Lundi 22 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

"Ces entreprises minières ne sont pas là comme des philanthropes, mais...'' (Abdou Aziz Diop, Coalition PCQVP)

Single Post
"Ces entreprises minières ne sont pas là comme des philanthropes, mais...'' (Abdou Aziz Diop, Coalition PCQVP)
Thiès est la première région minière au Sénégal. La manne financière que génèrent les différentes entreprises implantées dans le secteur est incommensurable.

''La première entreprise c'est la cimenterie du Sahel avec une contribution de 20 milliards. Ensuite, Dangoté avec 13 milliards, Cogeca dans la zone de Ngoundiane avec 5 milliards, et Gecamine avec 2,7 milliards'', liste Abdou Aziz Diop, coordonnateur de l'antenne régionale de la Coalition Publiez ce que vous Payez.

''Ces entreprises ne sont pas là comme des philanthropes. Elles sont là pour faire du profit'', assure Abdou Aziz Diop.

Selon lui, le dernier rapport de l'Itie a montré que sur les 122 milliards de contributions pour le secteur extractif dont 113,5 sur le secteur minier et 8,7 pour le secteur des hydrocarbures, les 60 milliards proviennent de la région de Thiès.

Cependant, l'exploitation des carrières et cimenteries dans la région de Thiès a fini par installer un effet néfaste sur l’environnement et la santé des populations.

En effet, bien qu'il y ait des opportunités liées aux patentes et d'autres niches financières, les maires n'arrivent pas à les capter.

''Cela pose problème'', dénonce M. Diop.

En effet, les citoyens ne jouissent pas des retombées financières des mines qui font gagner des milliards aux exploitants. Pour mieux sensibiliser la population, la Coalition Publiez ce que vous Payez a initié un forum communautaire, à Diass. Elle a échangé avec la population sur les impacts environnementaux et sociaux de l'exploitation des carrières des cimenteries.

''Il faut que les entreprises puissent participer au développement socioéconomique. La Rse est encore faible, sur les 60 milliards, seuls 503 millions ont été dépensés dans la région de Thiès en termes de dépenses sociales. 2% pour la santé, 2% pour l'environnement avec toutes les externalités négatives que vivent cette population avec la pollution, de maladies chroniques, de pertes de moyens de subsistance, violations des droits des travailleurs, de précarité'', énumère-t-il.

Pour lui, il est paradoxal, que les impôts locaux soient très faibles, soit 1,2%.

Ainsi, pour la Coalition Publiez ce que vous Payez, il est nécessaire et important de rééquilibrer.

''Les contrats sont déséquilibrés. Tout se joue dans les contrats. Il faut qu'ils soient équilibrés. Les collectivités riveraines directement impactées doivent aussi y trouver leur compte'', soutient Abdou Aziz Diop.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email