Samedi 24 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

[Vidéo] UCAD : Des nervis entrent en action, l'un d'eux échappe au lynchage

Single Post
[Vidéo] UCAD : Des nervis entrent en action, l'un d'eux échappe au lynchage
C'est à croire que la violence est dans les gènes des étudiants. Alors que les enseignants menacent d'écourter l'année pour combattre la violence qu'exercent des étudiants sur certains de leurs collègues, il ne se passe pas un jour sans qu'on ne parle de cas de violence au campus.

Hier, rapporte L'AS, un nervi a été lynché à l'université. C'était vers 11 heures dans la matinée. Alors que les étudiants s'étaient éparpillés dans les restaurants, histoire de manger sans bourse délier, des nervis sont entrés en action pour les en empêcher.

Il s'en est suivi, d'après le journal, des échanges de jets de pierres. Les gros bras ont pris la fuite à l'exception d'un seul qui "faisait le gros dos". Pris à partie par les étudiants qui l'ont malmené, il n'a dû son salut qu'à l'intervention de bonnes volontés.


17 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2021 (09:48 AM)
    On a plus d étudiants, c est fini, on a que des bandes organisées qui profitent de la facilité au sein de l espace universitaire: Bourses, lits, tickets resto et j en passe.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (09:58 AM)
      Il faut dissoudre toutes ces associations une fois pour de bon. Il faut aussi mettre fin aux franchises universitaires qui ne font rien pour améliorer la qualité des études.  Il n'y a que nullards qui ne veulent pas étudier derrière ces agitations.  Pauvre Sénégal, pays en otage par les politiciens et les syndicats et étudiants.  
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Ucad: Usine De Cancres Et D' A

    En Juin, 2021 (09:59 AM)
    L'université est devenue une arène moderne avec une fausse facette intellectuelle. 

    Bon les nervis mom comme vous êtes cons, vous avez trouvé plus cons que vous à l'ucad. Et en surnombre! Des inconscients qui n'ont pas peur de faire face à la police et vous vous osez les affronter sans armes et en sous nombre. Doto len ko défati...
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (11:34 AM)
      Donc, subtilement, vous leur demandez de venir avec des armes la prochaine fois ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Niang

    En Juin, 2021 (10:28 AM)
    Il faudra un front  national   de nettoyage  des nervis. L'opposition  senegalaise ( le seul oussmane soncko et les patriotes  doivent être  averti.  Car les nervis feront tout pour le nuire sous l'ordre  des politiciens  crapuleux 
    {comment_ads}
    Auteur

    Deukbi

    En Juin, 2021 (10:36 AM)
    Le désordre qui règne dans les universités est inacceptable. 

    Jai été étudiant en Algérie. J'y ai passé 6 ans.jamais il n'ya eu de grève des étudiants ni des professeurs. Et pourtant les problèmes ne manquaient pas. 

    Nous devons eduquer nos peuples à s'armer de patience.toutes les doléances ne peuvent pas être résolues en un seul tas. 

    L'etat doit faire revenir l'ordre et la sérénité dans le campus universitaire. 

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2021 (11:35 AM)
      Donc, subtilement, vous leur demandez de venir avec des armes la prochaine fois ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Deukbi

    En Juin, 2021 (10:46 AM)
    L'autre idée, c'est de supprimer toutes les amicales et associations qu'elle qu'en soit leur rôle de l'espace universitaire. 

    Les instituts privés qui sont érigés à l'intérieur de l'espace universitaire doivent quitter les lieux et sortir carrément, je veux parler de iface, isg, esp etc...

    Et ceux pour désengorger le champ et l'espace universitaire. 

    L'université est déjà saturé et on continue à construire des logements ,des amphis. Il ne devrait plus avoir de projet pour cet université dakar ,qui ne produit plus de talents ni de génies. 

    L'etat doit investir dans les instituts de spécialisation dans les regions et y eriger créer des pôles universitaires .

     
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2021 (10:58 AM)
    L'université est surpeuplée et on continue à construire des logements sous la pression des étudiants.  Il faut arrêter tout ça et ne plus permettre aux étudiants de manger sans ticket quitte à  fermer les restaurants jusqu'à nouvel ordre. Et si ça ne suffit pas il faut fermer le campus social.

    Il est temps de faire preuve de fermeté 
    {comment_ads}
    Auteur

    Thierno

    En Juin, 2021 (11:10 AM)
    S'ils veulent manger sans bourse déliée , cela veut dire qu'ils n'ont pas reçu leur bourse, il faut la leur payer d'abord , beaucoup ne s'imaginent pas qu'un grand nombre d'étudiants n'a que ça à Dakar pour survivre , que la plupart de leurs tuteurs sont des gorgorlous , un problème comme ça ne se résoud pas avec des nervis !
    {comment_ads}
    Auteur

    Une Ancienne Du Campus

    En Juin, 2021 (11:30 AM)
    keski un nervis va faire à l'intérieur du campus? kokou diaroul yeureum on aurait du lui casser la tête! 

    Après nak faut pas nous tympaniser c'est les politiques qui utilisent les étudiants et ne tiennent jamais leurs promesses. Vous en faites une bande de loups et ne voulez pas accepter le revers de la médaille. lolou tamitt yénou woul maana. c'est eux même qui les arment pour se battre contre leurs camarades qui ne sont pas de même parti. 

