Marsassoum, futur carrefour économique de la Casamance

  • Source: : Seneweb.com | Le 20 novembre, 2016 à 08:11:01 | Lu 10066 fois | 8 Commentaires
content_image

Marsassoum, futur carrefour économique de la Casamance

Cette commune du département de Sédhiou est créée en 1990. Elle se situe dans la localité géographique appelée le Diassing. Elle est adossée sur la rive gauche du fleuve Soungrougrou sur lequel, le président Macky Sall, à l’occasion du conseil des ministres délocalisé du 25 février 2015, s’est engagé à construire un pont.

Celui-ci doit relier cette partie ouest du département de Sédhiou au département de Bignona situé à 33 km et à celui de Ziguinchor situé à 66 km. Un raccourci qui ferait bénéficier les usagers de l’axe Sédhiou/Ziguinchor via le carrefour Médina Wandifa de 30 km de moins et ceux de l’axe Kolda/Ziguinchor via le carrefour Médina Wandifa de 37 km.

Cette image encore sur les maquettes fait rêver déjà l’édile de la ville, Seyni Mandiang. Celui-ci, qui accueillait des partenaires belges à l’occasion de l’inauguration de son pôle de développement local, a indiqué les axes prioritaires pour l’envol économique de sa commune. Il a expliqué qu’une fois ce pont réalisé, la route Sédhiou/Marsassoum (55km) bitumée, les échanges commerciaux vont complètement converger vers le Diassing désormais ouvert au reste de la Casamance. Et d’ajouter que Marsassoum deviendra un raccourci et donc un passage obligé pour tous les producteurs, éleveurs et pêcheurs de la boucle du Boudhié et du Pakao. Ainsi, a dit le maire, Marsassoum deviendra le futur carrefour économique de toute la Casamance.

Pour accompagner ce rêve, en dehors des efforts déjà consentis dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l‘environnement et des infrastructures, le maire Seyni Mandiang, a, au cours d’une tournée européenne initiée par l’agence régionale de développement (Ard), rencontré tous les ressortissants de sa commune à l’Etranger. Une diaspora qui, selon l’édile, s’est montrée disposée à accompagner le processus de développement enclenché par les autorités étatiques et locales.

Une deuxième poche d’oxygène qui conforte l’idée du maire de voir demain, sa ville arracher aux autres villes carrefours de la Casamance leur place de leader dans l’économie régionale.

 


Auteur: Paul FAYE Correspondant Seneweb.Com - Seneweb.com

Articles similaires


Commentaire (7)


Anonyme En Novembre, 2016 (10:52 AM) 0 FansN°: 1
Anonyme En Novembre, 2016 (11:46 AM) 0 FansN°: 2
Marsassoum un.joli nom. Je suis de Bignona mais originaire de Marsassoum et Sedhiou .Merci a mes gds parents paternels et maternels que le Bon Dieu vous accueille dans son Paradis celeste

Amine.
Socrate En Novembre, 2016 (15:19 PM) 0 FansN°: 3
Marsassoum la terre de mes ancêtre, Marsassoum ma ville, nous souhaitons vraiment au maire de cette commune monsieur Seyni mandiang beaucoup de courage, car nous savons tous l'ambition qu'il a pour le développement de cette ville.
Anonyme En Novembre, 2016 (17:46 PM) 0 FansN°: 4
Dans un Mémoire de Master en Urbanisme par un certain "Ely" universitaire en France, ce Mr a souligné l'importance de cette Commune sur le plan de son émergence et de son Développement Durable qui engendrait automatiquement et directement ce Développement général de cette Casamance aux mille trésors .

ET cela SEULEMENT ET UNIQUEMENT s'il existe une des infrastructures interne routières et fluviales suffisantes, cohérentes et fiables sur tous les Territoires des 3 Régions de Casamance avec obligatoirement d'aussi fiables, cohérentes et suffisantes liaisons routières nationales notamment des Routes nationales ou Voies rapide) et la Grande Autoroute trans-Gambienne.

SANS CES PRÉALABLES , IL FAUDRA ATTENDRE TRÈS LONGTEMPS ENCORE POUR ESPÉRER VOIR UNE CASAMANCE (OU LE MOINDRE DE SES TERROIRS) VÉRITABLEMENT PAISIBLE ET PROSPÈRE MAIGRES SES DIVINES PROVIDENCES NATURELLES
Nvelle Vision En Novembre, 2016 (19:07 PM) 0 FansN°: 5
Pauvre Marsassoum.

J'ai entendu parlé de ce rêve de pont depuis des générations.

On verra bien, mais c'est sur pour 50ans encore parceque

Le pont de Ziguinchor qui est toujours dans un état

Catastrophique.

C'est bon de rêver comme le maire de Marsassoum
Anonyme En Novembre, 2016 (19:22 PM) 0 FansN°: 6
Vendre du rêve à ce point... Il faut se réveiller, faire des projets possibles, réalistes..
Anonyme En Novembre, 2016 (22:47 PM) 0 FansN°: 7
Le rêve sera très vite une réalité si les Gens de Casamance, les Diolas et Mandingues en particuliers comprenaient qu'il faut maintenant moins danser au " Bougarabou ET Diambadon" et beaucoup travailler eux-mêmes dans des structures entrepreneuriales d'économie sociales, solidaires et réellement plus fraternelles que ne sont ces Associations crées par la Diaspora de cette Région et dont la finalité a pour objet en définitive de contribuer et élargir plus encore le séparatisme, le clanisme idiot et méchant ... la haine entre eux-m^mes et entre les les populations locales.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]