Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Recrudescence de la violence au Sénégal : Pourquoi le mal persiste

Single Post
Recrudescence de la violence au Sénégal : Pourquoi le mal persiste

Des derniers cas en date, celui du jeune Daouda Diouf, poignardé à mort par une bande de quatre agresseurs à Yarah. Quelques jours seulement après, qu’un enfant a succombé aux coups de barre de fer, qui lui ont été administrés par son propre père, aux Parcelles assainies. La série macabre ne faiblit pas. En mi-avril, un boulanger est retrouvé mort devant sa chambre, à Matam. Le corps sans vie, gisait dans un bain de sang. A Ziguinchor, un autre corps sans vie a été retrouvé. La dépouille était criblée de balles. Comme si cela ne suffisait pas, les cas d’agressions et de cambriolages se multiplient. La vidéo d’un agresseur en plein jour, aidé par son complice, conducteur de scooter, suscite une indignation générale. Tout comme ces deux individus encagoulés et armés de pistolets qui ont cambriolé une boutique, ce lundi aux Maristes. Une semaine après le braquage opéré dans un salon de coiffure et un magasin à Kaolack. Pour dire que la liste est loin d’être exhaustive...

Des actes qui poussent à se demander si le Sénégalais est devenu soudainement violent.

A cette question, la réponse de maître Mayacine Diallo, agent de sécurité, par ailleurs auteur de l’ouvrage : « l’homme de sécurité est partout et nulle part », est sans ambages. Il liste à cet effet, certaines causes qui pourraient favoriser ce phénomène.

« Le sénégalais est devenu violent. Aujourd’hui si vous allez à l’université, vous verrez des étudiants qui sont devenus des bandits, parce qu’ils n’ont aucune perspective d’emploi. Il n’y a que des promesses », affirme-t-il.

Pour le spécialiste de la sécurité, c’est là où réside la source de cette « insécurité galopante au Sénégal ». Son diagnostic de la situation, laisse entrevoir beaucoup de facteurs qui méritent une analyse approfondie. « Il y a beaucoup de jeunes militaires qui ont été libérés, après deux ans de formation dans l’Armée, sans mesure d’accompagnement. Cela peut générer en eux un sentiment de laissé-pour-compte. Ce qui les pousse, parfois, à faire des agressions, car ne pouvant plus résister à la pression sociale ».

Maître Diallo invite l’Etat à travailler à la réorientation et à la réinsertion des anciens militaires. A ses yeux, l’Etat doit créer des emplois pour les repris de justice et les jeunes désœuvrés en perte de repère.

En ce qui concerne la politique sécuritaire adéquate pour faire face à ces meurtres, maître Mayacine Diallo soutient que la prévention  doit être davantage mise en avant. « La sécurité préventive, théorise M. Diallo, consiste à faire des descentes périodiques dans toutes les zones à risques, avant que l’irréparable ne se produise ».


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (20:24 PM)
    Ce n'est pas uniquement au Sénégal mais dans le monde entier ou se commettent chaque minute des scènes de violence. Nos sociétés se dereglent.
    • Auteur

      Parceque

      En Mai, 2019 (13:16 PM)
      parceque il y trop de milliardaires spontanes parmi ceux qui devraient être des rôles models ( gouvernant voleurs en cravate et costume griffe ).
    • Auteur

      Because

      En Mai, 2019 (13:25 PM)
      le manque de repères,l'école en régression. pour finir la pauvreté et l'enrichissement sans causes de nos gouvernants
    • Auteur

      Anonyme

      En Mai, 2019 (15:06 PM)
      je pense que que de nos jours certains jeunes ne veulent pas commencer par le bas et monter tout doucement. ils veulent réussir aussitôt.
      combiens de personnes au sénégal qui investissent dans les matériels d'apparences ( téléphone portable dernière génération, vêtements de luxe ,j 'en passe ) . pourtant il auraient pu investir dans une petite activité.
  2. Auteur

    Dire Vrai

    En Avril, 2019 (20:38 PM)
    PASKO SENEGAL ON MET TOUHOUR LA FAUTE SUR LES ETRANGER DU GENRE LES SENEGALAIS SONT DES SAINT ILS SONT DES ANGES
    • Auteur

      Parceque

      En Mai, 2019 (13:22 PM)
      en 2012:

      huit milliards de privilèges de hautes fonctions. - généreusement gratifiés par wade.

      en tout cas maan matty sale sathioummaah daraah. - même fonds taïwan yi. daniou makkoy djiign rek.

      wade mo ma may. apres ma djeuul. alors yenn bouleen ma sonaal aak charia toubaab yoyou - di waxx ay :

      " complicite de corruption"


      macky ya neekh. vrai saabah
    Auteur

    Boy Colobane.

