Grande Muraille Verte : Des Pôles Économiques Pour Stimuler L’activité Des Populations

  • Source: : Sud Quotidien | Le 22 août, 2017 à 20:08:07 | Lu 2516 fois | 1 Commentaires
content_image

Grande Muraille Verte : Des Pôles Économiques Pour Stimuler L’activité Des Populations

La Grande  muraille  verte a fait des pas dans  sa mise en œuvre, selon Amady Gagny Cissé. Le  directeur général  de l’Agence  nationale  de la  Grande  muraille  verte (Angmv) a révélé  que  le Sénégal a déjà  réalisé 175 km sur  une  emprise  prévue  sur  545 km, à travers les régions  de Louga, Matam, et Tambacounda, notamment de Léona,  dans la région de Louga, à Bellé, dans le Tambacounda. En termes de superficie cela  représente 50.000 ha déjà  reboisées. 

Mais, selon le directeur général de l’Angmv, au-delà du reboisement, le projet  vise  à relancer  les  activités économiques dans  ces zones afin d’améliorer les conditions  de vie  des populations. A cet effet, le projet  prévoit la mise en place de pôles de développement économique. «Nous allons faire de sorte que les populations qui vivent dans ces zones puissent sentir l’impact du projet sur leur vécu. Il faut nécessairement qu’on les fasse revenir en y installant des pôles de développement pour que les populations puissent rester et subvenir à leurs besoins», a laissé entendre Amady Gagna Cissé, directeur de l’agence nationale de la grande muraille verte. 

C’est ce qui explique le choix d’espèces végétales adaptées à cette zone située dans l’isohyète comprise entre 100 et 400 mm/an. «Le reboisement se fait avec les épineux comme l’acacia qui produit de la gomme arabique. Cela rentre dans l’ensemble des produits pharmaceutiques. Le balanitès, plus connu sous le nom de «soump», est un fruit qui se transforme en huile de balanitès. Nous produisons aussi du miel dans les jardins que nous mettons en place à des ruches pour les abeilles. Avec ces filières (acacia, balanitès, jujufus  (sidem) etc.), nous devons faire en sorte que ces populations puissent profiter de ces plantations prisées». 

Pour plus d’efficience dans l’atteinte des objectifs économiques du projet, le directeur général informe qu’ils vont travailler dans la mise en place des filières permettant  d’assurer une commercialisation des produits issus de ces pôles économiques. «Notre rôle, c’est de les mettre en rapport avec les firmes internationales, de mettre à leur disposition la technologie qui sied, d’étudier la filière, de faire en sorte de leur trouver des marchés vers lesquelles les populations peuvent s’orienter pour vendre les produits issus de leurs terroirs», a indiqué Amady Gagna Cissé, à Rufisque-Est où il parrainait, ce week-end, la finale du tournoi de football organisé par l’Union pour la renaissance de Thiawlène. 

Le directeur a plaidé, dans ce sens,  le relèvement substantiel du budget de la Grande muraille verte qui tourne autour de 1 milliards 70 millions de F Cfa. Un budget auquel s’ajoutent les participations des partenaires internationaux. 

 
 
IMPACT ECONOMIQUE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE
 
DES POLES ECONOMIQUES POUR STIMULER L’ACTIVITE DES POPULATIONS
 
Daouda GUEYE | 22/08/2017 | 09H22 GMT
 
 
 
   
 
 
La Grande  muraille  verte a fait des pas dans  sa mise en œuvre, selon Amady Gagny Cissé. Le  directeur général  de l’Agence  nationale  de la  Grande  muraille  verte (Angmv) a révélé  que  le Sénégal a déjà  réalisé 175 km sur  une  emprise  prévue  sur  545 km, à travers les régions  de Louga, Matam, et Tambacounda, notamment de Léona,  dans la région de Louga, à Bellé, dans le Tambacounda. En termes de superficie cela  représente 50.000 ha déjà  reboisées.
 
Mais, selon le directeur général de l’Angmv, au-delà du reboisement, le projet  vise  à relancer  les  activités économiques dans  ces zones afin d’améliorer les conditions  de vie  des populations. A cet effet, le projet  prévoit la mise en place de pôles de développement économique. «Nous allons faire de sorte que les populations qui vivent dans ces zones puissent sentir l’impact du projet sur leur vécu. Il faut nécessairement qu’on les fasse revenir en y installant des pôles de développement pour que les populations puissent rester et subvenir à leurs besoins», a laissé entendre Amady Gagna Cissé, directeur de l’agence nationale de la grande muraille verte.
 
C’est ce qui explique le choix d’espèces végétales adaptées à cette zone située dans l’isohyète comprise entre 100 et 400 mm/an. «Le reboisement se fait avec les épineux comme l’acacia qui produit de la gomme arabique. Cela rentre dans l’ensemble des produits pharmaceutiques. Le balanitès, plus connu sous le nom de «soump», est un fruit qui se transforme en huile de balanitès. Nous produisons aussi du miel dans les jardins que nous mettons en place à des ruches pour les abeilles. Avec ces filières (acacia, balanitès, jujufus  (sidem) etc.), nous devons faire en sorte que ces populations puissent profiter de ces plantations prisées».
 
Pour plus d’efficience dans l’atteinte des objectifs économiques du projet, le directeur général informe qu’ils vont travailler dans la mise en place des filières permettant  d’assurer une commercialisation des produits issus de ces pôles économiques. «Notre rôle, c’est de les mettre en rapport avec les firmes internationales, de mettre à leur disposition la technologie qui sied, d’étudier la filière, de faire en sorte de leur trouver des marchés vers lesquelles les populations peuvent s’orienter pour vendre les produits issus de leurs terroirs», a indiqué Amady Gagna Cissé, à Rufisque-Est où il parrainait, ce week-end, la finale du tournoi de football organisé par l’Union pour la renaissance de Thiawlène.
 
Le directeur a plaidé, dans ce sens,  le relèvement substantiel du budget de la Grande muraille verte qui tourne autour de 1 milliards 70 millions de F Cfa. Un budget auquel s’ajoutent les participations des partenaires internationaux. 

Auteur: Daouda GUEYE - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Diomina En Août, 2017 (11:53 AM) 0 FansN°: 1
Probablement le plus pertinent des idées de Wade, et peut-être le meilleur projet au senegal depuis des décennies. Curieux qu'il ne reçoit pas l'attention qui scie.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]