Samedi 23 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

M. Abdoul Aziz Diop, voici toute la vérité sur le Programme de Idy

Single Post
M. Abdoul Aziz Diop, voici toute la vérité sur le Programme de Idy

Dans une contribution intitulée « l’offre désastreuse de santé du candidat Idrissa Seck » parue ce 11 février dans le site Xalima.com, Mr Abdoul Aziz Diop faisant preuve d’une myopie intellectuelle incroyable, vous avez servi à l’opinion un tissu de contre-vérités et une analyse bancale du programme de santé du candidat Idrissa Seck qui traduit toute la légèreté de cette cellule de communication de l’APR sous la bannière de laquelle vous avez signé l’article.

D’abord pour les questions de forme, vous affirmez sans sourcilier qu’en ce qui concerne la production de ce programme de santé, le Président Idrissa « parce qu’il considère qu’il n’a d’égal que lui-même, travaille seul et se trompe seul ». Vous faites là Mr Diop une affirmation gratuite, tendancieuse et méchante qui vise à présenter le président SECK sous un air de mégalomane, mais vous avez tout faux.

Le Plan Mens Sana In Corpore Sano SAXAL WER CI ASKAN WI est l’aboutissement d’un long processus, d’une démarche inclusive qui a commencé depuis 2016 avec les « Consultations citoyennes » initiées par le Parti REWMI et qui ont consisté dans le volet Santé à recueillir au niveau de tous les acteurs, le ressenti par rapport aux politiques publiques en matière de Santé.

En ce qui concerne les populations et les couches socio-professionnelles, non seulement des fiches d’enquêtes ont été confectionnées et distribuées, mais également un guichet a été ouvert dans plusieurs permanences du Parti.

Pour ce qui est des Syndicats de la Santé : avec le SUTSAS nous avons eu au moins 3 rencontres-séminaires qui nous ont permis d’aborder toutes les difficultés du secteur, avec chaque fois des propositions consensuelles de solutions. Il en a été de même avec le syndicat des médecins le SAMES avec également 3 rencontres, avec le même schéma et des propositions de sortie de crise.

Nous avons également rencontré dans le cadre de ces consultations, l’Ordre des Médecins, mais aussi l’ordre des Pharmaciens avec qui nous avons convenu du toilettage des textes désuets qui régissent la Pharmacie, mais aussi dès que nous serons aux affaires de l’assainissement du circuit du médicament et de la lutte farouche contre la vente illicite du médicament.

Et en dehors de ces principales structures qui peuvent toutes témoigner et corroborer ce que je viens de dire, d’autres aussi ont apporté souverainement leurs contributions à ces assises.

Après ces « consultations citoyennes », la 2ème phase pour l’élaboration de ce document-programme  s’est tenue les 14 et 15 Avril 2018 à SALY avec le Séminaire des cadres de REWMI qui a regroupé 2000 participants dont 200 cadres spécialisés parmi lesquels 28 cadres supérieurs de la santé et de l’action sociale, comprenant des professeurs d’université, des médecins, pharmaciens , chirurgiens-dentistes, Assistants sociaux,  etc. 

L’atelier SOCIAL qui traitait du volet SANTE dans le cadre des travaux de groupe a été éclaté en 5 sous-ateliers avec 5 thématiques :

1.Analyse du système de santé et de la Pyramide sanitaire

2.Gestion des Ressources humaines

3.Financement de la santé

4.Infrastructures et équipements

5.Action sociale.

La troisième phase dans le processus d’élaboration de ce programme a été le fait de le confier à un cabinet d’experts pour correction et quantification dans le cadre de la faisabilité budgétaire.

Tout ceci montre que Mr Idrissa Seck est un homme sérieux et conséquent, et contrairement à votre candidat traite avec sérieux le secteur de la Santé, et c’est comme il le dit, le but du programme alternatif qu’il propose, et qui vise à mettre l’homme Sénégalais SAIN au cœur de son projet de développement.

L’analyse de l’ensemble de ces éléments qui n’est pas le fait d’un homme solitaire, a permis au candidat Idrissa Seck, qui a lui aussi parcouru le Sénégal à l’écoute des populations, de comprendre et mesurer la profondeur du gouffre dans lequel le Gouvernement du candidat sortant Maky Sall a plongé le secteur stratégique de la Santé, et qui nous a douloureusement valu 18 plans d’action AND GUEUSSEUM du SUTSAS sans succès sinon des promesses qui encore une fois ne sont que du vent.

Maintenant pour en revenir au fonds et dans le corps de votre texte, vous dites que « le Plan MSICS vise le démantèlement de la CMU et à travers elle celui de notre système de santé….Idrissa Seck est bien décidé à le faire puisqu’il va droit au but dans son offre en écrivant : « Bâtir la CMU sur fond de Mutuelles de santé n’est ni innovant ni efficient. Il faut créer une entité professionnelle ayant pour mission de restituer une politique de couverture maladie de haute qualité, large et à moindre coût. »

Et vous affirmez plus loin de manière péremptoire que « le SG2S correspond dans le système actuel à l’agence nationale de la couverture maladie universelle. Le SG2S tel que présenté par son auteur, n’est donc pas nouveau »

Ensuite dans une longue et soporifique litanie déconnectée de la réalité du terrain vous faites l’apologie du programme social et sanitaire de Maky qui ferait rêver.

