Jeudi 25 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Yancoba Djiba : “Accusé d’être un informateur de Sonko, comment j’ai été radié de la gendarmerie…”

Single Post
Yancoba Djiba : “Accusé d’être un informateur de Sonko, comment j’ai été radié de la gendarmerie…”
Yancoba Oussène Djiba Mary a fait 14 ans au service de la nation. Il a été radié des rangs de la gendarmerie. Une décision qu’il juge injuste. Le militaire est accusé d’être, avec son collègue Malick Diémé, un informateur d’Ousmane Sonko. Le récit !
 
Incorporé le 1er septembre 2015 et admis dans la Gendarmerie nationale le 10 février 2018, Yancoba Oussène Djiba Mary, de matricule 15672/S, a servi à l'escadron de surveillance et d'intervention 12/2 de Ziguinchor. Née en 1994 à Kalibine, Yancoba n’est plus sous les couleurs, depuis le 29 janvier 2024. Suivant l'arrêté Nº 326 / MFA/APMMI/EFF du ministère des forces armées, le soldat a été radié des contrôles de la Gendarmerie nationale pour les motifs de : « faute contre l'honneur, la probité ou les devoirs généraux du militaire et manquements aux règles d’exécution du service ». Il est versé dans les réserves comme soldat.

Ses supérieurs l’accusent d’avoir donné des infos lors de la caravane de la liberté de Sonko et l’ont envoyé en prison.

Le militaire s’est confié à Seneweb pour revenir sur les contours de sa radiation « illégale » Selon Yancoba O. D. Mary, à l’époque, ses supérieurs hiérarchiques l'accusent d’avoir fourni des informations à Ousmane Sonko, durant sa caravane de la liberté de Ziguinchor à Dakar. Une histoire qui a poussé sa hiérarchie  à l’envoyer en « taule » pour 45 jours d’arrêt de rigueur dans les locaux de la caserne de Néma ( Ziguinchor). Le billet d’écrou avait pour motif : « faute contre l’honneur, la probité ou les devoirs généraux du militaire ».
 
Tiré des funérailles de sa soeur avant l’enterrement et accusé de complicité de vol d'un Pistolet de type PA de son boss
 
Selon la genèse des faits, relatée par Yancoba Mary, tout est parti d’une affaire de vol de  l’arme de service d’un de ses supérieurs. Il explique : « Le 30 mai 2023, vers 6 heures, on devait se rendre en mission à Bignona. En cours de route, à l’entrée de Tobor, mon téléphone n’arrêtait pas de sonner. Mais, je n’ai pas décroché les appels parce que je suis tireur. J’étais sur la 12-7. Mon chef de mission, qui est un élève gradé, m'a ordonné de répondre afin de savoir s’il n’y a pas urgence. Et il avait raison. C’était mon père qui m’annonçait le décès de ma grande sœur. J’ai rendu compte à mon chef  et il m’a demandé si je pourrais continuer la mission je lui ai répondu que oui. Arrivé à Ziguinchor, il m’a dit avoir déjà rendu compte au chef de l’escadron pour qu’il remonte l’information aux autorités. Il disait avoir aussi rendu compte au chef de l’escadron pour qu’il remonte l’information aux autorités. Toutefois, à notre retour vers 11 heures, au camp de la gendarmerie de Néma, le chef escadron est venu me demander si j’avais « un décès » j’ai répondu par l’affirmative. Il m’a fait savoir qu’il a  rendu compte au lieutenant M.B.N, adjoint du commandant d’unité O.B.A.N. Par la suite, le lieutenant a appelé pour m’accorder une permission d’aller assister à l'enterrement comme. C’était à Ziguinchor. C’est ainsi que je suis parti. Vers 15 heures, alors qu’on était dans les derniers réglages pour conduire la dépouille au cimetière, il m’a rappelé pour me demander de revenir au camp. Je lui ai dit qu’on était sur le point d’enterrer ma sœur, je lui ai demandé de me permettre de l’accompagner dans sa dernière demeure, il a refusé sous prétexte que je devais venir tout de suite. Une urgence disait-il. Comme je suis dans un service commandé, j’ai dit à mon père qu’on m’a appelé pour une urgence à la caserne. Il m’a dit de partir. Le lieutenant m’a encore contacté pour me dire venir sans mettre ma tenue. Il m’a demandé de la garder dans le sac comme il y avait des manifestations ».
 
Son chef : « Mon fils jouait avec mon pistolet et un gendarme l’a pris… »
 
Yancoba d’ajouter : « Arrivée au camp, il m’a demandé si je connaissais un marabout qui fait des services de voyance pour désigner un voleur. Je lui ai dit non. Il s’est demandé comment je pouvais habiter Ziguinchor sans connaître des marabouts’´ . Je lui ai répondu "ce sont mes parents qui sont mes marabouts’´ . Il m’a dit que je ne te parle pas en ce sens. Il m’a demandé de porter ma tenue et de le rejoindre au secrétariat. En quittant le bureau, j’ai remarqué que les autres escadrons étaient en train de rassembler leurs éléments. Une fois dans notre chambre, j’ai expliqué ma discussion avec le lieutenant à mes camarades de promo. Lesquels m’ont conseillé de ne pas les mettre en rapport avec des marabouts. Tout à coup le lieutenant est venu me trouver dans la chambre et m’a encore conduit au secrétariat. Cette fois-ci, j’ai trouvé le commandant d’unité, le capitaine O.B.A.N. Il m’a dit Mary : ´´le lieutenant t’a expliqué les faits’´. Je lui ai dit ´´oui je luiai déjà répondu’´. Il m’a dit alors je t’explique. Mon arme de marque PA50C, à chaque fois que je le laisse dans mon bureau, j’enlève le chargeur. Et j’amène le pistolet à la maison. Parce que mon fils a l’habitude de jouer avec l’arme comme il le voit dans les films. C’est pourquoi j’enlève le chargeur pour éviter un incident avec mon enfant. »
 
« Malgré le manque de preuves, ils ont  décidé de garder mon téléphone jusqu’au lendemain. Ils ont décidé de m’envoyer  en taule, je leur ai dit que ma femme est en état de grossesse avancé, je n’irai pas »
 
« Le capitaine m’a dit au moment où son fils jouait avec l’arme dans la cour, un gendarme l’a pris le PA et pendant ce temps, j’étais en communication avec le voleur. Je lui ai dit que ce n'était pas possible. Je n’ai communiqué avec aucun gendarme. A part, les gens qui m’appellent pour me présenter leurs condoléances, je n’ai pas reçu d’autres appels venant de mes collègues gendarmes. Même mes camarades de promo ne m’ont pas contacté. Donc j’ai nié les faits. Il a décidé de fouiller mon téléphone. Je leur ai remis l’appareil. Il a vérifié tous mes appels. Il a soutenu que j’étais en communication avec son voleur entre 15 heures et 16 heures. Et, les éléments de la brigade de recherches ont mené des enquêtes. Ils ont localisé le téléphone du présumé voleur de la caserne. Maintenant, il voulait savoir si on était en train de mettre en place un plan. Le commandant a gardé mon téléphone jusqu’à 18 heures. Il est venu dire au lieutenant qu’il n’a pas retrouvé le numéro du gendarme dans mon journal d’appels. Mais comme j’avais verrouillé mon whatsapp avec un code schéma et empreinte, il m’a demandé de le déverrouiller. J’ai refusé de dessiner mon schéma. Ils m’ont dit que:  « Alors  c’est vrai que, tu es en contact avec le gendarme qui a pris l’arme » . Il m’a menacé de me traduire en discipline. Après des échanges tendus, j’ai enlevé le code. Ils n'ont trouvé aucune preuve. Malgré cela, ils ont  décidé de garder mon téléphone jusqu’au lendemain. Il m’ont dit qu’ils allaient m’envoyer en taule. Je leur ai dit que ma femme est en état de grossesse avancé. Je ne vais pas laisser mon téléphone avec eux. Et je n'irai pas en taule non plus. »
 
« A l’armée c’est l’exécution avant la réclamation… Je n’exécute pas un ordre illégal »
 
« Ils m’ont menacé de m’écrouer de force, en appelant les gardes.  Je les ai défiés en sortant du bureau. Mes anciens sont intervenus et m’ont conseillé d’aller en taule. J’avais accepté d’aller en prison mais à condition qu’ils me disent la faute que j’ai commise. Ils m’ont rétorqué « tu es dans l’armée. C’est l’exécution avant la réclamation ». Je leur ai dit que je ne suis pas ce genre de militaire. Je n’exécute pas un ordre illégal. Les anciens m’ont convaincu. Je suis allé en taule. Le 5e jour, ils ont amené le billet d’écrou. Ils ont mentionné « faute contre l’honneur, la probité ou les devoirs généraux des militaires ». J’étais choqué. Je me posais plusieurs questions dont celle de savoir la faute que j’aurais commis qui déshonore la tenue. Alors que j’ai honoré ma nation. L’affaire m’avait tellement affecté au point que je n’arrivais pas à manger. On était 6 personnes en prison. J’ai passé là-bas la fête de la tabaski. J’ai fait 45 jours en taule».
 
« Le message envoyé à Ousmane Sonko… »
 
« Le dernier jour, ils ont amené des papiers. Ils nous ont demandé d’écrire des déclarations. Et, on relate tous les faits qu’on nous reproche. Je leur ai répondu que je ne connaissais pas ce que l'on me reproche. C’est ainsi qu’ils m’ont conduit à la brigade de recherches. Les gendarmes m’ont demandé ce qui m’a envoyé en taule. Je leur ai dit encore dit que je l'ignorais. Les enquêteurs m’ont dit que les supérieurs hiérarchiques sont au courant de ma liaison avec Ousmane Sonko car lorsqu'il avait commencé sa caravane, c’est  moi qui lui ai envoyé un sms sur son numéro quand il s’est arrêté à Koumpentoum. Ils ont dit que je lui avais donné une information via Whatsapp avec un numéro Free. Je leur ai dit que l’histoire est incohérente. Parce que je faisais partie des éléments qui surveillaient le cortège. J’étais le tireur du 12-7. Quand je leur ai demandé de me montrer le numéro, ils m’ont présenté mon numéro Free que je n’utilise pas sur whatsapp. Ensuite, j’ai demandé la capture de la discussion, ils m’ont dit que les autorités leur ont donné le fameux message. Et, le contenu c’était : « Pros, il y’a un élément des renseignements qui vous a infiltré. Il est en train de faire du thé. Il porte un bracelet Pastef ». J’ai insisté sur la capture d’écran, ils ont pris ma photo de profil sur Facebook, ils  l’ont monté avec le message. Quand ils m’ont présenté la feuille, disant que c’est un message capturé sur le téléphone d’Ousmane Sonko, je leur ai dit que ce n’est pas possible. J’ai dit aux enquêteurs de sortir mon numéro sur le téléphone de Sonko. Ils ont dit que le téléphone est déjà envoyé à Dakar. »
 
« J’étais le tireur de l’engin blindé, campé face à la maison de Sonko… »
 
« Le 7 décembre 2023, j’ai été informé du conseil d’enquête le lendemain (8 décembre). J’avais refusé d’y aller. J’ai dit au capitaine qu’il fallait m’informer à temps. Le capitaine a rendu compte au major. Ils ont reporté le conseil au 20 décembre. Le 18 décembre, ils m’ont demandé de passer au secrétariat pour récupérer mon billet de déplacement. J’ai demandé au secrétaire de l’envoyer sur whatsapp. Parce que j’étais déjà en route pour Dakar. Arrivée sur place, le conseil d’enquête m’a présenté le même rapport que détient la brigade de recherches de Ziguinchor. Je leur ai demandé de vérifier  si réellement c’est une capture. Ils ont essayé. Ils ont vu que ce n’est pas la même chose. Je leur ai dit que ce jour-là, j’étais sur le terrain avec le 5e bataillon. Ils ont dit que j’ai été localisé au camp. Je leur ai dit que c'était faux. J’étais le tireur sur l’engin blindé face à la maison de Sonko. Je leur ai dit que ce que mon commandant d’unité m’a dit est contraire à ce qu’ils disent. Au début, il parlait de complicité de vol de PA. Maintenant, il fait le lien avec Ousmane Sonko. Les membres du conseil ont dit qu’on leur a simplement donné le rapport. Ils m’ont demandé si j'avais commis un officier supérieur pour ma défense. Je leur ai dit que je ne connaissais pas de gendarmes à Dakar. C’est ainsi qu’ils ont décidé de me radier »
 
