Jeudi 22 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

SEDHIOU - Journée internationale de la forêt : La protection et l’aménagement des forêts en exergue

Single Post
SEDHIOU - Journée internationale de la forêt : La protection et l’aménagement des forêts en exergue

A l’occasion de la journée internationale de la forêt célébrée hier, les autorités en charge de la protection de l’environnement ont marqué l’évènement par une plantation symbolique d’arbres à l’école élémentaire Dembo Coly. Le choix du milieu scolaire s’explique par le fait que les bérets verts, conformément à la thématique de la journée, veulent instaurer l’éducation environnementale chez les futurs adultes de demain.

Le colonel Djimanga Diedhiou a saisi cette occasion pour saluer les efforts immenses des autorités étatiques investis dans la protection et l’aménagement des forêts. Il a énuméré le renouvellement et le renforcement du personnel, les moyens logistiques déployés, le matériel octroyé pour provoquer les feux précoces. Toutefois, il a déploré les multiples agressions faites aux forêts.

En effet, depuis la levée de l’interdiction de l’exploitation de certaines espèces en Casamance, c’est la ruée des exploitants clandestins vers les forêts casamançaises. Les secteurs de Bounkiling et de Sédhiou appuyés par l’inspection régionale des Eaux forêts et chasse, organisent alternativement des patrouilles dans les forêts riveraines à la frontière gambienne.

Le butin est souvent effarant. Ce dernier trimestre 150 charrettes, 141 ânes, 49 chevaux et 110 billons de bois de vène ont été saisis dans le seul secteur de Bounkiling. Les hommes du lieutenant Antoine Thiaw ont également arrêté trois individus qui ont été déférés, jugés et condamnées à 1 an de prison ferme avec une amende de 500 mille francs chacun.

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2019 (01:38 AM)
    il faut planter des arbres a diamniadio
  2. Auteur

    En Mars, 2019 (06:52 AM)
    Article incomplet. Depuis la levée de l'interdiction par les autorités Gambienne de l'entre illicite du bois sénégalais en Gambie les traficans ont repris service. Les senegalais n'ont plus la possibilité de prélevé légalement dans leurs forêt du fait de l'interdiction de nos autorités quit à suspendus l'activité. Et ce qui été permis par les anciens autorités gambien et suspendus par nouvelle est de nouveau permis. Le bois sénégalais est soumis à l'export au port de Banjul au vue et sur des autorités des 2 côté. Et la reprise du trafic est fait de plus belle.

    Nous lançons en appel au autorité du senegal et la Gambie de mettre en termes cette situation.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR