VIDEO - RAMADAN ET PORT VESTIMENTAIRE: Les jeans cèdent la place aux tenues traditionnelles

  • Par : Enqueteplus | Le 11 juillet, 2013 à 20:07:07 | Lu 5844 fois | 8 Commentaires
content_image

VIDEO - RAMADAN ET PORT VESTIMENTAIRE: Les jeans cèdent la place aux tenues traditionnelles

En cette période de jeûne, hommes et femmes changent leur façon de s'habiller, afin de mieux être en adéquation avec ce temps de sainteté. Tromperie ou abnégation, EnQuête est allé à la rencontre des jeûneurs.





C'est parti pour un mois de ramadan. Une période de prière et d'abstinence, au cours de laquelle les fidèles changent de comportement et surtout de port vestimentaire, notamment chez les jeunes filles.

L'atmosphère est calme aux Hlm Grand-Yoff, en ce début de matinée. La population vaque à ses occupations. Khadidiatou Samb attend le bus pour se rendre à son travail. Classeur à la main, elle est vêtue d'une taille basse multicolore. À l'instar de la majorité des Sénégalais, la jeune dame a commencé son jeûne ce jour. Par conséquent, elle a décidé de changer son habillement, pour mieux se concentrer sur son jeûne, mais aussi oublier les mauvaises habitudes, afin de mieux professer sa foi. ''Je n'ai pas l'habitude de porter des boubous traditionnels. Mais la période nous l'exige. Une femme musulmane doit se couvrir tout le corps. Ce que je fais très rarement. Donc, pour le ramadan, je vais respecter les préceptes de l'islam, afin d'avoir le pardon de Dieu'', soutient-elle.





À peine a-t-elle terminé son propos que Saliou Tamba, attendant aussi le bus, se mêle à la discussion. ''Tu devrais avoir honte de dire ces mots. Une femme qui se respecte doit couvrir tout son corps. Cela ne vaut pas la peine de porter un boubou traditionnel parce que tes actes ne sont pas sincères'', lance-t-il à la dame. ''Ça ne te regarde absolument pas. Tu es loin d'être un saint, encore moins un ange. Occupe-toi de ce qui te regarde'', lui rétorque Khadidiatou. Les commentaires vont bon train, chacun essayant d'être plus prophète que le prophète. Le vieux Khadim Sy, très choqué de la situation, essaie de calmer les uns et les autres. '' Vous êtes en temps de jeûne. Ce n'est pas le moment des querelles. Cette fille ne fait que son travail. Ayez une pensée pieuse'', clame-t-il. ''C'est vrai que la femme doit s'habiller décemment. Mais personne n'a le droit de juger son prochain. Nous tous sommes pécheurs'', dit-il avec douceur et calme.





 

''Les garçons font du  check down''





A la cité Damel, le constat est le même. Beaucoup de filles sont retournées à l'orthodoxie, histoire de ''tromper'' le ramadan. Pour de bon ou pour un laps de temps ?  Mamy Diop pense que ''ce qui importe, c'est le changement de comportement''. ''Moi, dit-elle, j'ai rangé jean, haut et chemise. Je vais porter des tenues traditionnelles durant tout le jeûne''. Selon elle, même les imams qui passent tout leur temps à prêcher ne respectent pas tous les préceptes de l'islam. ''Il faut que les gens arrêtent d'indexer les filles. Nous faisons des choses que la religion interdit, certes, mais les hommes aussi. Il font du check down*. Ce n'est pas décent. Donc, qu'on laisse les gens vivre leur vie'', fulmine-t-elle.





Boubacar Barry est tailleur à Keur Damel. Il est très occupé par sa tâche. La mine un peu sévère, il discute avec calme. Selon lui, l'habillement est aussi important chez la femme que chez l'homme. ''Il est souvent reproché aux filles de ne pas se couvrir. Mais les hommes ne sont pas épargnés. Ils doivent s'habiller avec décence. La religion doit être respectée, en temps de jeûne comme en temps normal. On ne doit pas attendre le ramadan pour changer de port vestimentaire'', souligne-t-il.





 

''Les parents sont responsables''





Toutefois, il pointe un doigt accusateur sur les parents qui, selon lui, ne prennent jamais le temps d'éduquer leurs enfants. ''Les parents sont les principaux responsables de cette situation. Ils ne surveillent pas leurs enfants. Ce n'est pas la société qui va les éduquer à leur place. Le problème n'est pas de porter une tenue traditionnelle, mais une tenue descente'', indique-t-il.




enqueteplus

Commentaire (5)


Pffffffffffffffffffff En Juillet, 2013 (21:48 PM) 0 FansN°: 1
L'hypocrisie à la sénégalaise! :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Buju Banton En Juillet, 2013 (09:38 AM) 0 FansN°: 1
en cette periode d'adoration de l'astre lunaire, l'hypocrisie cede a la realite..qui est d'ailleurs tout aussi hypocrite. disons qu'on attend le summum de l'hypocrisie en periode de ramadan, histoire de se donner bonne conscience.

a bientot
Maeva123 En Juillet, 2013 (22:21 PM) 0 FansN°: 2
tous des hypocrites.
Ablaye Banana En Juillet, 2013 (00:33 AM) 0 FansN°: 3
il n'ya pas plus hypocrites que les SENEGALAIS GUEUMOUNOU DARA ..........THERE ARE DAMN FAKE ...... :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
Alboury Ndiaye En Juillet, 2013 (06:46 AM) 0 FansN°: 4
Tenue traditionnelle de qui? Des arabes, des berbères ou des afghanes?

La tradition sénégalaise n' a rien a voir avec le burqa qui est une chose importée au même niveau que les jeans.
Janus En Juillet, 2013 (07:11 AM) 0 FansN°: 5
Les mosquées priées de baisser le volume en Indonésie

Ramadan





Les mosquées d'Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, ont été priées mercredi de baisser le volume de leurs appels à la prière. Leur niveau sonore va jusqu'à tester la patience des plus fidèles.   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]