« L’appel de Guy Marius Sagna, tu n’a pas le droit d’être en contact avec l’opposition »
 
Dans son histoire, Yancoba Mary, dit avoir eu le soutien du député Guy Marius Sagna qui l’avait appelé pour lui témoigner son soutien. Seulement, ce coup de fil lui a valu un autre billet d’écrou. « Le colonel M.M m’a encore envoyé en taule pour 30 jours sans motif. Le général P.D en a rajouté 35 jours. Parce que tout simplement, Guy Marius Sagna m’a appelé pour me dire que mon oncle Pierre Simon Diedhiou lui a parlé de ma situation. Il m’a demandé de lui expliquer ce qui s’est passé. Après, il m’a demandé d’être méfiant et que les choses allaient changer. Il m’a témoigné son soutien. Mes supérieurs me disent que je n’ai pas le droit d’être en contact avec un membre de l’opposition. C’est pour ça que j’ai été envoyé à nouveau en taule. Nous sommes dans quel pays? », s’interroge-t-il.

Il conclut : « Le 1er mars 2024, alors que j’étais en taule, le commandant B.S  nous  a informés de la décision de radiation. Mais, pour la procédure, je devais rester en taule, en attendant la notification de la radiation. J’ai pris mes bagages. Je suis rentré chez moi. La nuit, le commandant est venu me voir pour me consoler. Le 5 mars 2024, la notification de la radiation a été actée. Le colonel M.M a refusé de me restituer mes téléphones portables. Après la Korité, le commandant Ndiouck a appelé des hauts gradés pour qu’il me donne mes téléphones »




54 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (11:28 AM)
    Vous allez comprendre rapidement que l Armée c'est pas l armoire ! Kou gnou radier en général, yaa toppoul ton devoir ! 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:11 PM)
      L'honneur du chef contre celui du petit soldat!
      Même quand le chef se rend compte qu'il a tort et que son accusation ne tient pas la route, on sacrifie quand même le soldat.
      C'est cela l'armée, on obéit et on se tait.
      Que de la merde!
      Beaucoup de soldats sont sacrifiés et leur vie bousculée pour que le chef continue d'avoir raison .
      Je me demande si ce chef dw merde qui laisse son fils jouer avec son arme de service a des remords.
      On abandonne une accusation pour en créer une autre.
      J'espère que ce gendarme sera lavé et réintégré.
      Quand on extirpe quelqu'un de l'enterrement de sa sœur pour un connard de chef!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (18:38 PM)
      "Sonko : Le Flambeau de la Liberté - Résistance et Espoir sous l'Oppression"
      Pendant les douze années de règne de l'ancien président Macky Sall, le Sénégal a plongé dans les abysses d'une dictature qui rappelait les régimes les plus oppressifs de l'histoire. Comme l'apartheid en Afrique du Sud, la politique du régime de Macky Sall a divisé le pays, instaurant une ségrégation sociale et politique. Comme l'a écrit Nelson Mandela, "pour être libre, c'est non seulement se débarrasser de ses propres chaînes, mais vivre d'une manière qui respecte et renforce la liberté des autres". Mais sous le régime de Macky Sall, cette liberté était écrasée, tout comme l'était l'espoir d'une société juste et égalitaire. En atteste le fait que des milliers de jeunes sénégalais ont bravé l’océan avec le fameux Barca ou Barsakh ce qui symbolisait la totale perte d’espoir de la part de ces jeunes
      Les méthodes répressives du régime rappellent les tactiques de la Gestapo, où la peur et la terreur étaient utilisées comme armes de contrôle. Comme l'a écrit l'écrivain George Orwell dans son livre "1984", "le pouvoir est de détruire l'intégrité de l'individu". Pendant ces années sombres, l'intégrité des citoyens sénégalais était menacée, leur liberté bafouée au nom d'un pouvoir autocratique.
      Dans cette dystopie sénégalaise, Ousmane Sonko est apparu comme un héros de résistance, défiant le Big Brother du régime avec un courage digne des protagonistes des romans de dystopie. Comme l'a écrit Orwell, "dans une époque de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire". Sonko incarne cette révolution, défiant le mensonge et la tyrannie avec une détermination inébranlable.
      La victoire éclatante du parti PASTEF lors des dernières élections présidentielles marque la chute de cette dictature orwellienne, ouvrant la voie à un avenir de liberté et de justice. Comme l'a écrit Martin Luther King Jr., "la véritable mesure d'un homme n'est pas où il se trouve dans les moments de confort et de commodité, mais où il se trouve dans les moments de défi et de controverse". Sonko a relevé ce défi avec bravoure, guidant le Sénégal vers la lumière après des années d'obscurité.
      Le Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui) a dit : "Aide ton frère, qu'il soit oppresseur ou opprimé." Ses paroles nous rappellent notre devoir de soutenir ceux qui luttent pour la justice, même contre des forces puissantes et oppressives.
      Le triomphe de Sonko est un rappel poignant que l'espoir peut fleurir même dans les endroits les plus sombres. Comme l'a dit Helen Keller, "l'optimisme est la foi qui mène à la réalisation". Sonko incarne cet optimisme, inspirant le peuple sénégalais à croire en un avenir meilleur malgré les épreuves.
      Sa victoire électorale marque un tournant dans l'histoire du Sénégal, évoquant les moments de transformation politique dans d'autres nations opprimées. Comme l'a écrit l'historien Howard Zinn, "le plus grand progrès est souvent le fruit du courage de quelques-uns". Sonko et ses partisans ont démontré que même face à l'adversité la plus implacable, la volonté du peuple peut triompher.
      En célébrant la victoire de Sonko, nous célébrons également la résilience et la détermination du peuple sénégalais. Comme l'a dit Maya Angelou, "vous ne savez jamais à quel point vous êtes fort jusqu'à ce que être fort soit votre seule option". Sonko et ses partisans ont montré au monde entier la force de la volonté humaine face à l'oppression.
      Maintenant, alors que le Sénégal se tourne vers l'avenir, il est impératif de ne pas oublier les leçons du passé. Comme l'a écrit le philosophe George Santayana, "ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter". La victoire de Sonko est un rappel puissant que la vigilance et la résistance sont essentielles pour protéger la démocratie et les droits de l'homme.
      En conclusion, l'histoire de Sonko et de son combat pour la liberté restera gravée dans les annales du Sénégal comme un rappel intemporel de la capacité de l'humanité à surmonter l'adversité et à forger un avenir meilleur.
      Ndongo Leye Zone B Dakar le 4/05/24
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (18:58 PM)
          ET SI UN CULTIVATEUR À LA SUITE DE FAILLITE EST DÉPOSSÉDÉ DE SON CHAMP PAR UNE BANQUE OU PAR DE PERSONNES PRÊTEURS QUE LUI RESTE T-IL POUR CONTINUER VIVRE EN CAMPAGNE LUI ET SA PETITE FAMILLE ?
            Il ne faut pas prendre la réforme agraire à la légère, la terre doit rester comme elle le fût un bien inaliénable du monde rural.Tous les pays qui ont laissé entrez les mains la propriété des terres cultivées les ont retrouvés au final entre des mains de groupes financiers et mafieux par des banques et de grands groupes financés par des capitaux étrangers et entre les trafiquants de tous sortes pour les derniers.
    Top Banner
    • Auteur

