Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Lutte contre le terrorisme en Afrique : Le Président Ghazouani donne la recette à ses pairs

Single Post
Lutte contre le terrorisme en Afrique : Le Président Ghazouani donne la recette à ses pairs

Venu co-présider la cérémonie d’ouverture des travaux de la 6ème édition du forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, en tant qu’invité d’honneur, le président de la République islamique de la Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed El-Ghazouani, a soumis quelques pistes de réflexion à l’assistance. Ce, pour «vaincre» le terrorisme en Afrique, dans le Sahel notamment.

«Inadéquation entre la politique de maintien de la paix et les enjeux du terrorisme»

Selon lui, les partenariats «stratégiques» avec les Etats-Unis d’Amérique, l’Europe, la Chine, la Russie, le Japon, les pays du Golfe, entre autres, peuvent «renforcer les appareils sécuritaires et le mode de gouvernance des pays qui constituent des maillons vulnérables». Mais, signale-t-il, ces coopérations multilatérales «doivent reposer sur le double principe de l’indivisibilité des questions de sécurité et du développement».

Il ajoute que l’Organisation des nations-unies (Onu), de par «ses capacités et sa position de neutralité vis-à-vis des tendances pour un meilleur cadre régional, est le partenaire par excellence qui doit jouer un rôle catalyseur dans la coopération multilatérale». Et pour ce faire, il estime que cette institution internationale «doit se réformer non seulement au niveau de la composition des membres permanents du Conseil de sécurité mais également dans sa politique de maintien de la paix». Laquelle, pour lui, «n’est pas en adéquation avec les enjeux du terrorisme d’aujourd’hui».

A en croire le Chef de l’État mauritanien, «les forces régionales mobiles, plus légères et connaissant mieux le terrain, doivent être davantage privilégiées comme réponse plutôt qu’une force lourde et statique avec un mandat souvent limité et coûteux». Et l’Onu doit ainsi donner un mandat plus (…) et un financement «plus pérennes» aux forces sous-régionales. Ces dernières, pour lui, viennent «compléter des efforts multilatéraux onusien qui doivent être tournés vers le maintien de la paix, une fois qu’elles existent bien, avec une stabilisation (…)».

«La gouvernance et le développement, deux enjeux face à la sécurité»

Soulignant que la sécurité relève d’un double enjeu de gouvernance et de développement, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani estime que les stratégies visant à éradiquer le fléau du terrorisme ne peuvent faire l’économie d’une approche globale et inclusive s’attaquant aux causes profondes qui font les creusets de l’insécurité. Pour lui, des efforts conséquents doivent être consentis pour créer les pré-conditions de la paix et de la stabilité.

De l’avis du Président mauritanien, ses pairs africains «doivent garantir l’accès à la justice, renforcer l’arsenal juridique pour l’adapter aux évolutions des menaces, assurer un accès inclusif aux services de base de qualité, lutter contre l’ignorance et l’analphabétisme, adopter des politiques économiques créatrices d’emplois», entre autres.

Pour rappel, le thème de l’édition 2019 de forum de Dakar est : «Paix et se?curité en Afrique : les de?fis actuels du multilate?ralisme».

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Guigui

    En Novembre, 2019 (11:00 AM)
    Analyse pertinente! Revoir l'organisation des Nations unies... Paix, justice et développement!...Voilà une bonne réflexion. Le terrorisme est partout. il est interne et interne: les agressions, les braquages, le chômage "barça ou baçaque"!...La justice à deux vitesses, etc.

    Je préfère ce type de discours aux autres...Au moment où ce forum se tenait, on massacrait des militaires au Mali. Une réponse, non?!...

    Chaque pays africain est incapable de régler ses propres problèmes, face au terrorisme, alors, il faut dégonfler les poitrines!...Face à quelqu'un qui est prêt à mourir, il faut parler doucement, tout en prenant ses dispositions...Surtout si l'on a peur de la mort!...

    Ramenez les milliards volés et équipez nos jeunes militaires. Donnez du travail aux jeunes désœuvrés, frustrés, indignés... Ils ne sont pas moins méritants que vos enfants qui étudient aux USA, en France, au Canada, avec notre argent à nous tous!....
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (11:54 AM)
    La Mauritanie n'est pas sincère avec ses voisin ! Depuis le deuxième mandat d'Aziz, un pacte avait été signé entre les Djihadistes et la Mauritanie pour non agression. Jamais vous ne verrez plus les terroristes s'en prendre à la Mauritanie après que Aziz ait payé des milliards , sinon le train transportant le phosphates allait être stoppé et complètement détruit par les terroristes. Ce nouveau Président va faire semblant d'être de concert avec ses pairs Sénégalais, Maliens, Nigériens et Tchadiens or rien ne se passera chez-lui, jamais !
    • Auteur

      Retour à L’envoyeur

      En Novembre, 2019 (11:59 AM)
      on ne voit pas non plus les terroristes s’en prendre au sénégal, doit-on en conclure que macky sall a signé un pacte avec les terroristes ?
      tu vois, moi aussi j’ai un clavier, moi aussi je sais manier le verbe et mon cerveau peut produire toutes sortes de scenarii …
    • Auteur

      Khattoub

      En Novembre, 2019 (12:28 PM)
      c’est nouveau et c’est de pire en pire !!!!
      on en arrive maintenant à reprocher à des pays « d’avoir trouvé les moyens de s’assurer une paix durable et effective » ?????
      qu’aurait-il fallût pour trouver grâce à vos yeux ??? que des attaques armées et des nouvelles d’explosion propulsent la mauritanie en première page des actualités ???
      de quoi vous nourrissez-vous pour avoir cette mentalité ???
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (12:41 PM)
      tous les monde sait que que certains seigneurs de guerre islamistes vivent dans nouakchott. ils y ont peur pension qu'on les mfdc sous wade. arrêtez de vous voilez la face.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:36 PM)
    tant mieux si les terroristes ne frappent pas en Mauritanie. Aziz, s'il a négocié réellement la paix avec les djihadistes nous lui tirons un grand chapeau car le prix à payer pour la sécurité de son pays n'est pas une perte car mieux négocier avec le diable pour la paix de ces citoyens que de les voir mourir devant ses yeux. dans tous les cas est-ce qu'il est préférable de payer pour un stabilité durable de son pays ou payer d'importantes sommes pour acheter des armes, des patrouilleurs des avions militaires à la France pour s'assurer une protection éphémère et qui seront des tas de ferraille dépassés sous peu de temps par la technologie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email