Vendredi 23 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

" Journée de prières" pour Gaïndé Fatma, samedi

Single Post
" Journée de prières" pour Gaïndé Fatma, samedi

Les parents et disciples de Serigne Cheikh Mbacké dit Gaïndé Fatma, décédé en 1978 à l'âge de 65 ans, se souviendront de lui lors d'une "journée de prières" prévue samedi au quartier Sicap Grand-Dakar, a appris l’APS de sa famille.

 

Ce sera l’occasion pour eux de revenir sur la vie et l’œuvre de ce chef religieux qui a, de son vivant, travaillé au "rayonnement du mouridisme" et à "l’unité de la Oumma islamique", selon son fils Serigne Alioune Mbacké. 

 

"Serigne Cheikh Mbacké est une figure religieuse, qui a marqué son époque par son engagement pour l’islam, ses actions en faveur du rayonnement du mouridisme et sa dimension politique. Cette journée de prières sera l’occasion pour nous de revenir sur les différentes facettes de son œuvre", a expliqué Modou Mamoune Diop, disciple du défunt chef religieux et membre du comité d’organisation de la manifestation.

 

Le khalife général des tidjanes, Cheikh Ahmad Tidiane Sy "Al Maktoum", est le parrain de la manifestation. 

 

"Au-delà de la communion des mourides et des tidjanes, le choix porté sur Cheikh Ahmad Tidiane Sy s’explique par sa ressemblance avec Gaïndé Fatma, sur les plans religieux et politique", a indiqué Modou Mamoune Diop. 

 

Il est revenu sur la vie de Serigne Cheikh Gaïndé, en rappelant que ce dernier "avait produit un document synthétisant ses multiples rencontres avec les autorités politiques et religieuses du Sénégal et de la sous-région, dans le cadre de ses actions visant l’unité des musulmans". 

 

Selon lui, Serigne Cheikh Mbacké a visité de nombreux pays: de l’Arabie Saoudite aux Amériques, en passant par la Syrie, le Liban, le Maroc, l’Irak, la Jordanie, le Pakistan, l’Egypte, la France et d’autres pays d’Europe. 

 

"Ses actions visaient l’unité de la communauté musulmane. Il a créé la Fédération des groupements religieux et culturels de Cheikh Ahmadou Bamba, la première organisation religieuse légalement constituée au Sénégal", a déclaré M. Diop.

 

Serigne Cheikh Mbacké dit Gaïndé Fatma naquit en 1913. Il fut baptisé par son grand-père Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), le fondateur de du mouridisme, qui lui donna son propre nom.

 

Il fut envoyé par son père, Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké (1886-1945), chez le grand-père Serigne Makhtar Allé Lô, à Tindoly, puis à Touba, chez Serigne Modou Mokhtar Dieng, qui se chargera de son éducation. 

Gaindé Fatma se rendra plus tard en Mauritanie, pour se perfectionner en littérature, en théologie et au "tadjwid".

 

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) avait organisé une "cérémonie nationale d'hommage" à Gaïndé Fatma, en mars 2006, à Dakar. 

 

Alioune Tine, qui dirigeait la RADDHO à l’époque, avait rappelé la dimension politique du défunt chef religieux: "Si vous voulez travailler sur le multipartisme au Sénégal, vous ne pouvez pas contourner Gaïndé Fatma, parce qu'il a travaillé avec beaucoup de leaders de l'opposition."

 

Aussi avait-il loué le "travail qu'il a fait pour comprendre le développement de la démocratie sénégalaise (...) le secteur privé et les hommes d'affaires au Sénégal". 

 

Et pourtant, "pas de rue qui porte son nom, aucun édifice non plus. C'est un scandale, une injustice, et il faut y mettre un terme", avait déclaré Alioune Tine.

Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Khoudar

    En Mai, 2014 (03:45 AM)
    serigne cheikh yalla na niouco sou niou borom fayal . keneula woone si adouneu.counek war naco nianal

    • Auteur

      étudiant

      En Mai, 2014 (17:12 PM)
      c'est lui qui a initié la création de l'organisation de la conférence islamique (o c i ),, il l'a dit a son ami hassan ii qui se chargera la coordination
  2. Auteur

    Yen A Marre

    En Mai, 2014 (03:47 AM)
    Est ce que la POLYGAMIE a été prescrite par DIEU lui qui a initié le premier mariage entre ADAN et EVE ? Est ce qu'il permis de TUER au nom de DIEU lui qui nous recommande de ne point tuer ? Est ce que la CHARIA a été prescrite par DIEU lui l'unique juge qui nous dit" ne juger point " ? Toi qui applique la CHARIA est-tu exempt du péché ? De grâce répondez à mes questions et arrêtez de vous acharner sur le professeur sangaré qui partage le fruit de ses recherches avec les hommes justes qui cherchent à cœur-joie DIEU dans sa VERITE
    Auteur

    Hiakk

    En Mai, 2014 (04:15 AM)
    Gaindé Fatma boroom nass



    Goor pirrr



    L'exemple que devrait suivre tous les petitis fils de Serigne Touba



    Auteur

    Deug

    En Mai, 2014 (04:21 AM)
    Le plus grand nationaliste que le Sénégal a connu.



     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Serignetoubib

    En Mai, 2014 (07:08 AM)
    Quel peuple d' esclaves et de subordonnés!

    Les gens meurent de faim et manque de tout mais ils continuent de perdre leur temps pour prier pour et de faire allégeance a des bourgeois qui continuent de les dominer même bien après leur mort.
    Auteur

    Badou

    En Mai, 2014 (07:23 AM)
    Contente-toi de ne pas vouloir en faire partie et ferme ta gueule !!!
    Auteur

    Revolutions

    En Mai, 2014 (07:24 AM)
    J'ai eu la chance de rencontrer Serigne Cheikh quand j'allais a l'ecole Leopold Panet qui se trouver au alentour de sa maison a la Sicap rue dix,j'avais a peine huit ans et monsieur etait tres gentille avec nous.



    Ps:Leopold Panet fut le premier maire noir death Dakar.
    Auteur

    Mattar

    En Mai, 2014 (07:43 AM)
    L'allégeance c'est l'intelligence de la Nécessité comme disait Karl Marx:

    "La liberté c'est l'intelligence de la nécessité, l'homme est d'antant plus libre quand il se soumet à la nécessité consciente qui détermine son action etc."

    L'action c'est le travail.

    Celui qui t'a devancé par le travail ne rêve pas de le ratrapper pas le blabla!

    Les Mourides sont travailleurs, dynamiques et pragmatiques.

    Aujourdh'ui tout le monde au sénégal s'inspire du travail, de la discipline, du model de développement et de la doctrine mouride.

    Nous ne sommes pas des esclaves comme tu prétends(serignetoubib) le dire.

    Auteur

    A Y'en A Marre

    En Mai, 2014 (08:25 AM)
    pourquoi tous les papes doivent etre blancs ??pourquoi y'a t il pas toujours un pape noir????
    Auteur

    Pape Noir

    En Mai, 2014 (08:47 AM)
    Il, logera dtte sa communaute au vatican et quindit noir dit bassesse haine jalousie rancoeur medisances complots dit sorcelleries tueriesnc pourkoi il, nenseranpas de sitot pape nous ne sommes pas, prete exempoe du senegal on attekd knun religieux ouvre la bouche pour ke les insultes pleuvent sur lui
    Auteur

    1passant

    En Mai, 2014 (08:52 AM)
    Un très grand érudit et nationaliste hors-pair. En plus il faut saluer la bonne confraternité confrérique; y'a même un Cheikh Mbacké Laye chez les layènes. Sénégal c 1 pays sophistiqué. Machallah!!!
    Auteur

    Maandu

    En Mai, 2014 (09:33 AM)
    J'ai découvert une bonne part de l'oeuvre de cet 'homme d'Etat, visionnaire, acteur de développement lors des journées culturelles que la RADDHO lui avait consacrées il y a quelques années. C'est dommage que personne n'ait su reprendre le flambeau après lui !
    Auteur

    Serignemor

    En Mai, 2014 (12:43 PM)
    Exceptionnel personnage,a la confluence de toutes les grandes œuvres qui ont singulièrement marque la vie religieuse,politique,économique et sociale de notre pays,Serigne Cheikh Fatma est,a jamais, un acteur considérable de notre histoire .Avec une stature a nulle autre pareille,un engagement et un idéal hors du commun,il a su marque son époque en s'investissant puissamment et généreusement dans tout ce qui pouvait contribuer a l’élévation du niveau de foi et de connaissances de ses compatriotes,singulièrement des talibes et aussi a l’amélioration des conditions d'existence humaines.Dans la perpétuation de l’œuvre colossale de Serigne Modou Moustapha,il a su faire montre d'aisance et d'assurance,d’autorité et de compétence,de distinction et de noblesse.Chez lui,le haut lignage n’était pas objet de prétention ou de revendication orgueilleuse mais plutôt obligation de refus de tout compromis,de toute concession nuisibles aux intérêts de l'islam et de la voie tracée par son incomparable grand-père.Symbole achevé d'attention,d’égards et de fidélité a l'endroit de ses talibes,il nous a toujours donne (a nos pères et nous enfants a leurs cotes) et dans la constance, cette touchante considération de pouvoir le rencontrer et de le voir partout,y compris quand les plus grands attendaient devant sa porte.Serigne Cheikh était la lampe qui nous indiquait la voie quand il n y avait pas encore de lumière.Il est reste jusqu'au bout, le modèle et la référence.QUE DIEU lui accorde SES immenses faveurs et grâces.
    Auteur

    Bassmbacke

    En Mai, 2014 (13:33 PM)
    Une faute a coriger:makhtar alle lo n etait pas un grand pere pour serigne cheikh plutot un pere parce qu il etait cousin de serigne modou moustapha. Son pere est alle khari mame lo frere uterin de sokhna aminata lo mere de s mouhadou moustapha.
    Auteur

    Youbi

    En Mai, 2014 (14:28 PM)
    il fut un modele tout court pour tout le monde,d une bonte et d une generosite rare ,et tout dans le silence.cheikh mbacke tu le trouveras pratiquement dans toutes les confreries du sengall.moustapha gueye disait que cheikh mbacke venait faire des visites dans les pays arabes pour controller ce que faisaint les etudiants senegalais sans vouloir comprendre qui etait mouiride,tidiane ,khadir ou layene.il aidait et assistait tout le monde par ses propres moyens,ce qui l interressait etait le savoir.il a combattu tres tot l ignorance ,le fanatisme et toute forme d obscurantisme.son modele etait a suivre tres tot par tous les marabouts tous ses enfants sont des intellectuels et se reveillent aussi tot pour aller gagner leur pain et la difference tu peux parler avec ses fils comme des amis,des collegues et des fois ils te considerent comme un propre frere et le courant passe tres bien et dans le respect.cheikh mbacke,cheikh anta et cheikh ahmed tidiane sy doivent etre des patrimoines pour le peuple senegal,des modeles a suivre parce qu etant temple du savoir.
    Auteur

    Reconnaissant

    En Mai, 2014 (14:50 PM)
    Si je suis devenu aujourd'hui cadre après le Bon Dieu je le lui doit . C'est à partir des écoles franco-arables qu'il avait créées à travers le pays que j'ai pu faire mes armes et pouvoir intégrer l'école française sans trop de difficultés. Que Dieu lui paie ses bienfaits. Amine!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR