Mardi 28 Mars, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Modernisation des outils de production des pêcheurs : La DER/FJ remet 8 nouvelles pirogues et des équipements de pêche à des GIE

Single Post
Modernisation des outils de production des pêcheurs : La DER/FJ remet 8 nouvelles pirogues et des équipements de pêche à des GIE
La Délégation Générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) poursuit son programme de financement au profit du secteur de la pêche. Elle a procédé ce vendredi 17 mars 2023, à la remise de pirogues et équipements de pêche aux Groupement d’intérêt économique (GIE) bénéficiaires. La cérémonie officielle de remise de cet important matériel s’est tenue à l’usine de la CFAO Motors, située au quai de pêche de la mosquée de la divinité (Ouakam), à Dakar. Elle a noté la présence de la Déléguée générale de la DER/FJ, Dr Mame Aby Sèye, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Pape Sagna Mbaye, la ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Mme Oulimata Sarr, de l’ambassadeur du Japon au Sénégal, S.E.M. Osamu Izawa, du Directeur général de CFAO Sénégal, M. Pascal Louchelart, des bénéficiaires, entre autres.


Huit pirogues en fibre de verre et des équipements flambant neufs

Il s’agit ici, de la troisième remise qui concerne huit (08) pirogues en fibre de verre flambant neuves et des équipements de pêche qui ont été remis à huit (08) GIE, à savoir : le GIE Louy Diot Diotna (Tefess Fass Boye) ; le GIE Famille Diéyène (Ndiéyène Fass Boye) ; le GIE Walo-Walo FB (Sambène Guééj) ; le GIE Dékkal Guééj (Thiaroye) ; le GIE Santhiaba (Thiaroye) ; le GIE Dara Thiandoum ; le GIE Takku Liguey (Fass Boye) ; et enfin, le GIE interprofessionnel des filets dormants (Mbaal Sérédi Fass Boye). Le coût global de chaque pirogue et son équipement est estimé à 10 millions de francs Cfa, selon Pape Jean Ndiaye, chef de programme pêche et aquaculture à la DER/FJ.

Près de 2 milliards prévus pour le financement de 144 pirogues en fibre de verre et de matériel de pêche

En effet, dans le cadre de la modernisation des outils de production des pêcheurs et du renforcement de leurs activités, la DER/FJ a prévu d’injecter près de 2 milliards de francs Cfa dans le financement de 144 pirogues en fibre de verre et de matériel de pêche. A ce jour, 77 projets ont été validés pour un volume global de 772 695 000F CFA. Il s'agit de 77 GIE de pêcheurs composés de 4 à 5 membres, soit 328 bénéficiaires au total. Ce financement comprend entre autres : l’acquisition d’une pirogue en fibre de verre équipée de caisse isotherme, d’un moteur hors-bord, d’un engin de pêche, d’un système de géolocalisation, de 4 combinaisons de pêche, de 4 bottes et la mise à disposition d’un fonds de roulement pour un mois.

Sur place, la Déléguée générale de la DER/FJ, avant de remettre les pirogues et le matériel, a eu droit à une visite guidée de l’usine de fabrication des embarcations en fibre de verre de la CFAO Sénégal, qui a été inaugurée en janvier 2019 par l’ancien ministre de la Pêche, Oumar Guèye. Ici, Dr Mame Aby Sèye et sa délégation ont visité, tour à tour, la zone de préparation de produits, la zone de découpage de fibre, la zone de peinture, la zone d’assemblage des pirogues, la zone de montage, la zone de peinture, l’atelier de ferronnerie, le magasin de stockage de matériel et outillage, l’atelier de menuiserie, le bureau administratif, entre autres.

Ils ont également fait, sur la demande du Dg de CFAO Sénégal, un tour en mer avec ces nouvelles pirogues dotées d’équipement et d’un moteur puissant flambant neuf. Ce, pour apprécier la différence avec les pirogues en bois.

« L’avenir…, c’est la pirogue en fibre de verre CFAO ! »

Les pêcheurs bénéficiaires de ces pirogues de haute technologie de la CFAO ont magnifié et apprécié ces financements de la DER/FJ. Selon Demba Lo Sarr, président du GIE Tefess Fass Boye, ces pirogues en fibre de verre sont venues à leur heure et vont, sans nul doute, révolutionner le secteur de la pêche traditionnelle.

Mieux, pour son collègue, Mamadou Diop du GIE Ndiobène Guédj Thiaroye, qui a fait un témoignage sur le retour d’investissement après avoir reçu sa pirogue des mains de la DER/FJ, cette pirogue est l’avenir des pêcheurs. « Gaalu fibre de verre ak CFAO… moy sunu elek ! », a-t-il soutenu devant l’assistance, qui signifie littéralement en français : « L’avenir…, c’est la pirogue en fibre de verre CFAO !».

Le CFAO s’engage à satisfaire la demande

Le Dg de CFAO Sénégal, pour sa part, s’est engagé à continuer à développer des pirogues et des bateaux en fibre de verre pour satisfaire la demande, aussi bien au Sénégal que dans la sous région (Mauritanie, Guinée-Bissau, etc.). Pour ce faire, M. Pascal Louchelart a sollicité l’accompagnement de l’Etat du Sénégal.

A rappeler que, dans le cadre des réalisations du Projet d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales des Femmes et des Jeunes (PAVIE), la DER/FJ a opéré une forte intervention dans le secteur de la pêche. En effet, elle a eu à former, formaliser et financer des GIE et remettre des pirogues en fibre de verre. Elle opère également dans des projets de fabrique de glaces, de camions frigorifiques, d’unités de fabrication d’aliments extrudés, de fermes de grossissement, entre autres.


3 Commentaires

  1. Auteur

    Karim$

    il y a 2 semaines (19:46 PM)
    Tant que vous continuerez de recevoir l'aide de ces gens là, les malheurs et injustices vont se poursuivre dans notre pays. Et ce vous recevez va vous porter malheur. J'invite les Sénégalais à quitter massivement les tarikhas. Si même les athées européens sont plus justes, plus honnêtes et plus humains que nous, cela veut dire l'Islam pratiquée au Sénégal n'est pas le bon ! Quittez ces tarikhas et suivez la sunna. Ouvrez les yeux chers Sénégalais.
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (20:02 PM)
    Il est grand temps pour nos pêcheurs de monter les niveaux et passer à un pêche semi industrielle avec de vrais bateaux équipés de technologie, sonar, radar, Gps et frigo,  couchage comme le font les pêcheurs en Europe qui leur permet d'aller en haute mer et pêcher là ou pêchent les bateaux étrangers en toute sécurité et profiter des ressources de leur pays. Au lieu de celà on maintient nos pêcheurs dans l'artisanat avec ''lotcho modernisés'' facturés au prix fort pour financer le train de vie des expatriés français de CFAO.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (22:55 PM)
    Quand tous ces pêcheurs cesseront de jeter tous leurs déchets dans la mer, ils auront de meilleurs résultats. Ils sont tellement bêtes qu’ils polluent l’océan avec leurs plastiques qui tuent les alevins et empoisonnent les adultes avec les encres d’imprimerie sur les emballages. Qu’ils ne se plaignent pas s’il n’y a plus de poisson, ils sont eux mêmes responsables  de la sur-péche. Quand on voit le nombre de pirogues et la taille des poissons qui sont pêchés avant même qu’ils’aient le temps de se reproduire. Mais bon, la plupart des pêcheurs sont analphabètes et sans formation et ce n’est pas Sonko qui va changer ça ! 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email