Mercredi 19 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
International

[ Vidéo] Pourquoi ces images ont choqué l'Amérique

Single Post
[ Vidéo] Pourquoi ces images ont choqué l'Amérique

L'incident s'est produit samedi à Washington et les vidéos ont circulé en masse sur les réseaux sociaux. D'un côté, un jeune ado d'une école privée catholique participe à une "marche pour la vie" (anti-avortement) et porte une casquette "Make America Great Again" (le slogan de Donald Trump). De l'autre, un vétéran amérindien, qui a fait la guerre du Vietnam, chante un hymne ancestral lors d'une "marche des peuples autochtones".

Le premier affiche un sourire suffisant tandis que le second continue à chanter dignement malgré les moqueries du groupe de garçons. Cette scène a eu lieu samedi près du mémorial Lincoln à Washington et elle a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Comme le rapporte le Huffington Post, une députée a notamment commenté: "Ce vétéran a mis sa vie en danger pour notre pays. Cette démonstration de haine, d'irrespect et d'intolérance est un signe du déclin de la décence durant ce mandat." Et l'actrice Alyssa Milano a confié: "Voici l'Amérique de Trump. J'en ai pleuré.

Qu'apprend-on à la jeunesse? Pourquoi et comment cela peut-il sembler normal? S'il vous plaît aidez-moi à comprendre." Dans une vidéo publiée samedi, le vétéran amérindien s'est exprimé avec beaucoup d'émotion. En larmes, Nathan Phillips, 63 ans, a raconté: "Je les ai entendus dire: Contruisons ce mur!, Contruisons ce mur! Ce sont des terres indigènes... Les murs ne devraient pas exister.

Nous n'en avons jamais bâti." Il a ensuite témoigné sur la chaîne CNN et déclaré: "Je me suis mis dans une position dangereuse (...) J'ai ressenti de la peur, mais pas pour moi. Pour cette génération future. Pour cette jeunesse. Pour leur âme (...) Ce qu'ils ont fait ne rend pas l'Amérique meilleure, ça la détruit." Les garçons sont des élèves de la Covington Catholic High School, qui participe chaque année à la "marche pour la vie" organisée à Washington.

Dans un communiqué, l'école a regretté un "incident déplorable" et indiqué qu'elle allait "prendre les mesures appropriées" pour punir les jeunes gens. Dans une lettre envoyée à NBC, l'adolescent a expliqué qu'il s'était senti confus face à la situation et qu'il n'avait pas tenu de propos insultants. "J'ai souri parce que je voulais qu'il sache que je n'allais pas me mettre en colère, être intimidé, ni être provoqué dans un affrontement plus important."


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR