Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Technologie

Journée Internationale de la Jeunesse : Cyan Girls, 3M Team, ces jeunes talents sénégalais révélés par Microsoft

Single Post
Journée Internationale de la Jeunesse : Cyan Girls, 3M Team, ces jeunes talents sénégalais révélés par Microsoft

Aujourd’hui, 12 août 2013, le monde célèbre la journée internationale de la jeunesse. C’est l’occasion pour Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre dirigé par M. Simon Ouattara de renouveler la confiance qu’elle a toujours placée en la jeunesse du  Sénégal.

Le monde célèbre aujourd’hui la Journée internationale de la jeunesse instituée par l’ONU. A l’instar de l’organisation onusienne, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, avec à sa tête Simon Ouattara, est conscient que les jeunes de tous les pays, en général et de l’Afrique, en particulier constituent une ressource humaine de première importance pour le développement, le progrès social et l’innovation technologique. Les jeunes ne sont pas seulement les bénéficiaires passifs du changement, ils en sont également les acteurs. Résolus, enthousiastes et imaginatifs, ils contribuent au développement en s’attaquant aux problèmes les plus épineux de la société. Depuis plusieurs années en effet, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre est l’une des rares entreprises à faire des jeunes des acteurs essentiels pour hâter le développement de l’Afrique. Selon Simon Ouattara, « notre monde change. Ces dernières décennies sont marquées par une énorme évolution, inspirée par la technologie et des changements sociaux. (…) Quand on regarde les défis de la société d’aujourd’hui, nous remarquons également une nouvelle fracture, une «fracture d’opportunités», particulièrement chez les jeunes.» Toutefois, depuis cinq ans, Microsoft travaille sur la question de la fracture de numérique et sur l’accessibilité des jeunes aux technologies. Un combat qui a commencé a donné des résultats satisfaisants.

Des success stories africains reconnus et célébrés

En quelques années, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre a prouvé, par sa vision et son engagement auprès de la jeunesse, qu’il était possible de faire des jeunes des réussites, pour peu qu’on leur donne les moyens de réaliser leur avenir. C’est le cas de l’équipe des jeunes sénégalaises de l’équipe Cyan Girls qui avaient représenté l’Afrique de l’Ouest et du Centre à New York en 2011. Elles avaient développé un projet pour aider le monde rural (pêcheurs, agriculteurs, éleveurs…) à profiter de la technologie pour mieux s’organiser et créé le premier jeu vidéo sénégalais, « Dakar Madness ». Après avoir participé à la finale mondiale de la « Imagine Cup » à New York, elles se concentrent depuis lors sur la création de leur propre entreprise « Jiguene Tech ». Leur ambition ? Imaginer et développer des jeux vidéo et applications utiles pour leur pays, et surtout pour les femmes. Cette année, même s’ils n’ont pas pu participer à la finale mondiale qui a eu lieu en Russie, les étudiants sénégalais de 3M Team ont fortement émerveillé les membres du jury avec un logiciel qui permet de transcrire le langage braille des sourds et muets et textes et sons compréhensibles pour tous.

Hors du Sénégal, tout le monde se souvient d’Arthur Zang, 24 ans, ingénieur en Informatique camerounais qui a conçu une tablette tactile, Cardiopad après avoir participé à Imagine Cup. Les plus récents succès en date sont les jeunes ivoiriens de Kernel, finalistes malheureux d’Imagine Cup 2013, qui a conçu un logiciel permettant aux malades atteints de trouble de la mémoire de reconnaître leurs proches et de fortifier leur mémoire par un jeu. Kernel n’était pas seule à cette cérémonie de l’Excellence. E-soft, équipe de jeunes finaliste d’Imagine Cup 2012 a aussi été récompensée par le chef de l’Etat ivoirien. E-Soft a participé à la finale à Sydney avec un logiciel de protection de l’environnement appelé «Evolve Safely».


A travers ces quelques exemples de succès, les jeunes africains, ont indiqué qu’ils ambitionnent de positionner l’Afrique comme un continent producteur et non plus simple consommateur de contenus technologiques.

Les « success stories » créés par les programmes de Microsoft sont nombreux. Mais, il est bon de rappeler aux jeunes sénégalais l’essentiel des programmes mis en place pour les aider à exprimer leur potentiel

Des programmes conçus pour faire éclore des talents jeunes.

Selon Confucius, « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson. » Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre semble avoir compris le sens de cette célèbre pensée. En effet, la firme a lancé plusieurs initiatives, en collaboration avec les gouvernements, les des ONG de jeunesses, les entreprises privées africains, pour aider les jeunes à réaliser leur potentiel, et de passer d’opportunités imaginées vers des opportunités réalisées. C’est le lieu de parler YouthSpark, un programme destiné à faire en sorte que l’étincelle qui se trouve en chaque jeune puisse s’enflammer et briller de mille feux. Et justement, Imagine Cup, duquel ont éclos les jeunes de Kernel, d’E-Soft et les sénégalaises de Cyan Girls pour ne citer que ces exemples, fait partie de l'initiative de Microsoft YouthSpark. Lequel est lié directement lié à l'initiative 4Afrika de Microsoft qui a été lancée en février 2013 et qui repose sur la conviction que « la technologie peut accélérer la croissance pour l'Afrique et l'Afrique peut également accélérer la technologie pour le monde.» Ces initiatives globales, 4Afrika et YouthSpark, contiennent plusieurs programmes spécifiques en faveur des jeunes, par exemple : le portail d’employabilité, Build Your Business, Imagine Cup , Biz Park, Dreamspark, etc.

Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre saisit l’opportunité de la Journée Internationale de la Jeunesse pour réaffirmer qu’il faut donner aux jeunes les chances et les moyens de leur avenir. Cela passe par trois priorités : la formation, faciliter l’accès à la technologie et encourager la compétitivité.

Plus d’infos : https://www.facebook.com/Microsoftwca


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Footprint

    En Août, 2013 (15:23 PM)
    je suis vraiment satisfait de nos citoyens qui sont là au moins pour donner espoir à la jeunesse et leur faire comprendre que la technologie doit etre à la porte de nos idées de développement de notre Afrique.

    • Auteur

      @footprint

      En Août, 2013 (18:32 PM)
      tu fais erreur mon frère. les priorités de l afrique sont ailleurs. n allons pas trop vite en besogne en nous calant sur les occidentaux.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR