Jeudi 05 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Saint-Louis : Des bandes armées sèment la terreur

Single Post
Saint-Louis : Des bandes armées sèment la terreur

Une insécurité totale règne dans le département de Saint-Louis, où en l'espace de deux jours, cinq cambriolages ont été dénombrés dans divers endroits. Selon L'As, les malfrats se sont déchainés ce weekend en visitant plusieurs localités. À Bango, une boutique a été visitée par huit hommes armés qui blessent grièvement une personne, avant de battre en retrait. Le gérant de l'établissement, qui avait senti le danger, a réussi à prendre la fuite. Son voisin, Gora Ndiaye qui voulait barrer la route aux bandits encagoulés fera les frais. Il a reçu des coups de machette. Il sera admis aux urgences de l'hôpital régional de Saint-Louis.

Les cambrioleurs ont vidé le comptoir, emportant une somme de 75 000 Fcfa. Un client qui a eu la malchance d'être sur place au moment de l'attaque, a été malmené par les brigands. À Bango, les agressions foisonnent. Un jeune a tué son congénère en enfonçant une paire de ciseaux dans sa tête. Des cartouches de calibre 12 ont été trouvées sur place. Une attaque similaire a été enregistrée à Rao, Gandon, à Ngallèle et à Keur Mbarka. Pour faire face à cette situation, des comités de veille sont mis en place dans les quartiers. Une opération combinée des forces de défense est annoncée dans les prochains jours.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Citoyen

    il y a 3 jours (13:02 PM)
    Il n'y a pas de sécurité à St Louis. Pendant ce temps les militaires dorment tranquillement dans leur caserne

    Il faut vraiment agir avant qu'il ne soit trop tard.

    La police et la gendarmerie doivent être en alerte toutes les nuits.

    A Saint Louis les bandits ne sont pas inquiétés.

    Le commissaire central et le colonel de là gendarmerie sont vivement interpellés
  2. Auteur

    Mounas

    il y a 3 jours (14:05 PM)
    Depuis des années je pose cette question ! On devrait plus penser à notre Sécurité intérieurs pour faire face aux voyous plutôt que de recruter chaque années des milliers de soldats. Il y des états dans le monde qui ont choisi de ne pas avoir d'armée nationale, ils mettent cet argent dans la police et la gendarmerie, la santé et l'éducation .





    En voici l'exemple le plus frappant :







    Le Costa Rica, petit Etat latino-américain sans armée

    Le Costa Rica est le premier pays à avoir constitutionnellement aboli son armée après la guerre civile de 1948. La suppression des budgets militaires a permis à cet Etat latino-américain d’investir dans l’éducation et la santé et ainsi d'améliorer le niveau de vie des Costaricains. La sécurité du pays est assurée par la police nationale.





    Le 1er décembre au Costa Rica, c’est jour de fête nationale, mais sans défilé militaire. Car cette nation de 5 millions d'habitants, située entre le Nicaragua et Panama, a aboli son armée en 1948. Le président de l'époque, José Figueres Ferrer, surnommé Don Pepe, signa le décret de loi et en profita pour faire don de la caserne à l'université du pays . Cette dernière décidera par la suite de tranformer le bâtiment en musée national.



    Le Costa Rica a pu ainsi réaffecter son budget militaire à l’ensemble de ses universités et à ses trois principaux hôpitaux, selon la Fondation Arias. En à peine une décennie, l’espérance de vie a décollé, le taux de mortalité a chuté et l’éducation a fait un bon en avant. Le pays présente aujourd'hui un taux d’alphabétisation proche de 100% et et s’appuie sur une sécurité sociale relativement efficace.



    «Supprimer l’institution militaire répondait à une nécessité politique. L’armée était divisée, l’éliminer permettait d’éviter tout risque de renversement du pouvoir, explique Daniel Matul, professeur de sciences politiques à l’université du Costa Rica.



    La sécurité des Ticos (Costaricains) est depuis assurée par les forces de la Fuerza Publica,. Plus de 13.000 policiers assurent les fonctions d’une police nationale classique chargée de differents secteurs: judiciaire, sécurité publique et maintien de l’ordre. Le pays compte environ un policier pour 360 habitants, contre 1 pour 460 en France.



    «Source de paix et de tranquillité»

    Pour son président Luis Guillermo Solís, «ne pas avoir d'armée est une source de paix et de tranquillité». Contrairement à l’Europe où, ajoute-t-il, «l’armée est associée à la défense de l’Etat, à l’essence même de la Nation mais dans beaucoup de pays d’Amérique latine, l’armée est associée au terrorisme d’Etat, à la destruction de la démocratie, à la perversion des institutions.»



    Le Costa Rica n’a pas connu de guerre civile depuis 1949. Néanmoins, le pays a vu son intégrité territoriale menacée, de 2010 à 2013, par le Nicaragua du président Ortega qui a envahi la petite île stratégique de Calero. Le pays avait alors été forcé de s’appuyer sur l’aide de son allié américain et sur le droit international pour régler ce différend. L'intervention de la Cour Internationale de Justice poussera le Nicaragua à faire marche arrière.



    En 2001, le président costaricain, Miguel Ángel Rodríguez, s'exclamait: «Comme président d’un pays sans armée, la recommandation que je fais à tous les pays d’Amérique est que nous éliminions les armées. A quoi bon les réduire, éliminons-les!». Avant lui, un autre président Oscar Arias Sanchez, prix Nobel de la Paix en 1987, avait cherché durant son mandat à favoriser l'abolition de l'armée dans d'autres pays d'Amérique centrale. Le Panama franchit le pas en 1994.



    Alors que le Guatemala, le Salvador et le Nicaragua sombraient dans la guerre civile en 1985, 90% des Costaricains avaient répondu «non» lors d'un sondage sur un retour de l’armée. Les chances que la réponse soit la même aujourd'hui ne fait aucun doute selon les spécialistes.



    En cas d'agression, le Costa Rica, membre de l'Organisation des Etats d'Amérique, recevrait l'appui d'autres pays membres dont les Etats-Unis et le Brésil. A ce jour, une trentaine de pays dans le monde ne disposent pas d'armée.



    Auteur

    SÛretÉ

    il y a 1 jour (11:22 AM)
    DANS TOUT ÇA OU SONT LES MILITAIRES À MOINS QUE?????

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email