Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Dr Abdoulaye Bamba (enseignant d’histoire) :“Mes recettes pour résoudre la crise centrafricaine”

Single Post
Dr Abdoulaye Bamba (enseignant d’histoire) :“Mes recettes pour résoudre la crise centrafricaine”
La crise centrafricaine semble avoir pris au dépourvu la communauté internationale par sa complexité. Dans cette contribution, le consultant Abdoulaye Bamba, professeur d’histoire à l’université Félix Houphouet-Boigny, dresse un diagnostic du conflit, non sans proposer ses recettes.

Depuis le dernier trimestre 2013, la République centrafricaine est en proie à un conflit politique qui a pris une dimension interreligieuse entre chrétiens et musulmans. Le spectacle qu’offrent les extrémistes de ces deux camps laisse l’observateur pantois. Comment expliquer une telle animosité et cela malgré la présence des forces française et africaine ? Il faut rappeler que ce conflit n’avait rien de religieux à l’origine. Les exactions des rebelles Séléka, (groupe qui était en réalité un puzzle hétéroclite de différents groupes armés dont les combattants étrangers, Tchadiens et Soudanais, sont des mercenaires musulmans) contre les populations (notamment chrétiennes) expliquent en partie la réaction de la majorité chrétienne en Centrafrique. La population centrafricaine est, en effet, en majorité chrétienne (80%), avec une composante musulmane (10%) et des animistes (10%).
La présence actuelle de l’armée tchadienne rappelle aux populations chrétiennes ces douloureux souvenirs. Les anti-balaka ont dans leur groupe des revanchards qui soutiennent ces populations chrétiennes. Le dispositif de l’armée française semble impuissant face à la montée de la violence religieuse. Ainsi, des mosquées, des églises sont brûlées et détruites, entraînant des morts des deux côtés. Alors question : Comment régler cette crise ? Sans détenir la solution miracle, nous proposons quelques pistes:
Il faut, dans un premier temps, que la plate-forme des hommes religieux (composée de catholiques, protestants et musulmans) s’élève et parle le même langage, celui de la paix, de l’amour du prochain et du dialogue des religions;
le retour à une légalité constitutionnelle ;
une implication plus hardie de l’Union africaine et de l’Onu ;
des sanctions en l’encontre de tous ceux qui s’opposent à un retour définitif de la paix ;
désarmer toutes les forces irrégulières ;
faire de l’armée centrafricaine, une armée républicaine ;
refonder l’Etat centrafricain ;
le retrait de l’armée tchadienne du contingent africain ;
juguler les manipulations régionales, ethniques et religieuses.
Mais au-delà de toutes ces propositions, nous pensons que la paix en Centrafrique doit venir des Centrafricains et Centrafricaines eux-mêmes par le retour à des valeurs cardinales qui ont toujours prévalu et laisser les hommes politiques faire la politique.

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Diaw

    En Février, 2014 (15:03 PM)
    Ça va les chevilles ? Quel crétin !
  2. Auteur

    Bubble

    En Février, 2014 (15:07 PM)
    Donc c'est proposition de sortie de crise là comme ça.

    Auteur

    L'africain

    En Février, 2014 (16:13 PM)
    ok pour arrêter la crise il faut que les tchadiens et soudanais quittent la Centrafrique et que Debby arrête de tirer les ficelles c'est lui le nœud du probleme
    Auteur

    Yalla Geumoul

    En Février, 2014 (18:01 PM)
    bamba merci , tu es un digne intellectuel, on t'encourage, sa analyse rafète na tu ne fait pas partir des nafékh qui vont bruler en enfer, tus as rappeler la génène de cet conflit wayé yémoulo fofou nga djiokhé watt solution pour sorti de cette crise diarrama tu es un vrai intellectuel digne de ce nom, gno nglèye gnanale yalla wouté ngak les hypocrites de jaamra wasalam.
    Auteur

    Dgrukl

    En Février, 2014 (19:12 PM)
    ... PARCE QUE TU AS DEJA REGLè LA CRISE QUE TU AS CHEZ TOI....????
    Auteur

    Yaakm

    En Février, 2014 (08:22 AM)
    tu connais rien.professeur d histoire,tu racontes des histoires.au fait je crois ke t as oublie la crise ki sevit dans ton pays.petit con, pretentieux.je me demande kesk tu vas enseigne aux etudiants ivoiriens.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email