    Il est temps que l'université devienne ce pour quoi elle a été construite et non un repère de brigands!!! Trop la honte maintement
    {comment_ads}
    Auteur

    Vocation De L'université

    En Juin, 2021 (11:38 AM)
    La vocation d'une université, ce n'est pas de nourrir et d'entretenir des étudiants. Elle peut aider à créer les conditions d'etudes, avec la participation des familles, mais elle ne peut prendre entièrement en charge l'entretien de tous les étudiants. Tout discours autre que celui-là est démagogique. Si nous ne disons pas la vérité aux étudiants, nous ne leur rendons pas service. La politique démagogique du gouvernement a créé ce qu'on peut appeler des étudiants professionnels: des gens qui font dix ans à l'université sans obenir le plus petit parchemin, et qui sont logés et nourris par les soit-disant amicales n'ayant rien d'amical. Ce sont des groupes d'interet qui sèment la terreur au niveau des campus sociaux et pédagogiques. Aucun directeur de COUD ni aucun recteur n'osent leur tenir tete. Ce sont les maitres de l'université et personne n'ose piper mot de peur des représailles.  UN ENSEIGNANT (qui se cache derrière son clavier)
    Top Banner
    • Auteur

      @vocation

      En Juin, 2021 (13:56 PM)
      C'est la politique de corruption errigée à tous les niveaux du management étatique comme universitaire qui ont conduit à cette situation.
      Le petit déjeuner à est à 50 F
      Le déjeuner et le dinéer à 100 F
      L'état a pensé pouvoir acheter les étudiants en leur bradant la nourriture. Finalement, c'est le contribuable sénégalais qui casque, sans compter près de 60 milliards de bourses annuelles.
      D'autre part certaines autorités rectorales pensent qu'il peuvent acheter l'innaction des étudiants à coup d'avantage. Cela ne rend que plus virulent l'action des autres étudiants qui veulent prendre la place des premiers.
      Un enseignant qui ne se cache pas derrière son clavier.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndew

    En Juin, 2021 (13:18 PM)
    il faut voir le monde qui vit dans le campus pour mieux comprendre les problèmes que rencontrent les agents de sécurité. ces derniers ne possedent aucune arme,ni pour se défendre ou ni pour dissuader ces vagabonds qui imposent aux autres étudiants leur loi. il y a un laisser aller qui ne dit pas son nom. Comment expliquer le fait que des personnes non étudiants puissent loger dans le campus. comment expliquer que ces conneries d"amicales des étudiants" puissent provoquer autant de violence. le salut viendra certainement de la prochaine université en gestation à Touba. là bas on pourra au moins espérer avoir des gens bien dans leurs têtes. en espérant aussi que cette expérience soit multiplié dans toutes les villes religieuses du Sénégal. Je n'ai aucun espoir à ces jeunes qui occupent présentement le milieu universitaire. Pour un rien ils cassent, bloquent, brulent, et derrière aucune poursuite, que nos yeux pour constater les horribles scènes auxquelles ils nous ont habitué. Les forces doivent avoir accès dans cet espace, ces idées à la con qui veulent que ces derniers restent en dehors sont à l'origine de tout ce qui se passe. il y a des étudiants qui veulent apprendre, et ceux là méritent d'évoluer dans un environnement apaisé, ils ont des droits comme ces vagabonds qui y sèment la terreur, donc pourquoi on ne laisserait pas les forces de l'ordre entrer et bien corriger ces voyous. Il faut tout imputer à nos peureux responsables qui pour un rien reculent. il faut leur appliquer une discipline sans faille. Nous devons sonner la fin de ces amicales qui n'ont aucun impact sur la vie de l'étudiant. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Juin, 2021 (13:47 PM)
    Normal car vous aviez fréquenté les établissements privés et mangiez dans des restos privés de d'avoir ses aises à critiquer ces valeureux étudiants.  Nous qui sommes passés par là nous savons ce que c'est de ne pas percevoir sa bourse car notre survie à l'université en dépend contrairement à vous qui dépendaient de vos parents.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Hé!

      En Juin, 2021 (19:04 PM)
      "vous qui dépendaient de vos parents"...
       
      Là est toute la différence. Parce que nos parents étaient responsables de leurs enfants à qui ils ont assuré une scolarité et une vie à leur frais, jusqu'à ce que ceux-ci puissent aller d'eux mêmes.
      Avant de faire des enfants, on doit se faire son propre bilan comptable et financier. Parce que vivre, ça a un coût. TOUT S'ACHETE, TOUT SE PAIE (logement, nourriture, habits, transports, médicaments, électricité, eau, carburant, équipement électro-ménager, vaisselle, soins hospitaliers...). Il faut savoir être responsable dans la vie.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Deug

      En Juin, 2021 (06:06 AM)
      Donc selon vous les parents qui n'ont pas les moyens de s'occuper de leurs enfants sont des incapables à vous entendre dire . Monsieur sachez que nous sommes au Sénégal et pas à Paris ni à Nuw York 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Deug

      En Juin, 2021 (06:25 AM)
      J'ai fait une erreur conjugaison et ça c'est le téléphone. Mais une chose est sure nous qui sommes issus de familles pauvres sommes devenus président du Sénégal. Nous qui sommes issus de familles pauvre sommes ingénieurs en France comme moi . Donc monsieur certes nos parents n'avaient pas les moyens de nous payer l'université mais ils nous ont inclus des valeurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (18:08 PM)
    Ce pas possible,  les nervis de macky sall à  l'université cheikh anta diop
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (18:12 PM)
    Macky sall voyant sa fin arrivée veut faire du pays un torchon
    Top Banner
    Auteur

    En Juin, 2021 (18:14 PM)
    Tuez le 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (19:19 PM)
    La peur doit changer de camp. Identifier les nervis et defendez vous. Œil pour œil dent pour dent. Mou diekh tak 
    {comment_ads}
    Auteur

    Je Suis Senegalais

    En Juin, 2021 (21:15 PM)
     ngaaff leen ndeyam
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2021 (21:16 PM)
    Les étudiants diolas font la loi à l'UCAD depuis longtemps. 
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email