Réforme de l’Union Africaine : Les réflexions de Cheikh Tidiane Gadio

  • Par : Ndiaga DIOUF | Le 25 janvier, 2013 à 11:01:26 | Lu 8125 fois | 13 Commentaires
content_image

Réforme de l’Union Africaine : Les réflexions de Cheikh Tidiane Gadio



Ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio, président de l'Institut panafricain de stratégies basé à Dakar, à travers une Tribune dans le magazine Jeune Afrique, parle de la nécessité d’une réforme de l’Union Africaine (UA). Pour l’ancien ministre des affaires étrangères sous WADE durant dix ans, parlant de la Commission de l'UA souligne « en vérité, ce poste a été conçu dans un format qui mène fatalement à la paralysie. Comment peut-on avoir 54 patrons, 54 chefs d'État qui peuvent, individuellement ou collectivement, vous convoquer, vous sermonner et vous réprimander ? Comment diriger un vice-président et des commissaires qui tirent tous leur légitimité d'une élection avalisée par les chefs d'État ? » Il propose « une rupture profonde, qui commencera forcément par la réforme de la Commission, par la modification du mode de recrutement de ses membres, des critères de performance opposables aux commissaires et aux autres employés, et par le droit à se séparer d'un collaborateur incapable de remplir ses tâches. » Comparaison faite avec l’Union européenne, Gadio fait remarquer qu’ « alors que 30 000 fonctionnaires sont employés par l'Union européenne, 700 personnes seulement, aux compétences parfois inégales, gèrent les problèmes d'un continent qui occupe plus de 70 % de l'agenda du Conseil de sécurité des Nations unies, à New York. C'est un problème. » « L'autre handicap majeur, c'est cette attitude qui consiste à dire qu'il faut « des solutions africaines aux problèmes africains ». Soit. Mais pourquoi se précipiter ensuite à Bruxelles pour financer « la solution africaine au problème africain » qu'est la nécessaire libération du Mali ? », explique Cheikh Tidiane Gadio.

Ndiaga DIOUF

Commentaire (9)


Kaka Kiki En Janvier, 2013 (12:30 PM) 0 FansN°: 1
Oui mr le ministre vous aviez raison... mais je crois que sarkosy dans son discour a dakar tout resumer n en deplaise aux soit disant panafricain... je crois que l homme africain est tellement en retard que je me demande avec qu elle matirere dieu nous a fabriquer

Au moment ou des voyou mettent en coupe regler nos chefs d etats et leur chef d etat passent le clair de leur temps pour organiser des sommets à n en point finir ou coulent a flot du champagne...

Ne me dites pas que au moins quelques uns de ces presidents ont vecu en europe et savent comment les europeens batissent leurs pays

Ce qu ils savent faire le mieux c est voler l argent des pauvres peuples
Panafricaniste En Janvier, 2013 (10:00 AM) 0 FansN°: 1
l'union africaine actuelle, avec l'afrique du nord, n'a aucune chance! les arabes sont davantage tournés vers le panarabisme et un fédéralisme arabes alors que nous le somme davantage vers le panafricanisme et un fédéralisme africain. nous n'appartenons pas à la même civilisation. c'est comme si ont créait une entité fédérale entre la chine et l'inde sous le seul prétexte que les deux se trouvent en asie. il faut viser l'afrique subsaharienne comme entité ou dans un premier temps l'afrique de l'ouest.
Kilifa En Janvier, 2013 (13:54 PM) 0 FansN°: 2
Remercie Président WADE de t'avoir fait connaitre et aimer l'Afrique. WADE, un grand visionnaire
Walabook En Janvier, 2013 (16:37 PM) 0 FansN°: 3
BIEN DIT MR GADIO, VOTRE AMOUR POUR L'AFRIQUE EST A SALUER ET MERITE BEAUCOUP DE RESPECT.



EN TANT QUE VRAI PANAFRICAIN, NOUS T'ENCOURAGEONS A CONTINUER LE COMBAT POUR L'AFRIQUE
Panafricaniste En Janvier, 2013 (10:03 AM) 0 FansN°: 1
en tant que "vrai panafricain", crois tu vraiement en l'union africaine actuelle, avec l'afrique du nord? le fait que les arabes soient davantage tournés vers le panarabisme et un fédéralisme arabe n'est-il pas un frein pour toi?
Kotch En Janvier, 2013 (17:04 PM) 0 FansN°: 4
force est de constater que l'union africaine est un outil aux mains des euorpéens et autres puissances étrangères qui assurent son financement. Les réçents exemples de la lybie et autres dossiers chauds concernant le continent illustrent bien cette assertion. On a pas besoin d'une organistion pareille pour caser uniquement des diplomés de l'enseignement supérieur au mieux,... pour exécuter des ordres dictés par les imtérets de ces pays dominants qui sont contraires auux notres.

Il es tant de repenser les institutions africaines, d'y aller avec nos propres moyens pour arriver (mieux vaut tard que jamais) à cette Union que tout africain 'patriote" appelle de tous ses voeux.
Panafricaniste  En Janvier, 2013 (10:07 AM) 0 FansN°: 1
dans le cas de la lybie, la france a négocié avec la ligue arabe ce qui en dit long sur l'implication des population d'afrique du nord dans l'union africaine...

tu parles de "cette union que tout africain 'patriote" appelle de tous ses voeux.", ce n'est pas vraiment le cas des maghrébins.
Sai En Janvier, 2013 (22:23 PM) 0 FansN°: 5
nous les enfants africains nous vous souhaitons une long vie t des bonnes ides pour le continents africains .ils nous faux des vrais africains qui aime l’Afrique vive l’Afrique UNI à Jamais
Moi En Janvier, 2013 (23:22 PM) 0 FansN°: 6
Cela aurait mieux sonne d'appeler ton organisation "Institut Strategique panafricain" plutot que "institut panafricain de strategies"
Hum.... En Janvier, 2013 (07:05 AM) 0 FansN°: 1
mais ces 2 expression n'ont pas du tout le même sens même si l'une sonne mieux que l'autre!!!
N'importe Quoi ! En Janvier, 2013 (20:17 PM) 0 FansN°: 7
Faisons en sorte que la CEDEAO devienne un Etat Fédéral.



C'est çà la priorité.







Xam Xam En Janvier, 2013 (08:33 AM) 0 FansN°: 8
L'Afrique est un continent immense avec des diversites culturelles qui n'autorisent pas une union sur le papier. Il faut d'abord favoriser une interaction entre les peuples par la communications et les echanges. Si on a un , par exemple une voie de communication terrestre fiable entre Dakar et Captown , entre Abidjan et Djibouti ou Mombassa, NOUS POURRONS PARLER D'UNE EVENTUELLE UNION AFRICAINE.Tout le reste c'est charabia et perte de temps.
Dom Rewimi En Janvier, 2013 (12:11 PM) 0 FansN°: 9
J E PENSE GADIO A BIEN RESUME LA SITUATION DE L'AFRIQUE me nerf de tout conflit c'est l'argent et tant que l'afrique n'est pas maitre de ses ressources financiéres que ça soit l'u.a, la c.d.e.a.o sont des bandes incapables .Qui peut me dire sur ce site où va l'or de sabodala ? voilà 5 ans on exploite 4 tonnes 5 tonnes d'or par ans à kédougou personne ne sait où va cet argent ? kédougou y'a méme pas un dispensaire vue le prix de l'or sur les places financiéres du monde londre, anvers , genéve etc.....

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]