Lundi 10 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Moussa Tine : "Le Sénégal a fait un grand bond en mal gouvernance"

Single Post
Moussa Tine : "Le Sénégal a fait un grand bond en mal gouvernance"
VIDÉO. Du 23 juin 2011, dont découle l'élection de Macky Sall, au 23 juin 2020 célébré une année après sa réélection, le Sénégal a fait, du point de vue de Moussa Tine, un grand bond en mal gouvernance. Il y a, dit-il, un recul démocratique. C'est ce que rapporte Tribune dans sa livraison de ce jeudi.

"On a les mêmes débats qui reviennent, les questions de fichier électoral, de troisième mandat, l'indépendance de la justice, l'équilibre dans le traitement de l'information à la Rts, la concentration des pouvoirs entre les mains du président de la République, l'indépendance dans la justice, le manque de transparence dans la gestion budgétaire. C'est le même débat que nous avons, même du point de vue économique", assure Moussa Tine face à Pape Alé sur Sen Tv, ce mercredi.

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (07:20 AM)
    Y en a matre de ces politiciens qui nous saoule avec le seul verbz. Moussa va chercher du travail digne de ce nom
  2. Auteur

    En Juin, 2020 (07:32 AM)
    Quand ON retire la sucette de PCA ON Retrouve la Lucidité et Redevient Patriote Critiqueur !

    Auteur

    Ouz

    En Juin, 2020 (09:23 AM)
    il a parfaitement raison mal gouvernence bou mel ni masoulame si rewmi
    Auteur

    En Juin, 2020 (09:25 AM)
    Il peut pas gérer les ordures et se permet de donner des leçons
    Auteur

    En Juin, 2020 (09:28 AM)
    macky dou dara
    Auteur

    En Juin, 2020 (10:00 AM)
    Macky Sall ne doit pas échapper la justice Sénégalais après son mandat. Crest le pur des présidents depuis l'indépendance. Il mérite la guillotine
    Auteur

    Transperence Totale En Amont O

    En Juin, 2020 (11:54 AM)
    "On a les mêmes débats qui reviennent, les questions de fichier électoral, de troisième mandat, l'indépendance de la justice, l'équilibre dans le traitement de l'information à la Rts, la concentration des pouvoirs entre les mains du président de la République, l'indépendance dans la justice",



    Le président se fiche de ces constats, il va gagner ou faire gagner un des siens ! Il va falloir que les Sénégalais se battent démocratiquement pour que le président n' y aille pas et n'aide pas un des siens à gagner avec les m^mes méthodes qu'en février 2019. Si les Sénégalais comptent sur les sages, Macky ou son candidat auront déjà gagner en 2024.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email