Dimanche 19 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Génocide rwandais : Capitaine Mbaye Diagne, le héros oublié?

Single Post
Génocide rwandais : Capitaine Mbaye Diagne, le héros oublié?

Génocide rwandais : Capitaine Mbaye Diagne, le héros oublié?


Article_similaires

41 Commentaires

  1. Auteur

    Mass

    En Avril, 2014 (13:39 PM)
    Respect
  2. Auteur

    Philodof

    En Avril, 2014 (13:42 PM)
    Respects Capitaine Mbaye Diagne !
    Auteur

    Brother In Arms

    En Avril, 2014 (13:56 PM)
    I love you my brother. Please rest in Peace, may Allah welcome you to Djannah (Paradise).
    Auteur

    Boy Serere

    En Avril, 2014 (14:01 PM)
    héro avec s. quand même seneweb. plus nul que vous tu meurs
    Auteur

    Kaani Xegne

    En Avril, 2014 (14:10 PM)
    A quand la reconnaissance du pays à ce valeureux diambar,fichu pays òu seuls les grands voleurs et autres détourneurs de deniers publiques sont portés au pinacle
    • Auteur

      Momo1234

      En Avril, 2014 (18:53 PM)
      il a ete reconnu comme ordre national du merite.. quand on est ignorant on se tait
    Auteur

    Icone Universelle

    En Avril, 2014 (14:27 PM)
    UNE ICONE POUR L HUMANITÉ

    600 personnes a lui seul quel dommage que ses autres soldat de L ONU n est pas ete inspiré de sa bravoure



    VOUS AVEZ ETE UN ETRE "HUMAIN" mon CAPITAINE QU ALLAH VOUS DONNE LA PAIX ÉTERNELLE ET QUE VOTRE ACTION RESTE DANS NOS MEMOIRES  :sn: 
    Auteur

    Heros D'un Autre Temps

    En Avril, 2014 (14:30 PM)
    Diambar deug. Kii moy Gainde!

    On devarit apprendre ses dialores dans les ecoles comme ceux de Lat Dior.

    Kii moy Gainde!
    • Auteur

      Kine

      En Avril, 2014 (18:46 PM)
      wakhal thia kaw! qui connait son histoire et sa personnalité khamné moy diambar au vrai du terme!!!
    Auteur

    Le Maure

    En Avril, 2014 (14:39 PM)
    les niaks sont des sauvages c pas possibles,pourquoi sauver des vies qui vont allez en enfer seulerment les musulmans iront au paradis
    Auteur

    Dor Dorat

    En Avril, 2014 (15:09 PM)
    DIA DIEUF 6EME BAT
    Auteur

    Le Maure

    En Avril, 2014 (16:11 PM)
    Arrete ton phanatisme et dit astarfiroulah
    Auteur

    Amin

    En Avril, 2014 (16:22 PM)
    J’ai cherché mes mots, mes phrases, je suis assis devant mon bureau, en essayant de t’exprimer ma douleur, comme un examen je cherche les mots les plus juste, pour que tu saches en ce moment ce que ressent tout l humanite tout le senegal en ce jour de comemoration tu etais et tu seras toujours un heros ta bravoure ta hissee au sommet des pantheons .Tu las toujours demontrer ta jamais laisser personne ici meme en terre casamance tu as sauve aider tes troupes la population avant de partir pour ne plus revenir quallah le misericorde tacceuille a son paradis . Enfant de pikine tu es intellectuel avant tout car universitaire un genie . Jespere que tes camarades de cheick anta diop de dakar vont te souvenir . merci bien des choses a ta famille .  :sn: 
    Auteur

    Niamexame

    En Avril, 2014 (16:22 PM)
    En voila un brave parmi les braves gens de ce continent africain qui en redemande que ses enfants les plus valeureux soient magnifie de leur acte de bravoure dans la fidélité.

    Merci Mbaye diagne merci mbaye

    grâce à vous des certains de nos frère rwandais sont encore parmi NOUS.
    Auteur

    Vrai Diambarou War

    En Avril, 2014 (16:54 PM)
    Respect !

    • Auteur

      Ramatas

      En Avril, 2014 (17:10 PM)
      je suis si triste et du respect pour ce grand homme que le bon dieu vs accueille dans son paradis ainsi à tous tes fréres tombaient au front .cette histoire doit étre mis dans les manuelles scolaire pour que son nom reste dans l histoire de notre chér sénégal
    Auteur

    Thiantakoone

    En Avril, 2014 (18:41 PM)
    la fraternité humaine transcende la souveraineté des nations. frontieres yagoul dé. mes respects mon Capitaine car vous avez considéré ces etres comme vos proprs freres et enfants.Un Grand Homme.

    kou dougu aldiana nga dougu, kou dougoul nga dougu.

    yalla na gneup dougu si Pasteefou CHEIKH BETHIO
    Auteur

    Issa Barry

    En Avril, 2014 (19:00 PM)
    repose en paix mon capitaine

    Auteur

    Azzz

    En Avril, 2014 (19:31 PM)
    La grandeur du senegalais te da maturite
    Auteur

    Wakhatilene

    En Avril, 2014 (20:04 PM)
    BOY SERRERE TU ES UN HERO SANS "S" MAIS GUIR YALLA JE VOUS EN SUPPLIE LAISSE HEROS COMME CA REK. MERCI. NIO FAR

    Auteur

    Indigné

    En Avril, 2014 (20:08 PM)
    Comme quoi ce monde va de mal en pis mais les valeurs restent. Capitaine Mbaye Diagne nous a montré que faire du bien se sacrifier pour son prochain ne seront jamais vains. Si au Senegal on valorise autres comportements, ce héros est un exemple pour ceux qui luttent pour la paix la dignité humaine et surtout la liberté ne doivent jamais baisser les bras. Le Senegal a l´obligation de mettre ce héros à la place qu´il merite dans l´histoire du pays et de l´Afrique.
    Auteur

    Chapeau

    En Avril, 2014 (20:14 PM)
    THIEUMMMM !!! DIAMBAR DEUG TEUD NEU.

    UN OFFCIER COURAGUEUX ET HUMAIN ... UN EXEMPLE A SUIVRE

    Yalla nako yalla yeureum ... Rassoulilahi (SAWS) térouko Aldjana.

    Auteur

    Respect_mon_capitaine

    En Avril, 2014 (20:22 PM)
     :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn:   :sn: 
    Auteur

    Rip

    En Avril, 2014 (20:44 PM)
    RIP mon capitaine. Par la meme occasion pensées pieuses au Capitaine Dame Ka tombé en Casamance un certain 20 Decembre. RIP a tous les Diambars morts sur le chemin du devoir
    Auteur

    Malien-ethio

    En Avril, 2014 (20:46 PM)
    ces sales noirs senegalais ne sont meme pas des etres humains



    vs etes des demons
    Auteur

    Baba

    En Avril, 2014 (21:18 PM)
    mes respects mon capitaine .repose en paix
    Auteur

    Barada Foot Ball Club

    En Avril, 2014 (21:20 PM)
    Promo que nos prières soient exhaussées
    Auteur

    Bolton

    En Avril, 2014 (21:26 PM)
    un heros oublie??? il n est pas le premier ni le dernier a etre oublier.des officiers et soldats qui sont encore vivants ou ont quittes ce monde sont devenus des heros oublies et ils ont faits mieux que feu capitaine diagne.l armee senegalaise est ingrate.il repose au pantheon.que la terre lui soit legere. :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Patriote36

    En Avril, 2014 (21:30 PM)
    vive l armee senegalaise.

    vive nos diambars ,pour leur courage et leur devouement.

    rip,a tous ces diambars tombes sous le drapeau.

    rip,mon capitaine.
    Auteur

    Caporal J P Diene

    En Avril, 2014 (22:15 PM)
    C’est clair que vous êtes au paradis !!! Je n’avais jamais entendu l’histoire de ce capitaine sa me touche du fond de mon cœur que le BON DIEU protège votre famille comme vous avais su le faire pour les autre. MES RESPECTS.
    Auteur

    Léon

    En Avril, 2014 (22:44 PM)
    Merci mon Capitaine.  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Hbb

    En Avril, 2014 (03:39 AM)
    jai poste son histoire sur facebook apres en avoir eu connaissance sur bbc ,il fait la fierte du senegal..que dieu blesse sa femme et ses deux enfants
    • Auteur

      Anglais Français

      En Avril, 2014 (13:03 PM)
      pourquoi dieu blesserai sa femme et ses enfants? que dieu les bénisse plutot. bless en anglais différent de blesser en français.

      maitriser les langues sinon vous racontez des conneries.
    Auteur

    Aro Niangbalo

    En Avril, 2014 (06:14 AM)
    ohh sama yaaram dawna bilahi ki moy diambar

    que Dieu le tout puissant l´accueuille dans son paradis eternel
    Auteur

    Gando

    En Avril, 2014 (08:17 AM)
    des héros comme toi on en a tant besoin.repose en paix diambar digne fils du sénégal.ton sacrifice n est pas resté vain.
    Auteur

    Ciil

    En Avril, 2014 (08:38 AM)
    Un rwandais m en avait parlé il y a quelques temps...il très connu au rwanda...bravo...
    Auteur

    Pouloh

    En Avril, 2014 (08:49 AM)
    Un véritablle guerrier un garmi un noble dans le véritable sens du terme.Ce boy Pikine est issu de la 2éme promotion de l ENOA et a formé la 12 eme promotion de L ENSOA avec le colonel Cissokho ancien aide camp du PM.Un grand chef qui a fait ses preuves au Bat 6 .Que Dieu assiste sa veuve et ses enfants.
    Auteur

    Ndiaymo

    En Avril, 2014 (09:58 AM)
    mes respects CAPITAINE DIAGNE





    Auteur

    Mef

    En Avril, 2014 (11:19 AM)
    mes respects mon capitaine yalla nala yalla kharé adialna you gueuna kawé
    Auteur

    Brother In Arm

    En Avril, 2014 (17:22 PM)
    Mes respects mon Capitaine.
    Auteur

    Flyer

    En Avril, 2014 (17:44 PM)
    MES RESPECTS MON CAPITAINE, QU ALLAH T ACCUEILLE DANS SON PARADIS ETERNEL.
    Auteur

    Aeroplane

    En Avril, 2014 (17:54 PM)
    REPOSE EN PAIX NOTRE FRERE. ON TE PLEURE NUIT ET JOUR. TU SERA IMMORTALISE UN JOUR. JE TE LE PROMET.
    Auteur

    Sambasarr Diop

    En Avril, 2014 (19:16 PM)
    Que la terre lui soit legère.

    Auteur

    Las

    En Avril, 2014 (21:04 PM)
    un vrai militaire jambar deug

    RIP Capitaine
    Auteur

    Jeff

    En Juin, 2014 (17:44 PM)




    In Memoriam



    our late Brother in Arms Capt Mbaye Diagne killed by an RPF shell



    In the course of this book "When the Victors Tell the Story, the UN Victims in Rwanda" , I must mention about my late friend, Captain Mbaye Diagne. There is not a single day when my mind would not go toward him, and I still feel kind of guilty. Before going to Rwanda, we shared terrible and stressing moments in the southern part of country called Casamance, where a low-intensity conflict had been going on for many decades, as part of the main ethnic group decided to claim independence of that region, by way of fighting. The situation had escalated so much; and the military, the rebellion and the civilian population, they all lost.

    We could be stuck there for half a year without even having the possibility of a few days' leave to enjoy with our families back home. It was, most of the time, difficult, as we were seriously suffering a lack of staff, our army being very solicited and present in several operations abroad. Therefore, every day around noon, I would stop by him with provisions of fresh meat and vegetables to be cooked, while he would get water at Sopecya. That day, the Force Commander was in Nairobi, and we held a coordination meeting at Diplomat Hotel under the direction of General Anyidoho and Colonel Yaache, along with the officials of the RGF. The meeting finished around twelve thirty, and the Diplomat Hotel was really targeted, as shells were pouring down on it.

    Then right after the meeting, as I was heading toward my car, a RGF colonel called me and said that a casualty had been reported at Sopecya runabout, and that an observer likely got killed on the spot by a mortar shell. It felt like I suddenly had a shower, because I broke out in cold sweat; I opened the car, got in, and put my helmet on the wheel. I knew it was Mbaye Diagne. I started the engine and rushed to the spot. While driving, I could imagine the scene: him arriving at that roadblock manned by the RGF, who would be slow as usual to remove the wooden barrier, and Mbaye Diagne showing impatience, and then suddenly, an RPF shell from the Kimihurura area landing near the vehicle.

    As a matter of fact, two days before, I mentioned in one of my briefings the potential danger of being on that road, and especially at that location. The RPF mortar that fired the shell could easily have seen the white spot of the vehicle, as they were on a high altitude, and any mortar observer would have seen the potential target directly from their position. I rushed and, from a short distance, saw the vehicle stationed at the roadblock, with the rear glass blown out.





    As I approached, I could see the crater of the shell on the tarmac of the road. It was not even necessary to conduct a crater analysis to find out that it came from the RPF position. Then I stopped my car and approached his; he was in the driver's seat, and his head was on the wheel. Part of his head was gone, and I could see the white pattern of his brain. Despite knowing that he was really dead, I was talking to him while shaking him, until suddenly Colonel Tikoka, the Chief Military Observer, arrived and said to me., "It is OK, Amadou, he is gone."

    And then we had to get out of there as quickly as possible, as other shells could follow. Since the doctor - a nice Ghanaian fellow officer - was at the airport, we put what remained of Mbaye Diagne in my car, and we drove him to the airport. Major Ibrahima Diagne, who was very close to Mbaye, and considered him as his son, cried and joined me. While Mbaye Diagne's body was being prepared to be boarded in the plane, the Force Commander arrived from Nairobi, saluted the body, and accompanied us, until the plane left with him and Major Diagne to proceed to Senegal, with a stop in Nairobi. That was a terrible loss.





    Amadou Deme
    • Auteur

      En Juin, 2014 (03:54 AM)
      article written by ex captain amadou deme former intelligence officer of general romeo dallaire in rwanda in his book when the victors tell the story. the un,s victims in rwanda

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email