Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Serigne Mbaye Sy Mansour : "Il y a beaucoup de bavardages dans le pays"

Single Post
Serigne Mbaye Sy Mansour : "Il y a beaucoup de bavardages dans le pays"

Le président de la République s'est rendu ce dimanche à Tivaouane pour présenter ses condoléances à Tivaouane après le décès de Sokhna Fatsy Mansour, soeur de l'actuel Khalife, et épouse du défunt Khalife, Serigne Mansour Sy Borom Daaradji.

Le Khalife, Serigne Mbaye Sy Mansour, a vivement remercié le chef de l'État avant de rappeler que les relations qui le lient à Macky Sall datent de longtemps. C'est avant que Macky Sall ne soit le chef de l'État et avant qu'il ne devienne Khalife général des tidianes.

Il n'a pas manqué de prier pour lui pour la réussite de sa mission, mais aussi pour un Sénégal de paix et de prospérité.

Le khalife n'a, toutefois, pas manqué de prodiguer des conseils au chef de l'État.

"Il y a beaucoup de bavardages dans le pays, mais que cela ne vous dérange pas. C'est dans l'ordre normal des choses. Vous êtes sur la bonne voie, continuez ainsi et laissez le reste entre les mains de Dieu. L'essentiel, c'est d'avoir de bons rapports avec tout le monde, d'éviter de se faire des ennemis, mais de rester ferme sur les principes", conseille le khalife, s'adressant à Macky Sall.


Article_similaires

56 Commentaires

  1. Auteur

    Alndaw Thiam

    En Octobre, 2017 (15:34 PM)
    Dans ce que ce monsieur appelle "bavardage" il ya les plaintes légitimes de plusieurs catégories de la société qui sont lésés par l'incurie de Macky Sall et son gouvernement et surtout ses "souteneurs" !!!

    Dire à un président de la République de ne pas accorder d'importance à ce qui se dit, c'est l'un des pires conseils qui puisse sortir de la bouche d'un être-humain !

    L'on comprend maintenant pourquoi le président n'exprime ni remords ni contrition face à ses manquements, ce genre de "Khalifs Zénéral" lui explique que grosso-modo tant que lui président arrose les confréries et leurs rentiers, tout va bien, c'est le principal ! La populace, l'opposition, les enseignants, les commentateurs de l'actualité, ca c'est du menu fretin !

    Aaaaaaaaaa les tarikhas et certains de leurs rentiers !!! Toujours dans le sens du vent   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (17:57 PM)
      tivaouane s'est couché et est en train de lécher. la parole de ces rentiers, voire de ces parasites qui vivent au dépens de l'argent des contribuables ou d'honnêtes citoyens qu'ils rackettent par les adiyeus, ne vaut pas réponse ni écoute. vous avez vu comment tivaouane a répondu à assane diouf dans son appel pour l'interdire de tivaouane, juste pour plaire à macky le chef, alors que celui qui avait traité al amine (paix à on âme) de buveur de vin rouge (avec dias père) est aux cotés de celui qui les sucre avec l'argent du pauvre contribuable.
      sénégal, mo neex té incohérent!
    • Auteur

      Fanta

      En Octobre, 2017 (21:49 PM)
      774626808 ou 784480901 ou 778815634 massages aux choix doux relaxant tonic cocooning cajoling 4 mains californian lomi lomi .....a base huiles essentielles hammam gommage sauna jaccuzi accompagnee avec une de nos jolies hotesses un nouveau cadre calme tres discret odeur enceurs agreable drap jetables apres chaque seance musique douce avec de jolies masseuses tres discret propres vers ngor almadies la discretion et le respect de la clientele est garantie contacte :338683419 ou 774626808 ou 772646161 ou 778815634 ou 779867215 merci
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (22:34 PM)
      le sobriquet de ce marabout n'est pas usurpé' pa allemand' il me rappelle la fable du cavalier (macky et marabout)et de la monture.(le pauvre peuple)

      ’suivez le leader – fable moderne ‘’

      un défilé de gens passait dans la rue et dans la foule de badauds, on entendit une voix crier :
      ‘’attention, bande d’idiots, vous marchez dans la mauvaise direction. cette rue ne mène nulle part – c’est une impasse !’’

      ceux qui défilaient, s’arrêtèrent….alarmés…..’’mais comment cela peut-il être ? pensèrent-ils et ils regardèrent, comme s’ils ne faisaient qu’un, vers la tête du défilé où, grand et fier, se dirigeait leur beau leader.
      ‘’il doit aller dans la bonne direction’’ pensèrent-ils, ‘’car voyez comme il défile bien. et voyez comme il se détache par sa taille. oh oui, il va sans aucun doute dans la bonne direction !
      ….et ils continuèrent à défiler. le beau leader s’arrêta …alarmé. ‘’mais comment cela peut-il être ? pensa-t-il et il jeta un regard derrière lui.

      ‘’ je dois aller dans la bonne direction ‘’pensa-t-il, ‘’car voyez combien de personnes me suivent. oh oui, le vais sans aucun doute dans la bonne direction !’’
      …et il continua à défiler.

      la leçon ? bien que nous puissions élire un leader et le suivre, nous devons toujours observer, réfléchir et évaluer ; notre responsabilité personnelle islamique qui exige que nous fassions ce qu’il convient doit être assumée jusqu’au jour du jugement dernier où nous ferons face à allah tout seul.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (22:53 PM)
      mon cher ce monsieur comme vous le dites vous avezose la ppeler ainsi est un regulateur social un kilifeu
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (22:54 PM)
      le premier principe sur lequel il devait être ferme était d'organiser les présidentielles en 2015. je rappelle que c'était parmi ses promesses de campagne. et c'était certainement l'une de ses promesses le plus facile à tenir.
      après avoir créé un fossé entre les ethnies, macky est en train de faire la même chose entre touba et tivaoune. wade est mouride mais quand il a commencé à dérailler, les premières critiques ont commencé à touba. macky ne me démentira parce qu'il a profité de la fin de l'état de grâce de wade à touba.
      macky est un fumiste et tout le monde sait que serigne mbaye sy, lamine diack et aziz tall (pse) sont les principales personnes qui nous ont débarrassé de wade. mais ce n'est pas une raison pour encourager macky a continué dans ses bêtises. macky doit être la dernière personne qu'on félicite parce qu'il n'est pas intelligent, pas mesuré et prend tout pour de l'argent comptant. même les logements qu'il a construits à tivaoune pour les sy ne doivent pas être une raison pour fermer les yeux sur ses dérives. serigne mbaye je vous croyais plus véridique que ça. que votre haine de wade ne vous aveugle pas au point d'accepter l'inacceptable. macky a tout faux dans bien des domaines ! et si au sénégal ça parle beaucoup ça vient justement de ses pratiques claniques, sa mauvaise foi et son ethnicisme. macky a les cartes pour apaiser le sénégal mais il n'en a pas envie. macky met en avant ses désirs avant ceux du peuple qui l'a élu.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (00:50 AM)
      bien dit aindaw! voir un khalif jeter des fleurs a un president qui a participe a une marche contre le prophete est unique dans les anales! raison pour laquelle notre paisible senegal est vise par les terrorites. ce president devait etre declare persona non grata ds toutes les villes religieuses du pays. bandes d'hypocrytes!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (00:50 AM)
      bien dit aindaw! voir un khalif jeter des fleurs a un president qui a participe a une marche contre le prophete est unique dans les anales! raison pour laquelle notre paisible senegal est vise par les terrorites. ce president devait etre declare persona non grata ds toutes les villes religieuses du pays. bandes d'hypocrytes!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (06:36 AM)
      thieye senegal wade etait pour touba et macky est avec tivaone di lambar lambari rek.
    • Auteur

      Utiilité

      En Octobre, 2017 (12:56 PM)
      les populations du sénégal attendent une certaine protection de la part des chefs religieux et non des quolibets et des menaces.
      de toutes les façons, il n'a même pas confiance en lui, puisqu'il vient de dire : 'je suis un simple humain'; comme pour assurer ses arrières. mais, les femmes qui devraient choisir les imams, savent. chuuttt pour les fausses leçons, on surveille.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:38 PM)
    Morceau choisi ' éviter de se faire des ennemis ' ce sera par son action, sa décision, son silence, une déclaration, etc..... !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:41 PM)
    C EST A DIRE QUE LES GENS NE DOIVENT PAS PARLER. ILS DOIVENT CE TAIRE PENDANT QUE CET INCAPABLE NEO COLONISE ET COMPLEXE CONDUIT NOTRE PAYS PARMIS LES PLUS PAUVRE ET DILAPIDE NOS RICHESSES. SENEGALIS YEWOU LENE TE BAYI CES MARABOUTS PARISTES QUI NE PENSENT ET NE VIVENT QUE PAR LEURS INTERETS. YEWOU LENE LINGUENE SOKHALA YEUPR POUR DIAMOU YALLAH MINGUI SI ALKHOURAN. BAYI LENE BIDA AK TOPP NITT MOU LENE DI DIARIGNO. TOUT LES MARABOUTS SONT AVAEC LE POUVOIR, VOUS NE PIUVEZ MEME PAS VOUS SOIGNER QUAND VOUS ETES MALADE.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:56 PM)
    attention serigne bi !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (16:03 PM)
    dieul lene kourouss yi diangue alkhouran te bayi toppe ak nitt. sene bopp rekk laniou fi nekal. euye senegalais yi yewou lene
    Auteur

    Aycca Rék

    En Octobre, 2017 (16:07 PM)
    tout flateur vit aux dépens de celui qui l' écoute; et cette leçon, vaut bien une...rallonge!  :jaaxle: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (16:08 PM)
    Message au Président Macky SALL



    sunugaal:  :sunugaal:   :sunugaal: 



    SCANDALE EMERGENT



    une nouvelle Station ESSENCE est en Construction au Rond-point de la Brioche Dorée de Niarri Tally, malgré le Décret interdisant la construction de nouvelles Stations à Dakar et les 3 points de Presse et la pétition des Populations Riveraines des Quartiers de BOPP, Cité-Port, Ouagou Niayes, Niarri Tally, Grand-Dakar, Zone A, Les écoles Saint-Pierres, CEM Adama Ndiaye, Imam Abdou Ndiaye 1 2 et 3; TOUS Unis et Solidaires disent NON.



    La Pétition de plus de 1000 Signatures fut déposée auprès du Sous-Préfet de Grand-Dakar avec 18 ampliations dont le Ministère de l’Environnement, la Primature et la Présidence…



    Les gendarmes de la DSCOS l’avait Stoppée 2 mois durant et depuis lors ça continue en bloquant tout le passage des Piétons et des Véhicules avec la complicité du Maire de Grand-dakar et du Sous-Préfet.



    De GRACE Respectons les intérêts Collectifs et Luttons Contre cette délinquance Administrative menée par des Agents Véreux et Corrompus. :



    sunugaal:  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (16:10 PM)
    LUI IL AIME TROP DONNER DES LECONS AUX GENS. REEW WAKH AK JEUFF MOKOY DEFARR. NITT DAY WAAKH. COMMENT PEUT ON REGLER LES PROBLEMES DU PAYS SI ON NE PARLE PAS. IL N'A QU'A S'OCCUPER DE SA FONCTION SPIRITUELLE ET LAISSER LA POLITIQUE TRANQUILLE.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (16:21 PM)
      cet un idiot de. khamoul sakh loumouye wakh walla mounouye wakhe. senegalais yi nio warra yewou. li amoul sakh macca. diann lene alkhouran topp yallah te bayi topp nitt yi.
    Auteur

    Nitou Deug

    En Octobre, 2017 (16:12 PM)
    cest tristre et vraiment écœurant quand un guide religieux se prononce ainsi.

    Je demande ou va le senegal

    kou eumbeu sankhal eumbeu sa kersa
    Auteur

    Anonymeb W

    En Octobre, 2017 (16:30 PM)
    QUEL CRETIN CE KHALIF  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (16:36 PM)
      un président présentateur de condoléances!!!!!! dommage pour les sénégalais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (20:29 PM)
      ta mére,clochard ,salopard,vive une révolution et à bas les serignes alimentaires et leurs tarikhas mérdiques
    Auteur

    Anonymeb W

    En Octobre, 2017 (16:31 PM)
    QUEL CRETIN CE KHALIF  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Thipiri

    En Octobre, 2017 (17:06 PM)
    encore la même chanson...je connaissais macky avant qu'il ne soit...et pourtant tu ne l'aidais pas payer le loyer :taz-smile:  :roadrunner:  :frustre: 
    Auteur

    Anonyman

    En Octobre, 2017 (17:34 PM)
    "Il y a beaucoup de bavardages dans le pays, mais que cela ne vous dérange pas. C'est dans l'ordre normal des choses.   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

    Donc pas la peine de le dire  :thumbsdown: 

    Je serai très content que tu parles a Macky de sortir tous les contrats miniers pour que le peuple approuve ,et de sortir khalifa sall en attendant son jugement, de ramener Karim puisque il est gracié  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (17:44 PM)
    Serigne Mbaye tu parles de bavardages dans ce pays et les politiciens voleurs de l'argent du peuple c'est pire il y en a beaucoup dans ce pays

    Les bavardages nous font moins de mal que les voleurs pourritures de politiciens dont ton illustre hote qui a déclaré publiquement qu'il a reçu 8 miliards de l'argent publique grace à la générosité du l'ex monarque Abdoulaye Wade et il n'a pas eu honte de le dire

    Serigne Mbaye prends ce que tu prends comme les autres serignes voitures de luxe des milliards des dons de toutes sortes et laisse nous en paix c'est pas toi qui va dire la vérité à Macky Sall

    J'espère qu'une révolution mettra fin à toutes ces conneries
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (17:59 PM)
    tu peux conseiller le roi tout en etant du cote du peuple!
    Auteur

    Akila

    En Octobre, 2017 (18:20 PM)
    C' est notre pays et nous avons le droit de bavarder et de critiquer quand les choses ne vont pas bien comme c' est le cas actuellement. Vous aussi au lieu de dire de telles choses, dites à votre hôte de libérer notre mère, le charismatique KHALIFA SALL.  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:33 PM)
    japprouve pas cette declaration du khalif niit denguay deuguou
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:35 PM)
    Serigne Bi rouss na téy car kou la fonke la. Ne permettez pas aux égarés de s'adresser à vous en des termes discourtois. Évitez de parler politique et restez du côté de vos talibés et de la population qui souffre. Parlez seulement quand c'est nécessaire. Parlez moins Serigne bi
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:35 PM)
    C'est parce que MBaye Sy n'a jamais connu la faim la misere la pauvreté depuis qu'il est né raison pour laquelle les cris et les lamentations des badolas le dérangent
    Auteur

    Lu

    En Octobre, 2017 (18:41 PM)


    Laser du lundi : Chat échaudé craint l’eau froide. Et chat brûlé ? (Par Babacar Justin Ndiaye)



    Par quel bout, prendre le vif débat sur la Constitution grosse ou non d’un troisième mandat ? Par le biais du réel (l’expérience) comme par le truchement du Droit, on peut débattre au moyen d’arguments pertinents et percutants, pluriels et contradictoires, ambivalents et équivoques. Pour cause d’évidence que voici : la Constitution n’est pas faite pour les végétaux et les minéraux ; mais pour les hommes qui sont des magmas de vertu, de vice, de droiture, de roublardise, de turpitude, de sérieux, de grandeur, de petitesse, de probité et de perversions etc. En un mot, les hommes sont des boules de valeurs et de contre-valeurs. D’où l’impérieuse nécessité de parfaire – par la vigilance et par la réflexion ininterrompues – la bouée de sauvetage nationale, républicaine et démocratique que représente la Constitution.



    Au Sénégal, la Constitution n’est pas strictement une Loi fondamentale. Elle est, aussi, un Salut fondamental. En effet, c’est au moyen de la Constitution que le Président Léopold Sédar Senghor, en pyjama – sans arme ni garde du corps – a convaincu et stoppé un groupe d’officiers des Forces armées, venus l’interroger sur les dessous juridiques et constitutionnels de la crise au sommet de l’Etat, entre le Président du Conseil, Mamadou Dia, et lui, le Président de la République. Cette nuit-là, une lecture appliquée de la Constitution a empêché le Sénégal d’être le berceau du premier coup d’Etat militaire de l’Afrique indépendante. Nous sommes en décembre 1962, c’est-à-dire, quelques jours avant le coup d’Etat sanglant, de janvier 1963, perpétré par le Sergent Gnassingbé Eyadema, contre le régime et la personne du Président Sylvanus Olympio, au Togo.



    Comme on le voit, la Constitution a besoin de mille soins et mérite une profusion de réflexions. D’où l’inquiétude née des propos chargés d’agacement, d’énervement et de réprobation du Président Macky Sall, à l’endroit de : « Ces intellectuels (Professeur Babacar Guèye et Cie) qui se livrent à de grandes réflexions, qui nous fatiguent et, surtout, qui ne nous laissent pas travailler ». Visiblement, le chef de l’Etat a une grande, une ouverte et une profonde aversion pour les réflexions à foison et à rebrousse-poil. Une conception et une posture incompatibles avec la bonne et suprême gouvernance. Homme politique et académicien, Alain Peyrefitte écrit : « Pour bien gouverner, il faut être féru d’histoire et friand de prospective ». Pythagore renchérit : « Les deux mots les plus brefs et les plus anciens, oui et non, sont ceux qui exigent le plus de réflexion ». Tel un fil d’Ariane, la réflexion est toujours présente et partout précieuse. Moralité : une réflexion anticipatrice sur la Constitution ne saurait être rangée dans le rayon des stupidités qui exténuent les gouvernants ou entravent, par exemple, les travaux du TER.



    Dans cet ordre d’idées, les intellectuels sont – sous les cieux démocratiques – acceptés comme des veilleurs de nuit qui sonnent le tocsin lorsque le danger se présente devant ou dans une cité endormie. A ce titre, ils ne fatiguent pas les vrais hommes d’Etat et ne brisent pas leurs élans. De 1960 à 1980, de brillants intellectuels disséminés dans les instances dirigeantes du PAI, du PRA et du RND, une tête pensante comme le marabout Cheikh Tidiane Sy (fondateur du PSA) et un universitaire de l’envergure d’Abdoulaye Wade ont, dans des débats intenses, taillé en pièces l’idéologie de Senghor puis tiré à boulets sur les successives réformes constitutionnelles et, surtout, dénoncé la limitation légale mais arbitraire des Partis politiques, à trois. Les fameux trois courants autorisés.



    Toute cette frénésie intellectuelle et féconde – parfaitement inhérente à la démocratie – n’a ni perturbé ni empêché le Président Senghor et son gouvernement, de bâtir des institutions et de créer des Ecoles nationales très décisives dans l’édification de la jeune nation. De son côté, le Président Abdou Diouf ne s’est jamais plaint (en termes courroucés) du choc des idées et des batailles politiques très âpres qui ont culminé avec l’adoption du Code électoral très consensuel du début des années 90. La preuve est ainsi établie qu’en matière de démocratie, la tension est préférable à l’atonie. La torpeur fait le lit du despotisme réellement rampant et prétendument éclairé.



    Dans tout ce tumulte, le Professeur Babacar Guèye débusque-t-il un lièvre dodu, bien camouflé dans le buisson clair-obscur des phrases pondues par les rédacteurs de la Constitution ? En tout cas, le débat s’est vite clivé entre deux ou trois écoles. D’un côté, les garde-chiourmes qui refoulent toute idée de modification bénigne, de correction superflue et de disposition transitoire. De l’autre, des constitutionnalistes-entomologistes qui ont méticuleusement traqué et souligné au crayon rouge, des ambiguïtés volontaires ou involontaires qui pourraient, demain, prendre un relief insoupçonné. Enfin, il y a, bien sûr, la troisième école, celle des politiciens doués, roués et démagogues qui pensent et disent, en bons comédiens, que tout ceci est prématuré. Selon eux, 2024, c’est aussi loin que le Jugement dernier. Quelle hypocrisie stratégique ! Est-il jamais trop tôt pour tuer les microbes ou éliminer les bactéries qui rendent malade ?



    Des points de vue réfléchis et/ou subtils sont également développés. Deux, d’entre eux, ont accroché mon attention. Notre compatriote Alioune Ndao Fall, un responsable APR-Diaspora, a dit, sans fioritures, que la candidature de Macky Sall sera recevable, en 2024, mais ne sera pas souhaitable. C’est le scénario de la porte entrebâillée : ni ouverte ni fermée. Donc passante pour celui qui veut passer. Le deuxième point de vue est servi par le Professeur Mounirou Sy, un juriste politiquement aligné mais académiquement avisé. Dans une contribution de bonne facture publiée par les médias, il assène un fragment de son opinion : « L’évidence proscrit la précision qui génère la redondance ». Hum… ! Premièrement, une vérité grammaticale peut être un mensonge constitutionnel. Secondement, une redondance et une tautologie qui mettent un pays à l’abri des secousses, sont préférables à une expression austère mais fatale à la paix sociale. Après tout, la Constitution est écrite dans une langue étrangère très peu lue et comprise dans bien des chaumières. Même en France, la rédaction d’une Constitution est laborieuse. Après la lecture d’une des moutures de la Constitution de la Vème République, le Général De Gaulle, très insatisfait, a grommelé : « Debré, (il s’agit de Michel Debré) je vous rappelle que les virgules sont les petites sœurs de la parenthèse ». Moralité : Constitution égale casse-tête. Ici et ailleurs.



    « La politique, c’est le réel avant d’être l’idéal », répétait inlassablement le Président Houphouët Boigny. Ce n’est pas le texte de la Constitution (un tas de mots et une quantité d’abstractions) qui inquiète. Ce sont plutôt le réel africain et le vécu sénégalais qui traumatisent. Au Burundi, le Président Pierre Nkurunziza a refusé de comptabiliser son premier mandat octroyé et légitimé par les Accords d’Arusha qu’il avait bien lus et parfaitement signés, le 28 août 2000. On connait la suite. Le syndrome Nkurunziza a fait tache d’huile au Burkina (Compaoré a été stoppé net par un bain de sang) et dans les deux Congo où les verrous constitutionnels ont été transformés en vélos constitutionnels promptement enfourchés. Très près de nous, le Professeur Alpha Condé (emblématique contempteur de la tyrannie de Sékou Touré et victime martyrisée de la dictature militaire du Général Lansana Conté) s’est glissé – sans états d’âme et nonobstant une Constitution claire – dans la peau de Samory Touré. Pour justifier l’injustifiable Alpha Condé affirme que la limitation des mandats est « un truc des Blancs » fâcheusement imposé aux Africains. Relisez : « un truc des Blancs » ! C’est pourquoi l’opposition togolaise, très déçue, a récusé la médiation du Président en exercice de l’UA, le Guinéen Alpha Condé.



    Chez nous, le glorieux Abdoulaye Wade a stoïquement payé un lourd tribut à l’approfondissement performant de la démocratie. Un combat dont il est un historique fer de lance. Autant d’aura, de charisme et de prestige qui n’ont pas tué en lui, des réflexes dignes de Lat-Dior. Son Parti Démocratique Sénégalais s’est mué en Parti Dynastique Sénégalais : toujours PDS. Au crépuscule de son second mandat (juin 2012) il a multiplié les micmacs d’ordre constitutionnel et institutionnel : un poste de Vice-Président (mystérieusement non pourvu), une séduisante Loi sur la parité, et un projet de loi relatif au quart bloquant. Bref, des manœuvres successorales aux antipodes de l’orthodoxie démocratique, de la part de celui qui fut le talentueux et intraitable procureur de l’article 35 qui permit à Abdou Diouf de terminer le dernier mandat de Senghor.



    Tombeur d’Abdoulaye Wade, le Président Macky Sall a déchiré, avec la docte bénédiction du Conseil constitutionnel, sa promesse solennelle, publique et internationale de réduire son septennat. Dans l’hebdomadaire JA (organe de diffusion planétaire) il avait, fermement, écarté toute éventualité de propulser par décret, son frère, Aliou Sall. Revirement spectaculaire : Aliou Sall est catapulté par décret, à la tête de la CDC. D’après le journal l’AS du 12 septembre dernier, c’est un éminent membre de la famille omarienne qui a décidé le Président, à signer le décret. Et que dire du méli-mélo électoral soigneusement organisé, le 30 juillet, par l’ex-ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo ? Devant cette profusion d’entorses faites aux règles constitutionnelles et aux principes de bonne gouvernance, il est logique que les républicains soient en alerte constitutionnellement…rouge. En effet, chat échaudé craint l’eau froide. Et chat brûlé ? La confiance est à l’image de la virginité d’une femme. Une fois acquise, une fois perdue et jamais retrouvée. Le boulanger qui vous roule, deux ou trois fois, dans la farine, est mal placé pour inviter, à nouveau. Même s’il mentionne sur les cartes d’invitation : « Boulangerie du Dialogue ». D’où les précautions normales et les réflexions valablement prématurées, autour de la Constitution.



    Pour conclure – de façon féconde et utile – ce débat sur la Constitution, il faut l’installer au carrefour du Droit, de l’Ethique et du Consensus. Les majuscules ne sont pas fortuites ; elles suggèrent l’élévation vers les hauteurs et toutes les hauteurs. Il urge donc de mixer les trois références (Droit, Ethique et Consensus) pour verrouiller efficacement les Constitutions. A ce propos, les faits têtus ont démontré que le verrou juridique est en banco ; alors que le verrou éthique est en béton. Malheureusement, il n’existe pas de double décimètre pour mesurer la sincérité des acteurs de la vie politique du pays, encore moins de Lacan sénégalais pour les coucher sur un divan, afin de les psychanalyser. Restent donc les vigoureux et pédagogiques débats. Ces échanges houleux et lumineux posent des balises et fixent des sémaphores pour le navire Sénégal ou Sunugal. Faute de quoi, les bonds qualitatifs de notre démocratie seront toujours précédés et/ou escortés par des 23 juin, c’est-à-dire des insurrections à répétition. Attention aux récifs ! Que Dieu garde le Sénégal, des émeutes et des révoltes qui imposent le respect scrupuleux de la Constitution.