      Zam Zam

      En Mai, 2024 (22:38 PM)
      🚨🚨🚨 Cheikh Niass fenn dou galaj !!!
      Tu me déçois enormemment. En plus la gestuelle trahit le menteur ! Yaw ya kham pourquoi tu bafouilles quand on te pose des questions claires, comme a la RTS ce soir 
       
      Des dégâts chiffrés a 1/2 milliard ga wakh ? Ça a été calculé comment ? tontouwo.
       
      Tu dis que le matériel était assuré ? On attend de voir les preuves ! 
       
      Et puis tu essayes de nous prendre par les sentiments. Tu te joues de nous et c'est malhonnête et très ingrat de ta part
       
      La manipulation est trop flagrante cette fois. Et ça impactera la crédibilité de la chaîne.
       
      Yaw khanaa daga fog ni senegalais yi ay dof la niou ? La plupart sont des Colombos khanaa tu n'as pas vu comment les complots de Maaki ont été mis KO ?
       
      Deja incendie la veille d'un jour férié pour être sûr qu'il y aura personne juste aprés ?
       
       Et puis la veille a la radio des auditeurs parlant de la fête du travail indexaient la vétusté du matériel
       
      May wakh tu parles comme si Sonko et Diomaye te devaient quelque chose ta part du gâteau !!!
       
      Tu penses qu'on a que ça foutr* ? Des gens ne mangent pas  ne se soignent pas et tout ce que t'as trouvé pour renouveler facilement ton matériel c'est ce scenario ?
       
      Yaw ko yabb ? Et puis tu es incapable de gerer walf. Trouves un vrai manager et arrêtes tes enfantillages et fourberies.
       
      On a soutenu Walf wayé ci deug.
       
      Tu es allé trop'loin cette fois et tu ne peux pas reculer préférant risquer le tout ou rien !
       
       C'est pas parce que l'ancien régime a été dur pour toi que tu vas t'accaparer l'aide à la presse ou autres fonds communs maintenant que tes potes du régime sont là 
       
      Li gaay def niaw na. Nous les patriotes On a sonné la rupture. Et puis tu n'as pas le droit de nuire a l'image de Walf ou de tes salariés qui devraient se tenir loin de tes scénarios
       
      Pape Alé , Sonko, Diomaye, Moustapha Diop, Mame Biram, Pa Assane etc N'entrez pas dans ce jeu.
      Sonko, Diomaye : Le chantage est deguelasse. Un racket que vous ne saurez arrêté ! En plus de vous décrédibiliser ! Ne cédez pas !!! Ne dépensez pas notre argent pour ce qui ressemble a une réelle l'escroquerie.
      Vous donnerez une mauvaise leçon aux autres médias, qui se montreront encore plus audacieux en scénarios. 
      Et sachez que sur chacun de nos Francs versé sur la base de mensonge que vous ne pouvez ignorer vous rendrez compte au jugement dernier inchallah.
      Yaw Cheikh Niass khamal louniou la wakhoul. Tu dois assumer tes bêtises. Va discrètement gérer ton histoire avec ta famille religieuse. Demande leur niou financer la soutoural la wakh ji yem fi. Té ga recruter un vrai pro pour gérer sérieusement Walf.
       
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Mai, 2024 (11:34 AM)
    Djiba , coly , diediou , goudiaby , diatta etc  Mandiambal Diagne et sa bande les pourchasser , on doit bien le poursuivre pour avoir tenter de ffaire du senegal une c.i bis.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (22:51 PM)
      "je n'exécute pas un ordre illégal"
      Cela montre le niveau d'indiscipline de ce type,  ils ont bien fait de te radier.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:38 AM)
    Alhamdoulilah j ai jamais voulu être dans les services commandé sinon avec ces absurdités et méchanceté je me ferai justice,kouma daure dina fayou 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (13:42 PM)
      Heureusement que d'autres sénégalais se sacrifient pour assurer ta sécurité. C'est une question de choix.Ceux qui choisissent ces métiers en adoptent les règles. Point barre. Les autres ne sont pas pour autant moins dignes. Respectonsnous tout simplement.  
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:39 AM)
    "Un militaire ne doit pas communiquer avec un leader de l'opposition." Ce serait un délit.

    Ces militaires, gendarmes, policiers, fonctionnaires ou civils qui ont subi des injustices doivent être rétablis dans leurs droits et être indemnisés.
    {comment_ads}
    Auteur

    Tourem

    En Mai, 2024 (11:44 AM)
    Il n'y a pas de fumée sans feu, amna lol def, je crois ! Ceux qui sont réglo dans la vie n'ont de problèmes avec personne 
    Top Banner
    • Auteur

      886

      En Mai, 2024 (19:07 PM)
      He bin , heu que veut dire 'toumal" en wollof , t as jamais entendu parler de qq accuse a tort? 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:54 AM)
    Le nouveau régime est trop lent à faire justice. L'apr a fait trop de mal à ce pays et les coupables de crimes financiers ou de sang ne sont nullement inquiétés jusqu'à présent.

     

    Il n'y a aucune tentative d'annuler l'amnistie. Le procureur et les juges corrompus comme Makham Diallo ne sont nullement inquiétés.

     

    Je sais pas c'est quoi les termes du deal avec Macky, mais la justice est une demande sociale. Si vous ne la faites pas, vous trahirez le peuple et on va vite vous dégager.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (17:17 PM)
      Le nouveau régime ne doit pad écouter des gens qui n'ont aucune jugeote. Si actuellement un autre fait la meme chose, ce régime aussi doit sévir sans tremblement. On est professionnel ou on ne l'est pas et l'armée n'a pas le droit d'écouter des gueules ndoumbélane sans cervelle
    {comment_ads}
    • Auteur

      @ 18:26 Pm

      En Mai, 2024 (18:57 PM)
      Tu es ignorant de ce que la démocratie veut dire. En occident où nos jeunes meurent pour y aller, on n'enferme pas les gens en prison parce qu'ils ont manifesté.
       
      Il faut être très peu intelligent pour justifier de mettre des gens en prison pour des post Facebook qui appellent à résister contre l'injustice.
    {comment_ads}
    • Auteur

      @ 17:17 Pm

      En Mai, 2024 (19:04 PM)
      Ceux que tu critiques ont plus de jugeote que toute ta famille réunie
      toi qui justifie les actes d'un gouvernement et d'un parti au pouvoir qui a recruté des nervis pour assassiner des sénégalais sans conséquence aucune pendant qu'on arrête des citoyens simplement parce qu'ils soutiennent Sonko
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:54 AM)
    Sous Mouss fall  c'était la gestapo 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (12:11 PM)
    Perplexe !!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (12:17 PM)
    Waw! ce gradé qui laisse tous les jours son arme de service déchargé à son fils comme jouet??? On est où là? aux Forces Armées du Gondouana?
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (13:44 PM)
      Un pistolet en jouet plastique coûte moins de 5.000 F au marché.
      Une arme de service n'est pas un jouet.
    {comment_ads} {comment_ads} Top Banner
    Auteur

    Deug Rek

    En Mai, 2024 (12:25 PM)
    Ce gars là le langage qu il utilise envers ses supérieurs montre qu'il n'a pas sa place dans le service commandé.

    Il n est pas exempt de reproches,et même sonko a tjrs affirmé avoir des éléments partout dans les fds et dans l administration.

    C est un danger qu il faut bannir parce que si ça continue aucun état ne sera à l abri 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Azele

    En Mai, 2024 (12:36 PM)
    Ce journaliste Babacar Fall pour ne pas le nommer incarne parfaitement le stéréotype du journaliste mercenaire, qui, sous prétexte d'irrévérence, ne fait que propager des contre-vérités. S'ils souhaitent s'opposer au Pastef, la moindre des choses serait de les critiquer sur la base de faits vérifiables. Mais ce débat moral a assez duré et s'est avéré contre-productif pour eux. Youssou Ndour, s'il est à l'origine de telles attaques, devrait revoir sa position. L'ère de la "bamboula" de l'ancien régime est révolue, et des individus comme Babacar Fall à l instar de Yerim et de Madiambal, devraient se réorienter vers un journalisme en phase avec les préoccupations actuelles, plutôt que de se livrer à des calomnies.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (12:46 PM)
    Il y'a un autre qui s'appelle Thiamaussi qui dans une discussion avec un de ses collègues gendarmes à dit à ce dernier qui insultait Ousmane Sonko de ne pas insulter Sonko parce que Sonko peut être président du pays. Pour ça seulement il a fait 45 jours de taule et ensuite on l'a affecté à SI kedougou. Il y'a eu trop de mal dans la police et la gendarmerie. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:21 PM)
      Un gendarme, un militaire ou un policier n'ont pas à discuter des ordres de leur supérieur, ni les commenter 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (12:55 PM)
    Tu seras promu général pour réparer tous les torts. On attend le prochain porter presse. Macky et ses sbires patati patata
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:11 PM)
    C'est juste une version des faits donnée par ce gendarme.Est-elle la bonne?On aimerait avoir celle de l'autre camp pour ns faire une idée.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:14 PM)
    Ils ont mentionné « faute contre l’honneur, la probité ou les devoirs généraux des militaires ». 

    -Ils osent pas d'honneur, de probité, de devoirs... tchim.

    Nous n avons pas des courageux, mais nous avons des bandits .

    Non . Wade wt Macky ont fait beaucoup de torts et de maux au Sénégalais, ont affaissé toutes les institutions, ont corrompun les gens et le droit... Nous avons des bandits de grand chemin à la tête des institutions: des colonels, commandants, capitaines, généraux ... qui se comportent ainsi envers des citoyens. Thieuyyy
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:16 PM)
     En 1982, j étais sous les drapeaux en Casamance, comme Soldat, les anciens nous repetaient tout le temps DE NE JAMAIS PARLER DE SERVICE EN DEHORS DU SERVICE.. Ce phénomène  de mauvais soldat a toujours  existe, mais c était rare a notre epoque J ai traverse le régne des quatre   presidents du Sénégal et je suis a la retraite depuis 2014 et ce que je conseille aux jeunes générations qui portent l uniforme de prendre distance des hommes politiques qui peuvent se reconcilier a n importe quel moment. Le politicien qui en benificie porte un grand tort a la nation Sénégalaise.  Dans certains pays ils sont juges pour trahison.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Mai, 2024 (13:27 PM)
    Ce gars ment.  Juste un exemple.  J'étais parti percevoir mon salaire et comme qu'on attendait l'ouverture de la banque,des groupes se formaient et par malchance J'étais dans un groupe composé uniquement de parents du sud. Et vous savez quoi? L animateur du groupe était un ancien commandant détaché aux renseignements. Il divulguait toutes les informations concernant ses informateurs sur sonko. Comment un commandant peut il avoir un parti pris 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (22:34 PM)
      Un témoignage de ce goujat de Nianthio... Celà vaut la valeur de ses crottes pour ne pas dire "nèfèrès". Tu as menti jusqu'à la chute de ton pater de salemacky et là tu continues de mentir sur les dignes fils du sud. Honte à toi. Le nedokobandoum, c'est fini, gassi, abantalé. Change de registre.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:27 PM)
    Trop de mal, ils doivent répondre de leur actes, plus jamais ça. J' ai le cœur meurtri rien qu'en lisant le récit. Et dieu sait que des histoires pareil il y en a plein sous le régime de Macky Sall. On demande justice. Les nouvelles autorités c'est une demande nationale.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:29 PM)
    Il faut envoyer à la retraite les colonels  qui avaient été maintenu par Moussa Fall et qui ont attein 60 ans. Ce n'est pas normal car les postes doivent être occupé par des gendarmes jeunes et competents. Il y'a qui sont à l'étranger 
    {comment_ads}
    Auteur

    Masster

    En Mai, 2024 (13:34 PM)
    Si vous n'avez jamais été accusé à tord vous ne ppurriez pas croire au récit de ce jeune gendarme. Je ne dit pas que ce qu'il raconte est fidèle aux faits, mais je préfère le croire jusqu'à preuve du contraire. 

    Un policier m'a accusé de l'avoir donné un coup d'épaule alors que c'était le contraire. On était dans un couloir du Commissariat. J'étais venu intervenir en faveur d'un ami arrêté pour défaut de CIN. Heureusement que je suis homme de tenu comme lui et plus gradé que son chef d'unité. J'imagine que si c'était un civil il aurait passé la nuit derrière les grillés injustement. 

    Sénégalais dafa gnémé toumal nite.Leur Raggal Yalla c'est juste pendant les 5 heures de prières. Après çà, dans la vie courante c'est des fils de satan

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:53 PM)
    Sénégal 🙃

     
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:55 PM)
    Un très mauvais militaire,  indigne de porter l'uniforme.
    {comment_ads}
    Auteur

    Feugg Gui

    En Mai, 2024 (13:57 PM)
    Ton histoire là est un peu louche! C'est sûr que tu as fais quelque chose. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:10 PM)
    Chaque jour, un article sur la gendarmerie ! Vous ne voyez que ce corps dérange PASTEF / MFDC. 

    Wallahi billahi tallahi si les sénégalais ne prennent garde SONKO va détruire le pays car DIOMAYE est juste un pantin, une marionnette entre ses mains 

    N'avez vous observé que Seydi Gassama, Alioune Seytane Tine ont disparu des radars et que l'escroc Pierre Goudiaby est devant la scène. 

    Sénégalais, méfiez vous car la décomposition du pays a commencé facilitée par la naïveté des citoyens qui ont mordu au hameçon du GRAND parleur OUSMANE SONKO, cheval de Troie du MFDC. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndao Montreal

    En Mai, 2024 (14:25 PM)
    Non, c'est vraiment dingue cette histoire si cela est vrai comme expliquée par l'intéressé! Pour moi il faut radier tous ceux qui l'ont accusé si cela n'est pas vrai!
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:47 PM)
    Vous êtes un mauvais soldat Monsieur !La grande muette vous connaissez !!Le senegal est foutu!

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Sale De Caractere

    En Mai, 2024 (14:49 PM)
    Voila quelqu'un qui a ecrit ceci:"Chaque jour, un article sur la gendarmerie ! Vous ne voyez que ce corps dérange PASTEF / MFDC. " Vous, les membres de l"APR, vous avez vendu le Senegal aux etrangers pour 1 franc, et vous partager les terres des autres. Il n'y a pas plus sale de caractere que vous.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:02 PM)
    les tribalistes de l'ancien regime avaient finit par completement detruire la cohesion nationale du senegal durant le regne de macky sall , plus jamais ca au senegal .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:15 PM)
    Les diolas croient fort maintenant que le Sénégal leur appartient. 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (16:45 PM)
      ce sont des traitres qui detestent le Sénégal et prêt à collaborer avec n'importe quel ennemi du Sénégal!
       
      N'oublions pas que quand l'armée sénégalaise était en Guinée Bissau, ce sont des diolas qui sont allés prêter main forte à l'armée Bissau Guinéenne
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:25 PM)
    L'engagement des sudistes Diolas civiles ou militaires auprès de sonko et du Mfdc est une réalité ce soldat n'est pas net 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbaou

    En Mai, 2024 (15:30 PM)
    Dépuis pastef a fait son entrée dans Landerneau politique Sénégalais on a vécu ce qui est jamais vu même  toutes institions sont touchées divisées tribalement 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:42 PM)
    Je ne pense pas qu'ils l'ont accusé gratuitement!!! 

    Ce gars a fait comme l'ex commandant Toure! Duvilguer des infos à SOnko!

     

    Ce qui applaudissent ce genre de personnes ne savent pas que ce genre de traitre est capable de donner des infos à la Guinée Bissau, la Gambie ou MFDC juste parce que ce sont des parents à eux!

     

    Du temps de Diouf, c'est comme ça que la Sénégal a perdu bcp d'officiers en Casamance juste parce que y avait bcp de diolas dans l'armée et qui donnaient au MFDC des infos sur nos intentions. C'est pour ça que Diouf avait décidé de ne plus affecter des soldats diolas en Casamance et avait mis là bas que des officiers haal pulaar
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:55 PM)
    Chers internautes ne vous laissez pas tromper par ce dernier qui me semble ne pas être un membre des FDS; Il est entrain de faire une usurpation de fonction, les enqueteurs des FDS doivent entrer en jeu et le demasquer. Celui ci  jouirait il  de toutes ses facultés mentales?; et aussi a même trompe le journaliste qui a relate ces faits; je le dis parce que j ai trouve des failles dans le texte en temps que   policier a la retraite. Il declare passer son arme a son fils : non un membre des FDS ne peut pas agir de cette sorte, on ne la passe même pas a un ami et on dort avec. Ce gars est un faux gendarme l arme est une dotation individuelle, on ne la partage pas. C'est tellement du serieux a tel point que les recommendations disent de garder les differentes parties de l arme separees. Pour faire croire aux internautes qu il n y avait aucun danger pour son fils, le chargeur n y était pas; un autre element pour prouver que celui-ci est un faux gendarme ou bien il dormait en salle de cours. Par mesure de precautions les premières leçons disent:  CONSIDERER L ARME COMME ETANT TOUJOURS CHARGEE ( AVEC CHARGEUR, MUNITIONS OU PAS).
    Top Banner
    Auteur

    Sonko Ne Fait Pas Laffaire

    En Mai, 2024 (16:03 PM)
    Ce récit montre au moins que le gars n'est pas un bon soldat. Wakh na ba dougal bopam. A l'entendre parlé,  il apparaît clairement qu'il n'est pas exempt de reproche. Sonko yakeuna administration yakeu armée bi koussi nékeu di weur di doule pour am dara
    {comment_ads}
    Auteur

    "khekhou Ndiago Do Djekh Deh"

    En Mai, 2024 (16:46 PM)
    Folks Faye and Sonko are now our new Leaders let's focus and help them work and stop all these setback stories.

    Damm it.

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Pas Besoin

    En Mai, 2024 (16:48 PM)
    Vraiment nul besoin d'être un spécialiste de l'analyse discursive pour se rendre compte de l'incohérence de ce discours et donc de la fausseté des déclarations. Ils sont des milliers de gendarmes, pouquoi lui a été radié. Désolé, le gars a fauté mais ne le dira pas. Cordialement. De la part d'un fils des pionniers de la gendarmerie.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:47 PM)
    Vive la révolution sénégalaise ! Félicitations au peuple sénégalais, félicitations , à Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye.

    Bien fait pour tous les partis yobalema qui souhaitaient un second tour pour négocier des postes et vivre sur le dos du contribuable. Merci Sonko de jeter Maquis Sale , pire que Hitler et le nazisme, le criminel, l’assassin de plus de 80 sénégalais, l’auteur matériel et intellectuel de milliers de blessés, l’ethniciste, le destructeur d’entreprise, le pilleur de l’économie nationale, le casseur de l’unité nationale, le premier pilleur de la nation, le locataire au patrimoine de 8 milliards en 2012, hors du palais.

    Pas de pitié pour les criminels de l’APR . Enterrons la loi d’amnistie et soyons impitoyables à l’endroit de tous les complices de Maquis Sale : Ministres Antoine Diome impliqué dans toutes les liquidations politiques de Karim à Khalifa en passant par Sonko, Ismaila Madior, Sidiki Kaba, Général Moussa Fall et tous les complices de la gendarmerie, le préfet Alioune Badara Sall ex préfet de Dakar, sous-préfet Djiby Diallo de dakar plateau frère de Maky SALL, bref, tous les gouverneurs dont Alioune Badara SAMB « lambar lambar », prefets et sous préfets, commissaire Sankharé, commissaire YAGUE, Maham Diallo, les membres de la cour suprême dont le nouveau Abdoulaye Ndiaye promu pour avoir invalidé la candidature de Sonko, le Directeur général des élections, les procureurs Abdou Karim Diop, Serigne Bassirou Gueye, Thiendella Fall, grand propriétaire foncier à Guédiawaye  et ses complices du Ministère de l’Intérieur qui ont rejeté la candidature de Sonko, le maire de Mbour Cheikh Issa Sall, DG de la caisse de dépôts, Adji Sarr, les détourneurs des 1000 milliards du Fonds COVID, Me Elhadji Diouf, Cheikh Yérim Seck, Gabrielle kane, moustapha diakhaté, Adji Sarr, Serigne bassirou gueye, Ismaila madior Fall, Moustapha diakahaté,l’âne « Mbaam » Mbaye PRODAC 35 milliards Niang, Mamour 94 milliards Diallo, Madambal les testicules couilles Diagne, Me Elhadji Diouf, Ameth Suzane camara, les complices de la RTS, Babacar Diagne Farba Ngom, le faux Major Kandji mineur , le trafiquant et ex-commissaire Keita radié , Seydina Fall Bougazelli trafiquant de faux-billets, les députés Sall et Biaye trafiquants de passeports diplomatiques, Lat Diop, Amadou Ba, Aliou Sall, etc. Les policiers, gendarmes, hommes de justice impliqués  dans la maltraitance , l’élimination de Sonko, doivent payer. On n oubliera jamais, la casse des vitres de sa voiture, le blocus de son domicile.

    Vivement un état des lieux de la gestion de Maquis avec reddition des comptes

    Sonko , Bassirou, n’accueillez  aucun transhumant et soyez impitoyables à l’endroit des coupables.

    Soyez plus gentlemen que Maquis Sale qui a fait venir ses militants pour huer Wade lors de la passation de pouvoirs.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (18:07 PM)
    des accointances troublantes. Où va ce pays?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (18:28 PM)
    Une révolution ne passe pas par les urnes, change ton discours..

    ..sinon des news du "prozé"...baisse des droits de douanes, etc...?

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (18:40 PM)
    Votre transfert de 500.00Fcfa vers 770000001 gourou prozé a reussi. Frais d'envoi:4.00Fcfa. Solde:50 000 000 000 Fcfa.Ref:PP240504.1807.B25673 . Merci.OFMS
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (18:42 PM)
    Moutons contents: ils bouffaient du carton beige maintenant c'est du carton vert, jaune, rouge.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (18:55 PM)
    Et les membres de l'aprem qui sont dans l'opposition devront ils prendre contacts avec des gendarmes ? 
    {comment_ads}
    Auteur

    Coupable

    En Mai, 2024 (19:56 PM)
    Vous etes sorti du chemin du devoir. Quand l'Armée enquete jusqu'à radier un membre de ses rangs, c'est qu'il a fauté. Maintenant, vous cherchez simplement à vous faire réintégrer ou récompener. Et si; par émotion ou esprit de revanche, le pouvoir le fait, il commettrait une tres grave faute. Comme pour Capitaine Touré, qui avoue maintenant ce qu'il niait hier. Il ne doit jamais être réintégré, car il est capable de trahison.
    {comment_ads}
    Auteur

    Epervier

    En Mai, 2024 (20:46 PM)
    L'armée, c'est la discipline, la soumission et on ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Soit tu restes dans l'armée et obeir à tout ordre, soit tu décampes au cas contraire. Il faut rester digne et discret et éviter d'etre manipuler par les politi-chiens si tu es sous les drapreaux. TOUT CE QUI S'EST PASSE AU COMBAT DOIT RESTER SUR LE CHAMP DE BATAILLE. ET EN PLUS LA CONSERVATION DU SECRET EST UNE QUESTION D'HONNEUR POUR TOUT MILITAIRE. La politique n'a pas de place dans l'armée. Le seul combat de l'armée est de défendre l'intégrité territorial et d'éradiquer la rebéllion casamançaise et si on est pas trop vigilant risque de prendre des proportions dangereuses car ils ont combattu pour l'avénement du NR
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:17 PM)
    Quand Macky TOUCOULARISAIT le Senegal personne n'a vu que les institutions etaient touchees, divisees tribalement. C'est maintenant que vous voyez....

     
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:29 PM)
    Que d'injustices!

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:14 PM)
    Autant l'histoire paraît invraisemblable autant ça révèle encore beaucoup damateurisme chez ceux qu'on croit rigoureux et professionnel. De plus entre une affaire d'arme disparue, on ne peut dire qu'elle a été volée, et une accusation de manquement aux devoirs de militaire la trame est plus que renversante. Le fait est qu'assistant les gens originaires du sud ont fait l'objet de traque surtout dans la gendarmerie. Le meilleur moyen d'étouffer un manquement pour un supérieur ou de montrer sa loyauté a moussa fall est de désigner un militaire pro sonko.
    {comment_ads}
    Auteur

    Leuz

    En Mai, 2024 (22:36 PM)
    Alhamdoulilah k l'ethnie majoritaire les wolofs ne son pas sectaires lolou mo sauver senegal mais tous les autres ethnies son sectaires et segrationnistes l'armée la police la gendarmerie ces la nation entière 
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiaroye

    En Mai, 2024 (01:16 AM)
    Blah blah traitre 
    Top Banner
    Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2024 (08:01 AM)
    Saway armé dou tiakhane c'est trop léger ce que tu racontes 
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy Djolof

    En Mai, 2024 (08:07 AM)
    Ton histoire est une manipulation connue de la pratique de vos responsables politiques (OS et GMS). En fait ce message sublime est un clin d'œil pour le partage du gateau.

    Mort, enceinte, mon enfant qui joue avec mon pistolet sont une usine de fabrique de mensonges et de manipulations pour ne jamais dire la VERITE.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Homme De Tenue

    En Mai, 2024 (23:02 PM)
    Même le poisson vivra tranquillement s'il garde sa bouche fermée. L'homo senegalensis de nos jours est devenu très émotionnel. L'armée a ses règles. Soit on se conforme soit on quitte . L'obligation de dignité et de réserve s'applique à tout membre des forces de défense et de sécurité. On peut être dans l'armée et ne pas épouser la manière que les politiques gouvernement mais ce n'est pas n'importe comment qu'il faut l'extérioriser. Tu peux continuer de travailler professionnellement et légalement sans verser dans la trahison ou manque de loyauté. Un militaire n'est pas n'importe qui car incarnant une institution de souveraineté. On ne peut pas en tant que militaire faire comme fait le commun dea mortels. Nous avons tous des parents civils qui n'ont pas manqué de nous inciter à se ranger du côté du peuple et même jusqu'à prendre le pouvoir. On pouvait les suivre mais ce serait une catastrophe. Un militaire ne doit pas agir sous le coup d'émotion ou sur une simple prise de tête. Même nos parents incitateurs n'aimeraient pas avoir une armée dont les membres ne font que râler ou passer leur tempa à se lamenter. L'armée est le socle de l'ordre institutionnel et la paix publique. L'armée sénégalaise est une exception dans ce monde et sait compter sur de dignes et valeureux sénégalais mesurés et lucides. Toute vérité n'est pas bonne à dire et à chaque fois qu'on doit lancer une flèche de vérité faut tremper la pointe dans du miel. Les citoyens civils sont dans leur droit de manifester mais un militaire non. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ggh

    En Mai, 2024 (23:39 PM)
    Où sont les solutions ?
    Top Banner
    Auteur

    Doura Traore

    En Mai, 2024 (23:12 PM)
    Ce que je regrette dans ce pays c'est le passage des liberaux a la tete de ce pays, certes ils ont realises des infrastructures.

    Point Barre

    Mais ils ont destructures notre nation, detruit nos valeurs faisant la promotion des contre valeur et souvent au plus haut sommet. Que represente le materiel contre la morale?

    A la limite je crois que c'etait un objectif precis par des dirigeants qui executaient un agenda bien defini. Bien sur la tranformation du monde (mondialisation) qu'ils savaient irreverssible a ete un levier pour orienter leur projet.

    L'histoire analysera et jugera.

    Et tous les secteurs de notre nation  a ete gangrene y compris l'armee combien de privilieges indus leur a ete octroyes....ect
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email