Lundi 13 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

«Booster» l’entrepreneuriat à Thiès : 250 millions pour financer des projets (Zahra Iyane Thiam)

Single Post
«Booster» l’entrepreneuriat à Thiès : 250 millions pour financer des projets (Zahra Iyane Thiam)

Après la région de Diourbel, les acteurs de la microfinance de Thiès ont également reçu la visite de Mme Zahra Iyane Thiam Diop, ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire. Ce, pour partager le dispositif d'accompagnement et d'assistance technique de la deuxième phase de la Plateforme d'appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie (Plasepri II).

«Assurer une inclusion sociale et financière»

A l'occasion de cette rencontre avec les acteurs à la base, qui a eu lieu dans l'après-midi de ce mardi 24 septembre 2019, à la Gouvernance de Thiès, Mme le ministre a octroyé une enveloppe de 250 millions de francs Cfa aux Systèmes financiers décentralisés (Sfd) de la région afin de financer les porteurs de projets dans le cadre de cette deuxième phase de la Plasepri. Pour elle, «la richesse d'un pays se mesure à son Produit intérieur brut (Pib)». Et «si le Sénégal veut avoir aujourd'hui un taux de croissance durable, il faut que l’État assure une inclusion sociale et financière qui est à 40% présentement».

47 Sdf présents à Thiès dont 19 isolés


Zahra Iyane Thiam Diop signale, concernant la région de Thiès qui, selon elle, «bénéficie de 47 Sdf» dont 19 isolés, qu’«il est possible d’atteindre ce taux d'inclusion financière». Et c'est pourquoi, son département ministériel a mis à la disposition de ces structures financières une telle enveloppe pour cette année en cours afin de booster l'entrepreneuriat à travers le modèle de l'économie sociale solidaire.

«Satisfaite» de cette rencontre de partage, la ministre de la Microfinance de noter qu'une équipe technique» de son ministère sera présente à Thiès pour «dresser les contours» de l’entrepreneuriat et de sa mise en œuvre. Elle ajoute que ce sont les Sfd, en rapport avec les bénéficiaires, qui définissent les critères de sélection et d'attribution de financement. Ces Sfd sont financés par l’État à un taux de 3% sur une durée de quatre années avec un différé d'un an. Ils vont financer à leur tour avec un taux d'intérêt de 12% au maximum.

«Pas de pression pour le remboursement»

Par rapport à ce taux de 12% jugé «trop élevé» par les promoteurs, Mme Diop renseigne que son département ministériel verra «très prochainement» avec l’APSFD (Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Sénégal : Ndlr) et les acteurs pour faire en sorte que cette situation soit «dépassée ou améliorée».

Pour le remboursement des financements alloués aux promoteurs, Mme le ministre de la Microfinance précise qu’«il n’y a pas de pression» à ce niveau. Pour elle, il s'agit d'abord de «créer les conditions de réussite» des projets.

A l'en croire, la première phase de la Plasepri a noté un taux de remboursement estimé à plus de 90%.

«Le taux de financement de projet estimé à 1% dans la région»

A rappeler que, dans cette première phase toujours, 130 projets ont été financés dans la région de Thiès pour un montant global estimé à 600 millions de francs Cfa. Et malgré la pléthore de projets de financement qui existent dans la région, le taux de financement est estimé à 1%.






liiiiiiiaffaire_de_malade
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email