Mardi 15 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Réhabilitation du Building et Jaxaay version Macky Sall : Deux grosses nébuleuses de plusieurs dizaines de milliards de francs Cfa

Single Post
Réhabilitation du Building et Jaxaay version Macky Sall : Deux grosses nébuleuses de plusieurs dizaines de milliards de francs Cfa

C'est Libération qui lève le lièvre sur ces deux affaires qui risquent, sans l'ombre d'un doute, d'indigner tous les adeptes de la bonne gouvernance et provoquer une polémique dans le monde des entreprises spécialisées dans le bâtiment.

D’une part, selon des informations dignes de foi, les hautes autorités ont planifié de … donner, sans le moindre appel d’offres, le marché de réhabilitation du Building administratif, siège du gouvernement, à un privé Sénégalais, qui s’est associé, pour l’occasion, à des Italiens. 

L’affaire, nous dit-on, devient plus grave lorsqu’on apprend que l’heureux gagnant, l’homme d’affaires sénégalais, n’a jamais réhabilité ou conduit le moindre bâtiment de sa vie. 

À en croire nos confrères, l’astuce pour faire passer ce gros écueil à la bonne gouvernance, consistera pour les nouvelles autorités à convoquer des « facilités » que ces entrepreneurs vont faire à l’Etat. En gros, ce dernier payera sur une période de dix années le montant de la prestation. 

À laquelle vont sans doute s’ajouter des intérêts considérables pour amortir pareil différé. D'ailleurs, des informateurs visiblement bien imprégnés, avancent un montant global de trente-six (36) milliards de francs.

D’autre part, et au même moment, des questions légitimes interpellent le gouvernement sur le « partage » effectué à Tivaouane Peulh dans le cadre du projet de construction de logements sociaux.

Nos confrères du journal « Le Quotidien » avaient déjà révélé que les sociétés Socabeg est Dms Habitat ont vendu à l’Etat des terres pour la somme de 6,8 milliards de francs, soient dix-mille (10 000) F Cfa le mètre carré.

Le ministre de la Restructuration et de l’aménagement des zones inondées, Khadim Diop, avait ensuite précisé que l’Etat n’a payé que la viabilisation des terrains à dix-mille (10 000) F Cfa le mètre carré.

Une démarche pour le moins surprenante dans la mesure où l’Etat possédait déjà des terres dans la même zone.

Aujourd’hui, Libération a appris, au terme d’une consultation restreinte motivée par le fameux prétexte de « l’urgence », la même Socabeg a été déclarée adjudicataire des lots 3 et 4 des travaux de construction des deux mille (2000) logements sociaux, pour un montant exact d'un milliard sept-cent soixante-six mille trois-cent soixante-onze mille neuf-cent soixante-douze (1 766 371 972) F Cfa, alors que Dmt construction se faisait les lots 7 pour huit-cent quatre vingt-onze mille neuf-cent vingt-huit mille cent-six (881 928 106) F Cfa ainsi que les lots cinq (5) et six (6) de la rondelette somme d'un milliard, sept-cent quarante-un mille cinq-cent soixante-dix mille, deux cent soixante (1 741 570 260) F Cfa.

Les miettes (le reste des lots) ont été « partagées » entre d’autres entreprises.

« L’urgence », qui aurait dicté la procédure d’urgence, s’expliquerait par le fait que l’Etat avait voulu disposer des logements avant … l’hivernage, qui a elle pour sa part débuté depuis un mois sans que le toit d’un seul de ces deux mille (2000) logements neufs ne soit visible.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    John

    En Juillet, 2013 (17:46 PM)
    les journalistes passent tout leur temps a mentir et a calomnier.Alors parmi eux, il y a des violeurs et des homos

    et des pédé comme SIDI lamine
  2. Auteur

    Thiey Yalla

    En Juillet, 2013 (18:29 PM)
    Le building sera notre tour de Pise.
    Auteur

    Golf

    En Juillet, 2013 (18:53 PM)
    N'est ce pas là une grande rupture?
    Auteur

    Nietymbar

    En Juillet, 2013 (19:12 PM)
    Pour le Building Administratif, il faut faire preuve d'imagination. Estimer la valeur du terrain et le vendre un promoteur qui se chargerait de construire un bâtiment plus moderne et plus spacieux vers Diamniadio (on en profiterait pour désengorger la capitale), et le reliquat servirait à rénover d'autres bâtiments administratifs qui en ont plus que besoin. J'espère que nafi Ngom va s'autosaisir de ces deux dossiers et envoyer les responsables devant la CREI
    Auteur

    Il Est Digne Cet Homme

    En Juillet, 2013 (20:09 PM)
    ''A nos enfants, nous dirons donc ceci : nous avons essayé de vous laisser une autre Afrique, une voie en dehors de celle imposée par le colonialisme, nous avons essayé de ne pas vous laisser en héritage le statut de peuple à terre. Hélas ! Nous avons été férocement combattus par beaucoup de nos propres frères et soeurs. Ces derniers se sont opposés à nous plus que les maîtres dont ils sont l’émanation et donc des alliés objectifs. Et en matière de combat d’un peuple, il n’y a pas plus redoutables adversaires que ses propres congénères. C’est ainsi que nous avons dû faire face simultanément à deux fronts : celui de notre propre peuple et celui des loups du monde extérieur. Un front solidement uni par les liens de sujétion, de fascination voire de subjugation que les dominateurs ont exercé et exercent sur la partie la plus arriérée et la plus aliénée de notre peuple''.

    Laurent GBAGBO, président de la république de Côte-d'Ivoire déporté à La Haye
    Auteur

    Seul Dieu Jugera

    En Juillet, 2013 (21:32 PM)
    Il est clair que pour avoir accepté de vivre en harmonie avec les étrangers pendant près d'un demi-siècle, pour en compter aujourd'hui près de 40% sur son sol, on ne peut en aucun cas parler de XÉNOPHOBIE en Côte d'Ivoire !



    En revanche, Dramane Ouattara, DÉCOUVERT par les habitants de Côte d'Ivoire seulement qu'en 1989, dans un esprit diabolique de DIVISER pour mieux régner , servir ses maîtres impérialistes et se servir, en criant dangereusement à la XÉNOPHOBIE dans ce beau pays qui compte près de 40% d'étrangers, ne pouvait que réussir à faire naître cette IVOIROPHOBIE qui prévaut en ce moment en Côte d'Ivoire, sa véritable intention !



    C'est pourquoi, depuis l'éclatement de la guerre, pour un pays que Dramane Ouattara dit XÉNOPHOBE où l'on aurait entendu pendant la crise parler de MASSACRES à grande échelle d'étrangers, d'exil à grande échelle d'étrangers, de nombreux camps de réfugiés d'étrangers ... on a certes entendu parler de génocides commis par-ci et par-là (Bouaké, Guitrozon, petit-Duekoué, Daloa, Sassandra, Duekoué, Nahibly ...), ça n'a été que des IVOIRICIDES, on a certes entendu parler des camps de réfugiés par-ci et par-là, ça n'a été que des camps de réfugiés d'ivoiriens, on a certes entendu parler d'exilés par dizaine de milliers, ça n'a été que des exilés ivoiriens, quand leurs villes et villages abandonnés (Duekoué à l'Ouest) pourront être repeuplés par les nouveaux habitants burkinabé du mont Péko !



    Oui, seul dans un esprit DIABOLIQUE de DIVISER pour mieux régner, quelqu'un pourra crier à la XÉNOPHOBIE, dans un pays qui n'a jamais eu PEUR de vivre avec ses près de 40% d'ÉTRANGERS.



    À bon entendeur ... DTR.
    Auteur

    Wade Ss Wade

    En Juillet, 2013 (23:23 PM)
    Le secteur du Btp et de l'architecture,principalement subit cette situation.Dans le cas des 2000 logements,le travail pouvait être réparti entre plusieurs cabinets comme ils l'ont fait avec les bureaux de contrôles mais les architectes ne s'entendent et ne veulent pas porter plainte.Que les gens travail et créent de l'emploi n'intéresse pas nos dirigeants,mais les "deals".Mais un jour,les comptes...
    Auteur

    Niak Khalate

    En Juillet, 2013 (23:28 PM)
    chaque ministère son bâtiment avec ces agences et directions dedans  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Auteur

    Patriote2013

    En Juillet, 2013 (11:25 AM)
    faut pas s'étonner, c'est le moment de constituer des fonds pr son parti... les sénégalais sont vraiment crédules, croyez vous que ce président va créer la rupture. Il a menti jusqu'à accéder au pouvoir, li moy wakh dji... en réalité avec lui c'est le parti avant la patrie
    Auteur

    Diotna

    En Juillet, 2013 (11:41 AM)
    Le fait de nous dire que 40 pour cent de la population de la Cote d'Ivoire est composee d'etrangers nous indique déjà que êtes de ses thesistes, ethnicistes du Sud Ouest qui considèrent que tous les autres notamment tous ceux qui vivent au nord de Bouake !

    Ne fatiguez pour nous raconter l'histoire de la Cote d'ivoire que bien des Africains ont vécu en dedans !

    Ce qui est rassurant pour le pays c'est que plus jamais un Bete ne prendra plus jamais le pouvoir en Rci: le peuple est patient mais pas con au point de répéter la même erreur!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR