Ministère Santé : Abdoulaye Diouf Sarr décline sa feuille de route

  • Source: : Seneweb.com | Le 15 septembre, 2017 à 22:09:57 | Lu 3646 fois | 15 Commentaires
content_image

Ministère Santé : Abdoulaye Diouf Sarr décline sa feuille de route

Eva Marie Cole Seck a remis les clés du ministère de la Santé à son successeur, Abdoulaye Diouf Sarr. C'était au cours d'une cérémonie de passation de service qui s'est tenue ce vendredi 15 septembre à la salle du ministère de la Santé. Une cérémonie sobre. Sans tambour ni trompette, malgré la forte mobilisation   des chefs de directions, du personnel ainsi que des parents et amis.

Awa Marie Coll Seck, qui a promis son appui au nouveau ministre, s'est dit rassurée. "Le président de la République Macky Sall attend énormément de vous. Il vous a choisi. Il vous a demandé de prendre en charge ce département et d'aider les populations de notre pays. Aujourd'hui, vous êtes à la tête du département de la santé et de l'action social et les agents avec qui j'ai déjà parlé, vous attendent. Ils sont prêts à vous accompagner avec loyauté  mais aussi avec compétence. Je sais que vous avez le courage et la détermination de faire face à tous ces défis que vous avait soulevé. Je suis très heureuse de partir. Parce que, je sais c'est quelqu'un de bien qui me remplace. Je pars rassurée. Le Président de la République m'a voulu à ses côtés mais je ferais le maximum pour vous appuyer", a rassuré l'ex-ministre de la Santé.

À son successeur, Awa Marie Coll Seck a prodigué quelques conseils. "Aujourd'hui, beaucoup de personnes en Afrique et même dans le monde sont toujours en train de faire des éloges de l'école sénégalaise. Et cette école sénégalaise a eu à former des médecins, des infirmiers, des sages-femmes de qualité. On a vraiment ce qui faut. Il faut en recruter encore. Il faut les mettre là  où il faut. Notamment dans les zones les plus défavorisées. Il faut que le plateau technique soit un plateau qui permet à toutes les populations qui sont, même, dans les coins le plus éloignés de pouvoir les accompagner", a-t-elle dit.

S'adressant à son tour à l'assistance, le nouveau ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a  promis de faire du dialogue le socle de son action. "Je sais que la santé est le trésor le plus précieux pour l'homme. Je sais également que toute société a besoin de préserver sa cohésion. Ce sont ces deux éléments qui structurent le ministère de la Santé et de l'Action sociale et qui lui donnent toutes son importance. Je mesure l'énormité du défi. Dès lors, c'est sans appréhension que je me consacrerais à la mission. Il s'agit d'améliorer l'état de santé des Sénégalais et de bâtir une véritable cohésion aux bénéfices des couches les plus faibles du Sénégal", a-t-il décliné.

C'est pourquoi, confie Diouf Sarr, "je travaillerais avec toutes les compétences et je sais que ce ministère en compte énormément. Je ferais du dialogue et de la concertation avec les acteurs de la santé le socle de mon action.


Auteur: Mamadou Salif Dieng - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (10)


Diomy En Septembre, 2017 (23:15 PM) 0 FansN°: 1
C'est bizarre de donner des conseils qu'on ne s'est jamais donnée. Faites attention au piège de l'école de Dakar, c'est des universitaires qui ont oublié la recherche et l'encadrement des étudiants et qui font sombrer le bateau santé.

Les conseils de quelqu'une qui a fait plus qu'échouer ne peuvent conduire qu'à l'échec. Le Président de la république vous a nommé pour redresser la barre avec du sang neuf, c'est à dire nettoyer les causes d'échec de la gestion du professeur Eva. Si c'était pour continuer, alors inutile de la changer....
Citoyen En Septembre, 2017 (21:05 PM) 0 FansN°: 1
a commencer par le dg santé? ou sont les jeunes? lever la main
La Cmu Une Arnaque D Etat En Septembre, 2017 (00:00 AM) 0 FansN°: 2
Monsieur le Nouveau ministre de la santé le premier défi qu’il faudra régler le remboursement de la CMU plus particulière la gratuité des zéro cinq ans qui est entrain de d’asphyxier le Système. Monsieur le nouveau ministre au niveau de la Santé il faut impérativement corriger de manquement les PPS sont entrain de s’écrouler sur le poids de la dette qu’il traine en vers les districts.

Monsieur le Ministre le Pr Awa Mari Coll Seck à complément échoué dans ce domaine elle n’a rien foutu appart de tuer les Postes de santé qui ne parviennent plus à avoir des médicaments. Alors qu’un Poste de santé sans médicament est comme militaire sans arme.

Reply_author En Septembre, 2017 (00:27 AM) 0 FansN°: 1
d'accord avec vous mais ce n'est pas une arnaque d'état, c'est le résultat de l'échec de awa marie coll, c'est tout. elle n'a pas pu mener à bien une excellente vision du chef de l'etat alors elle a été débarquée....
Anonyme En Septembre, 2017 (09:09 AM) 0 FansN°: 1
macky dou dem
Senegaldoudeme En Septembre, 2017 (03:04 AM) 0 FansN°: 3
je me demande ce que ce abdoulaye diouf sarr peut foutre a ce ministere strategique et qui recelle tous les problemes des senegalais. Un ministere tres "syndique" ou a la moindre connerie le personnel sanitaire lance des mouvements de greve et de protestation. L'incoherence c'est de remettre cette dame encore ministere d'etat aupres du bouffon macky sall. nous avons un president tapete, bouffon, faineant - le lion qui dort - et jusqu'a l'extinction du soleil ce pays ne fera pas un metre. macky bouffon sall une calamite pour ce pays.
Anonyme En Septembre, 2017 (05:48 AM) 0 FansN°: 4
Découvrez la liste des 83 ministres nommés par Macky Sall...

Du jamais vu !!!

C'est une première dans l'histoire de l'administration sénégalaise. Un Gouvernement aussi pléthorique avec 83 ministres :

En plus des 41 ministres nommés lors du dernier réaménagement gouvernemental, le président Macky Sall a sous sa coupole 39 ministres conseillers, tous entretenus au frais du contribuable Sénégalais. Ce qui fait un total de 80 ministres. Du jamais vu !

Ministres d’Etat sans département (3)

1 Eva Marie Colle Seck

2 bMbaye Ndiaye

3 Mamouht Saleh

40 ministres avec portefeuilles, en plus du Premier ministre.

1 Augustin Tine, ministre des Forces armées

2. Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur

3. Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur

4. Ismaïla Madior Fall, garde des Sceaux, ministre de la Justice

5. Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement

6. Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan

7. Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement

8. Diène Farba Sarr, ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie

9. Mariama Sarr, ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public

10. Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural

11. Mansour Elimane Kane, ministre du Pétrole et des Energies

12. Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale

13. Ndèye Sali Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre

14. Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale

15. Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

16. Alioune Sarr, ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME

17. Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et des productions animales

18. Mamadou Talla, ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat

19. Omar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime

20. Yaya Abdoul Kane, ministre de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire

21. Moustapha Diop, ministre de l’Industrie et de la Petite et Moyenne industrie

22. Mbagnick Ndiaye, ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Fracophonie

23. Matar Bâ, ministre des Sports

24. Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions

25. Abdoulatif Coulibaly, ministre de la Culture

26. Khoudia Mbaye, ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du développement des Téléservices de l’Etat

27. Abdoulaye Bibi Baldé, ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique

28. Maimouna Ndoye Seck, ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires

29. Mame Mbaye Niang, ministre du Tourisme

30. Aissatou Sophie Gladima Siby, ministre des Mines et de la Géologie

31. Mame Thierno Dieng, ministre de l’Environnement et du Développement durable

32. Pape Gorgui Ndong, ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat

33. Aminata Angélique Manga, ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance

34. Abdoulaye Diop, ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’oeuvre

35. Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance

36. Souleymane Jules Diop, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du PUDC

37. Birima Mangara, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, chargé du Budget

38. Abdou Ndéné Sall, ministre délégué auprès du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, chargé du Développement du réseau ferroviaire

39. Moustapha Lô Diatta, ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, chargé de l’Accompagnement et de la Mutualisation des organisations paysannes.

40 Cheikh Kanté, ministre du suivi du PSE

La liste des ministres conseillers :

1. Moustapha Diakhaté, Ministre/Chef de cabinet

2. Elhadj Hamidou Kassé

3. Youssou Ndour

4. Serigne Mbaye Dia

5. Diagna Ndiaye

6. Ousmane Ndiaye

7. Baba Diaw

8. Bassirou Mbacke Typ

9. Benoît Sambou

10. Mor Ngom

11. Abdoul Aziz Mbaye

13. Zator Mbaye

14. Jean Pierre Senghor

15. Hamidou Dia ??

16. Seydou Diouf

17. Ndongo Ndiaye

18. Abdou Mboup

19. Amy mbacke Thiam

20. Abdoulaye Sali Sall

21. Seydina Issa Laye Kane

22. Pr Bamba Kane

23. Bineta Gassama

24. Cheikh Sakho

25. Abdoulaye Badji, Ministre

26. Arona Coumba Ndoffene Diouf

27. Moustapha Fall CHE

28. Penda Mbow

29. Dr Fallou Samb

30. Abdoul Aziz Diop

31. Cheikh Mbacke Sakho

32. Ndeye Marieme Badiane

33. Pape Magueye Diop

34. Seydina Elhadj Laye Seck

35. Ablaye Sally Sall

36. Zahra Iane Thiam

37. Omar demba ba

38. Sidy Ben Omar Kanbe

39. Abdoulaye Seydou Sow

Auteur : Dakarposte.com



Anonyme En Septembre, 2017 (05:54 AM) 0 FansN°: 5
un boudioumane de mbeubeuss avec ses microbes au ministere de la santé!

summum de l 'hérésie dans le maquis
Reply_author En Septembre, 2017 (11:49 AM) 0 FansN°: 1
notre système de santé est malade. trop malade. vraiment jai pas senti les compétences de la dame ministre sortante. c'est facile de faire des discours. mais descendez sur le terrain, dans les hopitaux, les postes de santé, vous verrez que la réalité est tout autre. des medecins des informier(e)s inadéquatement habillés ou chaussés, des comportements indignes , niches de microbes ou de maladies. des patients chosifiés ou traités selon les relations d'amitié ou de parenté.des rendez vous pour voir un spécialiste ou pour faire des examens lointains. on voit clairement que la formation pose probleme au regard des standards basiques internationaux. etc. vraiment c'est pas ce que veut le président. changeons et travaillons car la santé est primordialement pour un pays qui veut des citoyens qui portent le développement. ça se prépare dans l'utérus, à l'étape du foetus. tout est important. c'est pourquoi on parle de systeme santé.
Reply_author En Septembre, 2017 (14:56 PM) 0 FansN°: 2
et ce boudioumane dont vous faites allusion redressera la santé vu les multiples defis qu'il a remportés dans les différentes stations ministérielles
Anonyme En Septembre, 2017 (21:16 PM) 0 FansN°: 6
Bonne chance :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
Anonyme En Septembre, 2017 (10:56 AM) 0 FansN°: 7
Quand je me souviens comment Mr Diouf Sarr a pu redresser le COUD sans faire de bruit j'ai confiance !

3 grands défis à mon avis pour contribuer à l'aider :

1- qu'il veille à la transparence et à l'utilisation judicieuse des milliards injectés dans le système. Faute de contrôle véritable ces sous se retrouvent par complicités dans la poche de nos "chefs de programmes" et intermédiaires des bailleurs via des séminaires infinis inutiles et achats d'équipements surfactures à volonté en veillant à écarter soigneusement tout agent qui ose évoquer la notion d'intérêt général.

2- Mettre fin au cumul des fonctions "chef de service hospitalier", responsable d'enseignement à la façon et prestataires dans les cliniques (parfois actionnaire). Au finish les vrais experts ne consacrent leur temps qu'aux riches et le pauvre se retrouve à la merci des étudiants comme cobayes.

3- veiller à donner la place qui sied aux médecins militaires surtout de l'hôpital Principal presque systématiquement exclus de la gestion globale du système au profit de nos fameux universitaires qui ont mis notre système dans ce piteux état. Ces agrégés en médecine du CAMES sont pour preuve décorés systématiquement par président alors que ceux de Principal, agrégés de la prestigieuse école du Val de Grâce sont royalement ignorés malgré leur énorme contribution dans l'ombre : autres prouesse diplomatique de vos fameux conseillers universitaires.

Bon courage Mr le ministre puisque les syndicats profiteurs ne vont pas vous faciliter la tâche mais le peuple saura comme pour le COUD !!!!

Le Régulateur En Septembre, 2017 (15:01 PM) 0 FansN°: 8
Avec Diouf Sarr nous avons fort espoir que la Santé atteindra son luxe tant attendu. Sa capacité managériale prouvée sans les différentes stations ministérielles et directions nous donnent fort espoir.

je suis d'avis que la Santé vient de trouver son Homme..
Adiara En Septembre, 2017 (15:06 PM) 0 FansN°: 9
C'est avec beaucoup de satisfaction mais surtout avec beaucoup d'espoir que j'ai apprise la nomination de Mr Abdoulaye Diouf SARR à la tête du Ministère de la Santé et de l'Action Sociale . Je pu affirmer que la mission qui l'attend est mesurée à sa juste valeur et qu'avec l'aide de Dieu et ses compétences avérées en matière de management,en gestionnaire confirmé, et travailleur hors pair Diouf Sarr réussira sa mission.Il a redressé le Coud,dirigé avec brio les Ministères qu'il a eu à diriger et vivement qu'il en fasse de même avec ce nouveau Ministère.

SENEGAL DINA DEME il faut juste que chacun y mette du sien.
Anonyme En Octobre, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 10
La santé venait d'avoir l'homme qu'il faut. Un bâtisseur, un visionnaire.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]