Jeudi 08 Juin, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Révélations du président de la Communauté rurale : Mbane, terre promise aux spéculateurs

Single Post
Révélations du président de la Communauté rurale : Mbane, terre promise aux spéculateurs

Le président de la Communauté rurale de Mbane, dans la région de Saint-Louis, remportée aux dernières élections locales par Benno Siggil Sénégal à la suite d’un long contentieux post-électoral, a profité de la tribune du Forum social mondial pour tirer la sonnette d’alarme sur une ‘possible révolte des paysans’, si les terres de la localité continuent d’être vendues à des riches et aux étrangers. Il est intervenu hier, au cours d’une rencontre sur le foncier organisée par l’Ong Lead africa de Enda Tiers monde. 

‘Nous avons déjà commencé à désaffecter des terres. On ne peut continuer à dire aux populations que les terres vous appartiennent, mais vous ne pouvez pas y accéder. Nous avons trouvé que c’était anormal de distribuer des milliers d’hectares de terres à des étrangers alors que ceux qui doivent en bénéficier, restent d’éternels ouvriers agricoles ou n’ont pas de terres à cultiver et sont obligés de s’exiler. Nous trouvons que c’est indécent et nous avons commencé à désaffecter. Nous avons déjà désaffecté plus de 20 mille ha qui appartenaient à des sociétés étrangères pour les affecter à des paysans’. C’est dit d’un ton ferme et déterminé par Aliou Diack, le président de la Communauté rurale de Mbane, célèbre pour avoir été, au lendemain des élections locales, l’objet d’une âpre bataille judiciaire entre le pouvoir et l’opposition.

Il reste qu’à Mbane, il n’y a pas que les riches arabes, espagnols, anglais, américains, indiens, sud africains et français qui ont fait main basse sur les fertiles et arables terres de la localité contiguë au Lac de Guiers qui alimente en eau douce la capitale Dakar et d’autres régions de l’intérieur du Sénégal. ‘Les terres proches du Lac de Guiers qui sont facilement exploitables, sont données à des étrangers qui ne devaient pas en bénéficier’, accuse, sans ambages, le président de la communauté rurale devant un nombreux public composé majoritairement de membres d’organisations faîtières. Bien au contraire. Plusieurs grosses pontes de régime d’Abdoulaye Wade, dont des ministres, députés, sénateurs et des directeurs de services y ont acquis, dans des conditions douteuses, des dizaines et dizaines d’hectares.

Cependant, ce qui chagrine le plus le président de la communauté rurale de Mbane, Aliou Diack, c’est que, comme il l’avoue lui-même, ’ceux qui ont bénéficié de ces terres ne les ont pas encore exploitées. Ceux qui ont 20 mille ha, 30 mille ha ou 50 mille ha n’ont même pas exploité 10 ha. Personne n’a rien exploité. Pour moi, les gens à qui on a attribué ces terres, ne peuvent pas les exploiter ou ne veulent pas les exploiter ou bien ils cherchent à spéculer sur ces terres parce qu’il y a des cas de vente sur ces terres’.

M. Diack regrette que l’acte d’annulation de la vente des terres de la Communauté rurale de Mbane qui appartiennent à des étrangers, ne soit pas encore effectif parce que l’Etat cherche à ‘bloquer’ des quatre fers, en armant le sous-préfet qui doit apposer sa signature au bas de la délibération du conseil pour qu’elle soit opposable aux tiers. ‘Nous sommes confrontés au blocage de l’administration territoriale qui bloque nos décisions, nous trouvons que c’est inadmissible’, dénonce-t-il. Et d’avertir : ‘Nous ne bougerons pas de notre position tant qu’on sera à la tête de la communauté rurale. Je sais qu’on n’a pas renoncé à vouloir m’enlever de la communauté rurale de Mbane. On prépare cela. Mais peu m’importe. Ce que je veux que les gens sachent, c’est qu’il faut éviter une révolte des paysans’.

Pour Aliou Diack, ‘la vision du gouvernement devrait être de donner les moyens aux paysans pour exploiter ces terres. Il faut démocratiser la distribution des terres pour que les gens puissent vivre de leurs exploitations. Nous voulons cultiver du riz, du mil, du maïs, des choses que les gens mangent au Sénégal. Nous ne voulons pas que les gens cultivent là-bas pour faire du biocarburant ou pour amener chez eux’.



6 Commentaires

  1. Auteur

    Diactech

    En Février, 2011 (08:58 AM)
    merci mon pére va droit au but ces terres nous appartiennent on a faim nous voulons de l'autosuffisance allimentaire nous ne voulons pas etre des dépendants nous voulons cultuver les terres de nos anciétres les politiciens veulent nous imposer leur force mais nous sommes pret à mourir ou à poser des choses mistique qu'aucun etranger ne poura pas utiliser
    Top Banner
  2. Auteur

    El

    En Février, 2011 (09:07 AM)
    c'est ce qui a embrasé le Zimbawé
    {comment_ads}
    Auteur

    Massaer Sarr

    En Février, 2011 (11:29 AM)
    je suis un fils de la comminaute ruralle de mbane il faut plus de professionalisme dans ces genre de construction c'est triste nos presentons nos condoleances a leurs familles
    {comment_ads}
    Auteur

    Yirim Mbangik

    En Février, 2011 (11:48 AM)
    mane dacorouma ngiou diaay souufou reewmi ay etrangers waaye dacorenaa ngiou louye leenko soudee lingiouy bey thi reewmi langioukoy diemale contrat 10 ou 20 ou 30 ou 40 ou 50 te xaalisbi etatbi sedd thi boroom toolly te yit khaley begga liggeey liggeey thi waaye soungiouko manoula bey bayyko noonou ammalouleen ndiarrign soungiouko manee bey nak nangiouko bayy ak seeni boroom mooy deugg :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Pierre

    En Février, 2011 (12:08 PM)
    ^merci Aliou, continue ton combat nous te disons du courage!
    Top Banner
    Auteur

    Diaxaye

    En Février, 2011 (14:46 PM)
    MAIS QUI A BRADE LES TERRES DE MBANE CE N EST PAS LE PRESIDENT CIRE DIALLO MAIS PLUTOT OUMAR SARR

    CIRE N OSAIT PAS DONNER DES TERRAINS DE 20 000 HA SANS AVISER OUMAR SARR

    IL VERSAIT LA MOITIE DE L ARGENT A OUMAR SARR

    C EST POURQUOI LE MAIRE DE DAGANA A TOUT FAIT POUR QUE LA COUR SUPREME INVALIDE LLA VICTOIRE DE DIACK

    POUR ARRIVER A SES DESSEINS OUMAR SARR A TOUJOURS ECARTE DU PDS LES CADRES ORIGINAIRES DE MBANE IL Y A MIS CHEIKH THIANE AFIN DE MIEUX BRADER LES TERRES

    A DIAMA IL A MIS OUMAR BOUREL A GNITH IL A NOMME TROIS ANALPHABETES A LA TETE DE LA COMMUNAUTE RURALE

    SI CIRE EST RESPONSABLE OUMAR SARR EST RESPONSABLE 1000 FOIS
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email