Sante

Prévention du choléra : Modou Diagne Fada rappelle les normes d’hygiène à Kolda

  • Par : APS | Le 04 octobre, 2011 à 13:10:13 | Lu 3733 fois | 6 Commentaires
content_image

Prévention du choléra : Modou Diagne Fada rappelle les normes d’hygiène à Kolda

Le ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Modou Diagne Fada, a attiré l’attention sur la nécessité pour les populations de Kidira (est), de respecter les normes d’hygiène, afin de prévenir le choléra dans cette ville à la frontière avec le Mali, pays où est signalé le vibrion.

En tournée depuis dimanche dans la région orientale, pour constater de l’état d’avancement des infrastructures en cours de réalisation et s’enquérir des problèmes des agents, M. Diagne a visité, lundi, le centre de santé de Goudiry, celui de Bakel et le centre de santé secondaire de Kidira.

Dans cette ville, le ministre de la Santé a mis l’accent sur le respect des normes d’hygiène par les populations, ‘’pour éviter le choléra qui est signalé au Mali’’. ‘’Se laver les mains avec du savon, éviter de manger les repas froids, désinfecter les endroits où les eaux stagnent’’, a recommandé M. Diagne aux habitants de Kidira.

Située à quelques centaines de mètres de Diboli, première localité malienne dont elle est séparée par le fleuve enjambé par un pont, Kidira est le premier point de chute des voyageurs en provenance de ce pays. En trois mois, plus d’une trentaine de décès dus au choléra ont été enregistrés au Mali.

‘’La position géographie de ville carrefour de Kidira et l’importance qu’elle joue dans l’économie locale font que le président de la République a décidé de l’ériger en commune rurale’’, a-t-il relevé. Depuis lors, le chef de l’Etat a entrepris des chantiers dans le domaine de la santé.

La construction du centre de santé de Kidira exécutée à 80% et qui sera ‘’doté d’équipements modernes pour lui permettre de jouer pleinement son rôle’’, entre dans ce cadre. Il accueillera les malades du pays voisin, a-t-il dit.

Le ministre de la Santé et de la Prévention a demandé aux différents entrepreneurs des chantiers visités de tout faire pour terminer les travaux ‘’dans les plus brefs délais’’.

Il a également promis aux structures de santé visitées, des ordinateurs des appareils spectrophotomètres, des microscopes, du matériel radiologique. Il a promis un véhicule au centre de santé de Goudiry, ajoutant que cette localité ‘’aura sa part’’ dans le recrutement de 500 agents prévu au niveau national.

Modou Diagne Fada a souligné que pour être en phase avec les normes de l’OMS, il est impératif de construire des infrastructures sanitaires, afin de prendre en charge la santé des populations, notamment la santé maternelle et infanto-juvénile.

Pour ce faire, il est nécessaire que les populations soient sensibilisées pour permettre aux femmes d’accoucher dans les structures de santé, a-t-il dit, ajoutant qu’elles doivent respecter le calendrier vaccinal et les visites prénatales.

Quelque 22 postes de santé ont été construits dans la région orientale en plus de l’Hôpital régional de Tambacounda qui est ‘’de niveau acceptable’’, a relevé M. Diagne, selon qui l’objectif de l’Etat est de mettre des postes de santé même dans les villages.

Le centre de santé de Goudiry, le centre secondaire de Kidira, la banque de sang du centre de santé de Bakel, le centre de référence de Koumpentoum, le centre de santé de Makacoulibantang et l’extension de l’Hôpital régional ont coûté plus de 5 milliards de francs CFA.

Le premier adjoint au maire de Goudiry, Hamady Diallo, tout comme le premier adjoint au maire de Bakel, Ibrahima Sall, ont mis en exergue les efforts des pouvoirs publics qui, depuis 2000, ont construit des postes de santé, des centres de santé et un Hôpital régional pour améliorer la santé des populations.

APS


Commentaire (2)


Imam En Octobre, 2011 (13:54 PM) 0 FansN°: 1
Pauvre journaliste, va revoir tes lecons de géographie de l'école primaire, car ce que tu fais est à la limite trés dangereux pour les populationqs et même pour toi. La région de Kolda toute entière n'a méme pas une portion de terre qui fait frontière au Mali. Kolda est limité par les deux Guinées et la Gambie, nous sommes trés loin de cette frontière dont tu fais état dans ton papier. Les limites de la région de Kolda sont à environ 300 km de la frontière avec le Mali, si tu peux modifier ton papier, fais le si non sache que c'est de la honte de lire ton papier
Copiercoller En Octobre, 2011 (21:34 PM) 0 FansN°: 1
seneweb ne fait que du copier/coller.
même dans le copier/coller, ils sont cap de faire du n'importe quoi.
dans l'article original de l'aps, ils parlent de kidira et non kolda.
ces nullos ont du comprendre que kidira=kolda (bah oui, toutes les 2 villes commencent par k lol)
Fuego En Octobre, 2011 (17:37 PM) 0 FansN°: 2
Diagne Fada , hygiene, va t occuper de ta localite ,charite bien ordonnee ,commence par soit meme. charity begins at home.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]