Lutte contre les inondations : Vers le pompage de la nappe phréatique en banlieue de Dakar

  • Par : Aliou Tambadiang | Le 07 septembre, 2013 à 16:09:07 | Lu 20018 fois | 64 Commentaires
content_image

Lutte contre les inondations : Vers le pompage de la nappe phréatique en banlieue de Dakar

L’Ong américaine Oxfam a réuni la Société civile, les Collectivités locales, les techniciens des questions d’eau et les agents du ministère de l’Aménagement et la Restructuration des zones d’inondation, pour réfléchir ensemble sur la problématique de la qualité de l’eau et la lutte contre les inondations en banlieue de Dakar. Il a été principalement retenu de relancer le grand projet de pompage de la nappe phréatique dans cette zone.

 

Cette nappe qui affleure par endroit se trouve être même polluée, ce qui pose le problème de la qualité de l’eau dans ces zones surtout avec les eaux usées. Le pompage va aussi contribuer efficacement à réduire la probabilité de la survenue des inondations, selon eux. Les eaux seront traitées et évacuées vers l’exutoire des Niayes où les populations peuvent s’en servir dans le cadre de leurs activités de maraîchage et autres. Le projet a obtenu l’adhésion du ministère de l’Aménagement et la Restructuration des zones d’inondations qui a déjà dépensé plus de soixante milliards de F CFA uniquement dans la phase d’urgence de lutte contre les inondations. Les participants ont appelé également à la réhabilitation des dix-sept forages de Thiaroye pour aider les populations à avoir un meilleur accès à l’eau. 


Aliou Tambadiang


Commentaire (37)


Alin En Septembre, 2013 (16:40 PM) 0 FansN°: 1
Mauvaise idée, il est établi que si l'on pompe la nappe , elle se reconstitue .
Xeme En Septembre, 2013 (17:09 PM) 0 FansN°: 1
je me demande encore d'où leur sortent leurs idées. on peut comprendre un ministre (parce que politique) qui ne comprend rien de son domaine, mais il est sensé avoir des techniciens comme conseillers. mais là, ce que raconte ce ministre ne peut venir d'un technicien. déjà qu'on a toutes les peines du monde pour pomper les eaux de surface, celles des inondations, le ministre veut laisser là le problème et s'attaquer à un pompage avec une contrainte de plus. pour pomper les eaux des nappes, il faut y accéder, d'où le travail de forage en plus. et pour réussir, il faut freiner les mouvements souterrains des eaux, sinon, ce que vous pomper est aussitôt remplacé par une quantité d'eau égale. dans les zones comme dakar, banlieue et plateau, le niveau de la nappe, c'est en général le niveau de la mer. notre ministre veut donc pomper la mer.
il y a eu une année où médina gounass a été inondée. c'étaient les première inondations sous diouf. les sapeurs pompiers installèrent un système de pompage avec des tuyau qui rejetaient sur la dune de sable en face des sapeurs pompiers de guédiawaye, l'espace de la mosquée jouxtant le quartier notaire. les sapeurs mirent une semaine à pomper sans arriver à faire baisser le niveau des eaux dans gounass. c'est après qu'ils comprirent que les eaux qu'ils rejetaient sur le sable s'infiltraient pour retourner à gounass d'où elles étaient pompées. et notre ministre veut retenter la même expérience, histoire de faire semblant de faire quelque chose.
Sam En Septembre, 2013 (18:23 PM) 0 FansN°: 1
je ne crois pas à ce titre, ça doit être le journaliste qui n'a pas trop compris. des techniciens du ministère et le ministre ne peuvent pas nous sortir cette idiotie. Ça n'a aucun sens pomper une nappe phrÉatique, il faut le faire !!!
Nation Forte En Septembre, 2013 (20:49 PM) 0 FansN°: 2
@xeme
cette fpois-ci,tu t'es exprimé sur un sujet que tu metrise pas.
tu te prends finalement comme un savant en tous waleu?le service géologique connaisse bien les lieux d'alimentation de la nappe de thiaroye parexemple et peuvent calculer la quantité d'eau qui tombe sur dakar.
et puis où est que t'as vu un niveau de mer égale à celui de la nappe????
attention mec,les ingénieurs savent bien que les inondations dues aux eaux de pluies ne sont synonyme de l'affleurement de la nappes phréatique.et les pomper et les verser vers l'exutoire est une solution artificielle.
dit moi ton niveau de génie civil ou de géologie et peut-etre je trouverrai la reponse à ma question.
Popo En Septembre, 2013 (20:54 PM) 0 FansN°: 3
a force de vouloir se prononcer sur tout on passe son temps a dire des conneries.
les forages existent deja et ont ete pendant longtemps exploités par la sonees.
il se trouve que l'eau est chargee de nitrates (a cause des rejets des cancres comme toi :)le pompage dont ils parlent consiste a rabattre la nappe phreatique entransferant les eaux pompées vers les niayes pour l'agriculture. en memetemps les agriculteurs seront deconnectés du reseau d'eau potable qu'ils utilisent pour leur arrosage. ilsvont arroser avec une eau riche en nitrates, ce quiest profitable pour les plantes.
qui t'a dit qu'on ne pompe pas une nappe phreatique?
il faut etre borné comme toi pour ne pas comprendre.
a l'avenir cesse de tirer sur tout ce qui bouge, tu n'es pas omniscient.

modestie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Pepes En Septembre, 2013 (01:47 AM) 0 FansN°: 4
il s'agit des anciens forages de la sones,fermes suite a la mise en service de la conduite du lac de guiers....c'est une solution technique connue depuis longtemps.cette eau,a traiter servirait au marechage des niayes en continue a la place des branchements onereux lac de guirs qui impactent negativement sur les exploitations maraicheres.
Xeme En Septembre, 2013 (09:26 AM) 0 FansN°: 1
@ nation forte @ popo
j'avais déjà dit, lors de la promesse d'abdoul mbaye et de omar gueye de délocaliser la station des eaux usées de camberène qu'ils ne le feront jamais. et ceci parce que le prix est extrêmement exorbitant. aujourd'hui, leur plus grand souhait est que les sénégalais oublient cette promesse. 
pour le cas du pompage de la nappe des banlieues de dakar, je dis que le ministre ne le fera jamais. ils sont certes têtus comme des légionnaires, surtout quand il s'agit de faire gagner de l'argent à une entreprise française, mais, ils ne le feront jamais. parce que d'autres sénégalais expliqueront au ministre que cette idée ne tient pas la route. ce projet est:
1/ impossible.
2/ même pour avoir un petit résultat politique à montrer aux caméras, il faut des moyens colossaux pour un impact qui ne durera pas 4 mois. 
c'est impossible dans 3 villes du sénégal que sont dakar, st louis et kaolack. c'est possible pour certaines zones de rufisque, et je ne suis pas sûr pour mbour. il ne s'agit donc pas de proximité avec la mer, mais de nature du sol. est ce que le sol est assez imperméable pour empêcher le mouvement de l'eau de mer dans le sous sol ou non ? le sol de dakar est plus sablonneux qu'argileux, ou calcaire ou rocheux. lorsque vous creusez un puits dans yerakh, vous avez une eau salée ou saumâtre. vous comprenez facilement que c'est l'eau de la mer. lorsque vous creusez un puits sur le pont yerakh (autoroute) vous avez de l'eau douce, mais c'est toujours l'eau de la mer de yerakh qui a traversé, dans le sous sol, une usine naturelle de désalinisation constituée par les couches de sable traversées. lorsque vous pompez l'eau du puits de l'autoroute, c'est la mer de yerakh qui le remplit, rapidement ou lentement selon la vitesse d'écoulement. 
si c'était des travaux qu'il y avait à faire sur ce point de l'autoroute, on peut pomper la nappe et avant qu'elle ne se rétablisse, faire rapidement les fondations qu'on veut faire et laisser l'eau revenir. cela s'appelle abattement de la nappe. c'est ce que j'appelle petit résultat politique que le ministre peut obtenir et le montrer aux caméras avant que la nappe ne se remplisse. mais à quel prix ?
la société qui peut faire ce genre de travail, c'est la sade. il peut y'en avoir d'autres, je n'en suis pas informé. la technique utilisée consiste en de multitudes de petits forages où sont placées des pointes filtrantes ou aiguilles qui sont réunies par un collecteur vers une pompe à vide (suceuse). ces différents petits forages sont espacés d’environ 10 m. cette technique utilisée dans guédiawaye, vous voyez le nombre de maisons où il y aura des forages à l’intérieur ? et tout cela pour des résultats de quelques jours de durée avant que tout ne devienne comme avant ? 
je vous ai dit qu’ils ne le feront jamais. je préfère d’ailleurs une idée d’un des commentateurs (sam) qui dit que c’est le journaliste qui n’a pas compris ce qu’ils ont voulu dire.
Pepes En Septembre, 2013 (10:59 AM) 0 FansN°: 1
merci de partager votre scepticime et surtout vos connaissances
Gator En Septembre, 2013 (16:40 PM) 0 FansN°: 2
diomi nguéne dé
Achtung En Septembre, 2013 (16:45 PM) 0 FansN°: 3
J'espère que vous avez profondément réfléchi sur les conséquences environnementales (difficilement maîtrisables et souvent catastrophiques) d'un tel projet.

Déguerpir les populations de cette zone me semble moins risqué
Keurmassar Parcelle Aissainie En Septembre, 2013 (16:59 PM) 0 FansN°: 4
Mr LE MINISTRE. Pour le moment nous avons besoin de motos pompe puissante pour liberer nos maisons des eaux. Le situation des parcelle aissainie keur massar unite 3, 4 . 6 et 9 sont invivable. Nous sommes sortis de nos maisons depuis plus de 10 jours et la situation ne fait que empirer. Nous sommes les oublie de votre ministere.

Nous avons besoin de votre aide, la situation depasse lnos moyens limite que les habitants apportent. APRES ON NOUS PARLERA DE POMPER LA NAPPE
Macbookpro En Septembre, 2013 (17:00 PM) 0 FansN°: 5
Je ne suis pas spécialiste en hydrologie, mais pomper une nappe phréatique pour résoudre un problème d'inondation me semble un peu incongru sachant qu'une nappe se reconstitue continuellement. Déguerpissez ces populations, trouvez leur une zone habitable et créez des parcs à la place.

Salam
Fall En Septembre, 2013 (12:00 PM) 0 FansN°: 1
le pompage sera continu pour alimenter les niayes, réfléchi un peu idiot
Kassa  En Septembre, 2013 (17:01 PM) 0 FansN°: 6
c'est malheureux devant des techniciens on ose parler de pompage d'une nappe phreatique.

dieu sait il sera plus dramatique que les inondations ;un projet bidon sans aucune reflexion. sutout dans la banlieu qui est entièrement dans la zone des niayes par definition BREF ON A REPARLERA...
Veriterek En Septembre, 2013 (17:01 PM) 0 FansN°: 7
impossible, on ne peut pas pomper une nappe phreatique, d'autant plus que le senegal a des moyens tres mediocres, comment un pays qui ne peut pas nourrir sa population puisse pomper une nappe phreatique?
Xeme En Septembre, 2013 (17:18 PM) 0 FansN°: 1
je connais une seule société au sénégal qui a les moyens de le faire. elle est près du croisement autoroute à péage et la route yerakh-poste thiaroye, pour ne pas la nommer. mais c'est un système juste pour vider la nappe et procéder rapidement à des travaux avant que la nappe ne se remplisse. c'est pas ce que veut le ministre. il veut un pompage définitif. et comme vous dites, c'est impossible. mais on aura fait un titre. cela me rappelle la promesse aux populations de camberène de délocaliser la station des eaux usées de camberène.
Libreville En Septembre, 2013 (17:11 PM) 0 FansN°: 8
Je vis à libreville au Gabon ou il pleut 10 mois sur 12 et on en connait pas les inondation. Cést simple parceque dans cette ville il ya un plan aissainissment et des canaux sont sont constriutes pour evacuer l'eau de pluie. Je pense que le probleme cést plutot dávoir un bon aissainement que de s aventuer vers des solutions qui ne meneront nulle part. Pourqoui Dakar Plateau nést pas inonde parceuqe le blanc avait prevu depuis les annee 45 un plan ássainisssement.
Fadel Wone En Septembre, 2013 (17:20 PM) 0 FansN°: 9
une nouvelle trouvaille pour faire des sous a quelques entrepreneurs europeens, qui pourront se remplir les poches avec l'argent du contribuable. Moyen pour le pouvoir de bouffer de l'argent avec le resultat certain de ne jamais reussir a regler le problème des inodations. Les voies d'eau sont inalterables tant qu'il n'y a pas de calamités naturelles comme par exemple la secheresse. il faut plutot dégager les habitants venus squatter les espaces hydrauliques et utiliser à bon escient cette eau. toute autre attitude donnera les memes resultats que ceux auxquels on assiste depuis près d'une décenie.......
Babs En Septembre, 2013 (17:23 PM) 0 FansN°: 10
Je me demande si on est sérieux au Sénégal. Ou dans le monde on a entendu pomper une nappe phréatique. On a un problème d'évacuation des eau de ruissellement. Trouver d'abord une solution d'évacuation des eaux de ruissellement et vous avez un pourcentage du problème résolu. Après vous pouvez penser comment améliorer le système. Simple solution, creusez des canaux

Banlieu En Septembre, 2013 (17:37 PM) 0 FansN°: 11
Il ya des zones qui sont facillemt hors porter d'inondation. Elles ont just besoinde canaux pour drainer l'eau, je prends l exemple de grand yoff, Mariste et Keur massar car ces quartiers sont bien lotis et le gouvenement n'aura pas besoin de rien caser ou deloger des personnes. Ensuite à sáttaquer au quartier ou il faut certainement deloger certaine maison pour mieu redefinir les rues et construire des canaux. Le principal probleme de dakar cést l'abssence d'assainissment mais s'aventurer à essaiyer de pompler des nappes is waste of money and time.
Impossible Et Incompréhensible En Septembre, 2013 (17:51 PM) 0 FansN°: 12
Monsieur le ministre sans vouloir être impoli "est ce que cette ONG N aurait pas pompé votre matière grise?"

Non c est pas possible de sortir une telle énormité, par pitié ne avant de vouloir vous opposer a mère nature commencé par le commencement construisez plus de canaux d évacuations et délocalisé la population de ces zones comme dans tout autres pays du monde face un ce dilemme  :sn:  :sn:  :sn: 

Bonne continuation  :sn:  :sn: 
Lebaolbaol En Septembre, 2013 (17:55 PM) 0 FansN°: 13
Pomper une nappe ! Une idèe idiote.......Leral ,le site des titres mal conçus !
Plaisanterie1 En Septembre, 2013 (18:02 PM) 0 FansN°: 14
C'est du n'importe quoi ! pomper la nappe phréatique est du domaine de l'impossible et ridicule et dangereux pour le sous-sol avec de futurs risques d'affaissement des substrats. On se demande quel niveau ont les grands spécialistes du SN ? Ce sont assurément des amateurs dangereux comme ceux qui ont creusé le canal de 2 m de large à st Louis et qui fait maintenant quatre km et menace la région et risque de créer la catastrophe humaine du siècle du siècle. L'inconscience sn doublée de la fierté destructrice et du certainisme dans l'incompétence est très grave. Il y a de grands spécialistes pour cela à l'étranger, mais ces derniers n'auront jamais accès au problème même s'ils viennent bénévolement comme ils l'ont proposé car il y aura le barrage des locaux qui savent tout et en tout et qui voient l'ingérence partout et le mal tout le temps pour préserver leur minable place d'incompétent notoires et inefficacité légendaire. Au sn on n'a pas besoin des autres , on sait tout faire et mieux ! si tel était le cas cela se saurait et les problèmes seraient résolus ! Pauvres de nous, pauvres ingénieurs et technicien et pauvres politiques qui les écoutent .......
Iceberg En Septembre, 2013 (18:42 PM) 0 FansN°: 15
Enfin on m'a entendu,ceux qui parlent d'idées chimériques ne connaissent rien mais alors rien du tout dans ce domaine.Il est impératif de faire baisser le niveau de cette nappe si on veut au moins favoriser l'infiltration des eaux de pluie dans certaines zones de DAKAR.La région du CAPT VERT est un chateau d"eau souterrain qu'il faut exploiter pour maitriser le problème de l"eau.IL Y A DEFICITE PAR LA, ET ABONDANCE PAR CI, la solution consiste donc a équilibrer cette équation.Le pompage de toute cette masse d'or bleu doit être compléter pour être efficace par un réseau de chateaux d'eau et un système de pipe- line pour evacuer cette eau hors de la région du CAPT VERT par exemple vers le ferlo dans un grand lac artificiel pour l"agriculture et l'élevage.DIEU A TOUJOURS POSER DES EQUATIONS AUX HOMMES A EUX DE SE TRITURER LES MENINGES POUR TROUVER LES SOLUTIONS.WASALAM.
Mzalay En Septembre, 2013 (20:01 PM) 0 FansN°: 1
vu le coût élevé d'un tel projet (à l'issue incertaine d'ailleurs), n'est-il pas plus simple d'utiliser l'argent pour déplacer les populations vers des zones plus accueillantes et consacrer nos niayes à l'agro-business, au maraîchage, à la pisciculture etc.....
ce serait autrement plus productif que ces solutions politiciennes
Xeme En Septembre, 2013 (20:06 PM) 0 FansN°: 1
et quel est le niveau de cette nappe qu'il faut faire baisser ? pour dakar, c'est le niveau de la mer. et tu veux faire baisser le niveau de l'océan atlantique ?
Popo En Septembre, 2013 (20:48 PM) 0 FansN°: 1
tu es bete tais toi avant que les autres ne t'entendent.
si dakar etait a zero alorsc'est toute la ville qui serait inondee tant en saison seche que pendant l'hivernage.
tu reflechis par le q ou quoi?.
Alphaone En Septembre, 2013 (06:16 AM) 0 FansN°: 1
et pourtant xeme à raison, si cet hurluberlu s'acharne à vouloir pomper la nappe phréatique, c'est s’apprêter à la salinisation du sous-sol de dakar.
n'est pas apprentis sorcier qui veut, saint-louis est un bel exemple de catastrophe écologique et humanitaire, mais l'histoire se répète inlassablement.
et qui disait que: "on arrête pas la mer avec les bras". (encore moins avec des pompes, surtout si elles doivent être entretenues et alimentées en gasoil).
B En Septembre, 2013 (18:54 PM) 0 FansN°: 16
@Zamio

ne sois pas incorrect quand meme.
Euskey En Septembre, 2013 (19:18 PM) 0 FansN°: 17
Alors là, soit on prend les gens pour des nigauds ou bien nous sommes arrivés au summum de la connerie humaine :"pomper la nappe phréatique" ah oui ???
Fadsanzel En Septembre, 2013 (19:20 PM) 0 FansN°: 18
iceberg le bien nommé ton cerveau est congelé!!!
Merci En Septembre, 2013 (19:25 PM) 0 FansN°: 19
Merci M. le Ministre. Il faut accélérer ce projet de pompage de la nappe. Les sénégalais aiment parler. Ils passent tout leur temps débattre des sujets qu'ils ne maîtrisent pas. En pompant cette eau, on règle 2 problèmes:

1. Cette eau pompée sera envoyée dans la zone des niayes qui utilise l'eau (très agréable) du lac de guer pour l'agriculture. Et l'eau du lac pourra être envoyée dans la banlieue dakaroise en lieu et place de la mauvaise qualité d'eau qu'on sert la banlieue.

2. On baissera considérablement le niveau de la nappe au bout de quelques année de pompage. Ce qui fera disparaître les inondations et soulager les populations
Da En Septembre, 2013 (19:26 PM) 0 FansN°: 20
il faut le pardonner, il ne maitrise pas son boulot, c un banquier et ses conseillers sont nulls :-D  :-D 
Viab2 En Septembre, 2013 (19:52 PM) 0 FansN°: 21
Je ne crois pas que le pompage de la nappe soit une solution viable car de toute façon le problème est ailleurs: défaut ou déficit d’assainissement et établissement des populations dans des zones non inondables. Si on veut juguler ce problème des inondations, il faut de vraies mesures: dégager de l'argent pour financer un véritable programme d'assainissement et reloger ailleurs les populations habitant dans certains quartiers et mettre à la place des espaces verts.

Fadjole En Septembre, 2013 (19:53 PM) 0 FansN°: 22
Heureusement qu'il y en a qui veille!!!!!Merci pour ces réactions de bon sens!!! Quelle connerie on nous sort encore pour justifier des dépenses aberrantes,inutiles ,voir criminelles.Deux solutions à ce problème d'inondation existent (pour peu que l'on se donne les moyens): 1)Déguerpir de force les gens quand la palabre n'y fait rien

2)Assainir,assainir,assainir
Unza En Septembre, 2013 (19:55 PM) 0 FansN°: 23
Souvenez vous du vieil adage : "kouy laakh guèth, sap sankhal dina yakkhou té sap laakh tooy"



autrement dit : Tu n'auras jamais assez de farine de mil si tu veux faire une bouillie avec toute l'eau de la mer



(traduction approximative)
Ba En Septembre, 2013 (20:18 PM) 0 FansN°: 24
il faut pour une solution durable faire un canal, apres interconnexion des bassins vers les régions de thies, diourbel et louga . tout au long du canal faire aprés des amenagements pour l' agriculture.On va faire double coup:pendant les travaux y'aura du travail pour les jeunes et prés les travaux les recycler dans l'agriculture.c'est au un programme et il faut un effort et un sursaut national pour mettre en place ce projet au moins là les sénégalais auront une visivilité de la ou l'on veut aller pendant 12 ans Wade à mis plusieurs dizaine de milliards pour rien il faut pas se leurrer.
@fadjol En Septembre, 2013 (20:20 PM) 0 FansN°: 25
Oui fadjol tu as raison en plus une ONG.....c est louche

 :sn: 
Jezam En Septembre, 2013 (20:36 PM) 0 FansN°: 26
Le nom de famille de mon cousin c'est Fréatic
Buguma Thiombane En Septembre, 2013 (20:48 PM) 0 FansN°: 27
vous les génies du web qui dénigrez cette solution sans vous y connaitre. Le pompage de la nappe phréatique existe bel et bien un certaine entreprise minière l'utilise déjà au senegal afin de faciliter l'exploitation de son gisement. l’idée n'est pas d’évacuer la totalité de l'eau mais plutôt de l'amener a une hauteur raisonnable qui permettra l'infiltration des eaux pluvieuses. cette solution pourra réduire les inondations. revitaliser la zone des niayes et pourquoi pas redonner vie au lac tamna asséché après traitement de l'eau bien sur.  :haha:  :haha:  :haha: 
Assainissement En Septembre, 2013 (21:00 PM) 0 FansN°: 1
assainissement coute moins cher et plus viable.
Nikos En Septembre, 2013 (11:38 AM) 0 FansN°: 2
tu dois la ramolli de la cervelle qui a pondu cette connerie!
Bassam En Septembre, 2013 (22:48 PM) 0 FansN°: 28
L État continue de commettre les mêmes erreurs. Les sites de recasement que le Président à récemment inaugurés ne sont pas assainis. Pas de canalisations ni de branchement à l égout.

Dans cinq à dix ans on reparlera d'inondation dans ces zones si n'y prend garde.

Qui disait que gouverner c 'est prévoir?
Dev-galsen En Septembre, 2013 (22:49 PM) 0 FansN°: 29
A tout les développeurs sénégalais cette page c pour vous

https://www.facebook.com/pages/D%C3%A9veloppeurs-S%C3%A9n%C3%A9gal/632438440108332



Le développement passe par les nouvelles technologies. :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
Bourricot En Septembre, 2013 (00:21 AM) 0 FansN°: 30
Boulene ka merrer khamoul

Quant a cette Ong Oxfam qu'elle justifie le financement recu pour l'assainissement de Gounass avant de recommencer un autre deal
Reflexions3 En Septembre, 2013 (06:39 AM) 0 FansN°: 31
le traitement de ce pb peut générer des dizaines de milliers d'emplois jeunes voir des centaines au sn, pour cela il faut revenir aux origines et au niveau actuel du sn : (pays un des plus pauvre du monde qui croit et a qui on fait croire qu'il va se développer)

1/ déblaiement et démolitions manuelles (voir les anciens films chinois ou les barrages étaient construits avec des paniers de terre transportés par des milliers de gens ! trouver des solutions sans en venir à cette extrème parait possible.

2/ développer l'esprit du travail, d'équipe, d'entreprise, de participation, inexistant au sn

3/ se rendre à l'évidence que le chacun pour soit ne marche plus et que l'esprit républicain c'est travailler un peu pour soit et beaucoup pour le pays (c'est pas demain la veille!) ici on n'a que des droits et pas de devoirs.

4/ prendre des mesures draconiennes concernant les occupations et constructions illégales, démolitions immédiates, replantations impératives (pratiquement un rêve au sn)

5/ trouver les vrais spécialistes de la question (ils sont à l'étranger) les incompétents fiers et prétentieux protectionnistes sont au sn, on voit les résultats!

6/aucune volonté politique et administrative (qui a seulement des idées de "pompage" qui nous pompent !)

7/ a ce jour: aucun constat et étude sérieuse n'existe (niveau et circuits majeures des eaux de surface et transfert en sous sol) qu'on me présente des photos aériennes heure par heure du sinistre sur 3 mois ?, qu'on débale les notes de calcul sur stokages évolutifs naturels des précipitations par jour/semaine et mois, les prévisionnels sur trois ans, l'étude des risques sur les populations, les bilans sanitaires, les plans prévisionnels d'intervention, les projets à longs et courts termes, les études géologiques pointues et effectives et controlées, les sondages géotechniques, les PPP, les PPI, PRI, etc etc etc, rien rien de sérieux.

8/ En clair: expliquer à la population que dans quelques années DK sera assurément une ile, que St Louis aura disparue avec 300 000 hectares de terre cultivables, que la moitié du SN sera un désert...et que cela se joue sur une seule génération.

9/ A la place des palabres, du thé, de la lutte et du foot et du bla bla : agir et très vite !!!!! un rêve !!!



Nikos En Septembre, 2013 (11:36 AM) 0 FansN°: 32
Pomper une nappe phréatique pour lutter contre les inondations!!!!

La nullité du journaliste qui rapporte cette connerie est évidente.

Quant aux experts qui auraient pondu cette belle connerie,

il faut leur retirer jusqu'au dernier leurs diplômes, à l'exception de celui de la bêtise.
Gege En Septembre, 2013 (11:37 AM) 0 FansN°: 33
pomper la nappe phréatique mdrrrrrrrrrrrrrr , c ' est la meilleur de la semaine , pourquoi tant qu ' on y est , ne pas pomper l ' atlantique pour faire de la place , hahahahahahahaha et ce mec est ministre whouaaaaaaaaaaaaaffff
N'goné Latyr En Septembre, 2013 (11:56 AM) 0 FansN°: 34
Bonjour,



Je ne suis pas un expert en hydrologie, mais vouloir pomper une nappe phréatique me semble une idée incongrue car une nappe se reconstitue périodiquement. A mon humble avis, il faudra déplacer les populations vers des zones non inondables, créer des canaux de drainage et éventuellement récupérer cette eau pour l'arrosage des NIAYES car elle est très chargée en taux de nitrates. L'état a déjà dépensé beaucoup de milliards pour rien, alors il faut continuer le programme de délocalisation des populations tout en élaborant une stratégie à long terme pour régler définitivement cette problématique.



Merci,





Diaxlé En Septembre, 2013 (14:58 PM) 0 FansN°: 35
Moi j'ai une question simple. Comment éliminer quelque chose d'impossible à éliminer: l'Eau? Où vont les eaux pompées? Retour à la formule de Lavoisier: Rien ne se perd rien se crée tout se transforme.
Faac En Septembre, 2013 (15:08 PM) 0 FansN°: 1
seule solution est de faire deguerpir les occupants de ces parcelles/ zones d'innondage/ a innondation; pour faire de la culture maraicheres. ainsi, on ne va importer certains legumes.
Faac En Septembre, 2013 (15:04 PM) 0 FansN°: 36
Une nappe phreatique ne peut etre pompee. Ce ministre ne connait rien de son travail. Mauvais depart, il n'a mm encore pris service, il sort deja des gaffes. Au secours!!!!!!!!! On meurt.
Poutine En Septembre, 2013 (16:20 PM) 0 FansN°: 37
attendre les innondations pour se donner en spectacle et qd termine l' hivernage c est le sabar wolof. voila la politique au senegal des des politiciens.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]