Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Affaire Petro-Tim : L'Itie s'invite à la polémique

Single Post
Affaire Petro-Tim : L'Itie s'invite à la polémique

Le Comité national de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal (Cn-Itie) se prononce sur le "Scandale à 10 milliards de dollars" révélé par la BBC. Du moins, selon Le Quotidien, L'As, Vox Populi, Les Échos et Enquête.

Sur l'octroi et la cession des blocs Cayar Offshore Profond et Saint-Louis Offshore Profond impliquant Aliou Sall, l'organisation dirigée par Eva Marie Coll Seck entend "apporter son soutien à tout organe habilité à faire la lumière sur cette affaire".

Pour une bonne transparence dans le secteur des industries extractives, l'Itie recommande "un meilleur encadrement des conditions d'octroi des permis et licences dans le secteur extractif notamment en précisant les critères techniques et financiers à utiliser dans les procédures".

Toutefois, l'Itie souligne "n'avoir pas une vocation d'auditrice visant à établir la matérialité des faits ou à incriminer des personnes, mais de veiller à la publication régulière de toutes les recettes tirées de l'exploitation des industries extractives et de tous les paiements versés à l'État par les sociétés extractives".


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Ben Diouf

    En Juin, 2019 (09:20 AM)
    Bravo ! EVA MARIE COLL , cest la droiture et la CREDIBILITE et l'INDEPENDANCE
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (13:58 PM)
    Macki corompu sall

    Aliou gaz sall

    Itie corompu

    Presse corompu

    Procureur corompu

    Assemble nacional corompu

    Association des maires corompu

    Dic corompu

    U pays de merde

    Republic bananiere

    Société perdu et corompu

    Youssou Ndour corompu

    Niass corompu

    Tanor corompu

    Senegal tout Entier corompu

    Voila Le senegal en image

    Pays des associations de malfaiteur, delencants, agresseurs, et voleurs de gaz
    Auteur

    En Juin, 2019 (15:52 PM)
    Dans les contrat de partage, les sachants devraient dire au Sénégalais et dans toutes nos langues nationales, combien le Sénégal gagne sur tant de baril, et comment le reste est partagé, et entre qui . Pour le gaz, c'est clair et scandaleux car le Sénégal ne gagne que 5% sur les 10% à partager entre les deux pays : Mauritanie et Sénégal, et le reste est pour les deux compagnies qui détiennent les permis.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR