Lundi 27 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Tournée dans les Niayes: Les maraîchers posent leurs doléances à Aminata Assome Diatta

Single Post
Tournée dans les Niayes: Les maraîchers posent leurs doléances à Aminata Assome Diatta

En visite dans les Niayes, le ministre du Commerce Aminata Assome Diatta a écouté les producteurs qui ont d'abord salué les efforts du gouvernement suite à la décision de geler l'importation de certaines denrées. Toutefois, des problèmes subsistent. 

 

« Nous les femmes, nous vivons des situations difficiles. Nous ne pouvons même pas faire de la transformation, à chaque fois nos légumes pourrissent entre nos mains faute d'unité de transformation. L’engrais, le gasoil sont trop chers. Par exemple un sac d'engrais coûte 35 mille fcfa. C'est exorbitant", tonne Fatou  Sow, membre de l'association de l'Union maraîchère de Fass Boye.

 

Mévente des produits: un léger mieux

 

Contraire à la campagne de la l'année dernière, les producteurs pour cette  saison poussent un ouf de soulagement. Le gèle des importations a permis aux acteurs de vendre leurs productions. Du moins une bonne partie.

 

«  Il y a une amélioration du côté de l’importation, nous avons fait un bilan de commercialisation, nous avons constaté une perte de 9 milliards fcfa. Mais cette saison, avec les discussions, nous avons trouvé des solutions. Après l’arrêt des importations, nous nous en sortons" s'est réjoui Maodo Samb, président de la filière carotte à Fass boye. Il poursuit pour poser les urgences. 

 

"Ce que nous voulons, c'est  l’augmentation des surfaces à emblaver. Certains services de l’Etat nous fatiguent sous prétexte que nous sommes sur la zone de restauration. Nous demandons aussi l’augmentation des subventions,  des lignes de crédit. Nous avons également des problèmes d’infrastructures, des chambres froides..."

 

 Aminata Assome Diatta pour sa part les a rassurés. « Le président de la République a un seul objectif. Que le Sénégal soit auto-suffisant. Et pour cela nous avons besoin de soutenir les producteurs et nous savons que pour encourager le producteur à produire davantage, il faut régler le problème de la commercialisation. Ces deux dernières années, les producteurs ont rencontré beaucoup de difficultés dues à la pandémie. C’est la raison pour laquelle nous avons pris des mesures suite à notre mission de l’année dernière et tout au long de l’année les services ont travaillé avec les producteurs et surtout l’appui avec les autorités pour aider les producteurs à ne pas connaître les mêmes difficultés que l’année dernière", dit-elle.

 

Un marché à terme pour aider les producteurs

 

Le ministre du Commerce reconnaît qu' "Il y a des progrès qui sont notés mais le travail doit se poursuivre tout au long de la commercialisation pour que les producteurs ne rencontrent plus de difficultés". Elle explique : " J’ai dit également aux producteurs que nous avons initié un projet, un marché à terme qui va aider les producteurs. Dans tous les pays développés, ce sont les marchés à terme qui ont aidé à résoudre les problèmes. Il y a des instructions du président Sall pour la construction des chambres froides, nous y travaillons avec un privé, nous avons entrepris de rendre fonctionnel le marché d’intérêt national qui se trouve à Diamniadio. L’oignon et la pomme de terre importés ne sont plus dans le marché, c’est la production locale qui est sur le marché. », a-t-elle soutenu.

 

 



2 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2022 (06:57 AM)
    Le prix de l'engrais est insupportable pour les producteurs et ça c'est quand ils en trouvent. Dakar risque de recevoir encore plus de marchands ambulants. Entre l'eau, l'engrais, produits phyto aucun petit producteur ne peut s'en sortir. Quand tu réussi à produire un peu, ce sont les bana-bana qui se tapent tout le bénèfice. Les entreprises agricoles des toubab, marocain, indiens et même russes font la pluie et le beau temps dans le pays. Le choix pour les jeunes paysans est une journée de "ngonss ngons" 2500f ou ambulants dans les grandes villes.
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mars, 2022 (08:31 AM)
    Bon travail Mme la ministre!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email