Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Contribution

Réponse aux calomnies de la FEDER, sur la gestion des marchés du ministère de l’Education nationale

Single Post
Réponse aux calomnies de la FEDER, sur la gestion des marchés du ministère de l’Education nationale

Lors d’une conférence de presse, la Fédération des Enseignants du Sénégal (FEDER, regroupement de syndicats non représentatifs), par la voix de son Coordonnateur Dame MBODJ, a, selon des informations relayées par plusieurs organes de presse, décrié la gestion du ministère de l’Education nationale, marquée, selon elle, par des « des marchés de gré à gré pour l’acquisition de manuels scolaires de la 1ère étape et pour les travaux de réhabilitation de la Maison d’Education Mariama BA de Gorée et du Lycée Ameth FALL de Saint-Louis, mentionnés dans le dernier rapport de l’ARMP ». Et, pour « mettre à nu ce scandale financier qui ne restera pas impuni », cette fédération annonce une saisine de l’OFNAC.

Face à ces calomnies dont la source malveillante a essayé, avant Dame MBODJ et en plus de lui, de manipuler d’autres responsables syndicaux pour leur faire porter de telles contrevérités, le ministère de l’Education nationale tient à apporter les précisions suivantes :

Aucun des marchés cités n’est mentionné dans le dernier rapport 2016 de l’ARMP ;

Aucun des marchés cités n’a été passé de gré à gré ou par entente directe.

De manière plus précise :
Le marché d’acquisition de manuels scolaires de la 1ère étape du curriculum en Approche par les Compétences a été conclu à l’issue d’une procédure d’appel d’offres international n°14/13/BCI-ACDI dont l’avis a été publié dans le journal « Le Soleil » n° 12898 du 27 mai 2013, suite à l’avis de non-objection n° 002326/MEF/DCMP/BCS/36 du 03 mai 2013 de la Direction centrale des marchés publics (DCMP) sur le dossier d’appel d’offres et à la décision n° 114/13/ARMP/CRD du 08 mai 2013 du Comité de règlement des différends de l’ARMP. Six maisons d’édition avaient participé à cet appel d’offres international et deux ont été finalement attributaires des deux lots à l’issue d’un processus d’évaluation des offres long, transparent et ouvert aux représentants des inspections d’académie bénéficiaires des manuels, processus validé par la décision nº 039/14/ARMP/CRD du 12 février 2014 du Comité de règlement des différends de l’ARMP.

Les deux marchés de réhabilitation de la Maison d’Education Mariama BA de Gorée et du Lycée Ameth FALL de Saint-Louis ont été passés à l’issue d’une procédure d’appel d’offres national n° 03/FTI/2013 dont l’avis a été publié dans le journal « Le Soleil » des samedi 14 et dimanche 15 décembre 2013, suite à l’avis de non-objection de la Direction centrale des marchés publics n° 006627/MEF/DCMP/54 du 10 décembre 2013 sur le dossier d’appel d’offres. Cet appel d’offres a enregistré la participation de dix-huit (18) entreprises.

La décision d’attribution du lot 1 relatif de la Maison d’Education Mariama BA de Gorée a reçu l’avis de non-objection de la Direction centrale des marchés publics sous le numéro 01254/MEF/DCMP/DCV/28 en date du 13 mars 2014 ; la décision d’attribution du lot 2 concernant le Lycée Ameth FALL a reçu l’avis de non-objection de la Direction centrale des marchés publics sous le numéro 01460/MEF/DCMP/DCV/28 en date du 21 mars 2014.

Ces précisions montrent à suffisance le caractère calomnieux des propos tenus par la FEDER.


Fait à Dakar, le 23 mars 2018

Pour le Ministère de l’Education nationale
Mamadou FALL
Coordonnateur de la Cellule de Passation des Marchés

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Cusems/saems/sels/sels.a

    En Mars, 2018 (14:27 PM)
    Dame Ndoye quand tu dénonce la prochaine fois pense à donner des preuves.. ce Dame Ndoye cherche a se faire un nom après avoir été incapable d'avoir 10% de représentativité aux dernières élection de syndicats.. il veut exister par tous les moyens, mais il est tout sauf convainquant. un nihiliste radicale...

    Heureusement que les enseignant ont montré lors de ces élections qu'il n'était point représentatif et n'avaez pas autorisation à parler en leur noms....
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:42 PM)
    E »(((çè »’Sabotage organisé de l’école publique, une arme de construction massive détruite par ce régime à coups d’armes de destruction massive.

    L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais ; c’est pourquoi les enfants de l’école publique de Thionk sont gazés par lacrymogène. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff avec des classes de 80 éléves à Hann alors que le régime de maky avait déclaré faussement 25 par classe à Macron. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez aux concours d’entrée pour le prytanée militaire de Saint-louis ou l’école militaire de santé, les enfants d'officiers ont des bonus points avant le début des épreuves. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement les concours pour cette raison.

    A quand la fin de ces privilèges iniques, dignes de l’apartheid ?

    A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

    A quand l’égalité de traitement des agents de l’Etat ?

    Les politiciens de Benno sont gracieusement et régulièrement payés. Le régime de Maky n’a d’argent, d’yeux et de respect que pour les politiciens. Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards

    ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

    Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

    HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

    Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

    Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

    Commission sur la protection des données personnelles : présidée par awa couddou louche

    Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

    Les PCA ont un double salaire. Les épouses de diplomates sont payées sans travailler. Les députés sortants bénéficient de prime de fin de mandat à coup de millions et de terrains à Tivaone peul. Les 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale. Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière des mois de salaire. Soyons sérieux.&é »’(-è



    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:04 PM)
    Le MEN aurait pu le traîner en justice et une condamnation serait très certainement prononcée contre lui. La calomnie contre les autorités publiques est la,pratique la plus courante au Sénégal. C'est contre la la morale et les religions.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR