Lundi 26 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Gouvernance des ressources minérales : La DER/FJ s'implique

Single Post
Gouvernance des ressources minérales : La DER/FJ s'implique
La 2ème édition de la table-ronde sur la gouvernance des ressources minérales (Impacts socio-économiques de la crise de la Covid-19 sur l'exploitation du pétrole et du Gaz au Sénégal) a vécu. La rencontre qui s'est ouverte ce mardi 24 novembre 2020 à Dakar, sous la thématique "Gestion des hydrocarbures du Sénégal : impacts socio-économiques de la Covid-19 sur l'exploitation du pétrole et du gaz", a été initiée par l'Observatoire de suivi des indicateurs de développement économique en Afrique (OSIDEA), en partenariat technique avec l'Ong 3D et le think-tank IPAR, et avec la participation effective de la Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), entre autres. Elle a été un moment de réflexion et d'échanges entre autorités étatiques, acteurs de l'industrie pétrolière et gazière et acteurs de la société civile.
En effet, elle a été l'occasion pour le ministère du Pétrole et des Énergies du Sénégal, la compagnie pétrolière BP et Woodside de faire le point avec les participants sur l'état d'avancement de leurs engagements dans le cadre de l'exploitation des hydrocarbures du Sénégal et de partager avec eux les éventuels réajustements à apporter dans ce secteur en vue de le rendre plus en phase avec les attentes des populations et les intérêts économiques du Sénégal.
Un cadre de dialogue multi-acteurs

L’objectif principal de l'édition de cette année est de "regrouper tous les acteurs du secteur afin d'échanger sur les impacts socio-économiques de la crise sanitaire de la Covid-19 sur l'exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal". Spécifiquement, elle vise à "en évaluer l'impact sur le secteur en favorisant la réflexion et la gestion concertée des réponses et des réajustements à apporter à la politique énergétique post-Covid-19 au Sénégal ; réfléchir sur les modalités de structurations et de mises à niveau, d'ici 2023, des PME (Petites et moyennes entreprises), PMI (Petites et moyennes industries) afin qu'elles profitent des opportunités du contenu local, et enfin, formuler des recommandations pour relancer le secteur énergétique post-Covid-19".

Participation effective de la DER

Ainsi, plusieurs panels de haut niveau sont inscrits à l'ordre du jour, notamment celui sur la "structuration et financement des PME et PMI autour des projets pétroliers et gaziers : Quelles stratégies de mise en œuvre du contenu local par les institutions financières locales". D'où la participation effective et remarquable de la DER/FJ.

"Promouvoir le dialogue et des réflexions positives"

Venue présider la cérémonie officielle d'ouverture des travaux, Mme Aïssatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et des Énergies du Sénégal, a souligné l'importance de la tenue d'une telle rencontre pour le secteur. Avant d'encourager l'initiative qui, selon elle, vise à "promouvoir le dialogue et des réflexions positives en vue d'améliorer le contenu de nos politiques de gestion des ressources pétro-gazieres favorables à un développement socio-économique endogène mais également à la compétitivité de nos entreprises locales".

La rencontre a noté la présence de la ministre D'État, présidente du comité national ITIE, Mme Eva Marie Coll-Seck, du président de l'OSIDEA, Cheikhou Oumar Sy, du Délégué général de la DER/FJ, Papa Amadou Sarr, du directeur exécutif de l'ONG 3D, Moundiaye Cissé, du président du RGM, Demba Babel Sow, entre autres.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email