Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Interrogé sur sa relation avec Barack Obama, Trump s'emporte et met fin à une interview

Single Post
Interrogé sur sa relation avec Barack Obama, Trump s'emporte et met fin à une interview

Ouvertement hostile à l'égard de son prédécesseur, Donald Trump a fait parler de lui en quittant une interview pour l'émission CBS Morning. Il venait d'être interrogé sur ses tweets peu amicaux à l'égard de Barack Obama.

Le président des États-Unis a parfois le sang un peu chaud et il ne faut pas le provoquer sur certains sujets sensibles. Barack Obama est l'un de ces sujets sensibles sur lesquels il vaut mieux ne pas chercher le président. Une leçon que le journaliste de CBS John Dickerson a dû apprendre à ses dépens.

En pleine interview dans le Bureau ovale, le journaliste a eu le malheur de revenir sur la relation qu'entretient Trump avec son prédécesseur ainsi que sur les récents tweets du président américain contre Obama. Sur l'affaire de la surveillance de la Trump Tower, le président américain a déclaré : "Je pense que nos concitoyens font l'objet de beaucoup de surveillance. Je pense que c'est un très gros sujet. C'est un sujet qui devrait être le numéro un. Et nous devrions savoir ce qui se passe".

"Ca suffit, merci"

Par la suite, Trump a très vite paru agacé par les questions sur Barack Obama. Le journaliste n'a pas hésité à évoquer un tweet dans lequel Trump traite Obama de personne "malfaisante voire malade". "J'ai mes opinions, vous pouvez avoir les vôtres", a bien tenté de répondre le président. Et le journaliste d'insister : "oui mais tout de même, vous êtes président des États-Unis et vous avez traité Barack Obama de personne malfaisante et malade". Par un simple "ça suffit, merci", Trump a tout simplement mis fin à l'interview, visiblement gêné de parler de son prédécesseur.

Ni une ni deux, le président est ensuite allé s'asseoir derrière le Bureau ovale pour faire mine de travailler. Invité à s'exprimer sur cette fin d'interview rocambolesque, Dickerson a déclaré : "il était assez clair que je devais me raccompagner moi-même à la sortie, ou qu'on me ferait partir".


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (11:44 AM)
    Il jaloux de Barack car il sait qu'il ne fera jamais le quart de ce Obama a réalisé.

    C'est un faschist.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (14:22 PM)
     :baby-crawl: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR