Communique

Transport. Gréve SNTTRS/CNTS : les motivations réelles de ce mouvement d’humeur selon le Ministère des Infrastructures et des Transports

  • Par : SenewebNews | Le 12 août, 2013 à 17:08:07 | Lu 9766 fois | 49 Commentaires
content_image

Transport. Gréve SNTTRS/CNTS : les motivations réelles de ce mouvement d’humeur selon le Ministère des Infrastructures et des Transports


Depuis ce lundi 12 août 2013, le Syndicat National des Travailleurs des Transports Routiers du Sénégal (SNTTRS/CNTS) dirigé par M. Alassane Ndoye, observe une grève de 48 heures, sur l’ensemble du territoire national.  

Le ministère des Infrastructures et des Transports tient à informer l’opinion publique sur les motivations réelles de ce mouvement d’humeur. En effet, la plateforme déposée comporte 12 points de revendication. Toutefois, il est à observer que le motif réel de la grève est plus lié à la gestion de la gare routière des Baux Maraîchers. Cette gestion est déléguée à un opérateur privé suite à un appel d’offres, auquel M. Alassane Ndoye avait soumissionné. D’ailleurs, son offre n’ayant pas été retenue, il avait introduit un recours auprès de l’ARMP qui l’avait débouté.

En réalité, cette grève est liée à de gros enjeux financiers. La modernisation du système des transports publics que l’Etat met en œuvre, remet en question la manne financière irrégulièrement prélevée par des corporations de personnes communément appelées « coxeurs ». A titre d’exemple, sur la gare routière de Pompiers dont l’état d’insalubrité est notoire et où les services les plus élémentaires ne sont pas offerts aux usagers, le départ de chaque véhicule est conditionné au paiement d’une certaine somme. Par exemple pour,

Un véhicule  « 7 places » , 350 FCFA ;

 Un minicar, 650 FCFA ;

Un autocar « ndiaga ndiaye » ou « cars rapides » 1300FCFA ;

Un  bus plus de 50 places, 2000 FCFA

De plus, chaque véhicule donne au minimum 2000 FCFA représentant le « mandat » bagage aux « coxeurs ».

Au total, selon une estimation minimaliste, ce sont quelques 650 millions de francs CFA qui sont  prélevés chaque année à la gare de Pompiers.

A la gare routière annexe de Pompiers, située au parking du stade Léopold Sédar Senghor, chaque départ d’un autocar vers le Mali donne lieu au paiement de 27500 F Cfa, soit environ 80 millions FCFA par an.  

Sur toutes les autres gares routières, le même système de prélèvement est entretenu.  Les véhicules appelés «horaires», dont environ 200 quittent Dakar par jour, paient entre 10 et 15 milles Francs Cfa, soit en moyenne près de 900 millions par an.  

Il est de notoriété publique que ce système atteint son paroxysme lors des grands évènements sociaux ou religieux. Au point que les citoyens s’interrogent sur l’autorité de l’Etat et  ses capacités de régulation.

Au total, rien que pour la région de Dakar, c’est au minimum un pactole de 1,65 milliard FCFA par an, qui est indûment soustrait aux usagers sans contrepartie pour la modernisation du système de transport, l’amélioration de l’offre de service et la sécurité routière.

A cet égard, le ministère déplore que, malgré la recrudescence tragique des accidents de la circulation, le SNTTRS n’a mené aucune action de sensibilisation des chauffeurs pour participer à améliorer la sécurité routière.

Au contraire, ces revendications vont à l’encontre des mesures prises ou envisagées par l’Etat pour apporter une réponse concrète et immédiate à ces fléaux.

C’est ainsi que les grévistes, allant à l’encontre de l’intérêt de tous les citoyens sénégalais, s’insurge contre toute réflexion sur le permis à points, sur l’amélioration du contrôle technique  des véhicules, la lutte contre la surcharge à l’essieu et, en général, contre toute réforme visant la modernisation du système de transport. Il demeure constant que seule la préservation des intérêts pécuniaires des membres de son syndicat organisés en regroupements au sein des gares routières, préoccupe M. NDOYE.

Cependant, l’Etat reste ouvert à toute négociation pour prendre en considération les intérêts légitimes des travailleurs des transports routiers. C’est d’ailleurs pour cette raison que la réinsertion progressive de ces travailleurs à travers les projets de modernisation des gares routières du Sénégal est en cours, notamment aux Baux Maraîchers.  Mieux, leur prise en charge, à travers une mutuelle de santé, à l’instar de ce qui se fait avec Transvie, est à l’étude.

L’Etat réaffirme son engagement à offrir aux Sénégalais des conditions de transport sûres et confortables. La modernisation des infrastructures, des moyens et des normes de transport routier reste une option irrévocable du Gouvernement.

Le Sénégal ne saurait rester à la traine des pays de la sous-région   dans un secteur aussi stratégique  que le transport.

 

 

 


SenewebNews


Commentaire (25)


Lune En Août, 2013 (17:49 PM) 0 FansN°: 1
les personnes auto proclamées coxeurs sales et vulgaires tiennent en otage les senegalais qui vont dans les garages publics construits par l'Etat avec l'argent du contribuable sénéglais

Ces individus sortis de nulle part se sont accaparés ces lieux publics que l'Etat PS-PDS par leur laxisme légendaire à laisser faire pendant sans réagir

Toutes personnes qui a un véhicule privé pour faire du transport doit obligatoire payer des taxes de garage pour l'entretien du garage la salubrité des lieux la sécurité et l'éclairage cet argent ne doit pas aller dans les poches de ces soit disant coxeurs qui sont en général de vieux pervertis

les vendeurs ambulants et les tabliers qui salissent les garages doivent payer les memes taxes
Senegal_patrie En Août, 2013 (17:58 PM) 0 FansN°: 1
nous attendons de l'etat des décisions fermes contre ces maitres-chanteurs qui sont là uniquement pour sucer le peuple et organiser le désordre dans leur secteur afin de mieux profiter du système.
Xeme En Août, 2013 (18:30 PM) 0 FansN°: 1
oui. honte à l'intelligentsia sénégalaise qui a accepté la prostitution intellectuelle. a ma connaissance, jamais dans l'histoire du monde, un pays n'a vu ses intellectuels assister muets à autant de bassesses, à autant de négation de l'humain.
oui. honte à l'intelligentsia sénégalaise qui assiste muette à la spoliation de simples privés qui n'ont eu que le tord d'investir au sénégal sous une présidence et de voir celle-ci perdre le pouvoir. et puisque les nouveaux venus au pouvoir (les légionnaires ) n'ont comme stratégie que de négativiser toute réussite du gouvernement précédent, les investisseurs privés se voient présenter  comme des voleurs et à défaut de le prouver, on leur fait mal quand même. et le reproche n'est rien d'autre que: pourquoi avez-vous investi au sénégal ? ils n'avaient pas compris que le sénégal est la chasse gardée de la france. ndaw, à dpw se remplit les poches de millions indus. conséquences ? arrêt de la mise sous administration. tu peux quitter avec tes millions et donnes nous notre part. sans conséquences nous sommes au pouvoir. et sylla se dit: "et moi, alors ?" toi aussi prends tes millions. c'est l'argent des "idiots" qui ont investi au sénégal sous wade.
les conséquences pour ce pauvre pays tombé en de mauvaises mains:
- si le coeur vous pousse à prendre le très grand risque d'investir au sénégal, pensez à trouver la formule qui vous permet, le temps d'un mandat présidentiel, de rentabiliser vos investissements, de fermer boutique et plier bagages, avant qu'un nouveau président ne s'installe. voilà la leçon que le pouvoir arc en ciel jette à la face du monde. des légionnaires qui agissent comme s'il sont arrivés au pouvoir dans un pays qui vient de naître et qui mourra avec eux. avant eux tout était mauvais, après eux le déluge, et pendant qu'ils sont là, on nourrit les médias qui nourrissent le peuple. 
From Zion En Août, 2013 (18:06 PM) 0 FansN°: 2
kou beugeu daara déff daara. nous disons oui à la rupture!
Mas En Août, 2013 (18:13 PM) 0 FansN°: 3
Faut pas reculer devant ces gens. y a trop de morts y en a assez faut sanctionner. Déjà si on voulait parler de remettre de l'ordre réellement dans le transport on allait commencer par envoyer tous ces carcasses, cimetières roulants à la poubelle qu'ils ont et qu'ils ne veulent pas changer. Ils se contentent de pleurnicher alors qu'ils n'investissent rien pour réfectionner ou se doter de véhicules neufs. Faut mettre un stop au lieu de laisser les pauvres innocents se faire envoyer à l' abatoire par des fumeurs de chanvres indiens irresponsables, incorrects.



Asso En Août, 2013 (18:19 PM) 0 FansN°: 4
J'espére que l'Etat tiendra bon face à ce chantage des plus ignobles de cette corporation d'incultes qui chaque année tuent des milliers de senegalais sur les routes et refusent toute modernisation. Tenez bon SVP ils finiront par dechanter car c un manque à gagner aussi pour eux vu qu'ils n'ont aucune organisation capable de rembourser le spertes aux grevistes.

faites comme au USA > en cas de gréve on oblige tous les vehicules particuliers à ramener les passagers sinon le centre ville leur est interdit ou ils sont arrétés sur le bord de la route par des policiers. Un vrai systeme qui marche là bas.
Mor En Août, 2013 (18:19 PM) 0 FansN°: 5
DES MORTS , DES MUTILES DES INVALIDES JUSQU A QUAND. L ETAT SI IL NE FAIT RIEN ET RESPONSABLE DE TOUS CES MORTS ET MUTILES SUR LES ROUTES. IL Y A TROP DE BAVARDAGE POUR RIEN LA SECURITE DES CITOYENS C EST DU RESSORT DE L ETAT. COMME L ETAT N EST PAS CAPABLE DE METTRE A LA DISPOSITION DES CITOYENS DES MOYENS DE TRANSPORT AU NORME NGIR YALA DONC FAITES DE L ORDRE CHEZ CES TRANSPORTEURS ET NE CEDEZ SURTOUT PAS
Deuguit En Août, 2013 (18:38 PM) 0 FansN°: 6
Ces gens sans cervelle qui ne regardent que leurs propres intérêts ne méritent qu'on leur confie la gestion d'une d'une voiture à plus forte raison la gestion d'une gare routière.

C'est vrai!! c'est trop dûr pour nous Sénégalais qui prenons les transports urbains pour aller au boulot, à l'hopital, au marché, à l'école... mais Il ne faut pas reculer d'un pas avec ces ingrats et égoïstes personnes.

La quête de l'argent facile doit cesser et disparaitre. il faut que ces gens apprennent à vivre décemment avec la sueur de leur front mais pas la sueur des autres. en plus, c'est quoi le métier de coxeur? niakk diommm rék.



Je vous prie d'aller jusqu'au bout de la logique gouvernementale.
Degagez Les 2 Sall En Août, 2013 (19:31 PM) 0 FansN°: 7
Ce ministre INCOMPETENT ET PENDANT doit DEGAGER comme son patron!Ils sont NULS :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
A Toi En Août, 2013 (19:52 PM) 0 FansN°: 1
c a toi de fermer ta sale guele de politicien de merde.
Degagez Les Sales Salls En Août, 2013 (20:17 PM) 0 FansN°: 1
nullard ,degage avec tes patrons incompetents!!!!!!!!!!!!!!!!!
Coxeur Pompier En Août, 2013 (19:33 PM) 0 FansN°: 8
Boulen niou tiatou deh di toud souniou ayy milliard
Transport Senegal En Août, 2013 (19:39 PM) 0 FansN°: 9
Mais teukk bii mo nekh des gens incompetents se sucre sur le dos des pauvres comme ca (il faut dire que ce qui ont les moyens ne prennent pas le transport en commun)

@transport Senegal En Août, 2013 (19:42 PM) 0 FansN°: 1
il faut savoir que le transporteur fait supporter ces taxes aux passagers !!!!!! quel pays de merde, anarchie totale aucune loi
@transport Senegal En Août, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 2
moi je me demande comment l etat a pu laisser caire jusqua ce niveau. du nimporte quoi ce pays
A Toi  En Août, 2013 (19:55 PM) 0 FansN°: 10
c a toi de degager et de fermer ta sale guele de politicien de merde. c des gens comme vous ki ont foutu en l air notre cher pays. MR LE MINISTRE FAUT PAS CEDER.
@ A Toi En Août, 2013 (20:19 PM) 0 FansN°: 1
c'est ton milliardaire de "president" qui a contribue au pillage de ce pays et tu oses ouvrir ta gueukle puante pour defendre ces incapables
@ A Toi En Août, 2013 (20:20 PM) 0 FansN°: 2
c'est ton milliardaire de "president" qui a contribue au pillage de ce pays et tu oses ouvrir ta gueukle puante pour defendre ces incapables
@ A Toi En Août, 2013 (20:20 PM) 0 FansN°: 3
c'est ton milliardaire de "president" qui a contribue au pillage de ce pays et tu oses ouvrir ta gueukle puante pour defendre ces incapables
Yen A Marre En Août, 2013 (20:22 PM) 0 FansN°: 11
IL FAUT DEGAGER MACKY ET SA BANDE D'INCAPABLES :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Sale Ministre En Août, 2013 (20:24 PM) 0 FansN°: 12
Ce sinistre du transport est trop bavard ;c'est un vrai ignorant a limoger au plus vite :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
Boy Fouta En Août, 2013 (20:26 PM) 0 FansN°: 13
Le probleme c'est macky lui meme:il est incompetent :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
Coup D'etat En Août, 2013 (20:28 PM) 0 FansN°: 14
DEUK BI DOKHOUL A CAUSE DE CES MINISTRES INCOMPETENTS ET VANTARDS :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
Anti Vantard En Août, 2013 (20:31 PM) 0 FansN°: 15
JE DETESTE CE MINISTRE BAVARD ET VANTARD;IL PASSE TOUT SON TEMPS A PIAILLER CET INCOMPETENT :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Competent En Août, 2013 (20:39 PM) 0 FansN°: 1
moi je respecte ce ministre, il est sur de lui et tres competent. le senegal a besoin de gens comme lui qui rassure et assume ce qu il fait.
il degage bien l allure et les competence de ministre fort dont le senegal a besoin.
mes respects mr. sall continue ce bon travail meme sil est vrai que le mal est profond mais ta contribution est saluable.
never give up.
Vraie Verite En Août, 2013 (20:49 PM) 0 FansN°: 1
propagande ou verite?ton ministre est en realite incompetent et loquace
Competent En Août, 2013 (20:54 PM) 0 FansN°: 1
je parle en connaissance de cause. j en ai croise des ministres mais celui la est tres competent il fait la difference et n a rien avoir avec les ministrons.
croyez moi.
wassalam
T A S Yakaar En Août, 2013 (02:09 AM) 0 FansN°: 2
derniereminute.sn - d’ex-travailleurs d’air afrique ont protesté, lundi, contre la décision de l’etat sénégalais de les indemniser ultérieurement, dans le cadre de la liquidation de la défunte multinationale.

« je pense que cette décision ou cet arrêté ministériel est une vue de l’esprit. ceux qui sont à l’extérieur à qui on a refusé l’entrée n’ont pas de besoin, parce qu’ils travaillent tous. si cela est une position du ministre, nous pensons qu’il y a une désinformation’’, a déclaré bouel mactar doucouré, ancien pilote d’air afrique.

m. doucouré explique que l’accès à la salle où devait se tenir la cérémonie de remise de chèques a été refusé à une partie des ex-travailleurs d’air afrique.

’’une fois arrivés ici, ils nous a sorti une liste, et nous ont expliqué que nos noms ne figuraient pas sur la liste, parce que nous devions percevoir plus que les autres’’, a-t-il soutenu.

interrogé sur la question, le ministre des infrastructures et transports, thierno alassane sall, a indiqué que l’information n’a pas circulé comme cela se devait.

« nous avons travaillé avec le syndic. et le principe retenu est que nous n’avons pas touché à un seul franc de la liquidation d’air afrique’’, a-t-il expliqué.

m. sall a souligné que quelque 500 millions de francs sont disponibles au niveau du syndic. cet argent n’a cependant pas été mobilisé pour l’opération de ce lundi matin.

selon lui, la procédure d’aujourd’hui « est bâtie sur les critères de situation précaire, de personnes malades et de cas sociaux graves ». « celles (personnes) qui restent ont des droits qui s’élèvent à plusieurs dizaines de millions voire plus’’, a-t-il dit.

« dans le cas de la liquidation, tout le personnel concerné a reçu un super privilège, c’est-à-dire un tiers de leurs droits. certaines personnes ont pu recevoir, parmi ceux qui parlent, des dizaines de millions parfois tout en continuant à bénéficier d’emplois pour ceux qui ne sont pas à la retraite’’.

selon lui, « il fallait prendre en compte celles qui sont touchées par une plus grande précarité et qui n’ont aucune ressource’’.

« nous avons pensé que le fonds social sur lequel l’etat a un accès total d’action n’est pas le fonds issu de la liquidation, parce que ce fonds est géré par la justice, le syndic. et nous avons trouvé juste d’aider les gens qui n’ont aucune source de revenus’’, a insisté thierno alassane sall. « c’est une position extrêmement équitable, humaine et juste’’, a-t-il jugé.

revenant sur la liquidation d’air afrique, m. sall a soutenu que « l’etat ne peut pas s’engager » à « vouloir régler plusieurs milliards » avec une ressource « qui appartient à tous les sénégalais’’.

« c’est une question qui ne peut pas être prise en charge par l’etat pour ce qui concerne la liquidation, même si l’etat veille particulièrement en suivant le travail fait par le syndic et en essayant de défendre au mieux l’intérêt des travailleurs’’, a-t-il fait remarquer.

selon alassane ndoye, c’est le syndic qui a dans ses comptes plus d’un milliard qui fait la liquidation, et un processus pour indemniser l’autre partie est en cours. « et peut-être dans deux mois, nous allons faire une autre liste équivalant aux 250 pour les dédommager’’, a-t-il annoncé.
Burkinabe  En Août, 2013 (02:34 AM) 0 FansN°: 1
les travailleurs de air afrique rentrent dans leurs droits en 2012 après une dizaine d’années de calvaire et de galère. la remise des chèques a eu lieu le mardi 27 mars 2012 à ouagadougou. c’est avec joie que les ex- travailleurs de la multi- nationale ont reçu les chèques qui leurs permettront de refaire leur vie

les ex-travailleurs burkinabè de la compagnie de transports multinationale, air afrique,seront désormais fréquents à la régie administrative chargée de la gestion d’assistance en escale. et pour cause, leurs droits sociaux ont commencé à être payés. ce mardi 27 mars sera gravé dans la mémoire de nombre d’entre eux. en effet, c’est avec émotion que les ex- travailleurs de cette multinationale, qui a fait la fierté de l’afrique à un moment donné de son histoire, ont reçu symboliquement du ministre en charge des questions de transports, me gilbert ouédraogo, leurs chèques. cet acte de payement des 150 travailleurs sur 192, marque « la fin d’un processus », a dit le ministre. il a aussi ajouté que « pendant les dix années de souffrances, après la liquidation de air afrique, bien des camarades ont perdu la vie et ne bénéficieront pas des droits qui leur avaient été reconnus ». pour karim nana, représentant des ex-travailleurs, la joie est d’autant plus grande que parmi tous les pays dont des ressortissants ont travaillé à la compagnie, c’est seul l’etat du burkina faso qui s’est impliqué pour que ses ressortissants soient payés. en effet, selon le ministre gilbert ouédraogo, des transports, des postes et de l’économie numérique, le gouvernement a « entretenu des diligences en vue d’un règlement définitif des droits sociaux des ex-travailleurs de la multinationale. » lesdites diligences, à en croire le ministre, se sont articulées autour de trois points. d’abord, le pointage et l’authentification des listes et des montants des droits tels qu’évalués par le syndic liquidateur, avec la collaboration des représentants des ex- travailleurs. ensuite, la mobilisation des fonds nécessaires à un coût compatible avec les capacités de remboursement de la régie et, enfin, la mise en place des instruments de règlement, notamment les protocoles individuels entre les bénéficiaires et l’etat. les premiers points ont été mis en œuvre. pour le troisième, il y a 150 protocoles individuels qui ont été signés entre les travailleurs et l’etat, soit un taux de 78% des protocoles qui ont été validés. aussi, le présent payement ne concerne que les titulaires des protocoles validés. pour ceux qui ne sont pas encore validés, ils concerneraient les ex- travailleurs qui sont hors du pays. la somme totale à payer aux bénéficiaires est de 2 816 000 000 de fcfa. ces fonds sont à la disposition de la régie administrative chargée de la gestion de l’assistance en escale (racgae). pour ce premier jour, c’est au ministère que les chèques ont été distribués, mais pour les jours qui suivront, toutes les opérations se feront au siège de la régie. le moins que l’on puisse dire est que l’attente des ex-travailleurs fut longue. cette réception de chèques apparaît comme un véritable soulagement pour nombre d’entre eux dont la reconversion n’a pas été aussi facileque cela.
Anti Netto Ko Bandoum System En Août, 2013 (20:35 PM) 0 FansN°: 16
MACKY porte MALHEUR!Il faut se DEBARRASSER de lui et de son equipe et elire un AUTRE PRESIDENT PLUS PROPRE ET MOINS ETHNOCENTRISTE :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad: 
Triste  En Août, 2013 (21:23 PM) 0 FansN°: 17
moi je ne comprend pas pourquoi ils sont en grève!!! Ils devraient pourtant être content d'avoir une nouvelle gare....

Sinon pour les permis mom il faut qu'on soit plus serieux thi controle bii akk delivrance bii c'est pour notre propre securite je pense.

@triste En Août, 2013 (21:35 PM) 0 FansN°: 1
c'est pas difficile à comprendre mais très difficile à croire, en fait ces gens là sont en grève contre leur propre bien.... begougnou lou bakh lol
Triste  En Août, 2013 (21:47 PM) 0 FansN°: 1
ok soit ils peuvent être contre le progrès, contre le formel c'est leur problème mais qui leur donne le droit de décider pour nous honnetes citoyens qui payons l'impôt et attendions en retour des réalisations et un développement notoire du pays en passant par les infrastructures....
arrêtons l'indiscipline et mettons nous au travail!!!
Passant En Août, 2013 (21:41 PM) 0 FansN°: 18
Bande de voleurs la rupture en marche. Vive vous
Repassant En Août, 2013 (22:06 PM) 0 FansN°: 1
je pense qu'on ne devrait meme pas les redeployer à la nouvelle gare routière, ils vont continuer les memes anneries. on demande la rupture totale.
les coxeurs n'ont qu'aller trouver un travail valide et noble au lieu de persecuter le client et faire le malin rien pour lui soutirer injustement des sous.
Etat En Août, 2013 (21:56 PM) 0 FansN°: 19
Moi je Blâme l'ETAT du senegal, L'ETAT est très faible au Sénégal.

