Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Un journal sénégalais révèle le règlement de la dette envers « Burhan »

Single Post
Un journal sénégalais révèle le règlement de la dette envers « Burhan »

L’Etat du Sénégal procède au règlement de la dette du Commissariat général au pèlerinage envers l’hôtelier saoudien Burhan, qui loge les pèlerins de la mission officielle sénégalaise à Médine et à La Mecque, rapporte le magazine dakarois Le Jour-Al Yawmou, dans sa livraison de janvier-février 2014.

 

Dans un entretien accordé à Cheikh Oumar Tall, éditeur du journal pro-islamique, Abdoul Wahid Burhan Saïfoudine, gérant des hôtels de cette famille mecquoise, a déclaré que ‘’depuis le départ de Abdoulaye Wade (en mars 2012) et l’arrivée de Macky Sall, cette dette était en train d’être étudiée et réglée’’.

 

‘’Nous espérons qu’elle sera rapidement épongée et sera un vieux souvenir’’, a ajouté M. Saïfoudine, qui est aussi le président des «motawif», c’est-à-dire les organismes spécialisés dans l’organisation du pèlerinage en Arabie Saoudite.

 

‘’De toutes les façons, nos relations avec le Sénégal ne datent pas du président Abdoulaye Wade et ne vont pas s’arrêter avec Macky Sall. C’est dans les années 1800 que la famille Burhan travaillait avec les Africains, particulièrement les Sénégalais. Donc une dette ne va pas entacher nos relations.’’

 

Estimé à plus d’un milliard de francs CFA, cette créance détenue par la famille Burhan sur le Sénégal a été traînée sur plusieurs éditions du Hajj sans être soldée. Les officiels sénégalais ont, à plusieurs reprises, fait part de leur volonté de s’appliquer à son règlement définitif.

 

Abdoul Wahid Burhan Saïfoudine a en outre réfuté les accusations dénonçant l’influence de sa famille dans la fixation et la cherté du loyer, laissant sans choix les convoyeurs privés. ‘’Qu’ils sachent que je ne suis pas le propriétaire de tous les hôtels à La Mecque’’, a-t-il dit.

 

‘’Les hôteliers sont libres d’afficher leurs prix à tout moment. Donc, je ne m’occupe que des hôtels appartenant à la famille Burhan’’, s’est-il défendu avant de se féliciter des débuts du nouveau commissaire général au pèlerinage des Sénégalais, le général à la retraite Amadou Tidiane Dia.

 

‘’Notre collaboration avec le commissaire a été très bonne et franche. C’est une collaboration professionnelle et nous avons fait de notre mieux pour mettre dans de bonnes conditions les pèlerins sénégalais, surtout ceux du commissariat général’’, a dit M. Saïfoudine.

 

Sur les conditions de transport dont se plaignent des pèlerins sénégalais, il a dégagé la responsabilité de l’entreprise familiale pour replacer le problème dans un cadre national. ‘’Ce n’est pas la faute de la famille Burhan, elle n’est pas chargée du transport. Il y a un syndicat qui s’occupe de cela.’’

 

‘’Mais à notre connaissance, il y a des convoyeurs privés sénégalais qui louent de vieux bus à moindres frais, voilà pourquoi ils louent des bus vétustes. Le parc automobile des bus est large et varié. C’est une question d’option et tout dépend du privé qui loue un bus’’, a-t-il souligné.

 

Le président des «motawif» a relevé aussi les doléances des restauratrices sénégalaises, à Mouna où la cuisine est interdite, de même que les repas préparés, même de La Mecque, pour raison de santé publique. Toutefois, ce marché, comme d’autres, est détenu par des Saoudiens.

 

‘’Les Sénégalais ne sont victimes ni de ségrégation ni de tracasseries. Mouna est un site pour la retraite spirituelle. Ainsi, nos autorités ont demandé aux convoyeurs privés de signer une convention avec des sociétés saoudiennes de restauration pour sauvegarder la santé des pèlerins et la propreté des lieux’’, a-t-il rappelé.

 

‘’Vous n’ignorez pas que cette année, il y a eu des problèmes d’intoxication alimentaire chez les Sénégalais à cause d’une restauratrice sénégalaise. Pour éviter ces problèmes gastriques et préserver la santé des pèlerins, le royaume saoudien a exigé la signature d’une convention avec des restaurateurs saoudiens’’, a-t-il ajouté.

 

A Mouna, place stratégique du pèlerinage entre La Mecque et Arafat, est également protégé de l’envahissement des marchands. Certains se hasardent à étaler leurs produits sous les chapiteaux, dans les couloirs des tentes et sur la voie publique, ajoutant à l’exiguïté du site.

 

‘’C’est un lieu de recueillement, pas un centre commercial, mais les gens en ont fait une foire, ce qui est anormal. Certaines femmes têtues poussent les policiers à dégager leurs marchandises pour que la circulation des automobiles et des piétons soient fluide. Il faut que force reste à la loi’’, a soutenu Abdoul Wahid Burhan Saïfoudine.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    La Vérité

    En Janvier, 2014 (17:36 PM)
    Nous resterons chez nous , il n'y aura donc pas de problèmes !
  2. Auteur

    Doff

    En Janvier, 2014 (18:36 PM)
     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 



    Désolé...mais le Sénégalais est indiscipliné.

    Il lui faut le bâton en permanence.



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Sister Saloum Saloum

    En Janvier, 2014 (20:47 PM)
    C'était mon 1er Hajj (2013). Je confirme en ce qui concerne Mouna (Minam). A un moment donné, je refusais même de m'identifier comme sénégalaise; car c'était la honte au plan comportement. Indiscipline totale. Quelque soit le lieu. On se croirait dans une foire, alors que le lieu est destiné aux recueillements. Il est temps de changer certains comportements.

    Je me posais la question, vraiment, si le sénégalais ou la sénégalaise a conscience de l'image donnée hors du pays, notamment dans un lieu saint.

    Pardon à ceux qui se sentent visés.

    Salam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email