Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

PHARMACIENNES LICENCIÉES: La réponse de guigon

Single Post
PHARMACIENNES LICENCIÉES: La réponse de guigon

Monsieur le Directeur de Publication,

 

Dans un article publié par votre site d’information le 30 Juillet 2019 et repris par plusieurs autres sites, vous avez pris la responsabilité d’affirmer, en vous fondant sur « une source digne de foi » que deux pharmaciens ont été abusivement licenciés de la Pharmacie GUIGON parce qu’il leur aurait été interdit d’y prier.

 

Au titre de notre droit de réponse, nous vous prions d’insérer dans votre plus prochaine publication la mise au point suivante :

 

·         Les deux pharmaciens n’ont pas été licenciés parce qu’ils priaient dans la pharmacie, mais pour mauvaise manière de servir et insubordination, à la suite de leur refus de se conformer à deux notes de services prises par la Direction.

 

A toutes fins utiles, nous joignons les lettres de licenciement qui leur ont été adressées, lesquelles attestent à suffisance que contrairement à ce que vous avez écrit, la prière n’est nullement le motif de leur licenciement.

 

·         JAMAIS depuis 1935, ni feu Henri GUIGON, ni Bernard GUIGON dont l’épouse est musulmane, n’ont interdit à quiconque de prier au sein de la Pharmacie. Le personnel a été invité, pour des raisons d’organisation et de sécurité des malades, à le faire en dehors des heures de service et dans un lieu approprié.

 

·         Or, les deux ex-employés n’arrêtaient pas de quitter leur poste aux comptoirs de la pharmacie, pendant les heures de service, sans l’autorisation de leur hiérarchie, ce en dépit de tous les rappels à l’ordre et au mépris du serment de GALIEN qu’ils ont prêté. Ledit serment leur fait obligation « de ne jamais oublier (leur) responsabilité et (leurs) devoirs envers le malade et sa dignité humaine ».

 

·         Depuis 1935, tous les employés musulmans et non musulmans, qui  se sont succédés à la pharmacie en ont assimilé et bien compris les contraintes et obligations (le travail, tout comme la prière, étant une obligation pour tout musulman) et n’y ont jamais vu un quelconque manque de respect pour la communauté musulmane.

 

Il n’est pas inutile de souligner que la pharmacie compte à ce jour près de 80 employés permanents dont les 8/10ème sont musulmans et que seules ces deux personnes se sont distinguées par leur indiscipline et leur irresponsabilité.

 

La stratégie qui consiste à tirer profit de ces infractions à la discipline pour tenter de créer un problème confessionnel ou faire le buzz au détriment d’une entreprise qui crée de la croissance depuis près d’un siècle, constitue une dérive dangereuse, dans une République comme la nôtre.

 

En effet, leur liberté de prier ne leur donne pas le droit d’enfreindre la discipline de la pharmacie, encore moins quitter leur poste pendant les heures de travail, sans autorisation.

 

Leur liberté de culte ne leur donne pas non plus le droit de ne pas observer les horaires de travail ni encore moins celui de remettre en cause le pouvoir de direction et d’organisation du Chef d’entreprise que nous sommes.

 

Un minimum d’équilibre, de respect du contradictoire et du devoir de recouper l’information vous aurait permis d’éviter de publier ces fausses informations qui nous causent un très grave préjudice.

 

C’est pourquoi nous vous demandons de publier notre droit de réponse.

 

Nous vous remercions de l’accueil que vous lui ferez et vous prions de recevoir nos salutations distinguées.

 

Dakar, le 1er août 2019

 

Pour la Pharmacie GUIGON

 

M. Bernard H. GUIGON

Directeur Général

Article_similaires liiiiiiiaffaire_de_malade

17 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2019 (17:13 PM)
    Si dans tous les services publics on licenciait tous ceux et celles qui ne sont pas à leurs postes de travail ( retards, bavardages, absences, arrogance) il n'y aurait plus personne dans les services .....



    à bon entendeur , salut !
  2. Auteur

    Bgn

    En Août, 2019 (17:33 PM)
    Islam et boulot:

    Fadiar : heure de se réveiller

    Tisbar : heure de pause

    Takussan : heure de descente

    Timis : retour chez soi après dure labeur

    Guéwé : le dîner est prêt.

    Gloire à Dieu.

    Auteur

    Xadim

    En Août, 2019 (17:44 PM)
    Trop de mécréants dans ce pays. Ragual lèn Yalla

    Auteur

    En Août, 2019 (17:51 PM)
    Sir

    With all due respect your employees have their rights as Muslim to pray according to Islam on time. I understand that you have a business to run and everybody cannot go to pray at the same time but you can organize a rorotation for your Muslim employees to pray. You also need to accommodate your employees by creating a praying area for them. If my non Muslim employer in America can do it so can you. In fact it's a win win situation. Your employees don't need to leave the work place and business goes ont as usual. It doesn't take take rocket science to do it. You can make it happen. Excuse my French



    Thank you.
    • Auteur

      Latdior2012

      En Août, 2019 (03:51 AM)
      sorry. it is too much to bother with. choose to work and stay in the company. decide that you would rather go pray and stay away!!! go create your own business and you can pray at any time, regardless of your customers' needs. soon, you will be bankrupt!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (18:20 PM)
      shut the fuck up you motherfucker. they do have the right to pray no matter. you sale negro.
    Auteur

    Kadiadso

    En Août, 2019 (17:53 PM)
    Attention à la manipulation. Quand tu termines ton travail, alors va prier. C'est partout ainsi, même dans le St Coran.

    Auteur

    En Août, 2019 (18:27 PM)
    JE DEMANDE AUX RESPONSABLES RELIGIEUX ET AUTRES QUI LISENT LES JOURNAUX ET COMMENCENT A GESTICULER, DE PRENDRE CE CONSEIL:

    NE DONNER JAMAIS VOTRE AVIS APRES AVOIR LU UN ARTICLE SUE SENEWEB. VOUS ALLEZ FINIR PAR VOUS DISCREDITER ET VOUS RIDICULISER.

    LA MAJEUR PARTIE DES ARTICLES DANS LA PRESSE SONT DEFORMES. LES IDIOTS IL Y EN A PARTOUT. ET SENEWEB ES JUSTE UNE ENTREPRISE A RECOLTER DE L'ARGENT EN PUBLIANT N'IMPORTE QUOI JUSTE POUR AVOIR BEAUCOUP DE LECTEURS POUR POUVOIR VENDRE DES ESPACES PUBLICITAIRES. C'EST DEVENU TRES DANGEREUX.
    Auteur

    En Août, 2019 (18:28 PM)
    Je suis enseignant et imaginez vous que j'arrête mes cours pour un temps de prière; je suis pilote, j'arrête l'avion pour prier; je suis médecin urgentiste, le blessé arrive par ambulance, je dis "attendez, je finis ma prière ! et ainsi de suite. Vous pouvez continuer à loisir. Ce Sénégal est devenu un pays d'ignorants et de petits fanatiques guidés par des soi-disant imams. Ils veulent une petite république islamique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (19:11 PM)
      ce n'est pas la même chose.si vous avez envier de faire caca à 8 heures,vous n'allez pas attendre l'heure pose.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (20:44 PM)
      donc vous mettez au même plan le besoin de faire caca(j'utilise vos termes) et celui de prier. fin esprit que vous êtes !
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (20:44 PM)
      donc vous mettez au même plan le besoin de faire caca(j'utilise vos termes) et celui de prier. fin esprit que vous êtes !
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (20:48 PM)
      a toi qui repond, faire caca est une urgence physiologique mais la priere n'en est pas une, ou du moins seulement pour un musulman.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (18:35 PM)
    On peut même manger avant de prier.
    Auteur

    En Août, 2019 (18:47 PM)
    Franchement je vais finir par croire a ceux qui fustigent le manque de credibilite des infos donnees par Seneweb. Diantre qu est ce qui vous empeche de verifier lle bien fonde de vos aricles avant publication? Si cela avait ete fait aupres des responsables de guigon certainement que vous ne seriez pas aujourd huis oblige de publier ce dementi qui vous decribilise
    Auteur

    En Août, 2019 (19:22 PM)
    Avant l'"indépendance'' du Sénégal,on interdisait aux muezzins d'appeler à la prière à l'heure de sieste,dans certaines localités.

    Et aujourd'hui encore,en Europe,des musulmans ont des problèmes pour prier convenablement, particulièrement les vendredis.

    Maïs nous sommes chez nous,et au 21e siècle, un moment où Satan et ses alliés cherchent coûte que coûte à étendre leurs tentacules.

    Nous,musulmans, restons fermes et continuons le combat!
    Auteur

    Modou

    En Août, 2019 (19:57 PM)
    j'étais enseignant à Mayotte en 2015. Département français très majoritairement musulman. Comme en ce moment au Sénégal et un peu partout dans le monde les esprits s'échauffent dès lors qu'il est question de religions. tout un chacun y va de son interprétation des textes et des coutumes. c'est ainsi qu'un chauffeur de bus scolaire a poussé son rigourisme au point de s'arrêter sur le bas côté de la route pour prier laissant les élèves sans surveillance. une bande rivales d'une commune voisine a repéré certains élèves s'est engouffrée dans le bus pour les agresser. Aucun imam cadi ou foundi n'a volé à son secours. question d'interprétation ou de lucidité ? au Sénégal on met où le curseur ? Wassalam
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (21:05 PM)
    poste 30 : qu"est ce que les chrétiens ont à voir dans cette histoire ????
    Auteur

    Anonym

    En Août, 2019 (22:33 PM)
    FAUT EMBAUCHER QUE DES GENS QUI NE SONT PAS MUSULMANS. C'EST QUOI CE PAYS, ON MARCHE SUR LA TÊTE.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (12:17 PM)
    le contradictoire eclaire c'est l 'information unilaterale qui obnubile , on s'est trop vite excité inutilement dans cette affaire il me semble avoir attiré l'attention sur cette tendance dangereuse observée chez nous, jusqu'à nouvel ordre Republique proclamée , d'un groupe de religieux plus ou moins organisés qui veulent s'imposer pour regimenter la vie des senegalais jusque dans leur intimité , ce phenomene a tjrs été desastreux dans les pays qui l'on vecu et il nous guette si l'on ne prete attention ,la coexistence du religieux et du laic impose un pouvoir de discernement du pouvoir politique et une autorité eclairée et vigilante,toute faiblese peut etre cher payée
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (13:10 PM)
    Guigon dit " Les deux pharmaciens n’ont pas été licenciés parce qu’ils priaient dans la pharmacie, Les deux pharmaciens n’ont pas été licenciés parce qu’ils priaient dans la pharmacie, mais pour mauvaise manière de servir et insubordination, JAMAIS depuis 1935, ni feu Henri GUIGON, ni Bernard GUIGON dont l’épouse est musulmane, n’ont interdit à quiconque de prier au sein de la Pharmacie. Le personnel a été invité, pour des raisons d’organisation et de sécurité des malades, à le faire en dehors des heures de service et dans un lieu approprié. Or, les deux ex-employés n’arrêtaient pas de quitter leur poste aux comptoirs de la pharmacie, pendant les heures de service, sans l’autorisation de leur hiérarchie, ce en dépit de tous les rappels à l’ordre et au mépris du serment de GALIEN qu’ils ont prêté. Ledit serment leur fait obligation « de ne jamais oublier (leur) responsabilité et (leurs) devoirs envers le malade et sa dignité humaine ». En effet, leur liberté de prier ne leur donne pas le droit d’enfreindre la discipline de la pharmacie, encore moins quitter leur poste pendant les heures de travail, sans autorisation. Leur liberté de culte ne leur donne pas non plus le droit de ne pas observer les horaires de travail ni encore moins celui de remettre en cause le pouvoir de direction et d’organisation du Chef d’entreprise que nous sommes." . Mr Guigon avoue qu'il les a licenciés parce qu'ils quittaient leurs postes aux heures prières alors qu'il avait interdit de le faire aux heures de services, pour des raisons d’organisation et de sécurité des malades. Or ces deux employés quittaient leurs postes sans conséquence pour l'organisation et la sécurité des malades. personne ne s'est jamais plaint. Ils n'ont pas violé le " serment de GALIEN qu’ils ont prêté. Ledit serment leur fait obligation « de ne jamais oublier (leur) responsabilité et (leurs) devoirs envers le malade et sa dignité humaine ». C'est prier dans la pharmacie qui dérange Mr Guigon. Prier qui dure au maximum 10 minutes! Prier a des heures déterminées et le travail a des heures et des durées déterminées. C'est avoir un bon cœur et respecter son prochain de les organiser de façon qu'il ait un équilibre psychologique et social. L'orgueil l'a poussé à les licencier: "remettre en cause le pouvoir de direction et d’organisation du Chef d’entreprise que nous sommes.... quitter leur poste pendant les heures de travail, sans autorisation." Le code travail ne penche pas en faveur de Guigon. Non plus l'éthique. A tous ceux qui sont épris de justice, n'achetez plus dans cette pharmacie, jusqu'à ce que Guigon, qui est musulman parce qu'il a une épouse musulmane, ( déduction logique) permette la liberté de culte dans la pharmacie et reprenne les deux docteurs.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (18:20 PM)
      un jour à la grande poste de st-louis vers 17h j'ai constaté qu'il n'y avait personne derriere les guichets (!) ...un vieux senegalais m'a dit en rigolant "ils sont tous partis priés" .......je crois que l'islam est la religion des imbéciles et des faibles d'esprit !!!
    Auteur

    Mamadou Sall

    En Août, 2019 (17:50 PM)
    Si aller aux toilettes ne penalise pas le travail prier ne fera pas
    Auteur

    Pur Veritenonyme

    En Août, 2019 (19:31 PM)
    Cette lettre-réponse confirme bien qu'ils ont été licenciés pour avoir prier aux heures de service.



    C'est gravissime pour un pays comme le Senegal.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR