Afrique subsaharienne : La Banque mondiale prévoit une croissance modeste de 2,9 % en 2017

  • Source: : Seneweb.com | Le 11 janvier, 2017 à 13:01:35 | Lu 1082 fois | 0 Commentaires
content_image

Banque Mondiale

La Banque mondiale (Bm), dans un communiqué parvenu à Seneweb, informe que la croissance économique mondiale devrait s’accélérer modestement pour atteindre 2,7 % en 2017, après le creux de l’après-crise de l’an passé. Ce, grâce à la diminution des obstacles à l’activité dans les marchés émergents et les économies en développement qui sont des exportateurs de produits de base, et à une demande restant robuste dans les pays importateurs. Elle a publié l’édition de janvier 2017 de ‘’Global Economic Prospects’’, son rapport sur les perspectives pour l’économie mondiale, le mardi 10 janvier dernier, à Washington.

Pour les perspectives régionales, le document note qu’en 2017, l’Afrique subsaharienne devrait enregistrer une croissance modeste de 2,9 %, en continuant de s’ajuster à la baisse des prix des produits de base. Mais, la croissance en Afrique du Sud et chez les exportateurs de pétrole devrait être plus faible, alors qu’elle devrait rester solide dans les économies ne dépendant pas étroitement des ressources naturelles. Et les prévisions dans ce pays donnent une croissance en légère hausse, à 1,1 %, cette année.

Le Nigéria, quant à lui, devrait sortir de la récession et rebondir pour croître au rythme de 1 %. Pour l’Angola, le texte précise que la croissance devrait être de 1,2 %. Le document ajoute que la croissance des économies avancées devrait légèrement progresser pour s’établir à 1,8 % cette année, selon ledit rapport. Et la relance budgétaire dans les grandes économies, particulièrement aux États-Unis, pourrait provoquer une accélération de la croissance intérieure et mondiale plus forte que prévue, bien que le renforcement du protectionnisme puisse avoir des effets négatifs. Il note aussi que la croissance des marchés émergents et des économies en développement, pris dans leur ensemble, devrait passer de 3,4 %, l’an passé, à 4,2 % cette année, sur fond de hausse limitée des prix des produits de base.


Auteur: Cheikhou AIDARA - Seneweb.com


Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]