Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sport

[ TEMOIGNAGES ] TOMBEUR DE YEKINI À 26 ANS : L’histoire secrète de Balla Gaye 2

Single Post
[ TEMOIGNAGES ] TOMBEUR DE YEKINI À 26 ANS : L’histoire secrète de Balla Gaye 2
A 26 ans, le nouveau Roi des arènes est un homme qui a tracé sa petite histoire. Après un parcours glorieux, Balla Gaye 2 a ébloui toute l'arène le dimanche 22 avril 2012 en détrônant Yakhya Diop Yékini, un champion sérère qui a régné sur l'arène pendant quinze (15) ans. Le fils de Double Less, carcasse facile à pénétrer a encore assuré avec maitrise qu'il est un fils d'ancien lutteur qui a la lutte dans le sang. Sunu Lamb revient sur les traces d'un lutteur au parcours exceptionnel...
 

Le nouveau Roi des arènes, Balla Gaye 2, est entré dans l'histoire de la lutte Sénégalaise depuis le dimanche 22 avril 2012 au stade Demba Diop de Dakar. Il a pris le meilleur sur son adversaire, Yékini. Physique d'un bel athlète, les cheveux encore noirs, vêtu dans un survêtement de basket multicolore, Balla Gaye 2 a été le lundi du lendemain de sa victoire, l'homme le plus heureux du monde. Les choses sont réglées comme un papier à musique. Pourtant une grande partie des Sénégalais qui ne le connaissaient que dans la rue ou lors des face-à-face, ont longtemps épié ses faits et gestes. Il ne mâche jamais ses mots pour intimider ses adversaires. Et cette image le suit jusqu'à présent. Mais tout semble dire que depuis sa victoire sur l'enfant de Bassoul, tout ce qu'il faisait de mauvais est rangé aux oubliettes.

 

Elevé par un voisin de son père, feu Cheikh Niang

 

L'histoire de Balla Gaye 2 est riche en faits marquants. Très petit, il quitte la maison familiale et élit domicile chez un ami et voisin de son père du nom de Cheikh Niang. Il partage la même chambre qu'El Hadj Niang, un des fils de son protecteur. Enfant, le jeune Balla a donc vécu écartelé entre deux maisons, celle de son père Double Less et celle de son protecteur feu Pa Cheikh Niang. «J'étais quelqu'un qui n'était pas fixe. Balla Gaye 2 était dans l'atelier d'un fils de feu Cheikh Niang (Pape Mor Niang; ndlr). Il était tout le temps avec les fils du vieux dont un était son compagnon de chambre et pratiquait la mécanique au même titre que lui. 

Après, je l'avais amené à l'atelier de mon ami Toubabou Dior. C'est après que j'ai vendu ma maison à Guédiawaye pour venir habiter à Keur Massar. Il partait au travail et rentrait chez moi ici. C'est après qu'il m'a dit que Keur Massar était très loin et qu'il lui était pénible de partir au boulot et de rentrer tous les jours», éclaire son père Double Less. C'est dans cette maison que le jeune champion trouve son salut. «Je pense que Balla a trouvé la paix chez nous. Mon père l'aimait tellement qu'il ne voulait pas qu'on le touche. Il n'était pas un enfant perturbateur», témoigne El Hadj Niang, son premier préparateur mystique avant Thierno Guèye.

 

Balla, mécanicien de profession

 

Balla Gaye 2, ne perçant pas dans les études (française comme coranique), décide d'apprendre le métier de la mécanique générale. Pape Mor Niang est son patron en mécanique. C'est avec ce dernier qu'il a appris les rudiments de la mécanique dans son atelier situé à Golf Sud. Il allie ce métier à la lutte. «Balla Gaye 2 était mon apprenti. Je lui permettais d'aller s'entraîner à partir de 17h. Il avait presque assimilé son métier, car il savait déjà conduire. C'est mon frère Ibrahima Niang qui lui a appris à conduire une voiture». Ibrahima Niang, c'est aussi son copain de chambre. Ils ont également le même âge : 26 ans. Il estime que le fils de Double Less ne fuyait pas le travail parce qu'il était dans une même chambre que lui. Ils partaient ensemble au boulot et rentraient ensemble à la maison. 

Balla Gaye 2 est sollicité un jour par des jeunes du quartier pour garder la porte de la soirée dansante qu'ils avaient organisée à la Cité Barry Ely de Guédiawaye. El Hadj Niang qui le trouve sur les lieux, lui paie le diner. Mais en retournant chez lui, il a eu pitié de lui. «J'avais beaucoup prié afin que Dieu l'assiste parce que j'avais très mal. Je le considère comme un jeune frère. Je ne le regarde jamais comme étant une star. Il m'avait beaucoup impressionné ce jour-là. Affecté par l'acte, je lui avais interdit de le répéter et il a respecté mes conseils», se remémore le Baye Fall.

 

Balla et les babyfoots, une belle histoire

 

Balla Gaye 2 et son petit frère, Sa Thiès, ont fait l'école française. Mais, ils n'ont pas beaucoup percé dans les études. Sa Thiès était à l'école 15 de Guédiawaye alors que Balla était à l'école 16, où ils s'entraînent actuellement. Côté jardin, l'existence de Balla Gaye 2 s'est aussi refugiée dans les jeux d'enfants. Il a flirté avec les babyfoots, le ballon comme tout enfant de son âge et au play-station. «Il n'était pas sérieux à l'école car il fuyait parfois pour aller jouer au babyfoot», explique Sa Thiès. «Il aime aussi jouer au Playstation », ajoute son épouse, Boury Bathily. Balla a tapé aussi au ballon mais la lutte, c'est dans son sang.

Ça fait bizarre de dire que Balla Gaye 2 comme tout adolescent n'avait pas de petite amie. Pourtant, c'est ce que révèle Ibrahima Niang, son ami d'enfance: «Il n'avait pas de petite amie et ne badinait même pas avec cela. Chaque fois qu'on lui parle de femme, il s'énervait et précisait que ce qui l'animait c'est la réussite dans l'arène. On ne s'est jamais bagarré mais il nous arrive de nous disputer parfois. Balla Gaye 2 était mon garde du corps. Il prenait en effet ma défense chaque fois que quelqu'un m'attaquait »

 

«Balla Gaye 2 se bagarre rarement dans la rue»

 

Bassirou Gaye ancien secrétaire administratif l'a «connu tout jeune mais très ambitieux». «Ce qui me plait le plus chez Balla Gaye 2, c'est qu'à force qu'il évolue, il devient beaucoup plus sérieux», apprécie-t-il. Est-il fidèle en amitié ? «Ce qui m'a le plus impressionné chez lui, c'est que : depuis qu'il est dans l'arène, il n'a pas changé d'amis. Il est toujours avec les mêmes : Commissaire, Baye Mandiaye, Double Less 2, etc. Il loge même avec certains de ses amis d'enfance chez lui», témoigne-t-il.

L'autre histoire, raconte toujours Bassirou Gaye : «Il avait un jour dit à sa mère en la regardant dans les yeux: «Si je décide de lutter, c'est à cause de toi. Un jour viendra, je vais te loger sous un bon toit et je ferai tout pour t'amener en pèlerinage à la Mecque». Au bout de trois ans, il a atteint son objectif. Parce que tout ce qu'il avait promis à sa mère, il l'a réalisé.

Pour la petite histoire, il y a eu un mbappat où Balla Gaye 2 devait croiser un lutteur du nom de Dior. Avant même qu'ils ne se croisent, ce Dior a eu des maux de ventre. Ses accompagnateurs ont crée des problèmes sous prétexte que le fils de Double Less était à l'origine de cette souffrance de Dior. Il s'en est suivi une sérieuse polémique. «C'est le seul conflit dans lequel il était impliqué et que je garde en mémoire. Il lui arrivait de se disputer avec des gens, mais il se bagarre très rarement. Il ne provoque pas ses prochains, mais celui qui tente de lui manquer de respect, il ne se laisse pas faire. Il est toujours prêt à te marcher dessus, à te montrer de quoi il est capable», t é m o i g n e Ibrahima Niang qui laisse entendre que Balla Gaye 2 est quelqu'un qui n'est pas rancunier : «Il oublie vite. Il peut avoir un problème avec toi aujourd'hui et dès le lendemain, quand il te rencontre c'est comme s'il n'a jamais eu de problème avec toi. Il a un grand cœur. »

Est-il parfait ce Balla ? Certains le caricaturent comme étant un jeune pas du tout poli. «Il n'est pas indiscipliné. J'ai vécu avec lui depuis son enfance jusqu'à nos jours. Je pense que c'est le milieu qui fait qu'il se comporte parfois d'une certaine manière, c'est-à-dire un jeune très fougueux et très sévère», juge-t-on dans son entourage. Mais le chapelet d'éloges qu'on peut lui tresser, ne saurait l'installer sur une chaise en or. Car il arrive qu'il y ait des problèmes avec ses encadreurs: son père Double Less et son homonyme et coach, Balla Gaye 1. Entre lui et ces gens-là, c'est comme qui dirait c'est une vieille histoire d'amour et de désamour.

 

TÉMOIGNAGE... Sa Thiès, frère de sang de Balla Gaye 2

 

«Il n'est jamais tenaillé par la peur» Balla n'a pas poussé la porte du cercle des VIP par la force du bras long. Son père était déjà connu en tant que l'un des meilleurs de sa génération. Mais il a fait son petit bonhomme de chemin pour arriver au sommet de la lutte. «Balla Gaye 2 est un homme très courageux, qui n'a peur de rien. Il s'est bagarré partout à Dakar notamment dans les babyfoots. Un jour, ma mère m'avait commissionné quelque part. Ce jour-là, je n'étais pas venu à l'heure du déjeuner et ma mère m'avait réservé un plat. Mais lorsque je suis revenu à la maison, j'ai trouvé qu'il a mangé tout ce qu'on m'avait réservé. Je ne pouvais pas supporter cela et j'ai engagé la bagarre. C'était un règlement de comptes qui a duré trois jours. 

Un jour, il y a eu un mbappat organisé à Dakar. Lorsqu'il a été mis au courant de ce gala où un téléviseur était la mise, il m'a dit: «Je vais y participer pour gagner le poste de téléviseur mis en jeu et l'amener à la maison». C'était des moments très difficiles pour notre famille parce que nous vivions dans des conditions sociales quelque p e u misérables. Il a tout donné ce jour-là pour nous revenir avec ce poste téléviseur. Quels que soient nos conflits personnels, chacun vole au secours de l'autre chaque fois que l'un d'entre nous a un problème dehors».

 

Ecole Balla Gaye de Guédiawaye, la voie du succès

 

L'ancien champion du Walo, Balla Gaye1, forme son école en 2001. Balla Gaye 2 les rejoint à 2002. Le fils de Double Less vient avec Double Less 2. Sans moyens de payer les 1,500 FCFA de droits d'adhésion, ils sont exonérés par leur coach. C'est ainsi que Balla Gaye 1 leur demande de fixer leurs objectifs. «J'ambitionne de travailler très dur afin de réussir dans la lutte et aider mes parents à sortir de la situation dans laquelle ils sont», déclare à envie Balla Gaye 2 pour exprimer son souhait de réussir dans l'arène. Après, il fait une course contre la montre pour tuer les mythes et s'imposer dans le milieu. «J'avais beaucoup de poulains dans mon cadre d'apprentissage, mais à chaque fois que Balla Gaye 2 se frotte à l'entraînement avec ses coéquipiers, tu sens qu'il a la lutte dans le sang. C'est à partir de là que je me suis dit qu'il deviendra un grand champion», confie Balla Gaye 1. Le jeune lutteur finit par mettre tout le monde d'accord sur son talent. Il écume les mbappat avec son homonyme et son coéquipier Double Less 2. C'est d'abord dans un mbappat organisé par un certain Thiam à Diamaguène. «

Ce jour-là, Less2 avait gagné son adversaire alors que, lui, il avait perdu devant son vis-à-vis. Il ne pouvait pas digérer cette défaite et il a pleuré», raconte son coach encore mémorable des débuts de ses deux poulains comme s'il les lisait dans un livre. Il ne s'arrête pas là, car «Père Balla» l'a encore engagé dans un autre tournoi de lutte sans frappe dans le même quartier Diamaguène. Balla Gaye 2 a perdu encore. «Mais cette fois-ci, il a ri au lieu de pleurer. Je n'étais pas content de son acte et je lui dis: "La fois passée, tu as perdu et tu as pleuré et aujourd’hui tu perds et tu ris. Il faut que tu respectes ce que tu fais", rappelle toujours son mentor. 

C'est à partir de là que l'enfant de Guédiawaye prend les choses au sérieux. Il entre ainsi dans la lutte sérieux. II entre ainsi dans la lutte avec frappe. Il réussit son baptême du feu avec une brillante victoire sur Samba Laobé: «Je savais qu'il irait loin. Parce qu'il a l'amour de son métier. En plus, il est très technique et il a toujours à cœur de réussir dans l'arène afin de soutenir ses parents», apprécie Balla Gaye 1.

 

«Balla Gaye 2 voulait porter le pseudonyme de son père»

 

Balla Gaye 2 ne voulait pas se limiter au seul statut de fils de Double Less. Il voulait aussi porter le nom de son père, ancien lutteur connu sous le sobriquet de Double Less. «Balla Gaye 2 et Double Less 2 qui étaient venus ensemble pour faire partie de mon école, avaient tous voulu porter le pseudonyme de Double Less, révèle Balla Gaye 1. Je ne savais pas quoi faire parce que pour l'un, Double Less est son père alors que pour l'autre, Double Less est son vrai homonyme. C'est ainsi que j'ai joint au téléphone Double Less 1 lui-même qui a tranché le débat. Il a dit alors à son fils: "Double Less 2 est mon vrai homonyme. Il porte mon nom à l'état civil. C'est lui qui va porter mon pseudo. Maintenant, à toi de voir quel autre surnom tu peux porter". C'est là que je lui ai proposé mon nom en le rassurant». Omar Sakho accepte jusqu'à ce que le pseudonyme qu'il porte fasse le tour des mbappat, de l'arène toute entière...

Dimanche 22 avril dernier, au moment où Balla Gaye 2 détrônait Yékini, son courage, son talent, son mental ont charmé le monde de la lutte. Il sera désormais inscrit sur la liste des immortels de l'arène...

 

SOURCE : Sunu Lamb Réalisé par Abdoulaye DEMBÉLÉ


liiiiiiiaffaire_de_malade

27 Commentaires

  1. Auteur

    Caire 86

    En Mai, 2012 (09:52 AM)
    NOUS SOUHAITONS QUE L'ON REBAPTISE LE STADE LSS PAR LE NOM DE J.F BOCANDE



    MERCI
    • Auteur

      F. Hollande Pr De France Et Ao

      En Mai, 2012 (10:53 AM)
      moi président, j'interdirai sunulamb des kiosques car son public est analphabète, illettré, fanatique et au lieu de le canaliser vers une activité utile et profitable à la nation, ce journal les enfonce par des articles n'ayant ni queue ni tête! :down: 
    • Auteur

      Djingouman

      En Mai, 2012 (14:31 PM)
      caire 86 et surement on donnera son nom á l'autoroute qui va sur l'aeroport !!! maintenant c'est lui qui est á la mode!!! decidement le senegalais!!!!! 2 trucs ont eté baptises á son nom et je trouve k c ést l'argement suffusant ! sorry no way!!
  2. Auteur

    Kankan

    En Mai, 2012 (09:57 AM)
    merci mais à quoi nous mene cette bibliographie ,c'est caduc et non sensé  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Porter Plainte

    En Mai, 2012 (10:01 AM)
    AFFAIRE DIAZ

    Question : la famille de DIOUF peut-elle porter plainte à PARIS ou à BRUXELLES contre DIAZ ?

    Cette question est aussi ouverte à tous les connaisseurs du droit
    Auteur

    Deügnékhoul..!!!

    En Mai, 2012 (10:04 AM)
    BALLA N'EST PAS ENCORE ROI DES ARENES...!!!!!

    Car pour étre le ROI,il faut imperativement(comme MANGA et YEKINI l'ont fait) BATTRE..!!!!!

    - Tous les TENORS de l'Aréne... (souvent plus agé,que soit)

    - Tous les CHAMPIONS DE SA GENERATION... (et c'est pas encore son cas)

    Alors laissons lui le TEMPS ..!!!

     :dedet:  :dedet:  :dedet:  :sn:  :up:  :up:  :up: 
    Auteur

    Demba Siby

    En Mai, 2012 (10:17 AM)
    L histoire de balla gaye2 est comparable a celle de soundjata keita. Il est venu au monde pour etre roi des arenes du senegal et pourquoi pas d afrique . Le seul conseil que je lui donne cest: ce n est pas le titre qui honore l homme mais c est l homme d honnorer son titre
    Auteur

    Yekinimania

    En Mai, 2012 (10:31 AM)
    non sense..... Balla Gaye2 is and will always be a loser full stop
    Auteur

    Sélectionner Salif Sané (nancy

    En Mai, 2012 (10:36 AM)
    Les responsables de la fédération de football sont entrain de commettre les mêmes conneries que dans le passé pour ensuite jeter en pâture un bi-national. En l’occurrence Salif Sané, le petit frère de Lamine Sané. Voila un joueur qui réussit une très belle saison avec l'As Nancy Lorraine, mais il n'est pas dans la liste du guignol Koto (pire que Amara). Ils vont attendre le moment où la France va s'intéresser à lui pour vouloir le sélectionner et là s'il opte pour la France les gens vont commencer à l'insulter et à le traiter de tous les noms (ils oublient que l'équipe de France attire plus que les Lions). Aujourd'hui il n'y a pas un seul milieu de terrain sénégalais qui a réalisé une saison aussi pleine que la sienne. C'est l'un des meilleurs milieux relayeurs de la Ligue 1 française en ce moment et je ne serais pas surpris qu'un grand club vienne frapper à sa porte. En ce moment l'équipe nationale du Sénégal pourra dire Adieu à lui. Et ce ne sera pas de sa faute. Quand je vois les milieux de terrain qui ont été sélectionnés, je me dis que Koto rigole. Peut-être qu'il se dit qu'il y a déjà son grand frère Lamine et que ça suffit (on a eu les Biyick au Cameroun, les Laudrup au Danemark... et ça n'a jamais posé problème), mais on est entrain de laisser filer une bonne occasion de récupérer un bon joueur qui serait tout heureux de venir jouer avec son frère en Equipe nationale. Je vous le jure, Salif Sané, le Sénégal risque de le perdre et demain que les gens se rappellent que j'avais envoyé un poste pour en parler et demander à ce qu'il soit sélectionné pendant qu'il est encore temps. Quand il ira au Milan AC ou à Arsenal, la France va le sélectionner et c'est sûr qu'entre les 2 sélections il n'y a pas photo: il va choisir la France.
    Auteur

    Mima

    En Mai, 2012 (10:48 AM)
    il n'est pa encore roi car eumeu sene est de sa generation té meuneu louko nada
    Auteur

    Ou

    En Mai, 2012 (11:07 AM)
    CAIRE 86 il faut bien réfléchir avant de commenter comment enlever le nom d'un chréhtient pour maitre un autre chréthient
    Auteur

    Bs

    En Mai, 2012 (11:14 AM)
    il ne pas encort le roi.parceque il ne pa batti eumeu seine
    Auteur

    Ab Dégloooo

    En Mai, 2012 (11:14 AM)
    Bala n'est pas encore roi des arènes. eumeu DSène est son vainqueur et il faut qu'il affronte tous les jeunes loups. Il a sauté des étapes. Pour la famille Diouf, comment veut elle qu'un agresseur à gage tué puisse saisir la justice internationale. Il a ce qu'il mérite, et puis la justice sénégalaise a bien fait son travail. Prier pour lui et laisser le reste à la justice le soin de chercher les vfrais coupables qui sont nichés à la permanence du PDS avec Wade
    Auteur

    Sew Yéél

    En Mai, 2012 (11:23 AM)
    Balla gaye dé, diassi la yoré di dagg âge'am rek.
    Auteur

    Askan Wi

    En Mai, 2012 (11:29 AM)
    EN TOUT CAS IL A PLUS DE 26 ANS WASSALAM . MAIS CELA NE DIMUNIE EN RIEN LE MERITE QU'IL A D'AVOIR BATTU YEKINI
    Auteur

    Adama2007

    En Mai, 2012 (12:41 PM)
    kou dane roi des aréne est un roi des aréne
    Auteur

    Adia

    En Mai, 2012 (12:44 PM)
    26 ans? LOL

    Wa Senegal bayilén wagni age... ca a pas de bon sens!
    • Auteur

      Banlieusarddddd

      En Mai, 2012 (13:32 PM)
      pourtant c la vérité balla gaye a26 ans je vais avoir 3o ans et je c qu plus jeune gt son grand frére de loin un goss sympa jovial taquin sa réussite me surprend pa son comportement ossi car c un révolté social qui n oublie jamais d''ou il vient je suis content pour lui et pour tout ceux ki la vie n a pas été rose dans leur enfants et qu tout sourit balla tu es exhnihilo tu es un champion et tu as marqué à jamais ton époque la lutte ton pays bon courage
    Auteur

    Wah Deugu

    En Mai, 2012 (12:57 PM)
    bayileene di wah lou gnaw balla moy roi des arenes car il a battu le roi des arenes prions pour lui et que on est fier de la lutte senegalaise car cest notre sport national et pour le gars ki parle de diaz cest dommage pour ton cousin diouf paix en son ame mais il devai rester chez lui aulieu de se laisser guider par des criminels au contraire cest diaz ki doit porter plainte car cetai par legitime defense et il a sejournee en tole longtemps cetai la lois de wade mais la cest fini on a retrouver notre senegal jespere pour macky!!!
    Auteur

    Rifché

    En Mai, 2012 (13:01 PM)
    haa, il y a que des bad loser ici, BG2 est champion prédestiné, ca ne me surpren guerre qu'apré la chute du baobab les perdants irons se cacher deriere le filao, helas LOU DAANE GOUYE BENENE GARB MEUNOU KAA TEUH, aller soyez de bon bon perdant, BAGNE BAGNE NANGOU§§
    Auteur

    Pas

    En Mai, 2012 (13:03 PM)
    On le nomme roi c est parcequ il a terrasse le roi .meme dificil il faut L accepter
    Auteur

    Sen

    En Mai, 2012 (14:08 PM)
    normalement,un jeune lutteur est plus fort que son ainé:Si nu jeune se vante d'avoir battu un autre qui a plus de 10 ans que,c'est le vieux qui est bon et non le jeune;pour etre Roi des arenes,il faut au moins une invincibilite de 10 ANS
    Auteur

    Djomboss

    En Mai, 2012 (14:17 PM)
    on nous fatigue avec balla a 26 ans.de grace arretez chers journalistes .si je ne me trompe tonnere a la trentaine et a la veille de son combat avec sa thies il a dit qu''il etait plus age que son adversaire mais qu'ils etaient de la meme generation et que son manager palla diop pouvait le confirmer donc si sa thies n'est pas loin de la trentaine balla ne peut pas avoir 26 ans.pour les autres je leur dirai qu'egaler yekini ne sera pas facile et comme il est tjrs ds l'arene attendons de voir ce que l'avenir nous reserve.
    • Auteur

      Wa Arrêt Double Less

      En Mai, 2012 (14:47 PM)
      pourquoi tu peux croire aux paroles de tonnerre et non à celles du voisin de chambre de balla? c parce k tu n'aimes pas bg2 c tout! balla est né en 1986 et sa thiès en 1989 kouko gueum bakhna, kouko gueumoul gnou khamné danga khibone rek ba nite yi nougnou tole diakhal leu. peace!!!
    Auteur

    Nogs

    En Mai, 2012 (14:19 PM)
    BALLA YA KO YOOR DE AFFAIREBI YOW LA
    Auteur

    Yata

    En Mai, 2012 (14:38 PM)
    Vraiment arrête de dire nimporte kw comment peut on enlevé le noms du Pere de la nation mettre un noms ki n'a rien gagne pr le Sénégal arrêter svp
    Auteur

    Malade

    En Mai, 2012 (18:12 PM)
    balla est le roi ke vou le voulai ou no
    Auteur

    Vérité

    En Mai, 2012 (20:37 PM)
    Hahahaaaaaaa balla n'a jamais eu de copine c'est pas k'il a epouse la femme de tout le monde je comprend maintenant les raisons.............
    Auteur

    Doff Bi

    En Mai, 2012 (10:15 AM)
    Du courage jeune homme, tu t'es battu pour la cause de ta famille et Dieu t'a aidé à atteindre tes objectifs. Il ne faut jamais oublier de bien investir ton argent pour éviter à ta famille le même sort qu'avant car la lutte ne dure pas longtemps. Il faut toujours être reconnaissant à la famille Niang et à Balla Gaye 1.

    Prends note : Un de tes fans que tu verras un jour et dont il faut se rappeler. J'ai rêvé pour toi avant le grand combat et j'ai fait sortir tous les ''sarakhs'' compliqués par l'intermédiaire d' un de tes cousins.
    Auteur

    Boy Virginia

    En Mai, 2012 (05:24 AM)
    Bullshit only

    Boy bi son pere la laissé tombé étant petit now qu il est quelqu'un et qu il a battu le roi des arénes vous nous raconté des histoires a dormir debout.

    C est quand il a commencé a gagner que son pere ose se montrer, shit.



    Leopold Sedar Senghor reste STADE LEOPOLD SEDAR SENGHOR et laisses Bocandé reposer en paix, connard.
    Auteur

    +que Verite

    En Mai, 2012 (16:30 PM)
    ET POUQUOI NE PAS CITE SES RAISON ? VERITE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email