Sida Au Sénégal : Seul 0,3 % Des Jeunes Déclarés Positifs

  • Source: : Sud Quotidien | Le 28 août, 2017 à 17:08:15 | Lu 1527 fois | 2 Commentaires
content_image

Sida Au Sénégal : Seul 0,3 % Des Jeunes Déclarés Positifs

Au Sénégal, sur un taux de prévalence nationale de 0,5%,  les jeunes sont indexées à 0,3 % répartis entre les filles à 0, 3%  et les garçons à 0,18 %.  Toutefois, parmi cette cible qui représente 65 % de la population,  la menace du  Sida reste toujours prégnante à cause de leur exposition à plus de risque de contacter le Vih. Hier, dimanche 27 août 2017, la plage  Malibu de Guédiawaye  a accueilli  le  forum sur l’engagement des jeunes dans la lutte contre le sida avec comme invitée d’honneur, la chanteuse Coumba Gaolo Seck.
 
 Après les plages de la Bceao, Ngor, Fann Hock, Hydrobase et Sipres, c’était au tour de la plage de Malibu située derrière l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye de recevoir hier, dimanche 27 août, le programme «Vacances sans sida» déroulé par le Conseil National de Lutte contre le Sida(CNLS). Organisée cette fois par le Réseau des filles leaders « Youth Women for Action -YWA/SENEGAL » en partenariat avec le CNLS, cette activité qui entre dans le cadre de l’élimination du Vih au Sénégal d’ici 2030 a connu une grande affluence des jeunes.
 
Une occasion saisie par le Secrétaire général du CNLS pour  revenir dans son message sur la prévention envers les jeunes. En mettant surtout l’accent sur  les jeunes filles  et les femmes qui constituent la couche la plus vulnérable de la population  le  Dr   Safiétou Thiam, secrétaire exécutive du CNLS, a expliqué les raisons qui ont conduit sa structure à organiser des séances de dépistage dans les plages.
 
Ainsi, le Dr Thiam a laissé entendre que le CNLS a décidé d’accélérer le dépistage et la prise en charge en vue d’atteindre 90% de la population. Et de rajouter en outre que s’ils parviennent à traiter 90 % des personnes qui ont le vih, la chaine de transmission sera rompue et le Sénégal pourra espérer atteindre l’objectif de la fin de l’épidémie d’ici 2030.
 
Dans la perspective de mener largement la grande offensive, le CNLS a recruté  50 jeunes volontaires dans chaque région et sont actuellement en formation pour devenir les ambassadeurs du programme auprès d’autres jeunes afin de les motiver à se faire dépister. «C’est en connaissant tôt leur statut qu’ils devront prendre conscience de la nécessité de se préserver», a indiqué  Safiétou Thiam à l’adresse de ceux dont les tests sont négatifs.
 
Depuis le début du mois d’août, en accompagnement des vacances, plus de 200 jeunes ont été dépistés tous les week-ends à travers les campagnes qui se font au niveau des plages. Quant aux réseaux sociaux, ils seront prochainement investis pour atteindre cette classe d’âge utilisatrice des nouvelles techniques de l’information.


Auteur: Cheikh Tidiane MBENGUE - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Août, 2017 (18:29 PM) 0 FansN°: 1
Quand vous parlez des "jeunes" PRECISEZ LA TRANCHE D AGES ECHANTILLONNEE .... Le terme "jeune" est très galvaudé. S'agit il du j"jeune" sur le plan biologique, donc qui n'a pas atteint la maturité sexuelle (apparition des règles, ou des pollutions nocturnes, signes que l'on a actuellement entre 12 et 13 ans) ) ou du "jeune" sur le plan administratif (jeun mineur qui n'a pas encore 18 ans) ou du "jeune" (dénomination politicienne démagogique) ??? A PARTIR DE 18 ANS ON N EST PLUS "JEUNE", ON EST ADULTE SUR TOUS LES PLANS. Ces statistiques sont fausses, puisque le postulat de base (65% de la population est jeune) prend en compte du bébé qui vient de naitre^à une limite d'âge très diffuse selon la définition du mot "jeune". CES STATISTIQUES NE VALENT RIEN DU TOUT PARCE QU IL FALLAIT SOUS ECHANTILLONNER LES TRANCHES D AGE DE LA MATURITE SEXUELLE A LA PHASE ADULTE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]