Ce qui est plus grave vous accusez le Président Seck de reniement en lui prêtant la volonté de démanteler les mutuelles de santé existantes.

La vérité, Mr Diop, c’est que la CMU, projet phare du programme YOONU YOKUTE de MAKY SALL, présentée comme une panacée, est un échec à tout point de vue.

D’abord tous les observateurs s’accordent sur le fait que la Couverture Maladie Universelle n’a d’universel que le nom :

1.De 2012 à maintenant, sur un objectif déclaré qui devrait être à 75 pour cent nous sommes officiellement aujourd’hui à 48 pour cent. L’Agence nationale chargée des mutuelles manque de toute évidence de stratégie et quelquefois même lorsque l’argent est disponible son approche communautaire est catastrophique et ne mène à rien.

2.La dissociation discriminatoire du couple mère/enfant est une hérésie : en termes de gratuité la maman n’est concernée que par la césarienne, et nous savons parfaitement que c’est une volonté affichée des PTF. Rien n’empêchait de l’étendre aux soins pré et postnataux.

3. Et en plus les enfants de 0 à 5 ans ne sont pris en charge que pour la Consultation. Quid donc des examens de laboratoires, de la Radiographie, et pire encore des médicaments qui sont très onéreux. Je vous signale en passant que les comptes de la santé révèlent que les ménages supportent 62,28 pour cent des dépenses en médicaments à travers le paiement direct. Et soit dit en passant ces mêmes ménages supportent 55,17 pour cent des dépenses totales de santé. Le Plan SAXAL WER CI ASKAN WI du président Idrissa Seck vise à corriger ces injustices sociales.

4.Et en ce qui concerne les programmes de gratuité tels que les évacuations, les césariennes, le plan Sésame, etc. le remboursement n’est pas effectif, il n y a pas de péréquation, ce qui plonge les structures sanitaires dans un endettement chronique qui fait fuir les fournisseurs, paralyse le fonctionnement et pousse la plupart à se rebeller et à refuser la prise en charge gratuite des malades.

5.Ensuite dans votre CMU, la question des urgences est occultée pour ne pas dire éludée, et elle se pose à tous les niveaux de la pyramide sanitaire : d’abord le 1er problème c’est l’accueil pour lequel il n y a pas de personnel qualifié à suffisance, il n y a pas suffisamment d’équipements dédiés( blocs opératoires) et de logistiques( ambulances médicalisées), et sur le plan administratif il y a trop de tâtonnements face à l’urgence, ce qui fait que des malades sont quotidiennement baladés de structure en structure jusqu’à en mourir ; et pour terminer le SAMU n’intervient que dans quelques départements avec un manque criard de matériels et de médicaments essentiels.

Voilà pourquoi Mr DIOP, le Président va  supprimer votre CMU sous sa forme actuelle inefficiente et inopérante, mais vous ne verrez nulle part dans son programme où il est question de démanteler des mutuelles de santé existantes qui participent avec les Assurances et IPM au financement de la Santé.

Par contre il mettra en place le SG2S, qui n’a rien à voir tel que vous l’affirmez, avec votre ANACMU, et qui permettra de prendre en charge la dimension sociale de la Santé, que vous avez négligée et qui permettra plus de solidarité et plus de justice sociale.

Mr DIOP, les vrais acteurs qui ont lu ce programme du candidat Idrissa Seck savent que c’est le fruit d’un travail fouillé, ils ne lui prêteront pas non plus des propos déplacés. Ceux qui sont à la base de ce travail ne sont pas non plus des observateurs distants du secteur de la santé tels que vous, mais des acteurs au cœur du système. Personnellement j’ai fait 9 ans de fonction publique et 26 ans dans le secteur privé de la santé, et depuis 2002 je suis Vice PCA de Conseil d’Administration d’un grand hôpital. D’autres collègues plus gradés que moi et qui travaillent au cœur du système sont dans le REWMI et ont participé à ce travail.

Alors gardez-vous de dire des contrevérités pour plaire au Prince et laissez les spécialistes de votre Parti le soin de faire des analyses plus avisées, tout en sachant que l’échec de votre candidat dans le domaine de la santé est d’une criarde évidence et des corrections s’imposent.

 

Dr Abdoulaye Ndoye

Secrétaire National chargé de la Santé

Membre de la cellule communication de la coalition Idy 2019


3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    il y a 1 semaine (13:30 PM)
    Mdddrrrrrr



    M. le conseiller du Président . Faut d'abord doter toutes les régions d'hôpitaux et de médecins spécialistes avant de venir ici critiquer un programme d'un candidat .



    Des régions comme Kolda qui n'ont méme pas de gynécologue .Pendant ce temps on construit une arène à 32 milliards qui ne rapporte rien et nest même pas adaptée .



    Franchement cest ridicule .



    Ce nest même pas la peine de lire votre torchon là .







  2. Auteur

    Anonyme

    il y a 1 semaine (13:42 PM)
    très bonne réponse du Rewmi !
    Auteur

    Anonyme

    il y a 1 semaine (13:57 PM)
    dy tente mdy tente dy tente mais n'arrive à rien comme toujoursmais n'arrive à rien comme toujoursais n'arrive à rien comme toujours  :fbhang:  :taz-smile:  :looney:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR