Vendredi 10 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Transport

Boycott du bac de Farafenni : Dakar en négociations avec Banjul pour un retour à la normale (officiel)

Single Post
Boycott du bac de Farafenni : Dakar en négociations avec Banjul pour un retour à la normale (officiel)

Les autorités sénégalaises ont officiellement entamé des négociations avec les autorités gambiennes pour mettre un terme au boycott de la traversée du fleuve Gambie par les transporteurs et chauffeurs sénégalais, à la suite d'une décision de Banjul exigeant le paiement des tarifs de la traversée francs CFA, a déclaré jeudi El Hadji Seck Ndiaye Wade, directeur des transports routiers.

 

La traversée du bac de Farafenni, une localité gambienne, est perturbée depuis mercredi par le refus des chauffeurs sénégalais de suivre cette mesure.

 

Certains chauffeurs n’ont d'ailleurs pas hésité à contourner la transgambienne- une route permettant de rallier les régions de Sédhiou et Ziguinchor via la Gambie-en passant par Tambacounda. 

 

Selon des sources médiatiques, ces chauffeurs sont en pourparlers avec Banjul pour trouver des solutions.

 

‘’C’est une situation difficile à laquelle l’Etat du Sénégal est en train des prendre des dispositions. Nous sommes en contact avec les autorités gambiennes pour voir comment faire pour remettre les choses à la normale’’, a notamment dit M. Wade.

 

Le directeur des transports routiers, qui présidait à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar une cérémonie de présentation d’un rapport sur le corridor Dakar-Bamako, n’a toutefois pas voulu entré dans les détails de ces négociations.

 

‘’Nous sommes en phase de négociations, mais je ne peux pas dire sur la place publique où est-ce que l’on en est. Les résultats [qui en seront] issus seront communiqués incessamment. C’est un problème sérieux qui doit être traité avec tout le sérieux qu’il faut’’, a-t-il répondu devant l’insistance des journalistes.

 

‘’Les autorités gambiennes demandent aux étrangers qui prennent le bac pour traverser de payer avec la devise de leurs pays. Elles ont demandé aux chauffeurs sénégalais de payer les tarifs de la traversée en francs CFA et non en dalassi [la monnaie nationale gambienne]. C’est une mesure qui a été prise souverainement par la Gambie’’, a commenté le directeur des transports.

 

Il a confié que l’Etat était en train de travailler dans le but de lever cette entrave pour les transporteurs qui sont actuellement au niveau de la frontière pour discuter avec les responsables du bac. 

 

‘’Officiellement, le Sénégal est en train de travailler avec les autorités supérieures de la Gambie pour trouver une solution. La Gambie est un pays frère avec lequel nous avons des relations très apaisées’’, a encore dit El Hadji Seck Ndiaye Wade.

 

Selon lui, au-delà de ce problème des actions sont en cours pour notamment arriver à mettre en place le pont sur le fleuve Gambie pour une meilleure continuité territoriale. Par sa position géographique, la Gambie isole, en effet, la Casamance, région naturelle formée des régions administratives de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor du nord du Sénégal.

 

‘’Récemment, il y a une délégation sénégalaise qui s’est rendue à Banjul pour discuter autour du pont (…) Il y a des négociations intéressantes qui sont en cours pour mettre à terme les difficultés liées à la traversée du fleuve Gambie’’, a-t-il souligné.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email