Fatick : des producteurs jugent ''élevés'' les prix de vente des semences d’arachide

  • Par : APS | Le 27 juillet, 2013 à 11:07:51 | Lu 5746 fois | 4 Commentaires
content_image

Fatick : des producteurs jugent ''élevés'' les prix de vente des semences d’arachide

Des producteurs de Fatick ont jugé élevés les prix de vente des semences d’arachide, expliquant, que c’est cela qui est à l’origine du faible taux (43,81 %) de vente enregistré à ce jour dans la région. ‘’Le sac de 50 kg de semence est vendu cette année aux producteurs à 22.000 francs, contre 13 000 voire 14.OOO francs l’année dernière’’, a expliqué vendredi Djidiack Faye, vice-président du GIE Japandoo (entreaide), de Fatick, à des membres du Conseil économique social et environnemental (CESE) venus s’enquérir des difficultés liées à la distribution des semences d’arachide.

Pour M. Faye, les difficultés liées à la distribution des semences ont plusieurs causes dont la ‘’hausse du prix enregistrée’’ cette année. ‘’Cela pourrait s’expliquer par la faiblesse de la subvention octroyée cette année par l’Etat’’, a-t-il dit face aux conseillers, faisant part de son souhait pour qu’elle soit revue.

‘’En plus de cherté des prix appliqués, il se trouve que les semences vendues par les opérateurs ne sont pas décortiquées, par conséquent soumises à des pertes après décorticage’’, a souligné Cheikh Niane, producteur et membre du GIE Japandoo de Fatick.

M. Niane a ajouté que les semences vendues par les opérateurs sont différentes de celles vendues sur les marchés hebdomadaires''.

Selon lui, ‘’tous ces facteurs font que les producteurs, pour éviter des pertes, préfèrent aller au niveau des marchés hebdomadaires, se ravitailler en semences décortiquées au prix de 600 ou 700 francs le kilogramme en lieu et place du prix de 4.40 francs le kilo de non décortiquées proposés par les opérateurs’’.

Aussi pour les producteurs, les prix élevés appliqués sur les semences d’arachide expliquent en partie les difficultés enregistrées actuellement dans la vente. ‘’Le problème, disent-ils, est que les semences d’arachide coûtent cher’’.

Un avis du reste partagé par l’opérateur Mawdo Sarr qui a pris part à la rencontre. Selon lui, ‘’ certes il est vrai que le prix de vente est élevé mais, a-t-il souligné, les producteurs doivent aussi admettre que les semences sont de bien meilleure qualité, cette année’’.

Sur toutes ces difficultés évoquées par les producteurs, le conseiller Alé Lô a promis de partager avec le gouvernement et de dégager ensemble des propositions à mesure de redresser la situation le plus vite possible.

La région de Fatick a reçu pour cette campagne agricole 5.500 tonnes de semences d’arachide dont 2409,5 tonnes vendues à ce jour, soit à un taux de 43,81%, a indiqué le directeur régional du développement rural, Jean-Paul Bampouky, soulignant, qu’il est encore ‘’très faible’’ à deux semaines de l’arrêt des ventes.



APS

Articles similaires

Commentaire (4)


Mane Moussa En Juillet, 2013 (23:16 PM) 0 FansN°: 1
Maître El-Hadj Amadou SALL, vos détracteurs sont incapables d'apporter la preuve de ce qu'ils avancent comme nos contradicteurs dans le web ne savent rien d'autre faire que lancer des insultes qu'ils choisissent comme arguments. Evidemment, vous ne dites rien d'autre que de leur demander d'apporter la moindre preuve de ce qu'ils avancent et ils se fâchent quand les questions les gênent. Alors, nous concluons que le hurlement constitue à présent leur mode d'expression, l'intimidation la meilleure façon d'exclure l'opposition du débat politique, l'emprisonnement l'acte dissuasif contre tous ceux résistent à leur rouleau compresseur de la communication, le culte de la personnalité un nouveau genre forcé de les respecter (Son Excellence, Monsieur pour les conseillers et obligatoirement M. Le Président MACKY SALL et non Macky tout court), l'interdiction des manifestations pour faire semblant que les populations les aiment toujours, l'élection de mars 2012 leur dispense de faire fi des règles élémentaires qui accompagnent la Démocratie (droit à la manifestation, liberté de parole, l'existence d'une opposition). Preuve de leur incompétence? Dire que le Président WADE est détesté par les Sénégalais et mobiliser des faibles d'esprit et les esprits faibles pour proférer des injures à son encontre quand les journalistes annoncent sa venue au Sénégal est une incohérence. Vouloir nier l'évidence des réalisations du Président est une forfaiture et un mépris des Sénégalais. Faire un bilan sans citer l'actif est un acte de mauvaise foi. Que veulent-ils? Une Démocratie musclée? Non nous n'en voulons pas. Résister et ne pas leur laisser la voie libre est le devoir de tout citoyen d'honneur. ASS-KAW est né pour relever le défi. Marchons ensemble est notre force.
Mane Moussa En Juillet, 2013 (23:56 PM) 0 FansN°: 2
Merci son Altesse, même la gastronomie de Macky fait l'objet de communication poussée à l'extrême. Il pose dans les télévisions Sénégalaises avec une natte bien garnie de nourritures pour montrer nous dit-on de sa simplicité alors que les populations ne peuvent pas se permettre des nourritures qu'il expose. En plus, les populations le voient grossir de jour en jour jusqu'à ne pouvoir plus respirer. Les enfants diraient qu'il bisque les Sénégalais et tout le monde est content. Il faut vraiment oser exposer à la face du monde des nourritures que l'on ne peut partager avec ceux qui ne l'ont pas. Bon, c'est la nouvelle communication que je trouve bête mais vraiment bête. On dirait ces anciens colons de la Guinée BISSAU qui se s'asseyaient sur leur balcon pour manger alors que les colonisés mourraient de faim. Pendant que les populations croulent dans les boues entrainées par la pluie; le président lui mange dans le plus grand confort. Il n'est pas le seul diriez-vous mais il symbolise les Sénégalais aussi bien dans l'opulence que dans la détresse, alors, il faut qu'il soit intelligent pour ne pas frustrer les sensibilités. En tout cas, je n'ose pas faire ce qu'il fait; manger, boire devant tout un peuple qui a soif et en faire un objet de communication frôle le cynisme à mon avis. Qu'il mange comme il veut mais qu'il reste discret par respect à ceux qui ne peuvent pas faire comme lui. Un peu de sport ne lui fera pas de mal.
Liman En Juillet, 2013 (01:18 AM) 0 FansN°: 3
Qu'est que le Cese fait sur le terrain, ic'est purement politique. Tout le monde sait cela ne va pas et qu'elles paysans sont mécontents, pourquoi le Cese veut attiser le feu. C'est. Louche. Qui les a envoyé, ale lo est du pur jumbo, il est dans toutes les sauces et tous les prétextes sont bons pour se faire voir. Maodo sarr, s'il y'a des problèmes, tu es dans le comité de suivi avec le ministère de l'agriculture. Dis le labas . Arrêtez de jeter des peaux de banane, c'est pas sérieux. Si vous voulez aider le PR, faites le dans la loyauté, ne soyez pas hypocrites.
N'goné Latyr En Juillet, 2013 (08:46 AM) 0 FansN°: 4
Bonjour,



Soyons logique !

On ne peut pas vendre des semences de qualité supèrieure au même prix que des semences de qualité inférieure. Par contre, l'état devrait augmenter la subvention c'est vrai mais aussi, il doit écarter les intermédiaires qui ne sont rien d'autres que des voleurs pour faire baisser davantage les prix. Cela demande tout un volet organisationnel que l'état doit mettre en place pour mieux servir les paysans sénégalais. L'état devrait vendre directement les semences de qualité et décortiquées aux paysans sans passer par les opérateurs vampires.



Merci,

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]