Dimanche 27 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Video

1er Mai à la Poste : 4000 emplois toujours menacés, l’État interpellé (Syndicat)

Single Post
1er Mai à la Poste : 4000 emplois toujours menacés, l’État interpellé (Syndicat)
La fête du Travail célébrée à travers le monde a revêtu les caractères d’un moment d’introspection chez les travailleurs de la poste avec le contexte de la Covid-19. Le service postal est en proie à de sérieuse difficultés.
« Le secteur postal est frappé de plein fouet par une panoplie de maux dont les plus saillants sont: manque criard de trésorerie, non prise en compte de la Poste et de son Covid-19, le sort de 4000 emplois menacés avec des fins de mois stressantes, la concurrence déloyale, le maintien de la somme de 1 milliard 300 au titre de la régulation du service public depuis plus de 35 ans, le manque de considération notoire de l’État vis-à-vis de la Poste », a lancé Hamed Diouf, secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la poste(SNTP). Entre autres revendications en ce 1er Mai.

« La direction générale a relevé le défi avec notamment la mise en place de projets structurants mais l’État affiche un manque de considération notoire sur ces projets et les négociations menées depuis 2015 jusqu’à nos jours avec un lot de promesses, la tenue du conseil des ministres sur la Poste n’ont abouti à rien », fustige le secrétaire général du SNTP.

Les fins du mois sont devenues incertaines à la Poste

Le Syndicat national des travailleurs de la Poste a fait savoir que les 4000 emplois que compte leur entreprise sont menacés et que le paiement des salaires est incertain voire impossible au moment où le président de la République s’attèle à l’employabilité des jeunes, a souligné M. Diouf. Il a interpellé le chef de l’État pour la pérennisation des emplois existants à la Poste qui sont au nombre de 4000 dont 80% occupés par les jeunes et les femmes.

Les postiers du SNTP réclament en plus le paiement des arriérés sur les bourses de sécurité familiales, 11milliards pour la réglementation du service public, la création d’une banque postale qui servira de relais entre l’État et les collectivités locales.

La valorisation du patrimoine de la Poste, celle du secteur logistique, rien n'a été laissé en rade au titre des revendications en ce 1er Mai par le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la Poste (SNTP).


8 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2021 (06:44 AM)
    Cire Dia qui case tous les Thiessois a la poste,que voulez vous?
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mai, 2021 (07:57 AM)
    ils embauchent qu' entre eux .Bravo entre famille .societe familiale ,gens sans diplome
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor

    En Mai, 2021 (08:18 AM)
    Tout monstre de tutelle, tout DG qui passe embauche des centaines de militants et ça depuis 2000 avec le règne calamiteux du pds. Et on fait semblant d'être surpris !!! Que font 4000 employés à la poste qui est complètement dépassée par les ntic ??? Qu'on m'explique.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    En Mai, 2021 (09:12 AM)
    Ces syndicalistes sont des sauveurs d'entreprises et d'emplois
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    En Mai, 2021 (09:12 AM)
    Ces syndicalistes sont des sauveurs d'entreprises et d'emplois
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2021 (10:47 AM)
    La Poste a t-elle vraiment besoin de 4000 employés ?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2021 (11:59 AM)
    Un personnel pléthorique . Il y a longtemps que la poste devrait faire sa mue . J'ai eu à fréquenter le restaurant poste Malick Sy aux heures de pause .
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Mai, 2021 (13:13 PM)
    Et la fameuse loi d'habilitation de Macky Sall qui était sensée lui donner le pouvoir d'empêcher que le travail vive toutes ces difficultés à cause du covid19 ? On n'en parle plus ? On ne veut pas rappeler que cette loi a été un échec lamentable dans la vraie tradition du Macky (toujours échouer , ne jamais réussir, mais s'assurer de la peinture des médias). Le passage de la loi d'habilitation de Macky Sall à l'assemblée a été, presque, une agression au peuple sénégalais. On lui a dit d'aller au diable s'il n'est pas content, qu'il est un peuple qui ne sait pas ce qui est bon pour lui, que puisque Macky Sall sait ce qui est bon pour ce peuple, cela devient une obligation pour lui de faire ce qui est bon sans attendre l'accord de ce peuple ignorant qui aura l'agréable surprise de découvrir que Macky avait raison de faire passer sa loi.

    Et lorsque arrive le moment de la découverte claire et incontestable que, malgré l'agression de Macky envers le peuple pour faire passer son désir, cette loi ne lui ayant rien permis de faire de ce qu'il disait, la presse ne veut plus l'évoquer. Est ce qu'on peut s'éviter d'accuser cette presse d'être contre ce peuple ? Qui peut me donner un seul avantage, pour le peuple sénégalais, que Macky lui a octroyé grâce à cette loi ? Moi, je peux donner l'exemple de la suppression de toutes les lois et procédures de passation de marché pour permettre à son beau frère, Mansour, d'offrir des dizaines de milliards de marchés à des amis, dont qui détenaient des entreprises en liquidation judiciaire, et à un moment oû des patriotes sénégalais offraient de faire le même service, pour le peuple, gratuitement. Et l'on commence même à révéler qu'en réalité, c'est le fils de Macky Sall qui est le vrai bénéficiaire caché de ces marchés.

    Et pourtant ce même peuple avait vécu la même agression lors du référendum de 2016 pour faire passer les fameux faux "15 points". Quel média honnête peut nous donner un seul point d'appliquer de ces 15 durant ces 5 ans ?

    NB: Je rappelle que les 15 points étaient faux. C'était pas ces points qui devaient être votés. Les 15 points étaient là, dans les médias, pour tromper. Donc il est impossible de prouver leur application.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email