Nicolas Normand table sur l'augmentation du flux d'artistes sénégalais vers l'Hexagone

  • Par : APS | Le 21 février, 2013 à 14:02:20 | Lu 5530 fois | 1 Commentaires
content_image

Nicolas Normand table sur l'augmentation du flux d'artistes sénégalais vers l'Hexagone

Le flux d’artistes sénégalais, désireux de se rendre en France, devrait augmenter avec l’entrée en vigueur du programme "Tandem Dakar-Paris", dont le lancement est prévu cette année, a soutenu l’ambassadeur de France au Sénégal, Nicolas Normand.

‘’Sur la question des artistes, il a été décidé en 2013 de lancer un programme entre les municipalités de Dakar et de Paris, le +Tandem Dakar-Paris+ : un certain nombre d’artistes français comme sénégalais vont être invités dans les deux capitales. Donc, les flux vont être augmentés’’, a renseigné le diplomate, dans une interview accordée au mensuel sénégalais Intelligences.

‘’D’une manière générale, il y a eu par le passé des difficultés spécifiques concernant les artistes qui ont été traitées au cas par cas. Mais nous avons toujours essayé d’avoir une ouverture complète vis-à-vis des artistes, et il n’y a aucune discrimination à leur égard’’, a-t-il dit. Selon lui, le consulat de France a ‘’fait ces derniers mois un effort d’information auprès des milieux artistiques, car trop de demandes (de visas) sont incomplètes ou tardives’’.

‘’Au-delà, nous avons réfléchi aux moyens de renforcer l’accueil des artistes en France : par exemple, comme nous le faisons déjà pour les étudiants avec Campus France, en créant un système qui accompagne spécialement les artistes, pour les orienter en France et leur faciliter l’obtention du visa’’, a indiqué Nicolas Normand.

‘’Nous ne l’avons pas décidé, parce que ce serait un système qui aurait un coût financier et qu’en outre les artistes ont déjà leurs contacts en France’’, a cependant précisé l’ambassadeur de France au Sénégal, en poste à Dakar depuis juin 2011.

S’agissant de l’annonce des autorités sénégalaises d’appliquer la réciprocité sur les visas, Nicolas Normand a soutenu que la France n’a ‘’pas de difficultés particulières à l’égard (de cette mesure), puisque c’est une mesure souveraine du Sénégal’’. ‘’C’est au Sénégal de voir quel est l’intérêt pour lui d’appliquer cette réciprocité’’, a-t-il dit.

BK/ASG/DND


APS


Commentaire (1)


King Kong En Février, 2013 (16:11 PM) 0 FansN°: 1
Ma djeuli sama leweul te gneuw.

Hollande sentoumeu

 :sn:  :sn:  :sn: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]