Communique

DECLARATION D’ENGAGEMENT DES DEPUTES DE LA DOUZIEME LEGISLATURE POUR L’ADOPTION DE LA LOI ANTI-TABAC

  • Par : SenewebNews | Le 30 mars, 2013 à 22:03:05 | Lu 5210 fois | 11 Commentaires
content_image

DECLARATION D’ENGAGEMENT DES DEPUTES DE LA DOUZIEME LEGISLATURE POUR L’ADOPTION DE LA LOI ANTI-TABAC



Nous, députés de la douzième législature du Sénégal, ayant participé à l’atelier du 28 au 30 mars 2013 de sensibilisation à Toubab Dialaw sur les méfaits du tabac,


Considérant que le tabagisme nuit gravement à la santé de nos populations, notamment les jeunes filles et garçons,


Reconnaissant le rôle de notre pays, du fait d’une forte présence d’industries du tabac, dans la propagation du tabagisme au Sénégal et en Afrique ;


Reconnaissant, la nécessité de stopper l’épidémie du tabagisme en Afrique et plus particulièrement au Sénégal ;  


Nous nous engageons à :


    Sensibiliser tous nos collègues parlementaires absents à cet atelier sur les méfaits du tabagisme ;

 

    Renforcer le plaidoyer auprès du gouvernement (primature et  ministères techniques concernés par le projet de loi anti-tabac) dans le but d’accélérer le processus de validation à leur niveau et déposer le projet de loi à l’assemblée nationale;

 

    Renforcer également le plaidoyer à l’intention des populations pour les amener à nous soutenir pour l’adoption du projet de loi anti-tabac

 

    Amender si nécessaire le projet de loi qui  sera soumis à l’assemblée nationale et voter la loi anti-tabac ;

 

    Nous impliquer activement dans la sensibilisation des fumeurs, pour les amener à cesser de fumer et à avoir une attitude plus responsable.

 

Fait à Toubab Dialaw, le 30 MARS 2013




SenewebNews

Commentaire (10)


Deug En Mars, 2013 (00:30 AM) 0 FansN°: 1
CE QUI EST SUR , EVIDENT ET DEMONTRE . C'EST QUE LA CIGARETTE TUE.
Momo En Mars, 2013 (03:43 AM) 0 FansN°: 2
CA NA PA DE SENS CETTE LOI. C EST UNE AFFAIRE PERSONNELLE ET DE CONSCIENCE. LA SOLUTION EST DE SURTAXER LA CIGARETTE.
Kz En Mars, 2013 (07:49 AM) 0 FansN°: 3
loi aussi sur les thiaga deguise tel com les danseuse e les manquenne et promotion canape
Luc En Mars, 2013 (12:01 PM) 0 FansN°: 4
@ MOMO. Il me parait indispensable de légiférer en vue de l'interdiction de la cigarette surtout dans les lieux publics. Les conséquences liées au tabagisme sont énormes et dévastatrices du fait que beaucoup de maladies en découlent et malheureusement c'est toujours le contribuable qui paie la faute des autres
Diop En Mars, 2013 (12:08 PM) 0 FansN°: 5
c est vrai que le tabac tue mais revoi la cituation des employes qui seront en chomage et de leur famille avant de faire quoique sa soit mrc

Ocbforever En Mars, 2013 (12:14 PM) 0 FansN°: 6
c est bien mais pas assez ya l alcool ,ya lhomosexalite , ya la pedofilie ,ya les detournement d argents ,ya l augementions des lieux pervers ya les gents deguiser en marabout est font du mal le pays est malade
Fievel En Mars, 2013 (12:30 PM) 0 FansN°: 7
Mon oeil cette declaration

Vue tout ce qu'engrenne l'industrie du tabac en terme richesse...

Le senegal n'est pas encore pret a cracher sur cette manne financiere...

Je suis foncierement contre le tabac et ces mefaits et je refuse d'etre mele de pres ou de loin a sa promotion, cependant je doute de l'authenticite de cette declaration et des engaments qui y sont pris.

Pas encore mur pour cela au senegal.
Plm En Mars, 2013 (13:43 PM) 0 FansN°: 8
doule waay yène, gnaak nguène lou nguène wakh lool, dépités de mes deux...
N'importe Quoi En Mars, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°: 9
et les car rapides les bus qui crachent leur fumée noire en pleine ville bande de nazes tout ca pour faire croire qu'ils bossent alors qu'ils ne foutent rien et passent leur temps avec des driankés ! la preuve ils écrivent de Toubab Dialaw !

Sil En Avril, 2013 (18:25 PM) 0 FansN°: 10
les jumbos adja et autres sont plus dangereux que la cigarette

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]