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:24 PM)
    Décidemment Prési Macky a plus d'un tour dans son sac. Comment fait il pour nékhelaté nos guides religieux. Ca doit être le koppaar c'est sûr  :smile:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:24 PM)
    J'aimerais bien qu'il parle un peu moins. Je l'admire et le respecte bcp, J'espere que maintenant qu'il est khalife il va pas passer tout son temps a faire l'eloge du gouvernement. Djapeul fi ngeu djapone rek et pense a tes talibes. Aucun pays ne se developpe avec le silence de la poputalion. SI on parle pas qui va savoir ce qu'on vie? pas toi vu que tu as tjrs vecu dans de bonnes conditons. Pourquoi j'ai l'impression que les Tidiane comptes trop sur les policiens pour leur fonds, alors que les Mourides n'en ont pas besoin vu que leus talibes donnent des milliards.

    C'est pas parce qu'il compte sur le gouvernement qu'il doit faire des eloges aveugles dal.

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:44 PM)
    Voila comment la Presse parvient à manipuler l'opinion. On choisit un extrait d'un discours pour faire plaisr au Pouvoir (Pour des raisons que l'on sait) et laisser l'essentiel du discours dans l'oublie.

    Lorsque nous manquons de vigilance (Et c'est malheureusement le cas), on se laisse entrainer dans le piège bien tendu par la Presse pour tirer à boulets rouges sur les gens. Vigilance
    Auteur

    C Pa Lui D L Dire

    En Octobre, 2017 (20:56 PM)
    tous les marabouts , tous j dis sont complice d c régime ,ils n pensent kau bien être d leur tarikha , et tous c k c gouvernement fera pour eux , sans oublier l'héritage d leurs descendants qui seront nos futurs khalif

    et le bas peuple continuera à souffrir
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:58 PM)
    Je ne pense pas que ces mots soient l'essentiel de son discours.

    Nous qui subissons les affres de cette gouvernance renégate ne dormons plus car nous savons que nos enfants n'ont pas d'avenir, ils auront moins de chance que nous.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:59 PM)
    ce khalife doit respecter les sénégalais ce n'est pas parce que Macky l'entretient bien lui et sa galerie au détriment des millions de sénégalais à qui on vole leur argent qu'il doit demander aux talibés de se taire et de faire tout ce qu'il leur demande. Au sénégal la honte ce sont nos soit-disant marabouts qui n'ont hérité aucune vertu de leur vénéré parent. Ils ne se soucient aucunement du peuple
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (21:10 PM)
    Guides religieux corrompus
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (21:10 PM)
    bon conseil.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (21:36 PM)
    fouttez en prison tous les marabouts ,serignes et beuk négg,rien à cirer,tous des clochards parésseux,aucune utilité pour le pays
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (21:39 PM)
    c'est triste comme conseil au president de la republique.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (21:52 PM)
    Poste 7: votre problème c'est le Ministère en charge de l'Environneement plus précisement à la Direction de l'Environnement et des Etablissements Classés. Monsieur le Président de la Réoublique et Monsieur le Ministre de l'Environnement, des changements de hauut niveau s"'impose à la Direction de l'Environnement. il est important de changer toutes les équipes de cette Direction!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (22:09 PM)
    Même Senghor, quand il complotait avec l'Occident pour se défaire de Mamadou Dia dont le seul tort était de prôner la rupture radicale avec le colon, des marabouts et autres troubadours religieux se sont levés pour lui dire qu'il était sur la bonne voie. Rien de surprenant avec les guides religieux qui ne sont là que pour des intérêts crypto personnels. L'ESPOIR est quand même permis. Je suis conscient que Serigne Mbaye Sy Mansour ne changera d'un iota.



    Pensées pieuses et gratitude à Thierno Ahmdou Raby, le Kalife des kalifes.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (22:14 PM)
    moi j apprecie le khalif general des mouride lui l n entre pas dans ce bas debat l a la classe

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (22:25 PM)
    Il doit parler beaucoup moins. On dirait sakh qu'il n'a pas de porte parole. Vraiment
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (23:06 PM)
    Ce khalif parle beaucoup. La sagesse voudrait qu'il se méfie de scène politique au risque de se brûler le kala..



    IL se laisse manipuler.. Un mara doit se tenir loin du monde politique....
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (23:37 PM)
    avec sa coupe de khafir, on dirait un prêtre.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (23:43 PM)
    POURQUOI CES SUPPÔTS DE MACKY VEULENT QUE LE PEUPLE SE TAISE PARCE QU'ON LEUR A DONNE DES CENTAINES DE MILLIONS
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (00:19 AM)
    imaky na.pas.de.principe
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (00:32 AM)
    Serigni bi mome mare katou tate la, léche cul va!. Que Macky dégage en 2019 avec ou sans l'aval de ces marabouts de merde; satanique
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (00:38 AM)
    Ces marabouts de merde qui vivent de l'argent du contribuable sénégalais sans gêne en laissant et regardant le peuple mourir de faim et prêt à baisser la culotte pour recevoir l'argent de ce voleur satanique de Macky SALL. Bon boulot Macky tu as montré aux sénégalais le vrai visage de ces marabouts tu les as insultés devant tout le peuple et ils te lèchent le cul pour recevoir les sous volés au peuple! Serigne Mbaye SY mo gueuna gnake djom gneup. tchimmmm
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (01:09 AM)
    thiammmm kii dou gattt .... ni laye djaamou yala ??? soyez honnetes....; ne soyez pas hypocrites.... en gardant toute la raison : liii mou wakh est ce que vraiment warnakoo wakh ????
    Auteur

    Kassa

    En Octobre, 2017 (01:27 AM)
    Que vous etes mechants , aigris votre plume le demontre . Way nack c'est Dieu qui dispose ,à LUI SEUL et tout SEUL la decision finale . " Dass léne fananal séni carte yi , mome YALLA a décidé il y a longtemps de qui sera le president et tout explique que ça sera encore lui . Mag, mag la rek n'daxté wade mome diélina lolou depuis , motax ,nak mou soti litar n'dox ci cassou bissap bi
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (01:53 AM)
    quel mépris pour le peuple sénégalais, c'est dommage ! non, le Sénégal est sur une très mauvaise voie, c'est le pire régime depuis 1960 !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (02:12 AM)
    Comment quelqu’un qui a volé les milliards de son peuple peut il être sur la bonne voie.

    Thieuy les marabouts Sénégalais, de vrais opportunistes qui ne croient qu’en l’argent, rien d’autre.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (05:28 AM)
    Mbaye sy mome si gniye tassi sénégal si laaye boq, ki moye nafékh té bone tchiiimmm
    Auteur

    Ex Goor

    En Octobre, 2017 (05:50 AM)
    Je croyais que tout le monde avait compris qu'une promesse électorale d'un président ne vaut pas un article de la constitution mais je vois que non. Un candidat aux présidentielles aura promis du diament et de l'or mais si sa promesse va contre ce qui dit la constitution, ou on reforme cet article, ou on applique la constitution. Je crois que c'est plus honnête d'expliquer aux senegalais que les promesses qui vont dans le sens contraire à la constitution sont difficilement réalisables si la constitution ne se change pas. Faire des promesses irréalisables mérite un autre débat mais organiser des élections en 2015, la constitution ne le permettait pas.

    Si vraiment on veut faire une analyse juste, on doit se reférer à la constitution. Si on veut juger qui a fait des promesses qu'il ne peut pas réaliser, on peut dire qu'il a menti au peuple.
    Auteur

    Foulbés!

    En Octobre, 2017 (05:56 AM)
    NOUS rappelons à certains-es-certainement-certains-es,

    que depuis la montée au ciel de Thierno "Dabakh", Peul de Souche purement pure, il n'y a plus eu d'autres Peuls à Tivaone (souwa-wone) à la Tête de la Tidjanya.

    Avec l'arrivée de Thierno Mbaye Mansour, un autre Peul reprend le flambeau fabriqué par Thierno Malick SY, Peul pure Souche de Souïma, Podor, Fouta Toro, Royaume du Tekhrour, Nord-Est du Sénégal éternellement archi-pluriel en tout de TOUT en TOUT.

    Malgré son Intelligence, ses Compétences-Expériences manifestes, son Humilité, sa pure FOIE en DIEU, Son Amour sincère du Prophète, sa Maitrise des sains-saints Textes & Contextes & PLUS,

    Thierno Mbaye Mansour aura d'infinis obstacles sur son sain-saint CHEMIN érigés par certains-es-certainement-certains-es.

    IL sera surtout confronté à des torrrents de combines-complots-pactes diaboliques-mensonges-trahisons-traitrises,

    dès lors qu'IL tient à remettre les pendules à l'heure, et à replacer l'Islam de Dieu dans la prioritaire priorité des "êtres" qui s'exhibent comme musulmans.

    NOUS PRIONS POUR LUI! NOUS L'ENCOURAGEONS ET SOUTENONS AU NOM DE DIEU, CONFORMEMENT AUX PRINCIPES FONDAMENTAUX DE L'ISLAM DE DIEU.

    Il y a trop de bavardages, exhibitions, cris, mensonges-falsifications-triches-usurpations-combines-complos-pactes diaboliques-méchancetés-haines-racismes déguisés dans le funeste axe de tous les maux-affluents, zone de certains-es-certainement-certains-es!

    À la place des cris-bavardages-exhibitions, les dignes-nobles peuples sénégalais optent tout naturellement pour les saines-saintes-légales-licites actions-démarches

    pour apporter leurs contributioins contributives au développement économique, social, culturel, spirituel, partout dans le pays, en faveur de tous les peuples, dans le respect strict des éternelles diversités-différences qui les caractérisent, car une étant une riche richesse intarissable.

    Si le Sénégal, après plus de 57 ans d'indépendance est encore membre à part entière des pays enchâssés dans les misèrables misères,

    où les corruptions-prédations-trafics-magouilles-mafias-crimes-assassinats-tribalismes-ethnocentrismes-confrérismes-régionalismes-haines-racismes sont solidement présents,

    c'est qu'il y a bien une déraisonnable raison à la base de tout ça:

    certains-es-certainement-certains-es, leurs culture-nature-éducation-langue-us-coutume-modes-manières-façons

    éternellement exempts de valeurs universellement universelles comme les dignité-bon sens-sens de l'honneur-bonne moralité-civisme-humilité-ouverture au monde civilisé.



    Seydi SY, yo Allah wallou!



    FOULBES!!!
    Auteur

    Kumar

    En Octobre, 2017 (06:30 AM)
    si un marabout devient milliadaire a cause des adiya c'est parceque la loi islamique n'est pas appliquee? alonns travaillons et suivont la religion sans intermediaire du moment que dieu comprends toutes les langues.
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Octobre, 2017 (12:37 PM)
      poste 49 et pourtant la loi islamique est appliquée en arabie saoudite les princes saoudiens volent l argent du royaume qu ils cachent en europe et aux etats unies au vue et au sue de tous et y constriusent des chateaux et des villas enn pagaille
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (07:09 AM)
    cheikh bethio a reçu une enveloppe mediatisée , donc en toute transparence

    combien a reçoit un marabout hors camera pour chanter maky?
    Auteur

    Paff

    En Octobre, 2017 (07:28 AM)
    Et pourtant Le président reste un grand voleur et fait voler ces DG, MINISTRES et autres. Fait financer les activité politiques de l'apr par les sociétés nationales.Si c'est ça le bon chemin, alors monsieur le khalif toi t'es entrain d'emprunter le mauvais chemin.
    Auteur

    Sidiki Diouf

    En Octobre, 2017 (08:53 AM)
    Le marabout sait bien de quel bavardage qu'il parle.C'est le bavardage wolof unitile et pas sincére du tout.Tout le monde le deplore.kessew kessew rek:matin,midi et soir
    Auteur

    Okacha

    En Octobre, 2017 (09:05 AM)
    C'est quoi un marabout ? Ces gens qui vivent sur le dos de la population. Qu' est ce qu'il a dire, si non flatter le Président de la République pour continuer à avoir le soutient financier de l' Etat. Ce n' est pas cela que nous attendons d' un vrai marabout. Ces paroles ne sortiront jamais du grand Marabout de TOUBA. C' est pourquoi, il est plus respecté et plus aimé. Moi qui vous parle je suis issu d' une famille catholique, mais, j' aime bien le marabout de Touba car, il ne se mêle jamais de politique. Donc Tivaoune pour l' amour de dieu devrait suivre cet exemple, si non il sera traité comme un vulgaire homme politique. La prochaine qu' il dira de telles choses, il sera attaqué jusqu' aux orteils. A bon entendeur salut....................
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Octobre, 2017 (11:05 AM)
      en attaquant ce marabout vous étés en train de récolter des tonnes de péchés qui vous attendent du fond de vos tombes il est libre de donner son opinion sur la marche de la société et il a dit vrai le pays marche comme ca du bavardage du matin au soir caractérisé par l indiscipline notoire dans tous les domaines de la société si dans une société certains vont jusqu'à a insulter des marabouts il y a problème et c est ce sont ces marabouts qui ont légaliser les relations entre vos parents a moins que vous soyez nés bâtards
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (11:44 AM)
    je pense que ce ''khalif général'' peut jouer son role sans y associer les politiques. En effet les fidéles tidianes sont dans tous les paetis et le marabout devrait eviter de les léser. En tout cas je pense qu'il doit s'éloigner de ces politiques qui ne sont que des menteurs. NGUIIR YALLA SERIGNE BI MOYTOUL GNI NDAKH ADOUNA DIAROUKO; Et meme l'accolade en le saluant n'a pas de sens, bayil yoyou ndakh talnga léléne té yéne bi dafa diss
    • Auteur

      Sopey Nabi Psl

      En Octobre, 2017 (12:07 PM)
      le marabout c est un citoyen comme tout le monde il a le droit de recevoir tout le monde y compris le premier des sénégalais et échanger des accolades et donner son point vue sur certaines dérives de la société aujourd'hui tout le monde sait que l indiscipline notoire dans tous les domaines et le bavardage a fini de ronger cette société sénégalaise il a dit tout haut ce tout le monde dit tout bas
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:54 PM)
    le Khalife a raison, pour s'en rendre compte , regardez le nombre de commentaires de Seneweb. Le Sénégalais connait tout et le seul compétent , les autres, y compris le Président est un nullard à ses yeux
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (14:19 PM)
      parceque ce soi-disant khalif aurait du fermer sa gueule au lieu de dire des conneries quand il dit a sall le milliardaire que tu es sur la bonne voie c'est son droit mais il n'avait pas a attaquer les autres en les traitant de bavards il est le plus bavard de tous en plus meneu togne diabour yi
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:21 PM)
    Pourquoi autant de critique sur Macky ? Wade etait pire... Yavais d coupures d eau,, d électricité et de gaz dans tous les sens. La coruption etait pire a l epoque que maintenant.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (23:39 PM)
    WADE A TOUJOURS PRIS LES SENEGALAIS POUR DE GRANDS ENFANTS. IL EST MILLIARDAIRES QUAND IL PRENAIT LE POUVOIR IL N'AVAIT RIEN. ET PUIS C'EST LUI QUI A ACCOMPAGNE SARKO EN LIBYE POUR DETRUIRE KADAFI QUI L'AVAIT BEAUCOUP AIDE FINANCIEREMENT

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR