Se projetant, l’association anticipe déjà des futures oppositions des défenseurs de droit de l’homme et des institutions. Pour contrer cela, elle compte sur l’appui des citoyens : « L’UNIS  estime que l’écrasante majorité des sénégalais est pour la peine de mort.  Cette voix majoritaire doit se faire entendre. C’est cela la démocratie. Vox populi Vox Dei ».

Lutte contre le viol : Aminata Mbengue milite pour la castration

Une peine de mort peut en cacher une autre. Là où pour lutter contre les homicides, l’exécution du criminel est préconisée par certains, contre les violeurs, une autre forme d’exécution est souhaitée : la castration. Encore appelée « la peine de mort hormonale » cette méthode existe de 2 manières. La première et la plus connue est la castration chirurgicale. Elle consiste à retirer les testicules dans le but de supprimer toute production d'hormones. Cette opération est irréversible. Ce qui n’est pas le cas pour l’autre castration dite chimique. C’est un traitement médical qui vise à réduire la production de testostérone, par la prise de médicaments. Le traitement vise à réduire les pulsions sexuelles de l'individu.

Une option préconisée par Aminata Libain Mbengue face à ces criminels à la libido insatiable et incontrôlable. La psychologue motive ce choix par ce qu’elle voit comme un échec de la loi criminalisant le viol promulguée le 10 janvier 2020. « La loi n’est pas appliquée dans les tribunaux, des faits de viols sont requalifiés en « détournement de mineurs », ce qui est totalement scandaleux », déplore-t-elle.  « Il y a un mépris manifeste pour tout ce qui concerne les femmes, et les violences sexuelles qu’elles subissent sont banalisées ainsi que les conséquences sur la santé mentale et physique ». Bien que ne considérant pas la castration comme une solution « miraculeuse », la féministe pense que cette peine pourrait empêcher la récidive. « La castration doit être volontaire mais je pense qu’il faut une injonction de soins aux prédateurs car la prison seule ne suffit pas », explique-t-elle.

Le retour de la peine de mort est-il réellement possible ?

Bien que favorable à la castration, Aminata Libain Mbengue ne cautionne pas pour autant la peine de mort. « Je suis contre la peine de mort, c’est une mesure inhumaine, irréversible, et c’est prouvé qu’elle est inefficace pour réduire les crimes », confie la psychologue. 

Cependant, force est de constater que cette proposition est très souvent mise sur la table par le peuple désireux de vengeance. Si cette volonté venait à se concrétiser, la peine de mort ferait son retour au Sénégal étant donné qu’elle a été aboli en 2004. En lieu et place de cette sentence, la réclusion criminelle à perpétuité ou à temps est prononcée. Pour El Hadji Iba Barry, enseignant chercheur à la faculté de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, ce rétablissement peut se faire mais à des conditions claires : « Les voies par lesquelles on a pu abroger la peine de mort, on peut, en empruntant le chemin inverse, la rétablir. C’est une revendication, une volonté qui doit venir du peuple et de l’autorité politique. Cette dernière, consciente de ce besoin, va la soumettre et la rétablir au niveau de notre constitution et de notre code pénal ». L’enseignant chercheur affirme qu’il en est de même pour la castration. Elle doit selon lui naître d’une forte demande sociale.

Un souci,   et pas des moindres,   se pose : la mondialisation et ses normes. Considéré comme une violation des droits humains, la peine de mort se verrait opposer une farouche résistance de la part du gouvernement, avec l’épée Damoclès des règles internationales. En dehors de la sanction pénale, le juriste plaide pour des solutions alternatives aux textes juridiques. « Je pense que c’est un ensemble de mesures que l’on devrait prendre pour lutter contre la criminalité, observe-t-il. Des solutions en rapport avec nos valeurs et réalités car, il n’y a pas que les sanctions pénales. Il faudrait des mesures préventives alliées aux mesures curatives ».

L’effet inverse de la castration sur le violeur

Ces sanctions ont pour but d’endiguer la criminalité, mais le rapport, parfois très réversible, de la société à la justice complique quelquefois les choses. « On est dans une société à solidarité mécanique où très souvent les coupables sont victimisés. Ce même peuple qui réclame justice se lie aussi contre elle quand elle est appliquée », indique Abdoulaye Cissé, psychosociologue. Le spécialiste pense, par ailleurs, que l’application de la castration pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur le fautif, bien loin des attentes. « On l'a remarqué dans les sociétés qui appliquent ce genre de sanction. La personne qui est l’auteur de viol et victime de cette peine (la castration) risque de devenir un monstre », explique A. Cissé laissant entendre que le coupable  pourrait être animé par un désir de vengeance qui le ferait passer à l’acte à tout moment. Sur les sanctions proposées plus haut, le psychosociologue estime qu’elles ne sont pas adaptées aux réalités sénégalaises : « Nous avons un pays de l’oralité, nous avons un pays où les valeurs sont souvent promues. Ces propositions sont en parfaite déconnexion avec nos réalités sociales et culturelles. »

 Le « non » catégorique de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme

Ces sanctions radicales ne sont pas du goût de tous ; à l’exemple, logiquement, des défenseurs des droits de l’homme. Contacté par Seneweb, Alassane Seck, président de la Ligue Sénégalaise des droits de l’homme (LSDH) s’oppose à de telles peines : « Ce sont des solutions abominables, impensables, inacceptables. Je pense que les gens sont submergés par l’émotion à cause des meurtres qu’il y a eu ici et là. Mais comparé à notre population de 17 millions d’habitants, ce n’est pas forcément alarmant. On peut se désoler mais de là à évoquer un retour de la peine de mort ou instaurer la castration, ce sont des choses que l’on ne peut pas imaginer ». Même position par rapport à la castration : « C’est non seulement inhumain et inacceptable dans un Etat de droit d’en arriver là. On ne peut pas imaginer que l’Etat du Sénégal puisse reculer dans l’histoire de la gouvernance. Que ce soit la castration ou la peine de mort, ce sont des solutions que l’on ne peut pas envisager. »

A la source des maux

La criminalité galopante est aujourd’hui un phénomène au vu des cas récurrents recensés dans la société. Pour tenter de comprendre cette tendance ascendante, nous avons contacté le sociologue Mamadou Wane. L’homme pointe du doigt un autre phénomène, qui est lui aussi en constante croissance : « La grande majorité des sénégalais se trouve dans la précarité. Et cette précarité est accompagnée d’une angoisse. Et l’angoisse vous fragilise. C’est-à-dire, qu’il y a des pans entiers, des amortisseurs socio-culturels qui commencent à se dégrader ». Comme on le dit l’adage « l’argent est le nerf de la guerre », dans le cas de la criminalité, il semble en être la principale cause.  

L’autre point évoqué, qui découle de la précarité, est l’éclatement de la superstructure sociale sénégalaise. « C’est le résultat d’un long processus de transformation de notre société qui est enclenché depuis plus de 40 ans. Il y a eu l’impact des politiques d’ajustement structurelles qui ont été intentées au cours des années 1980 et qui à l’époque avait forcé les familles à quitter les maisons, révèle Abdoulaye Cissé. Les femmes aussi ont été impactées par ces politiques. Elles, qui étaient les gardiennes des valeurs et surveillaient les enfants tout en les éduquant, sont obligées de sortir pour trouver de l’emploi pour seconder, suppléer l’homme par rapport aux dépenses familiales ». Un changement de paradigme qui aurait entraîné une ribambelle de conséquences, particulièrement chez les enfants qui en arriveraient à s’éduquer par eux-mêmes.

Un retour aux fondamentaux à travers la sensibilisation 

« Ce qu’il y a lieu de faire, c’est de miser plutôt sur la sensibilisation et sur le retour aux valeurs. Cela ne peut se faire que dans les deux instances de socialisation à savoir la famille et l’école. L’école doit jouer sa double vocation, instructive et éducative », préconise Abdoulaye Cissé. Un avis corroboré par Mamadou Wane qui estime que les établissements scolaires doivent pleinement jouer leur rôle dans cette lutte : « L’école doit être un projet, l’école doit véhiculer des messages. L’élève ne doit pas seulement apprendre des notions issues de programmes scolaires. L’école se doit de véhiculer aussi des valeurs sociales ». 

Comme énoncé tantôt, la précarité est la source principale de cette recrudescence de la criminalité et pour Alassane Seck, il faut l’endiguer avec des politiques de développement sociales claires. « Il faut trouver de l’emploi aux jeunes. Si les futures productions de gaz et de pétrole sont bien gérées en les réinvestissant dans l’agriculture et l’élevage, cela peut considérablement faire régresser la pauvreté », dit-il. 

Responsabilités partagées face à un phénomène qui prend de l’épaisseur, l’engagement de toutes les parties prenantes de la société est souhaité pour en venir à bout.


48 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2022 (14:27 PM)
    Malheureusement on peut pas avoir un retour de la peine de mort et même de la castration. Ce pays est celui des lobbies. Chacun ira se cacher derrière son petit marabout pour échapper à la justice. La preuve combien sont ils à vadrouiller dehors même en étant coupables de crimes de sang, de sacrifices humains de crimes financiers de trafic de drogue dure. Juste parce qu'ils ont leurs entrées chez les marabouts ou les politiciens hauts placés, ils ne sont point inquiétés. Réglons le problème de l'égalité de tous devant la justice aprés on pourra parler de peine de mort et autres sinon elle ne sera là que pour les pauvres. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (16:26 PM)
      Attention à ce que vous dites. Le procès de Barthélémy Diaz n'est pas encore bouclé dey.
      Vous me direz qu'une loi n'est pas rétroactive mais le mémoire elle vadrouille.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (16:29 PM)
      POUR CE QUI EST DE LA CASTRATION DES VIOLEURS J'AIMERAIS BIEN AVOIR L'AVIS DE L'AVOCAT DE ADJI SARR.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (17:17 PM)
      La Russie et l'arrivée prochaine d'une junte libératrice au Sénégal changera bientôt la donne. Et s'en sera fini de la démocratie imposée par l'occident. Nous en avons marre de cet esclavage qui continue.
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (15:48 PM)
      merci ce n'est même pas la peine de l'envisager avec nos magistrats lèche-culs et soumis à la classe politico maraboutico affairistes. Si un singe au bras long est condamné à mort il ne lui arrivera rien du tout, l'Etat lui paiera même un séjour en France pour effectuer un bilan de santé, circulez 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (18:48 PM)
      Cher Boubs et cie, il faudrait d'abord que la police puisse arrêter toujours les meurtriers. Le problème numéro 1, Boubs c'est que le Ministre et son Staff n'ont pas mis en place les mesures idoines dissuasives en prévoyance rouge pour mettre " la peur dans le camp " de ces barbares idiots en méchanceté. La police ne sort sa force et en puissance d'effectifs que lors des manifestations de l'opposition. Impressionnant ! La nuit, elle dort communication les citoyens ordinaires qu'elle est chargée protéger. Enfin, Boubs ton pays n'a pas suffisamment de Prisons pour recevoir ces bandits. Et chaque année, très mauvais choix de " grâces présidentielles " pas pour bonne conduite mais... libérer l'espace pour de nouveaux délinquants. Il faut construire des prisons. Faut de penser que si un gouvernement construit des prisons, c'est pour eux-mêmes... à moins s'uiki n'es soient pas vertueux. Lorsqu'on dirige, on devrait l'être. Maintenant pour certains crimesy barbares atroces, oui pour la peine de mort ou "  175 ans de prison"  comme aux USA
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (20:51 PM)
      On n'attend pas d'avoir une justice parfaite pour poursuivre des voleurs ou criminels. Dans tous les pays, il y a des failles dans le systene de justice. Incluant aux usa, en europe, asie et parout ailleurs.
      Il faut se donner les moyens de proteger la vie des honnetes citoyens. Ce n'est pas en ayant peu d'agir ou de se tromper su'on y arrivera. Et il ne faut pas confondre les reglements de comptes politiques avec les crimes de sang. On ne peut pas dire quelajustice senegalaise est complaisante sur les crimes de sang.
      Seul Dieu est parfait dans son jugement et 
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (20:51 PM)
      On n'attend pas d'avoir une justice parfaite pour poursuivre des voleurs ou criminels. Dans tous les pays, il y a des failles dans le systene de justice. Incluant aux usa, en europe, asie et parout ailleurs.
      Il faut se donner les moyens de proteger la vie des honnetes citoyens. Ce n'est pas en ayant peu d'agir ou de se tromper su'on y arrivera. Et il ne faut pas confondre les reglements de comptes politiques avec les crimes de sang. On ne peut pas dire quelajustice senegalaise est complaisante sur les crimes de sang.
      Seul Dieu est parfait dans son jugement et 
       
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Metefe

    En Mai, 2022 (14:33 PM)
    Tant que les soi-disant pays des droits de l'homme nous dicteront leurs lois il ne faut pas rêver.

    Jamais aucun gouvernement à la solde des occidentaux ne rétablira la peine de mort
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (16:27 PM)
      Ce sont ces pays là qui te permettent d avoir accès à l internet, et qui te permettent la liberté d expression, même si tu nous débites des âneries haineuses de cette taille
      Difficile de trouver un salafiste doctrinal arabisant qui soit intelligent et cohérent
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (17:19 PM)
      Seule la Russie et son grand dirigeant Vladimir Poutine pourra sauver l'Afrique des caprices de la démocratie imposée par l'Occident.
      Vive l'arrivée prochaine d'une junte libératrice au pouvoir au Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Mai, 2022 (14:43 PM)
    loi de talion : loi de fou ! on a affaires avec des malades et des ignorants.....on doit pas imiter des lois des pays europeens, ca ne marche pas ..les niveaux economiques et d'education ne sont pas les memes.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Macron N'acceptera Jamais

      En Mai, 2022 (13:10 PM)
      Sunu grand prési gourou de l'Elysée et ses droits de l'hommistes nous couperaient les vivres via sunu petit prési local..et c'est  la Famine, plus d'aliments importés Fr, on ne sais plus manger autre chose que pain berre chocolat nescafé mayonnaise petits pois macédoine arome magie huile tournesol thon sn fait en fr. fast food. Le Senegal est une vitrine d'une colonie réussie, ah oui ! Sinon, Plus de prêts pour boucler fin de mois, plus de militaires Fr en cas de wague sévère ou gros incendies et infos satellite stratégiques. Refus Passeports diplô, aïe ya yay ça fait mal, fini les Smalto et bagasse you baxxyi..
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebou

    En Mai, 2022 (15:10 PM)
    SI ON AGRESSE TA MERE , ton fils ou ta femme a coups de couteaux  et les tue bettement , alors tu comprendras la necessite de la peine de mort .Un pays cela se gouverne avec une main de fer . Merde aux maslahas de con.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Attention

    En Mai, 2022 (15:33 PM)
    Si on respecte la vie et qu’on la sacralise, il faut être prêt à prendre tous les moyens nécessaires pour la défendre. Il faut être conséquent.

    Mettre des gens en prise ne fait pas que la criminalité baisse. Et pourtant, on le fait. Pourquoi ? Par principe de justice. C’est la même chose pour la peine de  mort. C’est aussi par principe de justice et non juste pour baisser la criminalité multiforme.

    Il est préférable de prendre la vie d’un assassin qui prend gratuitement la vie d’un ou de plusieurs innocents que de sacrifier la vie de ces derniers, juste pour préserver celle de l’assassin.

    La peine de mort est réservée à ceux qui n’ont aucun respect pour la vie.  

    Les assassins ne tuent pas parce qu’ils sont fauchés. C’est  parce qu’ils n’ont aucun respect pour la vie, et usent de la violence pour arriver à leur fin.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (17:22 PM)
      Tu es un esclave de la France. Nous nous sommes fidèles à la Grande Russie et à son dirigeant libérateur pas à la France.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sondage

    En Mai, 2022 (15:35 PM)


    68% des Sénégalais veulent le retour de la peine de mort (Afrobarometer)





    La multiplication des meurtres barbares, gratuits et atroces ainsi que la délinquance extrême ont abouti à un sentiment généralisé d’insécurité. D’autant que plus de six Sénégalais sur 10 jugent « plutôt mal » ou « très mal » les performances du gouvernement dans la réduction de la criminalité. Une grande majorité des citoyens (68 %) est d’accord avec l’introduction de la peine de mort dans la Constitution. C’est le résultat de l’enquête de Afrobarometer publiée hier mardi 27 septembre.

    {comment_ads}
    Auteur

    Burkina

    En Mai, 2022 (15:37 PM)
    Pour le burkina

    La moitié (51%) des Burkinabè pensent que la peine de mort est un bon moyen de dissuasion contre le crime, contre 44% qui pensent le contraire. En milieu urbain, par contre, juste 37% affirment que l’effet de la sanction capitale est dissuasif.

     La majorité (54%) des Burkinabè pensent que la loi devrait conserver la peine de mort pour les personnes qui commettent certains crimes violents, alors que quatre sur 10 (40%) sont en désaccord avec cette opinion.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    France

    En Mai, 2022 (15:39 PM)
    Peine de mort : une majorité de Français favorable à son rétablissement

    Pour 55% des participants à un sondage diligenté par Ipsos pour Le Monde, il «faudrait rétablir la peine de mort en France». Un record pour cette étude réalisée pour la 8e année consécutive.
    {comment_ads}
    Auteur

    Iceberg

    En Mai, 2022 (15:40 PM)
    NON , NON , NON daye yombe lol!!!!!la peine de mort ???? Vous tuez ,on vous met au poteau et crac ,vous êtes mort, cela fait un crétin de moins .OK mais vous ne souffrez pas assez. Pour moi il faut revoir toute la politique carcérale de notre pays et la situation pénitencière . Ies FDS ( police ,gendarmerie ,douane,armée) font leurs efficacement leurs jobs, le reste c'est bien la justice et la gestion pénitentiaire . Pour désengorger les prisons et éviter les longues détentions préventives il faut comme les anglais ,instaurer une caution sauf pour les crimes de sang et autres viols. L'état doit mettre en place dans le nord ,dans la vallée du fleuve de vastes espace emblavés pour l'agriculture , dans le fleuve ,la pisciculture  et l'élévage encadraient par des pénitenciers de hautes sécurités aux mains de gardes former par les commandos militaires . Le viol est un crime , on applique la loi dans toute sa rigueur ,10 ANS de travaux forcés dans ces pénitenciers; les récidivistes sont purement et simplement castrés avec ablation des testicules point barre .
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (17:24 PM)
      La solution c'est un contrat avec le groupe de sécurité Wagner pour remplacer nos forces de sécurité. Comme ça fini de rigoler.
    {comment_ads}
    Auteur

    Algerie Et Tunisie

    En Mai, 2022 (15:42 PM)
    Justice.

    Après la Tunisie, l’Algérie réfléchit à appliquer de nouveau la peine de mort
    {comment_ads}
    Auteur

    Tunisie Et Algerie

    En Mai, 2022 (15:44 PM)
    le président algérien Abdelmajid Tebboune. Il a ordonné dimanche “l’application des peines maximales, sans possible allégement ou grâce, contre les auteurs de crimes d’enlèvement de personnes”, rapporte le journal Réflexion. S’il n’a pas expressément cité la question de la peine de mort, le président Tebboune mesure la portée de ses propos.

    Un “bond en arrière” ?

    Si, selon des sondages, la peine de mort est largement soutenue par la population, souligne le journal Réflexion, elle fait l’objet d’un moratoire depuis 1993. Jamais depuis dix-sept ans elle n’a été mise en application.

    Tunisier Et algerie

    Ce débat est ressuscité alors même qu’un fait divers a également fait resurgir la question en Tunisie voisine. Il y a quelques jours, le président Kaid Saied s’est dit favorable à l’application de la peine de mort, suscitant l’indignation de nombreux défenseurs des droits de l’homme qui y voient un bond en arrière.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jp

    En Mai, 2022 (15:45 PM)
    Je suis entièrement d'accord. Parfois il faut appliquer la Charia 
    {comment_ads}
    Auteur

    Japon

    En Mai, 2022 (15:47 PM)
    Japon

    La peine de mort au Japon constitue le châtiment suprême dans ce pays, qui l'exécute exclusivement par pendaison, anciennement également par décapitation. La peine capitale est dans la pratique utilisée principalement contre les auteurs de plusieurs meurtres, commis avec circonstances aggravantes.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2022 (15:50 PM)
    Ceux qui sont en prison sans être jugés depuis des années moralement ils sont morts les juges et les magistrats ne travaillent pas assez ces dinausores qui courent pour la plupart derrière des pot de vin heureusement il ya la cour pénale internationale et l'amnesty international pour saisir ces juridictions 
    {comment_ads}
    Auteur

    Révélation Surprise

    En Mai, 2022 (15:54 PM)
    Beaucoup de femmes mariées si wathsap bi lanou Leni mbarane

    L argent et les promesses

    Djiguene waroule SETI GOR

     

     

    DJIGUENE WAROULE SETI GOR

     

     

    DJIGUENE WAROULE AME HARITE BOU GOR,JE PARLE DES FEMMES MARIÉES

    J EN SAIS QUELQUE CHOSE

    GOR LA 

    DES FOIS DAMAYE WAROU TROS TROS FACILE SES FEMMES
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (16:00 PM)
    La societe senegalaise a braiment change pour le pire. On devieni de plus en plus proche du Nigeria et ce n'est pas bon. L'ouverture sur l'internet et les chaines de teles vends la vie occidentale ou l'argent et le sexe reignent. Il y a du sexe partout maintenant et les femmes senegalaise s'habillent plus ouvertement.

    Dans les pays arabes. ca te coupe les mains (voleurs) ou castrate ou tue (viols) et c'est une bonne prevention. Savoir les consequences d'un crime fait la difference pour les criminels. Si tu sais qu'un viol peut te couter la vie, tu reflechis bien avant de le faire. En Amerique, les violeurs sont souvent tue ou abuse en prison et si tu sorts, tu es oblige de registrer comme un violeur ou tu vies. C'est une vraie calvaire.

    Il faut que President Machky Sall change les loies. Pourquoi Macky Sall? Parce que au Senegal, le president controlle tout donc sans son accord, rien ne se fera. Il est temps que les chef religieux mettent la pressure.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Studies

    En Mai, 2022 (16:02 PM)


    Does the death penalty affect crime?

     

     













    The modern refereed studies have consistently shown that capital punishment has a strong deterrent effect, with each execution deterring between 3 and 18 murders… The literature is easy to summarize: almost all modern studies and all the refereed studies find a significant deterrent effect of capital punishment.









    Top Banner
    Auteur

    Mayna Layne

    En Mai, 2022 (16:17 PM)
    c ignoble en plus elle etait agée la loi ne regne plus innaceptable!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Waaw Goor

    En Mai, 2022 (16:29 PM)
    Mes chers  ! J'avais  vu a Brazzaville vers 96 ou 97 ou le colonel Ndingué exécutait un bandit qu'on avait capturé entrain de commettre un vol a main armée, mes gars si on le fait publiquement au Sénégal je suis sûr que les crimes vont diminuer de 95 %au minimum tellement la scène était affreuse.100% d'accord avec la peine de mort.
    {comment_ads}
    Auteur

    S Diagne

    En Mai, 2022 (16:45 PM)
    Quand il s'agit de populace et de plébéin ils brandissent les peines extremes mais quand ils pillent les caisses de l'état, ils demandent l'amnitice et le rétablissement de leurs droits pleins d'éligibilité.ce pays souffre de deux poids , deux mesures.Regradez comment ils agissent avec les petites sages-f emmes alors qu'il y a pire et encore pire. ce n est pas ainsi une république et la justice égale pour tous
    {comment_ads}
    Auteur

    Djibril

    En Mai, 2022 (16:50 PM)
    Vous guys des organisations ou machin des droits de l'homme ; ou estes vous pour sortir tous les jours défendre 

    -les prisonniers qui croupissent en prison sans jugement 

    - le surpeuplement de nos prison 

    - la précarité et les conditions de vie des détenus 

    - où êtes vous pour parler de l'atteinte de l'intégrité morale que subissent vos populations

    - how about l'injustice qui règne dans ce pays .

    que dites vous des citoyens tués , violés aggressés ,diffamés et j'en passe .

    please épargnez nous de vos no sens ;et sachez que toutes ces victimes avaient ou ont droit à la vie et que leurs couples sont entrain de pavaner dans les rues en quête d'autre <proie >   SORRY POUR MON PAYS
    Top Banner
    Auteur

    Défenseur

    En Mai, 2022 (16:57 PM)
    En tout cas puisque cela ne fait que s'accroître il faut l'application de cette loi.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (16:57 PM)
    Les senegalais respectent la vie. Ils savent qu'elle est sacrée et précieuse. C'est pour cela qu'ils sont pour la peine de mort. Aucun sénégalais ne voudrait que sa fille soit violée et tuée juste parce qu'un individu veut satisfaire ses pulsions. Personne ne voudrait que son pere soit tué par un voleur, juste pour dérober un écran plat.  Personne ne voudrait que sa mere soit assassinée lachement.  On ne pourra jamais éduquer les gens au point qu'il n'y aura plus de criminels. La peine de mort est la pour ces criminels qui planifient leurs meurtrs sans état d'ames. Et tous ces autres qui font des sacrifices.

    Oui pour la peine de  mort.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (16:59 PM)
    Meme les enfants banalisent la mort maintenant. Parce qu'ils vivent dans une société qui passe sur les assasinats comme des faits divers. Il faut marquer le coup avec le retour de la peine de mort. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Actor

    En Mai, 2022 (17:20 PM)
    Dans un pays où la justice est pour les pauvres ,les voleurs de poules... Appliquer la peine de mort serait encore plus injuste 
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2022 (17:52 PM)
    Aux Filippines, les gagns faisaient ce qu'ils voulaient avant que le current president prend le pouvoir et commencait a les tuer ouvertement. On le voyait dans les elico tuer les criminels dans les rues comme President et les criminels se sont tous cache... Le taux de crime a diminue de 90 percent a cause de ce fou de President.

    JE ne conseille pas Macky Sall d;etre executioneur mais il faut des loi qui preventent les vols et viols, ce qui retarde le Senegal.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (18:49 PM)
    Article bien fouillé en tout cas
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Mai, 2022 (01:48 AM)
    On voit bien que ces hypocrites de defenseurs des droits de l'homme n'ont pas vecu l'expérience de voir leur fille bien aimée violée et tuée gratuitement. 

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (10:18 AM)
    inhumaine peine de mort ne resout absolument rien... pays ou il ya la peine de mort avec les plus hauts taux de meurtre.. Faut juste appliquer severement la loi (prison a vie, reclusion, etc.) ca suffit largement
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2022 (10:24 AM)
    ma question est : qui paie  la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme ? 

    jamais du coté de la victime
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (10:49 AM)
    D'apres les faits l'auteur du crime sur la gérante à R 10 semble être un jeune délinquant (15-25) en d'ébriété 

    Nulle part la peine de mort n'a fait reculer la criminalité sanglante
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    En Mai, 2022 (10:57 AM)
    En tout cas il y a trop de crimes
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (11:08 AM)
    Nous Parlons trop si vous avez un agresseur entre vos mains tuez le c'est la solution  
    Top Banner
    Auteur

    Anonymous

    En Mai, 2022 (11:08 AM)
    Peine perdue, temps perdu. Ethique pour éthique, le petit peuple est juste à l'image de ses dirigeants. Ceux qui n'ont pas les moyens d'empocher les milliards du commun se servent à leur niveau: chaque broute là où...

    Si le premier magistrat d'un pays légalise l'achat de la conscience et de l'éthique de ses citoyens....

    Si ceux qui roulent sur les deniers du commun se payent la femme d'autrui, ceux qui n'ont pas les mêmes moyens se servent à leur manière.

    Et si cet ensemble "d'actes héroïques" est médiatisé à longueur de journée.....

    La malédiction a du chemin devant lui...

    Heureusement que la solution n'est pas loin...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (11:15 AM)
    Castrons  Sonko alors
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (11:21 AM)
    faudrait il aussi la peine de mort pour les detourneurs: par la faute les pauvres meurent dans les hopitaux par manque de soins
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (11:22 AM)
    erreur judiciaire: combien de peronnes innocentes ont ete executes aux USA avec la peine de mort, surtout les noirs... personne ne le saura...vraie barbarie peine de mort
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (12:40 PM)
    Si le gouvernement ne veut pas rétablir la peine de mort.alors que ces tueurs la soient emprisonnés à vie sans possibilité  de recours.Et pour ceux qui disent que peine de mort c'est abominable ça ne régle rien. Ont Ils oublié que c'est Dieu le Tout Puissant qui l'a dit ? Ou ils vont se mettre à contester la volonté divine.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (12:43 PM)
    laissez les hommes decider de la castration, pas les femmes. elles ne seront pas objectives.
    {comment_ads}
    Auteur

    Der

    En Mai, 2022 (12:49 PM)
    En tt cas si la loi est voté et que on pend un meurtrier beaucoup de choses vont changer ds ce pays bilaye, on aura BEAUCOUP moins de meurtres 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (13:28 PM)
    Vous êtes entrain d'imiter sans vous en rendre compte, ces personnes qui tuent les etres qui leur sont chers sur un accès de colère, de jalousie...tout simplement parce qu'ils n'ont pas réussi à reconnaître et à maîtriser ces émotions qui les ont envahis et à cause desquelles ils ont commi l'irréparable. Apprenez à maîtriser vos émotions et à ne pas vouloir agir à chaud devant une situation. Vous réclamez la peine de mort parce que ces faits vous ont mis dans la colère. Vous pensez que ces gens ne savaient pas ce qui les attendait en tuant ? Vous pensez que le fait de savoir qu'ils seront punis leur était présent à l'esprit au moment précis quand ils commettaient ces crimes ? Ce monsieur qui a tue sa femme par jalousie ou par colère, vous ne croyez pas que rien que le fait de vivre avec ce meurtre sur la conscience et sans sa femme qu'il aimait, ne suffisent pas pour qu'il vivent enfermer dans ses regrets toute sa vie ? La colère on doit ma comprendre pour s'en préserver. Vous ne voyez plus, n'entendez plus, vos sens sont totalement désactivés, la conscience disparaît. Quand vous vous rendez compte de l'irréparable vous êtes effondrés. combien de personnes se sont livrées après des crimes ? Combien se sont suicidées après ces crimes ? Pourquoi ne pas chercher à comprendre ces actes ? Pourquoi ne pas chercher à aider ces personnes ? Pourquoi ne pas chercher à inculquer dès le plus jeune âge, les notions de patience, de maîtrise de soi, de tolérance, d'entraide ? Pourquoi ne pas aider psychologiquement ce genre d'individu au lieu de les enfermer ou pire, de les tuer ? Les USA ont le taux de criminalité le plus élevé malgré l'application de la peine de mort dans certains états. Donc, la peine de mort ne réglera rien du tout ni la prison, car une personne qui entre dans une grande colère, se retrouve dans un état second, elle devien inconsciente. Ces gens ont plus besoin d'être suivie par psy que par un garde pénitentiaire.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2022 (13:39 PM)
    S il y a instauration de la peine de mort contre les viols,les meurtres crapuleux,  il faudrait aussi y ajouter les crimes économiques, le saccage de nos entreprises d'état et ous detournements de deniers publics, les conduscteurs responsables de pertes de vies humaines dans les accidents de la route.etc.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (13:45 PM)
    Faites comme au Nigéria où les populations règlent eux même leurs problèmes. Un voleur ou agresseur pris est bien lynché et bien tabassé au point que c'est lui même qui supplie qu'on l'amène à la police. Et quand aux agresseurs criminels, on les amène sur un rond point, on les attache, on met un pneu à leur coup et on déverse de l'essence sur eux et ensuite un briquet pour mettre le feu devant tout le monde. C'est très cruel mais un agresseur qui voit le sort réservé aux agresseurs cessera immédiatement d'agresser.

    Il ne faut pas compter ni sur le Président et ni sur l'Assemblée pour voter une loi sur la peine de mort car nous sommes dirigés par des poltrons qui s'en foutent de la vie des populations puisqu'eux sont bien protégés et bien loin des agresseurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2022 (16:29 PM)
    avec ce systeme judiciaire si on introduisait la peine de mort ... imaginez ce que ca pourrait donner... !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pseudo

    En Mai, 2022 (17:47 PM)
    Le fait de gracier des détenus pour des actes comis envers des citoyens doit etre revu. Ce pouvoir du président ne doit pas primer sur celui qu'on les proches des victimes pour réparationVive la peine de mort. 
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2022 (10:17 AM)
    La peur changera de camp

     par tous les moyens.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2022 (10:50 AM)
      Exactement, il faut que la peur change de camp. Il faut que les citoyens s'organisent pour lutter ensemble contre les criminels. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bjk

    En Mai, 2022 (21:06 PM)
    Normale , n pays ou la politique occupe 300/365 de l'année. Le reste est la religion. Liste electoral sk viol ak diné rek. Dou dem
    {comment_ads}
    Auteur

    Rippillm

    En Mai, 2022 (23:58 PM)
    Restoration de la peine capitale.

    Exécutions publiques par pendaison.

    Assez de politique politicienne et de détournements, sinon il faut balayer cette racaille politicienne !!!

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email