Lundi 03 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Transports et couvre-feu : Quand l’Etat cède à la pression populaire

Single Post
Quand l'Etat cède à la Pression
C’est une reculade de plus faite par le gouvernement sénégalais dans la gestion de la pandémie de la Covid-19.

En effet, après une série de violentes manifestations, notamment à Touba, Tamba, Kaolack, Thiès et Diourbel, entre autres localités du pays, dénonçant ainsi le couvre-feu et les mesures de restriction dans le secteur du transport, l’Etat a mis la pédale douce.  

Et c’est le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, qui passe à l’acte en annonçant, ce jeudi 4 juin, la reprise des transports urbains et interurbains sur toute l’étendue du territoire, l’aménagement du couvre-feu de 23 h à 5 h du matin, la réouverture des restaurants et des salles de sport et la reprise des réunions publiques.

Des mesures ‘’audacieuses’’ qui sont prises au moment où notre pays comptabilise quelque 4 021 cas positifs, dont 45 décès, dans un contexte de prolifération des cas communautaires, comme l’a révélé, quelques minutes avant lui, son collègue ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

A la place du «Restez chez vous» prôné par le président Macky Sall au début de la maladie, en début mars, avant d’inviter les Sénégalais à «apprendre à vivre en présence du virus», son ministre des Transports terrestres, Oumar Youm, décrète le ’’Restons vigilants !’’.

Cette nouvelle reculade est donc constatée quelques jours après le revirement spectaculaire de l’Etat, le 2 juin dernier, avec l’ajournement, à la dernière minute, de la reprise des enseignements pour les élèves en classes d’examen, à savoir Cm2, 3e et terminale. Les raisons avancées : des cas de Covid-19 notés parmi des enseignants qui ont effectué leur retour à Ziguinchor pour rejoindre leur poste.

Une cacophonie sans précédent qui pouvait pourtant être évitée, dans la mesure où des voix s’étaient élevées, dès l’annonce de la mesure, à savoir les syndicats d’enseignants, mais aussi les associations de parents d’élèves, pour alerter sur les risques d’une reprise dans une situation où la Covid-19 ne cessait d’étendre ses tentacules dans l’ensemble du Sénégal.

Mais c’était sans compter avec les services du ministère de l’Education nationale qui voulaient vaille que vaille sauver l’année scolaire d’une année blanche. Résultat des courses : tout ce déplacement massif d’enseignants, d’administratifs et même d’élèves vers l’intérieur du pays n’a servi à rien, sinon qu’à mettre en péril la vie des populations.

Pour rappel, le tâtonnement du gouvernement dans la gestion de la pandémie s’est aussi fait sentir dans la délivrance des autorisations spéciales de circuler, mais surtout dans la réouverture des lieux de culte, il y a quelques semaines. Ce, suite à la pression des foyers religieux.

liiiiiiiaffaire_de_malade

20 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (12:46 PM)
    un Etat qui recule une fois deux fois continuera de reculer jusqu 'à sa chute
  2. Auteur

    Fallait Commencer Par ça !

    En Juin, 2020 (12:47 PM)
    Celà me parait un peu plus logique, à condition que ces appuis soit envoyés par TRANSFERTS MOBILE MONEY ! Pas d'opération Mansour Faye. Pas de bons ni de rangs devant une banque. On n'affame pas 80% du peuple avant de les mettre en cage. Peu de Senegalais sont salariés.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (13:15 PM)
      affamer 80% du peuple !!! non mais pourquoi coûte que coûte des formules chocs dénués de vérité ??
    • Auteur

      80% Informels

      En Juin, 2020 (13:33 PM)
      sans salaires qui tombent comme une horloge. paysans petits, commercants, transporteurs ckando car rapide, maçons, pêcheurs....
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (17:05 PM)
      ils font quoi de 5h à 20h.
      wala vous nous faites croire que les senegalais travaillent la nuit.
      ce qu'il faut admettre c'est que nous sommes un peuple qui veule un chose et son contraire.
      nous voulons rompre la chaine de transmission en meme temps circuler librement
      nous voulons un état fort mais nous donnons plus de crédit à nos marabout
      nous voulons le développement et ne payons pas d'impôt
      nous voulons la justice et refusons de dénoncer nos propres tares
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (17:14 PM)
      que chacun prenne ses responsabilites. en tout cas ils sont bien proteges car leurs maisons, familles et lieux de frequentation sont bien proteges.
    Auteur

    Dépitédupeuple

    En Juin, 2020 (12:48 PM)
    Gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Si un gouvernement recule grâce à la pression populaire, c'est une très bonne chose. Les pays occidentaux comme la France, l'Italie, l'Espagne connaissent toujours de dizaines de morts par jour dus au covid mais ont levé les restrictions. Soyons vigilants individuellement et vaquons à nos activités.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (13:50 PM)
      quand on gouverne un peuple sous developpé, comme quand on élève des enfants, on fait ce qui mieux pour lui et non ce qui lui plait. les pays du nord que tu as cité sont tous passé par cette phase.
      un peuple sous-développé et mal instruit ne peut faire rien d'autres que du sous-développement. seul une minorité élitiste peut renverser la vapeur et de force si nécessaire.
    Auteur

    En Juin, 2020 (13:02 PM)
    Force resterai toujours au peuple ! nioune ay muslim laniou geumou niou republique
    Auteur

    En Juin, 2020 (13:02 PM)
    Je ne sais pas quoi faire c’est l’slogan de Macky Sall y’aura beaucoup de morts chez les personnes âgées et les malades chroniques ...Heureusement que les écoles restent fermer sinon c’est l’hécatombe bon courage à tous les sénégalais !
    Auteur

    Un Citoyen

    En Juin, 2020 (13:18 PM)
    A mon avis,l'état devait essayer de circonscrire les personnes susceptibles de se réveiller contre certaines décisions qui touchent leurs activités ou leurs aspirations,pour leur apporter les réponses adéquates.

    Ces groupes ne constituent pas une masse importante de population,car la majorité n'a pas de problème avec le couvre feu,par exemple.

    La libération du transport interurbain,peut permettre aux transporteurs de souffler économiquement d'une part.

    D'autre part,cela pourrait favoriserl'extention de la maladie dans toutes régions du pays.

    Des communications adéquates doivent accompagner cet assouplissement concernant les deplacements entre régions.
    Auteur

    Pisko

    En Juin, 2020 (13:22 PM)
    kasss lene rek kou yakar nai affaire bi diekhna nakh nga sa bopp , faut continuer les mesures de protection
    Auteur

    You

    En Juin, 2020 (13:22 PM)
    Peuple sénégalais vous savez maintenant que Macky Sall est un président faible sans poigne. La preuve est faite, vous savez aussi comment le faire déguerpir s'il veut rester au pouvoir. Un POLTRON
    Auteur

    Lem

    En Juin, 2020 (13:22 PM)
    Le pouvoir a quitté le palais pour s'installer dans la rue, l'occupant doit également vider les lieux !
    Auteur

    Lettre A Macky Sal, Monsieur

    En Juin, 2020 (13:40 PM)
    Svp

    Liberez assane Diouf



    J attents Votre reponse.



    Merci de me repondre Macky sal



    Auteur

    En Juin, 2020 (13:51 PM)
    Ca suffit, ebola, corona demain?
    Auteur

    En Juin, 2020 (14:24 PM)
    Ndékété-yo !

    Maintenant, on sait comment faire pour virer ces voleurs qui "dirigent" le pays.

    Ne tanga rek
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (14:27 PM)
      ce régime est à la dérive.
      les prochaines années vont être longues pour les sénégalais.

      c'est le moment de revendiquer plus de liberté et moins d'arbitraire à ce pouvoir qui faiblit
    Auteur

    Y565e555

    En Juin, 2020 (14:27 PM)
    il y a d'autres secteurs qui restent interdits, a fait savoir le ministre de l'Intérieur. Il s'agit des bars, des activités sportives à la plage et des boites de nuit.



    Selon Aly Ngouille Ndiaye, dans certains lieux, il est difficile de faire respecter les mesures barrières. C'est pourquoi l’Etat a décidé de ne pas autoriser la reprise des activités
    Auteur

    En Juin, 2020 (14:39 PM)
    Maintenant vous êtes libre de vous contaminer entre vous comme ça vous aller crever tranquillement Macky sera tranquille car il y aura moins de cons au Sénégal
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (17:17 PM)
      que chacun prenne ses responsabilites. en tout cas ils sont bien proteges car leurs maisons, familles et lieux de frequentation sont bien proteges.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (17:17 PM)
      que chacun prenne ses responsabilites. en tout cas ils sont bien proteges car leurs maisons, familles et lieux de frequentation sont bien proteges.
    Auteur

    Bali Sokho

    En Juin, 2020 (14:53 PM)
    il a cedé face aux enfants qui manifestaient,mais il verra pire quand ca sera une manifestation pour l'interet general!
    Auteur

    Nianthio

    En Juin, 2020 (15:26 PM)
    Quelle l'utilité de ce titre? Il y'a trop hypocrites dans ce pays!!! Et si l'État refuse ça serait " l'État s'entête " comme titre. Vous ne vivez que des supputations et des mensonges.
    Auteur

    En Juin, 2020 (17:17 PM)
    Que chacun prenne ses responsabilites. En tout cas ils sont bien proteges car leurs maisons, familles et lieux de frequentation sont bien proteges.
    Auteur

    Le Poltron

    En Juin, 2020 (18:02 PM)
    Il a été toujours un poltron...il fait le dur mais il n'est pas...si vous ne croyez pas , regardez son visage...un vrai enfant gate? qui croyait que le pays appartient à son papa...wait and see...on t'attend au tournant...
    Auteur

    Alex Boroillot

    En Juin, 2020 (20:46 PM)
    Les gens protestent énergiquement (et probablement à juste titre) quand le gvt demande la reprise des cours de CM2, 3E et Terminales. Mais les mêmes personnes réclament (tout aussi énergiquement) le droit de se réunir dans les stades, les mosquées et les moyens de transport en commun ...
    Auteur

    En Juin, 2020 (22:43 PM)
    Macky mi de khorom badio ndeyane rekk apres sothie ko essence tal ko.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email