Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Lutte contre les inondations : L’ONAS fait le point sur la gestion de l’hivernage 2023 avec les populations et les élus territoriaux

Single Post
Lutte contre les inondations : L’ONAS fait le point sur la gestion de l’hivernage 2023 avec les populations et les élus territoriaux
L’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) s’inscrit désormais dans une mission de redevabilité. En tant qu’établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle technique du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement et sous la tutelle financière du Ministère des Finances et du budget, l’Office est en train de poser de nouveaux jalons sous la conduite éclairée de sa Direction générale. En effet, en partenariat avec l’ONG Speak-Up Africa, l’ONAS a organisé une journée de restitution de la gestion de l’hivernage 2023. Cette importante rencontre, qui s’est tenue ce mardi 28 novembre 2023, à Dakar, sous la présidence du Directeur général, Mamadou Mamour Diallo, a pour but principal d’évaluer « objectivement et de façon approfondie » des stratégies et actions mises en œuvre pour la gestion de l’hivernage 2023.


Un diagnostic sans complaisance de la gestion de l’hivernage écoulé

Cet exercice, qui s’inscrit dans « une dynamique intégrée et inclusive, suivant une démarche de transparence et de redevabilité envers les populations », a été l’occasion, pour le Dg Mamadou Mamour Diallo et ses collaborateurs, de faire un diagnostic sans complaisance de leur gestion de l’hivernage écoulé, tout en faisant le point sur les actions phares menées ainsi que les moyens financiers, techniques et matériels importants engagés qui ont permis de réduire considérablement les impacts des fortes pluies enregistrées cette année au Sénégal, particulièrement à Dakar et à Touba. Ils ont profité de la journée pour partager avec les populations des localités concernées (Dakar et sa banlieue, Fatick, Touba, entre autres) et l’ensemble des acteurs, notamment les élus territoriaux ainsi que les Organisations communautaires de base (OCB), la stratégie déployée par l’ONAS en 2023 dans la gestion des inondations.

Des résultats importants obtenus grâce à une stratégie basée sur l’anticipation, la promptitude et la proactivité

En effet, la Direction générale a déployé une nouvelle stratégie basée sur l’anticipation, la promptitude et la proactivité. Cet important travail fait en amont avec les premières pluies, s’est poursuivi tout au long de l’hivernage et a eu un effet positif sur la gestion de cet hivernage. Il a permis d’obtenir des résultats importants par rapport à l’année écoulée. C’est dans ce cadre que les deux partenaires ont jugé utile de capitaliser cette expérience, d’en identifier les contraintes et les manquements et de dégager des perspectives d’autant plus que la gestion des inondations reste un défi pour tous les pays dans ce contexte de changement climatique qui se manifeste notamment par des pluies exceptionnelles.

Toutefois, le Dg de l’ONAS a tenu à signaler que même si ces résultats ont été obtenus, des difficultés ont été notées dans certaines localités, notamment à Dakar et sa banlieue et à Touba.

Les Opérations pré-hivernage (OPH) lancées dès le début du mois de mars

Le directeur de l’exploitation et de la maintenance de l’ONAS, Pédre Sy, faisant le point de situation sur l’hivernage 2022, les actions phares de l’hivernage 2023, les difficultés et perspectives, a rappelé qu’en 2022, l’ONAS avait fait face à une situation exceptionnelle qui a causé beaucoup de dégâts. Ce qui a déclenché le Plan Orsec pour soulager les populations impactées.

Et pour ne pas revivre cette situation en 2023, le technicien renseigne que la Direction générale a décidé de changer de paradigme. Elle a mis en place une batterie d’actions et de mesures conservatoires qui doivent être déroulées dans les points à risques à Dakar et dans les régions (sites des travaux non achevés, notamment). Ainsi, le Dg de l’ONAS a procédé à une mise en œuvre anticipative des mesures contenues dans la matrice des actions prioritaires avec le lancement des Opérations pré-hivernage (OPH) dès le début du mois de mars 2023, au lieu d’attendre jusqu’au mois d’avril ou de mai. Ce qui a permis de curer 197 kilomètres de réseau pluvial contre 130 kilomètres en 2022 ; 9 bassins d’eaux pluviales ; de grands canaux à ciel ouvert à Ngor, Ouakam, et canal 6. S’y ajoute le déploiement de 33 systèmes de pompage et environ 20 kilomètres de tuyaux (anaconda et flexible confondus).

A en croire Pédre Sy, pour l’hivernage 2023, l’ONAS a déployé 10 camions benne, 6 camions grue, 2 camions citernes eau, 12 tractopelles, un camion citerne de carburant, 30 pick up, une pelle mécanique. Il ajoute que 60 motopompes sorties 100 ont été déployées pour les volontaires et flexibles, 30 motopompes sorties 80, 30 motopompes sorties 50 ; 12 motopompes de 1500 m3/h ; 8 motopompes de 2000 m3/h ; 20 kilomètres de tuyaux (anaconda et flexibles) et 40 kilomètres pour les Sapeur-pompiers ; et enfin, 8 groupes électrogènes.    

Le lancement des OPH a été suivi par l’investissement de 66 points durs dans la région de Dakar et des visites régulières sur les sites afin de s’assurer du contrôle de l’exécution des mesures arrêtées. Ces visites ont notamment concerné Touba, Tivaouane, Fatick, Saint-Louis, Richard-Toll et Louga.

En outre, la Direction générale a réussi, en un temps record, à démarrer et à parachever la construction des ouvrages névralgiques d’évacuation et de stockage des eaux. Il s’agit entre autres, du bassin de la Zone de Captage, du Centre de Santé Philippe Maguilène Senghor, et des ouvrages à Touba. La mise en œuvre de ces actions a contribué à réduire de manière significative les inondations aussi bien à Dakar et sa banlieue que dans certaines villes de l’intérieur du pays.

La communication au centre de la stratégie

La communication a également joué un rôle important dans l’obtention de ces résultats, avec la conception et la vulgarisation d’un slogan OPH mobilisateur : « fegu jem nawet » signifiant littéralement « se prémunir en prévision de l’hivernage à venir ». Ce dernier a été assorti d’un opus (chanson dédiée) de l’artiste Boutikou Laye, pour dynamiser la vulgarisation du slogan et assurer la mobilisation des populations autour des OPH.

Manque de ressources financières

Le directeur administratif et financier (DAF), Cheikh Ahmadou Bamba Fall, pour sa part, a renseigné qu’au total, les dépenses stratégiques liées à l’hivernage ont passé de 1 715 587 583 francs Cfa en 2022 à 4 837 474 604 francs Cfa en 2023.

Par rapport aux difficultés rencontrées, le financier a souligné l’inadéquation du budget de 2023 par rapport à la nouvelle vision de la direction générale ; la difficulté à mobiliser les ressources financières ; l’endettement des fournisseurs en 2022, et la faible budgétisation et ponctions opérées sur la ligne PDU.

En termes de perspectives, la direction générale de l’ONAS prévoit le renforcement du matériel pour le prochain hivernage et la construction d’un centre de formation au profit des agents.

Plaidoyer pour une implication des communes

Le maire de Ouakam, Abdoul Aziz Guèye, après avoir félicité le Dg Mamadou Mamour Diallo pour l’initiative et le travail accompli jusqu’ici, a plaidé pour une implication des communes comme Ouakam dans la préparation ou l’évaluation des plans d’actions de l’ONAS par rapport à la gestion des saisons de pluies.

« Des améliorations nettes ont été constatées dans la manière de faire »

Venu prendre part à la rencontre, l’honorable député Moussa Diakhaté a félicité le Directeur général de l’ONAS pour avoir accepté d’aller vers la redevabilité, de partager avec les populations cibles. Selon le parlementaire, qui avait plaidé pour la hausse du budget de l’ONAS lors du vote du budget du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement, dit avoir constaté des « améliorations nettes » dans la manière de faire de l’office.     

Moussa Diakhaté a aussi plaidé pour « une meilleure implication » des populations dans cette nouvelle approche de la direction générale. Ce, en mettant en place un espace d’échange avec les maires pour le renforcement de la cartographie de l’ONAS. Le député a également profité de l’occasion pour demander au Dg de créer également « un espace dédié à l’ONAS » et d’aller à l’écoute des populations dans les quartiers.

La rencontre a également noté la présence de la directrice des programmes de Speak-Up Africa, partenaire de l’ONAS, du maire de Hann Bel-Air, Babacar Mbengue, du maire de Yoff, Seydina Issa Laye, du maire de Thiaroye gare, Mbaye Sène, des représentants des maires de Wakhinane Nimzatt, de Diamaguène Sicap Mbao, de Touba, et Fatick, des Directeurs généraux des entreprises partenaires de l’ONAS ; des directeurs techniques de l’ONAS, des membres de la société civile, des délégués de quartiers, des Badjénou gokh, entre autres.


6 Commentaires

  1. Auteur

    Adji

    En Novembre, 2023 (10:02 AM)
    Adji Mamour Raby Sarr Diallo ............the godfather of Adji .........lollllllllll
  2. Auteur

    Xeme

    En Novembre, 2023 (11:30 AM)
    Il doit avoir casqué fort pour sa communication.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (10:34 AM)
    Le réflexe de ce faux type a été de voler pour combler le temps qu'il est resté sans travail quand il a été limogé. Tout ça c'est du bla bla souvenez des inondations à Touba,a Kaolack, à grand Yoff dans beaucoup de villes. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (10:34 AM)
    Le réflexe de ce faux type a été de voler pour combler le temps qu'il est resté sans travail quand il a été limogé. Tout ça c'est du bla bla souvenez des inondations à Touba,a Kaolack, à grand Yoff dans beaucoup de villes. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (10:34 AM)
    Le réflexe de ce faux type a été de voler pour combler le temps qu'il est resté sans travail quand il a été limogé. Tout ça c'est du bla bla souvenez des inondations à Touba,a Kaolack, à grand Yoff dans beaucoup de villes. 
    Auteur

    En Novembre, 2023 (10:43 AM)
    Faites nous le point sur les contrats signés. Leurs montants,les conditions d'octroi, à qui ? Les pots de vin. Ceux donnés à des proches politiciens sans qualification, les sociétés prêtes nom

     Bilahi vous allez vous rendre compte qu'un voleur reste
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email