    En Mai, 2019 (03:27 AM)
    Le phénomène de la violence dépasse cette analyse très limite .

    Le desoeuvrement n'explique pas tout. Que fait on des valeurs familiales, religieuses ou tout simplement humaines?elles sont toutes en recul .

    Le manque de repères,l'école en régression. Pour finir la pauvreté et l'enrichissement sans causes de nos gouvernants.

    La liste Est longue.
    Auteur

    En Mai, 2019 (04:34 AM)
    c'est parce que la police est incapable de les arreter
    Auteur

    Mooo

    En Mai, 2019 (05:20 AM)
    Ce gouvernement est icompétent .normalement quand on vole des élections on doit pouvoir au moins trouver de l’emploi aux hommes ou bien au moins assurer la sécurité des populations mais rien.Macky n’est bon que pour faire des nominations en conseil des ministres et se partager les milliards entre transhumants et politiciens voleurs.
    Auteur

    Lala

    En Mai, 2019 (09:55 AM)
    le senegal un bateau sans capitaine les politiciens ne s occupe que de politique .qu Allah nous aide
    Auteur

    Xalima

    En Mai, 2019 (10:51 AM)
    D'abord au Sénégal on forme des militaires au maniement des armes deux ans après on les libère sans aucune formation professionnelle ensuite dans les quartiers des fumeurs de chanvre qui se soûlent deviennent des agresseurs avec la complicité de la population qui ne dénoncent pas alors que les forces de sécurité ne peuvent pas être derrière chaque sénégalais il faut que l’état s'appuie sur les guides religieux (musulmans-chrétiens-etc)dans les prêches et sermons pour sensibiliser le plus de sénégalais possible sur les dangers de la violence.
    • Auteur

      Passant

      En Mai, 2019 (13:09 PM)
      tu mens.
      tout militaire libere apres deux ans sous les drapeaux recoit une formation professionnelle diplomante en collaboration avec le chambre de commerce de dakar.
      kou khamoul da ngay mandou
    Auteur

    En Mai, 2019 (12:25 PM)
    La lecture que Je Fais de la situation au Sénégal me laisse perplexe:.Et malheureusement je pense que c'est que Le début!!!

    Quand tu as une population avec tres peu d'instruction, Pas assez d'éducation et entièrement soumise à leur propre croyance. Force est d'admettre que soigné Le mal à la racine devient quasi impossible,

    Et La première responsable de ce c'est la Famille!

    J'entends par là une Famille qui Aime qui protège, qui éduque et qui instruit ces enfants!

    Est-ce le cas de La Famille Sénégalaise ( j'en doute!!!)

    Auteur

    Pas D'accord

    En Mai, 2019 (13:06 PM)
    Moi je ne suis pas d'accord. Cette recrudescence de violences est du au manque de foi en Dieu et le manque de confiance en soi. Il fut des moments où les gens étaient plus pauvres plus misérables qu'aujourd'hui mais qui ont gardé leur foi en Dieu et qui n'étaient violents.

    Aujourd'hui chacun veut avoir un portable dernier cri, rouler dans un range, vivre dans une luxueuse résidence etc... alors que on en a pas les moyens. Seul ceux qui pensent au jugement dernier peuvent échapper à la tentation avec laide Dieu.



    Auteur

    En Mai, 2019 (13:36 PM)
    A Dakar tu peux circuler la nuit sans voir un seul policier. Impossible à Cotonou par exemple.
    Auteur

    Taurus

    En Mai, 2019 (14:23 PM)
    Formez des gangs d'auto-defense dans vos quartiers, defendez votre famille, votre quartier.

    Allummez quelques agresseurs.

    Tranferez la peur dans leur camp.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR