Lundi 30 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Tounkara relance la polémique Pr Songué Diouf

Single Post
Tounkara relance la polémique Pr Songué Diouf

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire."
Evelyn Beatrice Hall (1906)

Au cours d'une émission télévisée, le professeur Songué Diouf a donné son opinion sur le viol. Le condamnant fermement, il ajoute que "les femmes doivent nous aider à les aider", par leurs tenues et leurs apparences.

C'est son opinion, il en a le plein droit.

Au Sénégal, la Constitution "garantit à tous les citoyens les libertés individuelles fondamentales, les libertés d'opinion et d'expression" (article 8). L'article 10 se fait encore plus clair : "Chacun a le droit d'exprimer et de diffuser librement ses opinions par la parole, la plume, l'image, la marche pacifique, pourvu que l'exercice de ces droits ne porte atteinte ni à l'honneur et à la considération d'autrui, ni à l'ordre public."

Ainsi, le délit d'opinion n'existe pas au Sénégal. La loi interdit les insultes publiques, la diffamation et l'apologie de crimes ou délits.

Pour ce qui est du professeur Diouf, il a condamné sans équivoque le viol et fait des recommandations aux femmes pour éviter les cas de viols qui ont pour détonateur les tenues et les apparences féminines. Qu'y a-t-il de mal à cela ?

Contrairement à ce que dit Idrissa Seck sans apporter la moindre preuve, le professeur Diouf n'a nullement fait l'apologie du viol ni blâmé les femmes. Faire l'apologie de quelque chose c'est encenser cette chose et y inviter. Ce que personne ne pourra prouver qu'il a fait lors de cette émission. Il y condamne le viol et n'invite personne à le faire. En quoi les conseils qu'il formule pour éviter le viol sont un blâme pour les femmes ? On peut être d'accord ou pas et cela devrait être un terreau fertile de dialogue constructif, apaisé et non une foire à des condamnations intempestives sans fondements.

Le viol est un crime social qui peut revêtir plusieurs aspects. Il y a des cas de viol où la tenue et l'apparence de la victime n'ont joué aucun rôle. Le violeur est juste un prédateur, pervers, déséquilibré. Mais il y a très certainement des cas de viols où la tenue et l'apparence de la femme ont détraqué les sens du violeur et l'ont poussé au crime. Ceci est étudié et documenté (Cette expérience sur le lien entre viol et tenue des femmes montre que le chemin est encore long).

Tous les violeurs sont des prédateurs, pervers et déséquilibrés qu'il faut tenir à l'écart par tous les moyens. Y compris par une tenue et une apparence qui les découragent. L'Iran et L'Arabie Saoudite ont les taux de viols les plus faibles au monde pour deux raisons : les violeurs y sont exécutés publiquement et obligation est faite aux femmes de s'habiller religieusement, le corps entièrement couvert. Les États-Unis d'Amérique ont les taux les plus élevés, les femmes peuvent avoir l'apparence qu'elles veulent. Si le lien apparence physique/viol n'est pas automatique, dire que cela n'a rien à voir dans tous les cas de viols n'est pas scientifiquement défendable.

Le procès intenté contre le professeur Diouf est contraire à la lettre et à l'esprit de notre Constitution qui a aussi adhéré à la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1789 qui dit : "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit." (article 19)

Vouloir envoyer quelqu'un en prison et lui promettre l'enfer pour ses opinions est une forme de dictature, un monstre hideux qui finit toujours par dévorer l'âme intolérante de ceux qui en font un cheval de bataille.

Le professeur Songué Diouf mérite, très certainement, pour tous les services rendus à la nation en tant qu'enseignant et éducateur, un bien meilleur traitement.



46 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (12:49 PM)
    bien dit tounkara. il y a des gens jaloux qui voulaient profiter de cette affaire pour discrediter le professeur sonko. Au sénégal les gens sont méchants
    Top Banner
  2. Auteur

    Le Vrai

    En Avril, 2018 (12:51 PM)
    Fousénégal dieum avec de telles personnes?



    Le vrai.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (12:55 PM)
    Et le mr qui disait à un lutteur à propos d un autre lutteur: ki sa diabar la......

    Pathétique!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (12:56 PM)
    Qu'il ait tord ou raison, il devait avoir l'humilité de demander pardon. Kilifeu lui a administré une bonne leçon d'humilité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:00 PM)
    En effet il mérite un bien meilleur traitement. Et ces dires devraient être vus sous un autre angle mais pas sous l'angle "d'apologie de viol".

    Il a vivement condamné le viol mais à aussi fait un constat qui fait l'objet de réflexion ... "chaque réponse devient une nouvelle question" B.A.B de la philosophie.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:23 PM)
    Je partage l'analyse de Mr Tounkara qui non seulement est juste mais indique son opinion sur un fait de société.

    Entre l'opinion et l'invitation de faire, il y'a deux concepts différent.

    Malheureusement dans ce pays la réflexion et l'analyse ne sont plus des qualités ni des critères de référence,

    Dommage, les politiciens professionnels tirent ce pays et ce peuple vers le bas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbidou

    En Avril, 2018 (13:28 PM)
    Qu' il s excuse le bougre. On ne peut pas dire "nous vous violons..." dans un grd média et refuser de s excuser platement. Misogyne.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:35 PM)
    Je suis une femme. La précision faite, je me permets de donner mon avis sur le viol. La première fois que j'ai été victime d'un attouchement, c'était en plein jour, au marché Sandaga, j'ai moins de 11 ans et était en compagnie d'une soeur pour les courses. Un vieux m'a fait des attouchements profitant de la foule. Une dame qui n'a rien raté de la scène a fait des remontrances au vieux et tout le monde s'est figé. Je ne savais pas ou me mettre. J'étais morte de honte, comme si c'était de ma faute. J'étais très bien habillée. Et d'ailleurs en ces débuts d'année 80, l'usage était de bien s'habiller. Je ne suis pas la seule à avoir été victime de ce genre de truc. Ma soeur, en allant apporter un dîner, à un ami de mon père, celui-ci, l'a jeté sur son lit et a essayé de la violer. Elle s'en est échappé et a tout raconté à Maman qui lui a demandé de ne pas le répéter à Papa. Ma soeur avait une dizaine d'année et correctement vêtue. Adolescente, un ami que l'on hébergeait chez nous, m'a violemment tiré dans sa chambre alors que je passais devant pour aller puiser de l'eau. J'ai crié fort et il m'a relaché. Je m'habille toujours decemment. Pas même de juppe courte après les genoux. Pour dire que le viol est avant tout fait sur des personnes sans défense, des proies faciles. Et qu'aussi, les victimes sont tellement traumatisées que Songué n'a pas besoin de leur rajouter une couche.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:42 PM)
    Si les femmes sont des citoyennes à part entière elles ont le droit de choisir leur manière de s'habiller. Cela ne peut nullement être vu comme un appel au viol. Il faut faire la différence entre le fait que quelqu'un puisse être dérangé par l'habillement d'une personne-- compte non tenu du sexe de celle ci-- et le droit abusif d'agresser de quelque manière que ce soit la cible. On sait très bien qu'il y a des prédateurs qui s'en prennent aux enfants. Dira- t- on qu'il y a l'excuse de la provocation? On attendrait d'un professeur--à fortiori d'un professeur de philosophie dont le moindre objectif devrait être d'apprendre à ses élèves la réflexion et le respect du droit de chaque personne-- qu'il se guérisse d'abord du machisme et d'une mentalité rétrograde qui fait des femmes un troupeau immature à l'usage exclusif de tout prédateur incapable de gérer ses pulsions.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:42 PM)
    Si les femmes sont des citoyennes à part entière elles ont le droit de choisir leur manière de s'habiller. Cela ne peut nullement être vu comme un appel au viol. Il faut faire la différence entre le fait que quelqu'un puisse être dérangé par l'habillement d'une personne-- compte non tenu du sexe de celle ci-- et le droit abusif d'agresser de quelque manière que ce soit la cible. On sait très bien qu'il y a des prédateurs qui s'en prennent aux enfants. Dira- t- on qu'il y a l'excuse de la provocation? On attendrait d'un professeur--à fortiori d'un professeur de philosophie dont le moindre objectif devrait être d'apprendre à ses élèves la réflexion et le respect du droit de chaque personne-- qu'il se guérisse d'abord du machisme et d'une mentalité rétrograde qui fait des femmes un troupeau immature à l'usage exclusif de tout prédateur incapable de gérer ses pulsions.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:46 PM)
    Merci tounk je suis daccord avec toi sur tous les points sauf l'exemple que tu nous donne sur l'iran et l'arabisaoudite ces deux pays ne sont pas des exemples ni des modées car il n"ya pas de liberté d'expression labas par conséquent c'est très difficile de connaitre le nombre de viol qui se passent sur ces deux pays, par contre sur les usa je suis parfaitement daccord.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:04 PM)
    cherche une fille serieuse [email protected]
    {comment_ads}
    Auteur

    Ami

    En Avril, 2018 (14:21 PM)
    Tounkara, arrete de parler pour ne rien dire, tu remues la sauce sans rien y ajouter. , heureusement qu'on t'a pas elu depute. Pr Songhe devrait te remettre une enveloppe car c'estla premiere fois que tu ne critique pas. Va trouver un travail serieux.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:21 PM)
    Renseigne toi davantage sur les casde viol en Iran avant d'en apprécier la portée.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:32 PM)
    Dans TOUN_KARA, il Y'a TOUN c'est à dire Cul....
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymerat

    En Avril, 2018 (14:32 PM)
    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!







    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!







    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!





    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!





    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!







    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!







    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!







    Tournez la page! ce debat est clos!

    Si vous ne trouvez plus de sujet a sensation, arretez votre metier de cafouilleur!











    {comment_ads}
    Auteur

    Macaron

    En Avril, 2018 (14:59 PM)
    songue demande seulement aux filles et aux femmes de s'habiller décemment

    quel est le mal dans ca
    Top Banner
    Auteur

    Fatou

    En Avril, 2018 (15:03 PM)
    Affirmer que les propos de ce professeur relèvent de la liberté d'expression et dire qu'il n'y a pas de viol en Iran et Arabie Saoudite parce que le viol est puni de mort et que les femmes portent des voiles est contradictoire. Sachez que la plupart des viols en Afrique comme dans les autres pays du monde ont lieu au sein des familles par des proches. La plupart des femmes y compris moi-même ont été victime lorsqu'elles étaient enfants d'attouchements ou de viols par des proches qu'elles ont toujours eu peur de dénoncer. Je me rappelle de ce boy qui nous emmenait toutes jeunes dans un immeuble en construction pour des attouchements. Il s'agit de dénoncer toutes les formes d'abus sexuels aussi bien sur des filles que sur des garçons. Et je suis désolée,cela a peu à voir avec le type d'habillement. Personnellement, je ne me suis jamais autant sentie agressée que lorsque je vais dans un pays arabe où je m'habille selon leur culture. A chaque coin de rue, vous subissez des sifflements, des regards lourds, des propositions indécentes y compris par certains jeunes garçons qui peuvent être vos fils.

    Tout adulte respectable devrait dénoncer surtout les agresseurs et ne pas leur trouver des circonstances atténuantes. En ce sens, l'attitude de ce Pr est déplorable et personne ne peut lui trouver des excuses.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:11 PM)
    je ne suis pas d'accore avec Tounkara mais je me demande si c'était un Imame ou un marabou qui avait dit ça, est ce qu'on allait lui traité de telle sorte comme Songué?
    {comment_ads}
    Auteur

    La Provocation N'est Pas Une J

    En Avril, 2018 (15:38 PM)
    Tounkara est ignorant du droit. Il ne sait pas que la provocation même avérée ne peut pas vous absoudre du délit de viol devant un tribunal, qui vous condamnera. Une femme, même après vous avoir provoqué, conserve le droit de refuser d'avoir des relations sexuelles avec vous. Tout son argumentaire est bâtie sur la théorie fumeuse que la "provocation" suffirait à justifier le viol devant la loi. Ce qui est faux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Izo

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Les habits de thiaga des filles, leur langage vulgaire, leur comportement d'allumeuses provocatrices sont étroitement, inéluctablement, indéniablement, siamoisement liés avec le viol.

    Ceux qui pensent le contraire ne sont que des pervers, des hypocrites, des mécréants, des lâches.

    Vive le professeur songué! Devant l'échec et l'incontrôle des parents devant leurs filles, vous avez osé dénoncer à hautes voix une perversité jusqu'ici jamais sanctionnée .
    Top Banner
    Auteur

    Souvenirs

    En Avril, 2018 (16:15 PM)
    Attention, enfant, j'ai été victime d'une "tata saî-saî". Elle en a toujours honte.

    Elle me faisait tout un tas de trucs en disant " coye mo nèkh".

    Je bandais à peine,mais elle se débrouillait pour l'enfoncer dans son vagin.c'est elle qui faisait tous les gestes. Je n'étais que spectateur
    {comment_ads}
    Auteur

    Arn

    En Avril, 2018 (16:41 PM)
    Il trouve un malin plaisir à relancer inutilement la polémique en enfonçant une porte déjà ouverte. Les libertés d'opinion et d'expression ne se discutent plus.

    Nous savons déjà que la crème de intelligentsia sénégalaise est rarement présente dans les débats télévisés, pour combler ce vide la parole est souvent donnée aux cancres.

    Ce qui est reproché au professeur de philosophie c'est le fait d'être resté dans les caniveaux (sens commun) après avoir revêtu le manteau de sagesse (grade de professeur de surcroît en philosophie).

    Un être humain ne mange pas à la même table qu'un bousier.

    De même la chouette de Minerve doit savoir que son heure c'est le crépuscule, pas en pleine journée au milieu du jacassement des pies.

    {comment_ads}
    Auteur

    Borne Fontaine

    En Avril, 2018 (16:54 PM)
    A côté des bornes fontaines il y a souvent des mbalit......

    parfois on peut y voir Songué et Tonkara qui débattent et se congratulent
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:56 PM)
    Tounkara vous ne rendez pas service au professeur Songué en soulevant ce problème encore avec cet article, si vous cherchez le buzz c'est raté pauvre con
    Top Banner
    Auteur

    Pire Gou Reuye

    En Avril, 2018 (17:03 PM)
    Le pire dans tout ça, c'est que autant Songué Diouf que Tounkara sont des "professeurs". Ce



    sont eux qui sont sensés instruire nos enfants... Espérons juste que ces 2 types soient des



    cas d'exception extrême dans le corps des enseignants. Amine!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Momo

    En Avril, 2018 (17:43 PM)
    Tounkara n'a cité de la constitution que ce qui l'arrange et soutien sou raisonnement. Autant la Constitution garantit la liberté d'expression, autant elle garantit les droits et l'honorabilité des personnes. On ne peut pas se cacher derrière la liberté d'expression pour porter atteinte à l'honorabilité d'un groupe de personnes (ici les femmes). Songhé en bon philosophe ne devrait nullement s'étonner de la tournure prise par ses propos. Il a répondu à une question et sa réponse a appelé d'autres questionnements, logiques et légitime
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:49 PM)
    BRAVO TOUNKARA BRAVO TOUNKARA



    BONNE ANALYSE



    DJIGUENE BOUMOU NEXOUL NA DEF TATOUNÈN
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:49 PM)
    BRAVO TOUNKARA BRAVO TOUNKARA



    BONNE ANALYSE



    DJIGUENE BOUMOU NEXOUL NA DEF TATOUNÈN
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:49 PM)
    BRAVO TOUNKARA BRAVO TOUNKARA



    BONNE ANALYSE



    DJIGUENE BOUMOU NEXOUL NA DEF TATOUNÈN
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:49 PM)
    BRAVO TOUNKARA BRAVO TOUNKARA



    BONNE ANALYSE



    DJIGUENE BOUMOU NEXOUL NA DEF TATOUNÈN
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:58 PM)
    Ce Tounkara là à lire ses contributions dans la presse montre chaque jour ces limites intellectuels qui frise la nullité et l'ignorance. Je me comment il a fait pour etre prof à l(université, mais vraiment je doute de ses compétences.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:18 PM)
    j'entends souvent oute xaliss bey mossi guena sééd mais gueum nako pask li Moustapha niass dath kerok mbourou dadjioukossi tall
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:35 PM)
    Tounkara il faut réécouter les paroles de l'enseignant (il n'est pas professeur d'université) comme son sobriquet Professeur pourrait laisser penser.



    Sinon khana à force d'inviter des demeurés tu commences à perdre la raison ... mais c'est honteux de défendre ce gars, mane mom j'ai pas d'estime pour toi donc tu ne fais que confirmer
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:59 PM)
    anyway, il faut dégager tous ces politiciens, ils veulent tous accèder au pouvoir par tous les moyens y compris pas vertueux du tout , quittes à traiter son adversaire de sous préfet d'un autre président. Bien qu'il soit le pire des chefs d'état que avons eu jusqu'ici, il faut garder la ligne droite et ne pas dévier vers la parlotte corrosive pour présever la coopération avec nos voisins vers une Afrique de plus en plus intégrée. Ce que ces politiciens et bien d'autres en Afrique de l'Ouest ne peuvent faire parce qu'ils sont divisés par ce qui exploitent leiurs pays, pillent leurs ressources. Des réformes politiques sont à mettre en oeuvre pour a pour se focaliser sur l'intégration africaine
    {comment_ads}
    Auteur

    Rapha

    En Avril, 2018 (21:22 PM)
    Le Professeur a dit exactement ce que beaucoup de citoyen a constaté le port vestimentaire peut provoquer le viol,il n'est pas question de l'envoyer en prison et d'ailleurs pour quel infraction?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (01:50 AM)
    Pourquoi tu n'avais pas réagis au moment du tolet général ? Il fallait que IDY en parle pour que tel un diable tu sorts de ta boite,quel est ton problème avec IDY ? C'est toujours feu le professeur sankhare?

    Top Banner
    Auteur

    Arissoi

    En Avril, 2018 (03:12 AM)
    Tous les posts en couleur sont de la meme persone de. seneweb
    {comment_ads}
    Auteur

    Elyassa

    En Avril, 2018 (07:47 AM)
    Non mais franchement Tounkara est cette fois-ci complètement à côté de la plaque. Si lui ou un autre s’était fait agresser et dépouiller de tous ses biens (ou pire, je ne le souhaite ni à lui ni à personne) à quatre heure du matin dans une rue de Dakar, personne n’aurait dit « je coupe la poire en deux » en lui opposant le tort de s’exposer en traînant tard la nuit dans les rues de la capitale. Autant est-il inacceptable dans une société civilisée de dénier à une femme la prétention de se vêtir comme bon lui semble sans s’exposer à aucun risque de viol particulier. La liberté d’expression est une valeur hautement importante mais elle n’est pas absolue, comme toutes les libertés publiques d’ailleurs. Cela Tounkara l’a manifestement bien compris. Ce qu’il ne réalise pas par contre, c’est que la culpabilisation de la victime en rapport immédiat avec le délit ou crime qui lui a été infligé a pour corollaire inéluctable la déresponsabilisation du délinquant ou du criminel. Et cela n’a aucune autre dénomination que l’apologie, qu’elle soit totale ou partielle !!! Un tel acte est hors de portée de la liberté d’expression dans un Etat moderne. Et pour éviter toute position radicale, je précise, que l’on peut dans le cadre de la liberté d’expression remettre en question de manière argumentée la criminalité d’un acte au regard de l’état d’avancement d’une société et de ses fondements moraux et aussi juridiques et, ce faisant, mettre en exergue d’éventuelles contradictions. On le voit souvent dans des débats publics de tous les pays concernant la consommation de drogue, la sexualité ou encore les délits de presse. Mais là il s’agit d’une criminalité unanimement répudiée.

    Du reste, ce raccourci du viol atténué par l’habillement est d’un saugrenu indigne d’un intellectuel ! Savez-vous qu’une majeure partie des cas de viols se passe au sein d’une famille ? Une fille devrait-elle se soumettre par conséquent à un code vestimentaire dans sa propre demeure ? Savez-vous qu’il y a un nombre considérable de viols intraconjugaux ? Une femme devrait-elle se soumettre à un code vestimentaire dans son intimité avec son époux, lorsqu’elle n’est pas d’humeur ? Voilà deux exemples de cas de figure de viols, où les victimes subissent une telle pression sociale, un tel traumatisme et surtout un tel sentiment de culpabilité qu’une grande partie en demeure sans suite judiciaire et impunie ! Autant de vies dévastées qui ont besoin de tout sauf de cette déclaration d’une maladresse incroyablement déconcertante !

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (09:21 AM)
    j'approuve et merci.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (09:31 AM)
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (09:31 AM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Xxx3

    En Avril, 2018 (10:02 AM)
    Merci Tounkara c'est un bon plaidoyer pour la vérité. Ceux qui attaque ce professeur à la suite de cette émission sont soit des aigries si elles sont des femmes sans maris, soit des révoltées si elles ont été répudiées par leurs maris responsables et courageux, soit des efféminés; des goorous mbotays. Sans compter les politiciens qui sont sans conviction et ne cherchent que l'électorat par tous les moyens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (12:35 PM)
    Des redites de beaucoup d' internautes ! alors pourquoi maintenant ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Modou

    En Avril, 2018 (18:29 PM)
    Toute tentative d'expliquer le viol par une supposée provocation des femmes par leurs tenues vestimentaires est révélatrice d'une certaine paresse intellectuelle. Dites moi en quoi les petits garçons en jean ou boubou qui se font violer sont-ils provocateurs ? L'excuse de provocation avancée par le chroniqueur est une forme de condamnation à la double peine des victimes de viols. Meurtries dans leur liberté fondamentale et leur corps. Tounkara a perdu une occasion de se taire. Pire la comparaison avec l'Arabie saoudite est complètement sinique. Le Sénégal est encore un état laïc alors que l'Arabie saoudite est un régime islamique sous la charia.
    Top Banner
    Auteur

    Watt

    En Juin, 2018 (11:56 AM)
    1906, Evelyn Béatrice parlait de combat pour la liberté d'expression.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email