Un pays où ce sont les marchants ambulants et coxeurs qui font la loi., si ce n'est pas le marabout qui appelle pour sursoir à une décision d'intéret général pour les intérets de son talibé (au adiya très dounn!!).

Ce pays va mal, un pays de corruption d'informel, de takalé....

 :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  Il faut que l'ETAT reste fort. Un ETAT ne doit jamais reculer
@etat En Août, 2013 (22:03 PM) 0 FansN°: 1
en tout cas moi contribuable qui habite à la banlieu, je ne demande pas plus qu'une gare à proximité et surtout des transporteurs qualififiés, on en a marre des accidents et autres foutaises.
Serere Bi En Août, 2013 (22:41 PM) 0 FansN°: 20
Merci pour la rigueur, m. le ministre, ces coxeurs ont cherche la perche chez le ministre de la fonction publique pour arrêter leur cirque de grève.
Macky Incapable En Août, 2013 (23:44 PM) 0 FansN°: 21
BALAYONS CE GOUVERNEMENT D'INCAPABLES!!!!!!!!!! :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Bacus En Août, 2013 (09:32 AM) 0 FansN°: 22
vraiment Mr Séne vous nous faîtes peur.A cause de l'insécurité routière combien de pères de famille ont quitté chez pour ne jamais revenir à cause de la mauvaise gestion du transport. Je pense qu'il nous faut un état fort, des dirigeants forts mais pas des hypocrites.
Sow A En Août, 2013 (09:53 AM) 0 FansN°: 23
je propose aux dirigeants de ce pays de contrer les transporteurs en réquisitionnant, toute les véhicules militaires, de la gendarmerie, et de la police en cas de grève. Transporter gratuitement les honnêtes citoyens pendants les jours de grève et aussi renforcer le parc automobile de DDDK.

je vous assure que si l'état accepte de faire ce sacrifice, ils verront que les transporteurs ne sont rien.

L'état doit éduquer les gens car le peuple sénégalais est pris en otage avec ces multitudes de syndicats qui pullulent comme de l'herbe.

Je rappelle au temps du feu président SENGHOR, l'état avait réquisitionné les militaires pour conduire les trains en cas de grève, pourquoi pas pour mettre à l'eau l'intention de ces profiteurs véreux et qui n'ont pas de pitié aux honnêtes citoyens sénégalais qui ne méritent pas cette situation.
Deug En Août, 2013 (15:03 PM) 0 FansN°: 24
Merci monsieur le ministre. Enfin de la fermeté. Le maire de Dakar a tracé la voie avec les ambulants, soit vous suivez son exemple soit vous périrez politiquement. Les sénégalais vous observent. On ne peut être leader sans faire de mécontents. Toute décision protégeant les intérêts des sénégalais trouvera des personnes contestataires mues juste pour leur intérêts personnels. C'est aux leaders de montrer qu'ils méritent la confiance placée en eux.
Racine En Août, 2013 (15:55 PM) 0 FansN°: 25
Je conseille à l'état de réhabiliter les axes ferroviaires Dakar/Thiès/Touba, Dakar/Thiès Tivaoune et si possible l'axe Tamba. Une bonne partie des transports publics de voyageurs sera règlée en attendant de renforcer et de créer d'autres kilomètres de rail. Le chemin de fer étant par essence, le concurrent direct de la route on se rendra aisément compte que certains chantages vont vite cesser. Effectivement pour faire face à l'urgence, on pourra réquisitionner tous les véhicules militaires, sensibiliser les autres automobilistes à accepter de transporter les autres usagers (gratuitement ou moyennant paiement).

En tous les cas, l'Etat ne doit pas céder sur certains points: gestion de la gare des Baux maraîchers, permis à points, charge à l'essieux (directive de l'UEMOA)... Par contre il y a des points sur lesquels il faudra comprendre les transporteurs (assurance par exemple).

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]