Mardi 07 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Societe

Serigne Mbaye Thiam: "Le prix de l’eau ne connaîtra pas de hausse"

Single Post
Serigne Mbaye Thiam: "Le prix de l’eau ne connaîtra pas de hausse"
Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a assuré lundi à Dakar, que le prix de l’eau à l’usager ne connaîtra pas une hausse le 1er janvier 2020 avec le démarrage des activités de la nouvelle société de gestion et d’exploitation du service public de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine au Sénégal.
 
"Le prix de l’eau à l’usager ne connaîtra pas de hausse le 1er janvier 2020. En lieu et place, c’est une meilleure qualité du service qui nous engage tous", a-t-il déclaré.
 
Serigne Mbaye Thiam s’exprimait ainsi à l’occasion de la signature du contrat d’affermage du service public de l’eau et du lancement de la nouvelle société SEN’EAU confiée à l’entreprise Suez, attributaire du contrat de production et de distribution de l’eau potable au Sénégal, en remplacement de la Sénégalaise des Eaux (SDE).
 
Ce contrat d’une durée de quinze ans, va prendre effet dès le premier janvier 2020.
 
"SUEZ Groupe, le partenaire technique de référence qui a été sélectionné a ainsi satisfait aux exigences du dossier d’appel d’offres et une étape de mise au point du contrat a été conduite de manière très objective", a encore assuré le ministre de l’Eau et de l’Assainissement.
 
Cela a permis, a-t-il dit, "de sauvegarder au maximum les intérêts de la partie sénégalaise tout en offrant au partenaire un cadre opérationnel et financier optimal pour exécuter de manière efficiente le nouveau contrat sur les 15 prochaines années".
 
"Le capital social de SEN’EAU a été portée à 6 milliards FCFA contre 3 milliards FCFA pour la société actuelle pour mieux prendre en charge les nouvelles orientations du contrat vers plus d’investissements de renouvellement du fermier afin d’améliorer la qualité de l’exploitation", a-t-il renseigné.
 
A l’en croire également, "cette nouvelle société de droit sénégalais chargée de la gestion du contrat d’affermage présente une géographie du capital social fortement remaniée, en faveur de la partie sénégalaise par rapport au contrat en cours".
 
En effet, "le partenaire technique de référence, SUEZ Groupe, détient 45% du capital de la nouvelle société contre 57% pour le partenaire du contrat qui s’achève, le reste du capital étant réparti entre l’Etat du Sénégal à hauteur de 24% contre 5% dans le contrat actuel, les travailleurs du secteur 11% et le secteur privé sénégalais 20%", a-t-il détaillé. 
 
"Il est aussi important de préciser que, par la volonté du Chef de l’Etat, la part réservée aux salariés du secteur a été portée à 11% en lieu et place des 5% initialement prévus dans le dossier d’appel d’offres. Les employés de SEN’EAU se retrouvent ainsi avec 8% du capital social, les 3% restants étant répartis de manière égale entre ceux de la SONES et de l’ONAS", a insisté Serigne Mbaye Thiam.
 
M. Thiam a également assuré que "des mesures idoines ont été prises afin de réduire fortement les risques de contentieux et faciliter un travail collaboratif performant entre l’Etat, Autorité Délégante, la SONES, Concessionnaire, et SEN’EAU, Société d’exploitation et de gestion".
 
Aussi, cette remise en concurrence du contrat d’affermage du service public de l’eau a permis, selon lui "de baisser le prix exploitant de l’eau, qui va passer de 364,7 FCFA, actuellement, à 298,5 FCFA ; soit un gain de plus de 66 FCFA par m3 et plus de 200 milliards FCFA sur la durée du contrat". 
 
Pour ce qui concerne les actions de l’Etat, il a indiqué que "le président de la République a désigné le FONSIS pour les détenir conformément aux missions de cet instrument stratégique mis en place par le Gouvernement". 
 
Cette option, a-t-il soutenu "donne également un nouvel élan à la réforme en ce qu’elle fonde une gestion intelligente et orientée vers l’efficience des services publics".
 
Il a par ailleurs invité les partenaires sociaux à œuvrer tous ensemble pour bâtir le meilleur climat socio-professionnel et développer une collaboration sans faille avec la nouvelle équipe dirigeante afin de relever les grands challenges qui se profilent à l‘horizon. 
 
Pour sa part, la directrice générale de la nouvelle société SEN’EAU, Jany Arnal a assuré que la "longue expertise internationale du Suez dans la production et la distribution d’eau potable, alliée au savoir-faire des professionnels sénégalais, permettre de délivrer aux familles, entrepreneurs et industriels sénégalais, la qualité de service qui réponde à leurs aspirations".
   

liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Diine

    En Décembre, 2019 (02:57 AM)
    Vous devez tout simplement la fermer et dérouler votre rouleau compresseur pour l’appauvrissement total et sans délai des citoyens Sénégalais. Bravo Benno book Tass Yakaar.
    • Auteur

      Deugue

      En Décembre, 2019 (09:49 AM)
      ce ministre est l'un des ministres les plus travailleurs du gouvernement de macky sall. son parcours en est l'illustration parfaite. sde (filiale du groupe eranove - entreprise française) a été remplacée par suez (également entreprise française) après appels d'offres...et la cour suprême a même validé la décision....pour moi, je trouve avoir remplacé sde par suez est une bonne chose parce que donner la gestion de son eau à une seule et même société pendant plus de 20 ans est une erreur !!!

      nous devons être contents parce qu'on est sûr que le prix de l'eau ne va pas augmenter.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (10:35 AM)
      saway, il dit bien le prix de l'eau ne va pas augmenter au 1 janvier, il ne dit pas que que cela n'augmentera pas en 2020. je trouve que la communication est bien maîtrisée en attendant les conséquences dans les mois à venir. il ne compare pas l'offre de la sde à celui de de suwez mais comparecle prix propose il y a près de 20 ans à celui que suez propose.
  2. Auteur

    En Décembre, 2019 (03:26 AM)
    gros mensonge le prix du raccordement au reseau va deja tripler mais gnii loutakh niou meuna feene
    Auteur

    En Décembre, 2019 (03:29 AM)
    Macky a reussi a brade tout le Senegal aux multinationales francaise du CAC 40qui ont financer l election de Macron
    Auteur

    Babs

    En Décembre, 2019 (03:52 AM)
    Justice sociale moy takh nguéne yokeu co.

    De toute les façons justice sociale ( le nouveau slogan de MACKY ) motakh niouy faylo wa touba ndokh.



    Auteur

    Gorgui

    En Décembre, 2019 (04:12 AM)
    Attendons de voir.c'est qu'on await dit sur l'electricite
    Auteur

    Diouf

    En Décembre, 2019 (05:42 AM)
    Seni wakh deh kou thi door sa dome guir yene yako togne. Wa Salam
    Auteur

    En Décembre, 2019 (08:08 AM)
    C'est ce qu'ils avaient dit pour l'électricité ! Et voilà le résultat !
    Auteur

    Tek Barame

    En Décembre, 2019 (08:23 AM)
    Une précision de taille il a bien dit le 01 janvier . C'est peut être pour pouvoir justifier une hausse après.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (09:18 AM)
    Dans notre quartier, toutes les factures reçues en décembre sont au moins le double des précédentes.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email