Lundi 04 Mars, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Report de la présidentielle au 15 décembre 2024 : Pourquoi les députés de BBY ont dit «Oui» à leurs collègues du PDS

Single Post
Report de la présidentielle au 15 décembre 2024 : Pourquoi les députés de BBY ont dit «Oui» à leurs collègues du PDS
Après avoir voté, à la quasi-unanimité (105 voix pour et une voix contre), la loi introduite par le groupe parlementaire Liberté Démocratie et Changement consistant à reporter l’élection présidentielle du 25 février au 15 décembre 2024, les députés du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) ont fait face à la presse mardi pour motiver leur décision d’accompagner cette initiative de leurs collègues. Selon Abdou Mbow et Cie, le principal but est de permettre à l'ensemble de la population sénégalaise de se faire « une idée précise de cette affaire qui pourrait entacher gravement l'image et la réputation de la démocratie sénégalaise ».

« Nos compatriotes ont été informés ces derniers jours de certains dysfonctionnements qui ont commencé à entacher la crédibilité d'une des étapes du processus électoral initié depuis quelques mois par les pouvoirs publics de notre pays. Certains d'entre eux ont d'ailleurs motivé la mise en place d'une Commission d'enquête parlementaire à l'initiative du groupe parlementaire Liberté, démocratie et changement qui a exigé que toute la lumière soit faite sur les soupçons de corruption et de conflit d'intérêt sur des membres du Conseil constitutionnel, notamment l'élimination du candidat Karim Meissa Wade et autres ainsi que les conditions de contrôle du parrainage citoyen », a souligné Abdou Mbow, président du groupe parlementaire BBY.

Il ajoute : « En acceptant d'accompagner cette initiative, le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar que j'ai l'honneur de présider avait pour seul souci de permettre à l'ensemble de la population sénégalaise de se faire une idée précise de cette affaire qui pourrait entacher gravement l'image et la réputation de notre démocratie ».

A en croire le député, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire, par communiqués interposés, ont fait « apparaître des prémisses d'une crise institutionnelle jamais vécue dans notre pays ».

Abdou Mbow signale d’ailleurs qu’à la lumière des enquêtes ouvertes sur la base de soupçons, « il s'est avéré qu'une des candidats définitivement retenus par le Conseil constitutionnel pour participer au scrutin, en l'occurrence, Madame Rose Wardini, dispose d'une double nationalité sénégalaise et française », alors que notre charte fondamentale en son article 28 dit : "Tout candidat à la Présidence de la République doit être exclusivement de nationalité sénégalaise ".

Devant cette situation nouvelle et la saisine de l'assemblée nationale par le président de la République pour l'informer d'une proposition de loi constitutionnelle portant dérogation à l'article 31 de la constitution sur la date de l'élection présidentielle, les parlementaires de la mouvance présidentielle renseignent que le président de la République, garant du bon fonctionnement des pouvoirs publiques et clé de voûte des Institutions, a, dans « ces circonstances particulières et graves » pris la décision d'abroger le décret convoquant le corps électoral, laissant le soin à l'assemblée nationale de poursuivre sa procédure. Ce, pour réunir les conditions d'organisations d'une élection libre transparente et inclusive.

D’où la nécessité, pour eux, de réagir en ce sens. « C'est pourquoi nous avons pris la décision d'accompagner une fois de plus cette initiative qui a débouché sur le vote de la loi portant décalage de l'élection présidentielle au 15 décembre 2024 », a justifié le président du groupe parlementaire BBY. Avant de rendre un vibrant hommage au Président de l'Assemblée nationale, aux députés de la majorité du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar et du groupe parlementaire Liberté, Démocratie et Changement pour leur « sens de la mesure, leur discipline, leur posture républicaine et leur sens de l'écoute ».

Ces derniers, pour Abdou Mbow, ont accepté de « travailler dans l'urgence malgré les pressions, guidés par le seul souci d'éviter à notre pays une crise institutionnelle de grande ampleur ».

Après l’adoption de la loi par l’hémicycle, les députés de BBY estiment que les perspectives sont clairement identifiées. « Il faut un dialogue ouvert, inclusif et constructif. Le président de la République, Son Excellence Macky Sall, dispose de temps pour décliner les termes de référence du dialogue afin d'obtenir les consensus nécessaires pour aller à une élection présidentielle apaisée, libre, transparente, et inclusive le 15 décembre 2024 », a d’emblée souligné le président Abdou Mbow.

Selon lui, au-delà de leurs désaccords, leur responsabilité, celle de chacune et de chacun d'entre eux, est de « participer à ce dialogue national pour que les insuffisances constatées lors du processus électoral ne se répètent plus ». « Le groupe parlementaire Benno Book Yakaar ose espérer que cet appel au dialogue sera entendu pour le bien du Sénégal », a-t-il conclu.



5 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2024 (12:02 PM)
    Le roi ne lache que ce que le PEUPLE lui arrache
    • Auteur

      Ndiakhoum

      En Février, 2024 (12:31 PM)
      Vous n'avez pas voulu dialoguer a l'assemblée nationale car vous avez jettez dehors les députés de l'opposition, vous avez refusé les débats et vous nous parlez de dialogue.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Février, 2024 (12:05 PM)
    Attention aux loups baladeurs, le parfum du sous sol attire gravement. Non ingérence, galsen galsen, vigilance aux gros bras extérieurs 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:07 PM)
    Fatalikul "Ticket", sa doom !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:24 PM)
    Croyez le ou non, la main du maître n'est pas absente dans toutes ces manœuvres de mafia. Je nomme Maître Wade.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2024 (12:29 PM)
    APR et BBY = 6 et 9 ! C'est le même gang qui a pillé le pays 24 ans durant et qui ne peut pas laisser le pouvoir à quelqu'un qui n'est pas de la "Famille" car ils ont fait trop de magouille et leur vie et leurs ventres gonflés sont en danger.

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email