Mardi 15 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

RENTREE SOLENNELLE DES COURS ET TRIBUNAUX : Les avocats exigent l’augmentation des 200 millions de l’assistance judiciaire

Single Post
RENTREE SOLENNELLE DES COURS ET TRIBUNAUX : Les avocats exigent l’augmentation des 200 millions de l’assistance judiciaire

NETTALI.NET - Le bâtonnier de l’ordre des avocats, Alioune Badara Fall, a profité de la rentrée solennelle des cours et tribunaux pour demander au président de la République, Me Abdoulaye Wade, d’augmenter le montant de l’assistance judiciaire fixé à 200 millions.

 

La somme de 200 millions dégagée chaque année en guise d’assistance judiciaire est dérisoire selon le bâtonnier de l’Ordre des avocats. Lors de la rentrée solennelle des cours et tribunaux, Me Alioune Badara Fall, a demandé que cette assistance judiciaire soit revue à la hausse pour permettre au Barreau de faire face à ses charges.

 

Chaque année, l’Etat met à la disposition du Barreau une enveloppe de 200 millions. Enveloppe qui sert à désintéresser les avocats commis d’office par le Bâtonnier ou les juges d’instruction dans le cadre des dossiers criminels.

 

Le code de procédure pénale dispose, en effet, que tout inculpé dans un dossier criminel doit être assisté par un avocat. S’il n’a pas les moyens de commettre un conseil, l’Etat a l’obligation de lui en chercher un. C’est dans ce cadre que l’Etat met une enveloppe annuelle à la disposition du Bâtonnat pour servir dans ces cas d’assistance judiciaire. Prenant la parole, le président s’est dit « disposé à régler tous les problèmes liés à l’assistance judiciaire ».

 

A l’endroit des magistrats qui fustigent leurs mauvaises conditions de travail, le président de la République a déclaré : « nous sommes d’accord et nous avons pris un certain nombre de décisions dans ce sens pour être à la hauteur de l’excellence des hommes et des femmes qui travaillent dans la magistrature. J’ai une grande ambition pour la justice, pour les magistrats, pour qu’ils travaillent dans d’excellentes conditions matérielles et dans de bonnes conditions humaines pour s’attacher à leur mission ».

 

La rentrée des cours et tribunaux marquant le début de l’année judiciaire, avait pour thème : « le principe d’égale admissibilité aux emplois publics ». Un thème qui a été introduit par la magistrate Aminata Fall Cissé, juge au Tribunal régional hors classe de Dakar.


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Smokey

    En Janvier, 2011 (15:30 PM)
    ces bandes de connards corrompu :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR